Sport

L'Espagne sur le toit du monde

Lundi 12 Juillet 2010 - 07:45

La Roja s'est adjugée la XIXe Coupe du Monde de football et décroche un magnifique doublé après le titre européen de 2008. Il aura fallu attendre les prolongations pour voir le Barcelonais Andres Iniesta marquer un but et l'histoire. Chronique d'une victoire annoncée face aux Oranje.


L'Espagne sur le toit du monde
Le 16 juin dernier, l'Espagne débutait sa coupe du Monde dans le doute après avoir subi une première défaite contre la Suisse en match de poule. Les observateurs et chroniqueurs s'interrogeaient alors sur la capacité réelle de la Roja à emballer une compétition tant attendue. Quelques semaines plus tard, l'Espagne est la première équipe européenne à décrocher le Graal du football dans le cadre d'un Mondial hors territoire européen.

La délivrance dans les prolongations

Tout était quasiment plié à à la 116ème minute lorsque Andres Iniesta marquait l'unique but de la rencontre sur une magnifique demi-volée après avoir été parfaitement servi par Cesc Fabregas. Le portier néérlandais Maarten Stekelenburg était battu. A ce moment de la rencontre, le devenir des Oranje s'assombrissait après que ces derniers se soient vus refuser un corner suite à un coup-franc détourné de Wesley Sneijder. Les Pays-Bas se dirigeaient alors vers un troisième échec en finale.

Regroupés en défense et dans leur surface dès le début du match les joueurs des Pays-Bas devaient faire face aux tirs de canon répétés de Sergio Ramos. En jouant très bas, les Oranje attendaient certainement l'occasion, le contre ou le moindre espace libre pour faire évoluer le score. Mais c'était sans compter sur un Iker Casillas des grands soirs. Le portier ayant réalisé une de ses meilleures compétitions à son poste depuis les huitièmes de finale.

De son côté, le meneur de jeu néerlandais Welsey Sneijder n'aura pas démérité même s'il aura été invisible lors de la première période. Après le triplé Championnat-Ligue des Champions-Coupe d'Italie avec l'Inter, ne manquait plus à l'appel qu'une victoire mondiale... Peut-être en 2014 au Brésil...
Ludovic Robert
Lu 997 fois



1.Posté par Tcherno-Bill le 12/07/2010 08:30

Une victoire méritée sur un but magnifique et incontestable ! Bravo à cette belle équipe !
Viva Cataluña , Viva Euskadi , Viva Castilla , Viva España y el Rey Juan Carlos !

2.Posté par lautrichien le 12/07/2010 10:12

Je me suis promené toute la semaine avec mon drapeau rouge et jaune. Quel beau match et alors le fair-play des hollandais qui ont fait la haie d'honneur. Rien à voir avec cet infect de Domenech qui a refusé de serrer la main des gagnants contre les "bleus". Beurk.

3.Posté par I have a dream. le 12/07/2010 10:25

Hier soir, installée dans mon fauteuil, j’admirais l’Afrique du Sud qui déployait ses charmes et je m’attendais à regarder un match mené de main de maître par d’excellents joueurs, bref le match du siècle quoi, au lieu de cela, j‘assistais plutôt à une pluie de coups, plus bas les uns que les autres venant surtout des néerlandais, une violence gratuite et surtout ennuyeuse.

Tout à coup, le sol se déroba sous mes pieds, et un monde merveilleux fit son apparition. Un monde dans lequel la coupe du monde de football allait se dérouler dans un avenir pas si lointain en France, mais pas n’importe où, à l’Ile de la Réunion et à Mayotte !

Quatre stades pouvant accueillir entre 40 000 et 80 000 spectateurs avaient été érigés à mi-hauteur de notre île, tandis que deux autres avaient été construits à Mayotte.
Des restaurants, des boites de nuits, des bars tout autour de ces stades immenses… De magnifiques hôtels autonomes en énergie fleurissaient ça et là…

Pendant un mois, le monde entier avait les yeux rivés sur ce coin de France, découvrait nos traditions…des millions de touristes, une économie fleurissante…
BUT ! Hein quoi ? Iniesta a marqué un but…et m’a surtout arraché à mon rêve…Enfin, « Viva Espana» !

4.Posté par JUBILATION le 12/07/2010 13:32

Un arbitre encore mauvais, deux expulsions méritées en 1ère mi temps pour les Bataves et le référé voit les fautes rouges en jaunes, il doit être daltonien. Malgré les attentats dont ils ont été victimes, les Ibériques ont vaincu et ont mérité cette victoire.
VIVA ESPAGNA !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >