MENU ZINFOS
International

L'Etat islamique fixe des prix pour ses esclaves sexuelles capturées


- Publié le Mercredi 5 Août 2015 à 11:00

Selon l'envoyée spéciale des Nations Unies sur les questions de violences sexuelles en zone de conflit ayant trouvé en avril dernier un document djihadiste en Irak, les combattants de Daech ont établi une liste tarifaire pour les esclaves sexuelles capturées.

"Une fille peut être vendue et achetée par cinq ou six hommes différents. Parfois les combattants revendent les filles à leurs familles en échange de rançons de plusieurs milliers de dollars", soutient ainsi Zainab Bangura. Les filles notamment âgées jusqu'à 9 ans sont négociées autour de 150 euros. Et les adolescentes se vendent également près de 110 euros après leur mise aux enchères aux plus offrants.

Les jeunes filles sont même "échangées contre des barils de pétrole".

 




1.Posté par Ecolooualcolo le 05/08/2015 12:29

Et le monde regarde sans rien faire... Vivement la prochaine extinction.

2.Posté par noe le 05/08/2015 13:01

Pauvres femmes !
Depuis Adam , elles sont exploitées par tous comme monnaie d'échange , comme troc , comme objets sexuels ...
Et je constate que les femmes se laissent faire par le machisme mondial ...
Même la sois - disant justice laisse faire et même applaudit !
Les corbeaux en soutane noire des prétoires sont les grands complices des violeurs-tabasseurs-cogneurs-violenteurs bien connus de chez nous ...on leur donne comme gage , un bracelet !

Le monde est ainsi fait !

3.Posté par PATRICK CEVENNES le 05/08/2015 13:05

fukcd473
Il va être temps que les grands de ce monde renouent bon gré malgré avec Bachar pour trouver une solution diplomatique et militaire pour mettre fin à l'existence de l'EI.

4.Posté par L''''INDÉPENDANT le 05/08/2015 13:45

Encore un bel exemple de paix et d'amour. Amour forcé, tarifié, pas de honte de se "payer" des gamines ces pédophiles...
Ce n'est pas pour rien que ce sont les pays musulmans qui étaient à l'origine de l'esclavage et de son trafic, aient été les derniers à théoriquement l'abolir...
Mais ce sont toujours les occidentaux que l'on accuse.
Il y a une semaine, on en parlait dans zinfo974, de mauritaniennes transformées en esclaves sexuelles par de riches Saoudiens...
Depuis des siècles, les musulmans effectuèrent des razzias en afrique noire et dans le sud de l'europe, les habitants étaient capturés puis livrés au trafic d'esclaves. Gao et surtout tombouctou, villes à majorité musulmane, devinrent prospères aux xve siècle et xvie siècle grâce à la traite arabe transsaharienne. 17 millions de noirs furent ainsi réduits à l'esclavage.
Mais comme toujours, on refuse cette réalité, préférant désigné l'occident comme seul artisant et responsable de cette horeur que fut l'esclavage.

5.Posté par brenneke 12/70 le 05/08/2015 14:23

Bientôt le bal sera ouvert avec distribution de confettis ...Pour une fois je rejoins Charles Pasqua "il faut terroriser les terroristes". Mais l'exemple de 1939 en France ne nous a pas suffi...

6.Posté par Zarbi le 05/08/2015 14:57

Une religion de "paix-amour-et-tolérance" qu'ils disent !
Mais il faut se cogner les mantras des islamo-kollabos : "y'enadébien" , "cépasçalislam" , "lémusulmançonlépremièrevictimes" ... Quand arrêtera t'on de se fourrer la tête dans le sable en refusant d'étudier le koran et ses haditts ( surtout les haditts ! ) pour constater que ces sales actions y sont recommandées pour gagner le paradis du prophète et la récompense des 72 vierges ? Quand arrêtera t'on de refuser les enseignements de notre Histoire pour admettre que ces situations se perpétuent , inlassablement , depuis le 7 ème siècle de notre ére ?

7.Posté par ANTHECHRIST le 05/08/2015 15:12

Mais non Patrick pas la peine de renouer avec un tyran, il faut juste raser la Syrie et trois problèmes seront régler d'un coup;
-la dictature de Bachar
-la sauvagerie des barbares de deash
-le problème des migrants...

8.Posté par Zarbi le 05/08/2015 16:51

Que les barbus s'empressent de profiter de leur immorale impunité passagère : une partie du cheptel féminin mahométan se rebiffe contre le triste sort réservé par les mâles .
http://euro.web.center.free.fr/femmes-musulmanes-en-colere.html
( ici à Paris les jours derniers , musulmanes à poil devant la pyramide du Louvre - curieusement NOS médias n'ont pas moufté - la chute de cet obscurantisme antémoyenâgeux viendra t'elle des femmes ? )

9.Posté par FOX le 05/08/2015 17:14

Pauvres gamines, quand est ce qu'on va envoyer des soldats au sol pour leur latter la gueule et les couilles à ces sous-merdes (et encore je pèse mes mots).
Tout se paye un jour, soit devant la Justice, soit devant Dieu (le vrai) !

10.Posté par naim le 06/08/2015 08:57

waou! A L Independant et zarbi.. Faisons une petit calcul..
sur les qq 2 milliards de musulmans il y a, si on compte large..100 millions de connards qui foutent la merde. soit on va dire 5% de la population..
est ce que on peut dire que ces 5% soient représentatifs de la population?
parmi 2 000 000 000 de musulmans.. il y a 100 000 000 (supposés) qui ont compris de travers.. et vous aussi d ailleurs vu que selon votre analyse L Islam est une religion qui prone la violence terrorisme etc etc..
Donc est ce qu on peut dire que que tous les musulmans sont tordus ou seulement une poignée de déséquilibrés dont vous meme??
vos commentaires répétitifs sur l Islam ne servent qu' à demontrer que vous aussi etes aussi tordus qu' eux et que votre mentalité ne vole pas plus haut qu' eux non plus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes