MENU ZINFOS
Culture

"L’Histoire mondiale du bonheur" obtient le Prix France Télévisions


Par Gilette Aho - Publié le Lundi 6 Juillet 2020 à 09:07 | Lu 2417 fois

Puisqu’un livre est une invitation au voyage, je vous invite de tourner les pages de « l’Histoire mondiale du bonheur » qui vient d’obtenir le Prix France Télévisions  « catégorie Essai ».

Des spécialistes tels que philosophes, sociologues, historiens, anthropologues (ils sont 60) sous la houlette de François Durpaire (dont la mère est Réunionnaise) nous livrent chacun un récit de la manière d’être heureux en tout lieu et en tout temps. 

D’après eux, le bonheur possèderait une double définition : d’abord le bonheur simple et immédiat : profiter de l’instant présent, d’un clair de lune, d’un repas en famille… et le bonheur serait aussi dans la construction d’un projet. Il devient une démarche collective, un moteur, lorsque l’humanité désire le construire d’une manière globale : en supprimant le travail chez les enfants, en diminuant le nombre d’heures de travail etc… 

Du jardin d’Eden en passant par l’Egypte ancienne, le Moyen-âge et le numérique… Le bonheur serait devenu une quête universelle depuis que l’humanité s’est mise en marche.

Au temps de l’homme de Cro-Magnon, les peuples chasseurs-cueilleurs dessinaient leur bonheur sur des fresques puisqu’ils ne travaillaient que quatre heures par jour, les conflits de territoires n’existaient pas, la hiérarchie sociale non plus…

Sur le continent Africain, chez les Peuls, le bonheur ne se conçoit pas d’une manière personnelle mais collective, familiale…

Les auteurs concluent que le bonheur est une émotion qui traverse les civilisations et qui en 2100 serait… une quête du plaisir ? Que nenni ! Le bonheur  n’est pas lié à l’augmentation du plaisir. Si les progrès « transhumanisme » : capteur sur la langue pour intensifier la notion du goût, robots domestiques et sexuels, les spécialistes persistent que le bonheur est un apprentissage collectif et individuel ! 

Un sondage classe la France à la 24ème place sur l’échelle des pays où leurs habitants sont heureux… Les premiers sont les pays nordiques où le niveau de vie se chiffre…
Le bonheur est aussi une équation (une relation avec l’autre qui s’apprend !). D’ailleurs ces mêmes pays ont inscrit au programme éducatif : les cours de bienveillance, de confiance en soi, de sophrologie dès l’école maternelle…afin que les enfants apprennent à rebondir dans la vie…

En France, l’auteur du livre François Durpaire qui est aussi en charge du laboratoire BONHEURS (à l’université de Cergy-Pontoise) affirme que le bonheur est intimement lié au savoir et à la relation. Si pour les uns il est dans la solitude pour d’autres il est dans la relation avec autrui, avec l’inconnu, avec la planète… 
Notre bonheur passerait par la survie de l’humanité… 
Bref, l’ouvrage est un condensé « de bonheurs » dans la découverte passionnante sur l’art d’être heureux. Il génère des tas d’interrogations sur le bonheur…  à mener pendant les vacances

L’histoire mondiale du bonheur
Editions : Cherche-Midi – Beaux livres
448 pages



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes