MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

L'Etat dépense 5% de moins par habitant à la Réunion qu'en métropole


Par - Publié le Dimanche 19 Octobre 2014 à 17:11 | Lu 2859 fois

Jean-Pierre Philibert, président de la FEDOM
Jean-Pierre Philibert, président de la FEDOM
Toute l'équipe de la FEDOM (Fédération des Entreprises d'Outre-Mer) a passé une dizaine de jours à la Réunion et Mayotte pour se faire une idée, sur le terrain, de la situation économique dans ces deux départements de l'océan Indien.

Jean-Pierre Philibert, son président, Philippe Mouchard, son délégué général, et Samia Badat-Karam, sa secrétaire générale, ont repris l'avion hier avec une vision plus claire, mais surtout encore plus pessimiste que ce que laissaient présager les dossiers analysés depuis leurs bureaux parisiens : "Les entreprises réunionnaises n'ont pas le moral", affirme d'entrée le président Philibert. "L'ile de la Réunion souffre plus que la Martinique", qui est pourtant le plus touché des autres territoires d'outre-mer. 10.000 emplois ont été perdus dans le BTP en quatre ans, les commandes publiques sont rares, les dotations de l'Etat aux collectivités diminuent, ce qui réduit considérablement leurs marges de manoeuvres. Et on s'attend à une situation encore plus difficile cette année.

Au mieux, les choses pourraient commencer à s'améliorer légèrement en 2015. Mais Maurice Cérisola, le président de la Réunion économique, s'empresse d'ajouter : "Si nous sommes encore vivants en 2015"...

De la montagne de chiffres et d'analyses délivrés aux journalistes au cours de cette rencontre avec la presse, il en est un qui est passé presque inaperçu, et qui est pourtant révélateur.

Alors que nombre d'observateurs politiques en métropole ne cessent de laisser entendre que la Réunion, et les autres DOM coûtent cher à la France, Jean-Pierre Philibert et Philippe Mouchard ont révélé que d'après leurs calculs effectués à partir de chiffres tout à fait officiels, l'Etat dépenserait 5% de moins par habitant à La Réunion qu'en métropole. Très exactement 4.52 milliards d'euros pour 841.000 habitants, soit 5369€ par habitant, contre 5657€ en métropole (360,19 milliards d'euros divisés par 63,655 millions d'habitants.

A noter que ce pourcentage est de 9% plus faible pour l'ensemble de l'outre-mer, et de 41% à Mayotte...

Voilà qui devrait calmer ceux qui n'ont de cesse de nous qualifier de "danseuses de la République"...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par faignace le 19/10/2014 18:52

faut inclure les aides sociales et la on sera a plus 20%.......si c'est pas plus

2.Posté par KLD le 19/10/2014 19:12

Je serais curieux de voir ce qui a été pris en compte ds ce calcul ,très curieux .

3.Posté par jean-jacques le 19/10/2014 19:30

Je ne sais pas d'où sortent ces chiffres mais avec 150 000 chômeurs soit 40% contre 10% en métropole , 100 000 au rsa soit 13% de la population ce qui en ferait 8 millions en métropole si on y avait les mêmes proportions , 30% de la population active constituée de fonctionnaires contre 18% en métropole et une
balance commerciale à sens unique avec 4 milliards d'importations pour 0,2 d'importations, la Réunion est bien la danseuse la plus coûteuse de la République , faut pas écrire n'importe quoi !

4.Posté par alex le 19/10/2014 19:41

ça va clouer le bec aux métropolitains qui disent que la réunion et les autres DOM coûtent chers à la France .... non mais !!!

tout compte fait, c'est la France qui nous coûte cher !!!! LoL

5.Posté par Bourbon KID le 19/10/2014 19:46

' à%' correspond à quoi comme pourcentage !!! ?

C'est la nouvelle échelle zinfos!!!

Faut arrêter le champagne Pierrot, faut arrêter....

6.Posté par lectrice attentive le 19/10/2014 20:06

Comment peut on dire de telles conneries quand on sait combien tous les fonctionnaires (kréols et zoreils) en surnombre dans notre île, perçoivent comme sur-rémunération !!!

7.Posté par JORI le 19/10/2014 20:34

J'ai du mal à croire ces chiffres quand on sait que les 3/4 des foyers fiscaux réunionnais ne paie pas l'impôt sur le revenu, que l'abattement fiscal pour le reste est de 40%, que les bénéficiaires des allocs ne va pas en diminuant et ses fraudeurs non plus, quand on voit les avantages fiscaux (niches) liés aux investissements immobiliers localement, quand on voit le nombre de travailleurs au black (c'est une expression messieurs du CRAN), qui détient les vrais chiffres si seulement ces derniers existent??.

8.Posté par KLD le 19/10/2014 20:39

Pierrot, ton soutien indéfectible à certains n'empeche pas l'esprit critique , que diable !

9.Posté par goyave de France le 19/10/2014 20:55 (depuis mobile)

La vérité enfin sorte, même si certains y doutent. Allez dans les banlieues des grandes villes vs verrez.

10.Posté par Langouste le 19/10/2014 21:10 (depuis mobile)

C'est vrai qu'on peut s'interroger... Sera t il encore vivant en 2015? Mais si oui, car on ne peut pas lui souhaiter autre chose, donnera t il encore des leçons a la terre entière? Si on en est la, il n'y est pas pour rien.....

11.Posté par A mon avis le 19/10/2014 21:46

1 - " Très exactement 4.52 milliards d'euros pour 841.000 habitants, soit 5369€ par habitant, contre 5657€ en métropole (360,19 milliards d'euros divisés par 63,655 millions d'habitants".

Pour que ces chiffres soient crédibles, ils faudrait savoir à quoi correspondent précisément ces 4.52 Mds d'euros et 360.19 Mds d'euros !

2 - "10.000 emplois ont été perdus dans le BTP en quatre ans, les commandes publiques sont rares, les dotations de l'Etat aux collectivités diminuent,"

Les entreprises de BTP, en fin de compte ne vivent qu'avec les commandes publiques ! Malheureusement pour eux, leurs employés ne sont pas des fonctionnaires !

12.Posté par phil le 19/10/2014 22:09

c'est bien et combien rapporte la reunion à la france par habitant par comparé à la france

13.Posté par tanguy47 le 20/10/2014 00:34

et ce n'est qu'un début, fini le temps des vaches grasses, tous au régime : pain sec et à l'eau

14.Posté par L'Ardéchoise le 20/10/2014 01:54

Comme aux plus beaux jours de Festival...
Pierrot, c'est pas un peu gros ?
Chiffres à vérifier d'urgence, mé lé pa grav, mi aim aou kan mim !

15.Posté par Tanbi le 20/10/2014 07:35

Lu dans le JIR du 20/02/12-Interview de Michel BRASSET responsable de l'INSEE - DEPENSES DE L'ETAT PAR HABITANT (en euros)
Réunion France
Salaires publics 2 282 2 837

Prestations sociales 4 584 7 406

Investissement Public 199 256

16.Posté par vanille le 20/10/2014 07:44

J'en reste coite !
Comment peut on écrire de telles âneries.
Vous allez arrêter prendre les gens pour des cons.
Vous allez arrêter de toujours manipuler les reunionnais.
Ca devient obsessionnel cette manière de systématiquement vouloir faire croire qu'ici c'est toujours moins bien qu'ailleurs en France.
Moi j'aimerais des détails, tous les détails y compris le coût sans doute exorbitant cette étude inutile.

17.Posté par Laurent le 20/10/2014 08:10

Eh oui, n'en déplaise à la lectrice attentive, les fonctionnaires ne coûtent pas si cher à l'état. Mais ils partirent activement à l'économie de la Reunion. Comme quoi, attentive ne veut pas dire intelligente...

18.Posté par Mwa la pa di le 20/10/2014 08:50

Peut être, mais ici nous avons moins de dépenses pour le chauffage, ce qui doit rétablir une certaine assiette ?

19.Posté par JD SALAZE le 20/10/2014 10:54

Pour un audit de la dépense publique à la Réunion ? Combien ça coûte annuellement : les 30% d'abattement sur l'IR ? Les divers indices de corrections sur les appointements dans la fonction publique ? etc...
L'étude citée de la FEDOM est-elle disponible?

20.Posté par " VIEUX CREOLE " le 20/10/2014 11:53

JE NE SUIS PAS LOIN DE PENSER COMME "KLD "( post 8)...Je suis atterré , stupéfié de constater comment "l'aveuglement partisan" de certains et la critique systématique peut faire perdre à certains de nos compatriotes le sens de l'objectivité et de l'esprit critique ! Ce que j'aimerais savoir ,
c'est si les chiffes( OFFICIELS !) donnés par la Président de" LA FÉDÉRATION DES ENTREPRISES D'OUTRE-MER" ( 5% de moins des dépenses de l'Etat) concernent uniquement les années 2012 ,2013 ,2014 ?? .QUELS ÉTAIENT LES TAUX DES ANNÉES :DISONS : 2005 A 201 1 ,? DIX MILLE emplois ,nous dit-on ON Tété perdus dans le BTP (2013 ?, 2014 ? ...) .Je suis assez étonné : partout , dans l'île ,on construit : logements ,immeubles etc... Je ne parle pas de" grands travaux " dont certains ont nécessité : études ,sondages de terrains ...qui étaient loin d'être gratuits (avant le début réel des travaux : c' était normal): ! jE SUIS TRÈS SCEPTIQUE quand des chiffres sont lancées comme çà, sans qu'on donne les sources exactes ! Je préfère vérifier par moi-même à des sources crédibles ! Ainsi ,hier , ,j'ai pu constater qu'un internaute mentait en déclarant que "le déficit de la France avait commencé (et flambé ??)sous Mitterrand" : c'est la1ère fois que j'entendais pareille affirmation ( le déficit était réel aprés 1981 : beaucoup de mesures sociales avaient été prise ,mais cela a été corrigé puisqu'on avait même parlé " d'austérité de gauche") . En réalité, ,dans la période actuelle ,(je regrette de dire aux admirateurs de Sarkozy : c'est à partir de 2008 que le déficit du pays s'est creusé de façon spectaculaire ! Rappelez-vous les AVEUX de 2011 de FILLON et Sarkozy à la télé : " LES CAISSES DE L’ÉTAT SONT VIDES ":..Mais qui parlait d'austérité chez les amis de l'ancien Chef de l'Etat ??Je peux prouver ce que je dis sur la situation financière de ces dernières années , par des documents officiels connus de tous les économistes de France et de Navarre mais , occultés par certains politiciens et ...leurs thuriféraires!!ON ME RÉTORQUERA , PEUT'-ÊTRE ,comme pour l'esclavage ou la période coloniale : c'est du passé ,il ne faut plus en parler " ! Certains nous obligent trop souvent malheureusement à en parler , même sil ne faut pas avoir constamment les yeux braqués sur ce passé !!!!

21.Posté par Pierrot Dupuy le 20/10/2014 18:01

Pour ceux qui me demandent mes sources, rappelons qu'il s'agit de chiffres de la FEDOM (le patronat des patronats des DOM), chiffres donnés lors d'une conférence de presse vendredi et repris partiellement dans leur bulletin hebdomadaire :

la dépense budgétaire brute par habitant est, pour les 11 DCOM, en moyenne inférieure de 9% à celle observée dans la France hexagonale (chiffres 2012 ; source : DPT 2014, Novembre 2013) ;
la part des résidences principales en situation de sur-occupation, qui s’élève à 9,7 % dans l’hexagone, est de 12,9 % en Guadeloupe, de 13,8 % en Martinique, de 16,7 % à La Réunion et de 36,5 % en Guyane ; elle est évaluée à 45 % à Mayotte (chiffres 2010 ; source : INSEE) ;
le taux de chômage des 15-25 ans, qui s’élève à 24,6 % en métropole, est de 44,8 % en Guyane, de 59,8 % en Guadeloupe, de 60,6 % à La Réunion et...de 68,2 % en Martinique (chiffres 2013 ; source : INSEE, Enquête emploi, taux de chômage au sens du Bureau International du Travail).

22.Posté par comptable le 20/10/2014 18:06

Rapport de 2014 sur la santé dans les DOM Cour des comptes : 43 % des 417M€ d’aides exceptionnelles de trésorerie allouées en 2012 aux établissements de santé, France entière, ont été versés à ceux des DOM, soit quelque douze fois plus que leur part dans l’ensemble de l’activité hospitalière nationale. Les DOM coutent encore beaucoup d'argent à la métropole. Qu'n se le dise...

23.Posté par Tanbi le 20/10/2014 18:31

Les faits sont têtus ! De l'INSEE à la FEDOM, il s'avère que les dépenses de l'Etat par habitant sont bien moindre à la Réunion que la moyenne nationale. Ainsi que le nombre de fonctionnaire par habitant, contrairement aux idées reçues.

Après, les commentaires et les avis de chacun en fonction de la météo ou du train de vie du voisin qu'on envie, c'est de la conversation et de l'opinion de comptoir.

24.Posté par Caton2 le 20/10/2014 19:00

Il faut savoir ce qu'on entend par dépense publique. En tous cas, après une rapide recherche je ne trouve pas les chiffres avancés par la FEDOM dans les statistiques de l'INSEE.
Où la FEDOM a t-elle trouvé ces chiffres? Il serait important de le savoir pour un débat rationnel. Challenge en publie qui ne correspondent pas. Selon ce magazine, c'est 17.594 euros dont les français bénéficient en moyenne, en tant que part de la dépense publique globale. Bien plus que les 5657 € avancés par la FEDOM
Et puis, est-ce que la FEDOM inclut dans ces chiffres les surcouts propres aux DOM, comme la sur-rémunération des fonctionnaires (600 millions rien que pour la Réunion), qui font partie clairement de la dépense publique? Si on répartit cette somme sur l'ensemble de la population réunionnaise, ça fait un surcout par habitant de 713 euros...

25.Posté par jean-jacques le 20/10/2014 20:03

Et bien moi je persiste et signe , la Réunion est une danseuse qui ne produit RIEN et vit
aux crochets de la métropole. Alors ce genre de campagne pour que ces assistés viennent
encore réclamer un peu plus au nom du "noulépaplisnoulépamoins" c'est trop NUL !
Le patronat Réunionnais , le seul au monde à vendre des autos neuves à crédit à des
Rmistes est toujours prêt à augmenter le débit de la pompe à fric vu que ce fric termine
au final dans leur tiroir-caisse....Et le summum c'es qu'ils défendent ce système d'assistanat
industrialisé alors qu'ils se prétendent DE DROITE ! LOOOOL !

26.Posté par Tanbi le 20/10/2014 20:07

Sur le site du Sénat il est mentionné que la surémunération s'est élevée à 764,4 millions d'euros en 2007. Compte tenu de la stagnation de l'emploi public et de l'écrêtement de la surèm des retraités de la fonction publique à la Réunion, il est probable que ce montant ait peu varié.

Ainsi donc il est exagéré de considérer que cela coûte 600 millions par an. L'estimation la plus proche de la réalité serait autour de 400 millions d'euros. Ce qui fait tout de même une sacré différence.

27.Posté par Lilas le 20/10/2014 20:09

21. Sauf erreur, une dépense budgétaire brute n'est pas assimilable à l'effort de l'Etat dans les Outre-mer. Il me semble que ce concept ne comptabilise notamment pas le coût des niches fiscales et sociales.

28.Posté par jean-jacques le 20/10/2014 22:14

26

On comprend pas bien votre "calcul" , donc si c'est 400 millions c'est peanuts ? lol !
Pourtant rien que 400 millions divisé par 60 000 fonx ça fait qd même 7000 par tête et
par an EN PLUS du salaire de base...qui est souvent plus haut que dans le privé...
Une insulte pour les rmistes , retraités au minimas qui survivent avec 5000 Euros par an
et même pour les smicards du privé qui gagnent à peine 13000 par an POINT BARRE et
subissent de plein fouet la vie chère qui est aggravée par effet d'aubaine par cette sur-rèm !

29.Posté par Tanbi le 21/10/2014 07:55

28 - Je dis juste que 400 n'est pas 600. Après il faut prendre en compte aussi les retraités pour répartir le budget de la majoration, mais je n'ai pas ce chiffre précis.

Il ne faut pas perdre de vue aussi qu'une grande très majorité de fonctionnaires sont des agents de catégorie C qui perçoivent moins de 2400 euros par mois.

Et puis, si on compare un fonctionnaire à un rmiste, il est forcément un privilégié. Comme un footballeur professionnel est un privilégié par rapport à n'importe quel salarié et comme un rmiste est lui même un privilégié par rapport à un travailleur malgache etc...

Alors bien sûr, tous les réunionnais devraient percevoir un complément de revenu puisque la vie est plus chère ici. Mais les fonctionnaires ne sont pas responsable de cette situation.

Appauvrir une population dans l'espoir que les prix baissent est selon moi une absurdité.

La cherté de la vie ici est due essentiellement au frais d'approche bien sûr mais surtout à la situation de monopole et d'entente commerciale illicite. La SRPP est l'exemple typique de l' abus commercial avec en prime la bénédiction de l'Etat.

Tout ça pour dire que si l'on supprime la surem demain, je pense que les prix ne baisseront jamais à proportion. Mais l'économie se retrouverait privée de 400 millions, ce qui risque de faire plus de dégâts que de bienfaits.

30.Posté par jean-jacques le 21/10/2014 11:05

29 Mon cher Tanbi , vous qui êtes assidu vous devriez vous rappeler que je n'ai JAMAIS
préconisé la suppression pure et simple de la sur-rèm pour les raisons que vous dites
et que je partage. J'ai à plusieurs reprises proposé une sur-rèm autour de +25% (en
fonction d'études sérieuses ET indépendantes qui pourraient confirmer cet écart de
pouvoir d'achat avec la métropole) qui serait applicable à TOUS , salariés du privé et
du public , retraités du privé et du public , et aussi appliquée aux minimas sociaux.
J'ai aussi préconisé de plafonner cette majoration à disons 1,5 smic car je ne vois pas
de raison de donner même 25% de plus à un salarié qui toucherait 5000 Euros par mois.
On aurait ainsi une plus grande justice sociale ET une plus grande efficacité économique
car les 25% donnés à tous partiraient directement dans la consommation ce qui est bon
pour l'emploi , alors que dans le système actuel une grosse part de cet argent finit soit en épargne soit dans l'immobilier ce qui a par ailleurs contribué à la flambée des prix dans ce secteur , surtout le foncier ce qui a permis aux gros proprios de se gaver d'argent public.
Bien évidemment je partage votre avis sur les situations de monopole et d'abus de position
dont nous souffrons tous , mais lutter contre cela n'est pas incompatible du tout avec la mise
en oeuvre de mes propositions , c'est même totalement complémentaire !

31.Posté par La vox populi.com le 21/10/2014 12:20

@29 "Tout ça pour dire que si l'on supprime la surem demain, je pense que les prix ne baisseront jamais à proportion. Mais l'économie se retrouverait privée de 400 millions, ce qui risque de faire plus de dégâts que de bienfaits."
...................
Exact.

32.Posté par Caton2 le 21/10/2014 13:19

Les capitalistes de la sur-rem veulent nous faire croire qu’à eux seuls ils maintiennent en vie l’économie réunionnaise! Risible! C’est plutôt: « ma cassette, ma cassette, touchez pas à ma cassette! » 

33.Posté par Tanbi le 21/10/2014 17:53

30- Désolé si je vous ai mal compris mais vous aviez un ton un peu ironique dans votre précédent post. Je partage donc votre approche.

Je suis d'avis que toutes les surèm soient mises sur la table y compris celle des professions libérales conventionnées (médical, para médical, notaires, huissiers etc..) ainsi que les abus de positions commerciales dominantes. Et il faut s'assurer de la ré-injection de ces sommes dans l'économie locale.

Car il y en a qui ne veulent dégommer que du fonx et ne toucher à rien d'autre tout ça avec de beaux discours de pseudo solidarité qui vous arracherait une larme. Bin voyons !

En réalité ils considèrent la Réunion comme une danseuse et font tout pour que la solidarité nationale pour la Réunion et les DOM en général tende vers zéro.

C'est pour cela que malgré toutes les démonstrations et les preuves qui montrent que l'Etat dépense moins par habitant réunionnais que par habitant métropolitain, ils n'en démordront pas.

Parce que derrière il y a à l'évidence autre chose qui les anime.

34.Posté par jean-jacques le 21/10/2014 19:28

33

Je ne suis pas d'accord avec votre conclusion , je trouve qu'il faudrait mieux partager les
ressources disponibles et les rendre plus efficaces , mais sur le fond nier que la Réunion
vit essentiellement des transferts financiers de métropole et se trouve de fait dans une
situation de dépendance et d'assistanat relève soit d'un déni de réalité soit de la mauvaise
foi la plus totale. Les chiffres avancé dans cet article sont une plaisanterie !
Un exemple , vous répétez que le nombre de fonctionnaires par habitant de la Réunion
est inférieur à la métropole ce qui est vrai , mais cela ne veut rien dire car ce qui est
significatif c'est le ratio fonx/actif qui est de 2 actifs pour 1 fonx ici contre 5 actifs pour
un fonx au plan national !!! Dans quel pays peut-on financer 1 fonx avec 2 actifs ?
Ce département ne produit RIEN il suffit d'examiner la balance commerciale 100% à sens
unique avec 4 Milliards d'importations...D'où sort donc l'argent qui paye ces importations ?
Ce département ne vit QUE des transferts directs ou indirects venus de métropole et le discours victimaire de ces patrons repris par certains syndicats ne vise qu'à manipuler l'opinion à réclamer encore un peu plus d'assistanat qui alimentera leur business.
Il vaudrait mieux inciter les Réunionnais à s'assumer , à se prendre en main , à créer des
entreprises et de la VRAIE richesse plutôt que de les encourager à tendre la main.

35.Posté par Tanbi le 22/10/2014 08:29

34 - Je ne suis pas d'accord également avec votre analyse. Tant que la Réunion sera un département français, ses habitants seront en droit de réclamer le même traitement que celui qui est donné aux hexagonaux.

Car on ne parle pas d'un pays mais bien d'un territoire faisant partie d'un pays. La Réunion est le département avant dernier devant la Guyane en terme de pauvreté. Les transferts sociaux sont donc important certes, mais il s'agit de la même solidarité (ou du même assistanat) qui s'applique à tout citoyen français.

Mais il n'en a pas été toujours ainsi, puisque jusqu'au début des années 1970, il y avait ici le plein emploi et les travailleurs réunionnais étaient réputés pour leur courage. Depuis, la mécanisation a fait des ravages dans l'emploi : les 5 000 dockers journaliers nécessaires au déchargement à dos d'homme des balles de riz ont laissé place aux portiques et autres containers. Donc sans marché important, et une impossible concurrence salariale avec les pays voisin, on ne peut pas s'en sortir.

Alors, à moins se changer de modèle social donc de statut, la Réunion restera engluée dans ce chômage de masse qui sacrifie sa jeunesse (taux de chômage 60%)..

Et dans un tel contexte comment l'Etat pourra t-elle refuser les aides légitimes allouées à la population réunionnaises ?

36.Posté par jean-jacques le 22/10/2014 11:12

Vous avez absolument raison , le statut est la cause de tous nos maux...mais en changer
risquerait d'empirer le situation...mais il y a un aspect que j'évoque souvent qui aggrave
tout c'est la surpopulation ! Cela accroit le chômage , les besoins en transferts sociaux , les problèmes de logement , la rareté du foncier , la pollution etc...
Si des mesures intelligentes et courageuses avaient été prises à temps pour stabiliser
la population à disons 600000 habitants la situation serait toute autre et on ne se poserait
pas autant de questions sur le statut etc...
Mais chaque fois qu'il a été question d'aborder ce thème , les mêmes qui aujourd'hui sont
là à sortir des études "démontrant" que l'Etat dépense moins ici qu'en métropole étaient
en première ligne pour s'y opposer , syndicats ET patronat , pourquoi ?
Parce que les syndicats ont appliqué aveuglément le dogme noulépalplisnoulépamoins
ET que les patrons Réunionnais ne voulaient pas cracher sur par exemple la manne
du Rmi qui pèse quand même 100 000 x 5000 Euros par an = 500 Millions !
Autant d'argent pour engraisser un peu plus leurs entreprises monopolistiques !
On a donc eu une complicité objective entre syndicats et patronat pour fabriquer une
population captive des aides mais solvable avec comme résultat la situation actuelle
avec en particulier 60% de chômage chez les jeunes et le désespoir qui va avec...
La Réunion est hélas dans une triste impasse selon moi.

37.Posté par DOM le 22/10/2014 12:07

C’est quoi ça .
quelle étude faite sur le coin d’une table par deux gus incopétents c’est une arnaque.

38.Posté par lutte finale le 22/10/2014 12:14

Que l on prenne les chiffres de la compta publique site dgcl....minable fedom..vu la place de Samia badat..faut pas s étonner du bidonnage et de l amateurisme...

39.Posté par Tanbi le 22/10/2014 18:04

36 - A mon avis le problème n'est pas tant la surpopulation que la pauvreté. Je pense qu'un pays qui produit autant de richesses et dont le nombre de millionnaire augmente chaque année et un CAC 40 qui redistribue le plus à ses actionnaires en Europe à les ressources pour réduire cette pauvreté. C'est juste la volonté qui manque. Le capitalisme moderne est une machine à créer des biens superflus et en même temps de la pauvreté. Pauvreté matérielle bien sûr mais surtout d'esprit.

40.Posté par La vox populi.com le 22/10/2014 19:30

C’est plutôt: « ma cassette, ma cassette, touchez pas à ma cassette! »
....................
Le philoZèF en tics et tocs, tente d'imiter Louis de Funès dans l'avare...Triste perroquette déplimée. Piqure d'Aedes albopictus sur le cervelet? Non. C'est naturel.....

41.Posté par tonton le 22/10/2014 21:25

Je me demande souvent, comment les Americains font, avec leurs 'iles éparpillés:
Hawaii ( que 5000 km de la grande terre), économie basé sur le sucre, l'ananas, tourisme, et ils se retrouvent avec un taux de chomage de 5% et une balance commerciale exedentaire.
Puerto Rico (aux portes de la Martinique et de la Guadeloupe) avec un taux de chomage de 12% à peine, et également une balance commerciale exedentaire.

Et tout ça SANS Octroi de Mer, taxe spécifiques, défisc, et surrémuneration !

Il y a des trucs qui ne clochent pas dans le systeme français ! Tout est fait pour tenir les insulaires à la merci .......

42.Posté par tata le 23/10/2014 07:19

@ 41.Posté par tonton

Bonne analyse, mais vous oubliez de dire que tout cela est fait avec la complicité de nos élu-e-s locaux pour qui tout va très bien et qui sont les premiers à entretenir ce système pourri !!!

Petit rappel pour les amnésique, il y a 3 ans nos 7 député-e-s Réunionnais ont appelé à voter François Hollande, le taux de chômage a-t-il baissé pour autant ???

43.Posté par Caton2 le 23/10/2014 13:19

Tonton. Il n'y a pas d'assisistanat aux USA. C'est contraire à la philosophie américaine. Et puis... les Hawaïens sont fiers d'eux et font tout pour se valoriser. Pas d' auto-dénigrement, pas d'auto-flagellation, pas d'états d'âmes!

44.Posté par La vox populi.com le 23/10/2014 16:01

Pas de surrém. à Hawaï? Faux....
..............

L'Office of Personnel Management (OPM) peut établir des taux plus élevés de rémunération spéciale taux-pour un groupe ou une catégorie de l'annexe générale (GS) des positions dans une ou plusieurs zones géographiques pour répondre handicaps existants ou susceptibles importants dans le recrutement ou le maintien bien de base des employés qualifiés. OPM peut établir des tarifs spéciaux pour presque toutes les catégories de salariés-à-dire, par série, spécialité, niveau de qualité, et / ou une zone géographique.

45.Posté par Caton2 le 23/10/2014 16:48

Ce pauvre vox scati ne parle pas anglais et utilise une traduction automatique dont il est incapable - pour cause - de corriger les imperfections de traduction. Du coup il ne comprend rien et confond Cola rate et sur-rem.
Le Cola rate est une majoration de salaire qui tient compte seulement de la différence de prix entre le territoire central des USA et les états excentrés comme l’Alaska et Hawaï. Il varie selon l’inflation et est fixé annuellement.
Pour Hawaï, il y avait différents taux pour chaque île de l’Archipel. Depuis 2011, suite à la crise, le Cola rate est gelé et en 2011, le Cola rate d’Hawaï a été fixé à 16,51% « the Locality Rate for Hawaii was set at 16.51%. »

46.Posté par Tanbi le 23/10/2014 17:44

@ 44 - Alors là, même si les champions du libéralisme font de la surem… Quelle catastrophe pour nos agités locaux anti surèm…

47.Posté par la lutte finale le 23/10/2014 19:02

bon puisqu'il faut contrecarrer les analyses bidon de la FEDOM par de réelles analyses...je vais m'y coller...

48.Posté par la lutte finale le 23/10/2014 19:35

cerisola ? il est pas à la retraite ? quand la vieillesse rencontre la sénilité .. voilà ce que cela donne "si nous sommes encore vivants en 2015".....allez tir' un feuill' donc momo !!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes