Faits-divers

L'Eperon: Une case entièrement ravagée par les flammes

Dimanche 25 Février 2018 - 11:07

La famille a tout perdu. Un incendie s'est déclaré ce dimanche matin peu avant 8 heures, à l'Eperon, dans une case en bois sous tôle située rue des Balsamines. Aucune victime n'est à déplorer mais le bilan matériel est conséquent, comme en témoignent les images ci-dessous. C'est toute la maison qui a eu le temps de brûler. 

L'occupante des lieux est totalement effondrée. Elle était à la messe lorsque les faits sont survenus. C'est sa petite-fille de 4 ans et demi qui a alerté son oncle de 20 ans, également sur place, du départ de feu. Selon plusieurs témoins, "les pompiers sont arrivés vers 8h30, sans eau", ce qui aurait ralenti l'opération. 

L'origine de l'incendie reste pour l'heure indéterminée. La famille lance un appel à la solidarité des Réunionnais. 

Bérénice Alaterre sur place

N.P
Lu 5840 fois



1.Posté par Choupette le 25/02/2018 11:32

A l'auteur de l'article

" ... sous taule ... " ???

Taule = geôle, prison, etc. ... .

Tôle = matériau qui recouvre un toit

Les pompiers comptaient piétiner le feu pour l'éteindre ... ?

2.Posté par Jp POPAUL54 le 25/02/2018 13:09

Ne pas confondre " une taule en tôle" et " une tôle en taule "

3.Posté par orthographe le 25/02/2018 13:45

La vieille post 1 avec tj ses corrections à la manque et oublie qu'il y a eu des réformes de l'orthographe ....
On voit que c'était sûrement une ancienne insti qui a martyrisé ses élèves d'antan avec des coups de règle sur 3 doigts (la sucette) ! Elle a dû en faire des cancres !!! la dame qui connaît tout !

4.Posté par Un pompier et fière de l''être le 25/02/2018 15:38 (depuis mobile)

Bonjour à vous encore un ti rappel
Un Fourgon possède 1800 litres
Une lance à eau crache 500 litres minutes
Donc il faut 4 min pour vidé le fourgon
Donc obligation de s''alimenter sur une bouche incendie ou un poteau incendie .

5.Posté par Un pompier et fière de l'être le 25/02/2018 15:49 (depuis mobile)

Et le deuxième fourgon engagés fait partie de la grille de départ pour feux de maison et non pas il à été envoyé en renfort sous prétexte que le premier n'avez pas d'eau il a exactement la même capacité en eau que le premier 1800 litres . Merci

6.Posté par Moi président le 25/02/2018 16:32

@3 : quand elle corrige les journalistes, elle leur rend un grand service, car la maîtrise de la langue fait partie des obligations liées à leur métier.
Quand c'est un commentateur, là c'est vrai que c'est un peu "combattre des moulins à vent".

J'ai quand-même appris 2 choses très intéressantes récemment grâce à ses interventions :
- l'accent circonflexe qui remplace le "s" de l'ancien Français sans qu'il n'y ait de différence avec le "i" normal à l'oral (en principe, l'accent circonflexe allonge la voyelle correspondante à l'oral)
- la différence entre "pècheur" et "pêcheur" (j'ai toujours cru que les disciples de Jésus étaient des pêcheurs de poisson sur le lac Jourdain)

L'important est qu'elle le fasse de manière au mieux gracieuse, au pire neutre, sans moucatage.
Bref, merci Choupette !

7.Posté par môvélang le 25/02/2018 16:38

Elle était à la messe lorsque les faits sont survenus.
Remerciement du bon dieu , si elle était restée chez elle , elle aurait pu étende le feu avec son caroutchou, ou même un castrol dolo bien sûr ! (C'est sa petite-fille de 4 ans et demi qui )

"les pompiers sont arrivés vers 8h30, sans eau", cas braves travailleurs font des permanences de 24 heures , c'est à dire quand ils ne sont pas en intervention , il se grattent les nouilles à longueur de journée au lieu de se préparer à une urgence

8.Posté par Zourit le 25/02/2018 18:24

et cheveux tetes tol => ou connait


seuveux cafrine

9.Posté par Isis le 25/02/2018 18:50

@ 3 Pour info, l'académie Française n'a pas entériné ces réformes. Si chacun faisait un effort pour bien écrire, nul doute que personne ne relèverait ces fautes. Surtout venant de journalistes qui doivent être nickel quant à l'écriture. Un mot prononcé et écrit de manières différentes, n'a pas le même sens. Ce qui a été le cas ici, avant qu'il y ait correction apportée.

Ceci dit, si les pompiers sont arrivés sans eau, pourquoi bossent-ils ? Normalement ils sont appelés les soldats du feu, donc pour éteindre un feu qui a débuté et non pour voir ce que le feu brûle.

Courage à cette famille. J'espère qu'elle a pu être relogée ?

10.Posté par Un pompier le 25/02/2018 22:00

@ 8 ... au lieu de critiquer le Corps des Pompiers, vous feriez mieux de le rejoindre en tant que Pompier Volontaire ! Vous apprendrez que l'on ne "se gratte pas la nouilles" et de plus vous y apprendrez la correction vis à vis des soldats du feu qui risquent leur vie, y compris pour des vulgaires comme vous !

11.Posté par noe le 26/02/2018 09:57

Nos pompiers manquent d'entrainement et ça se voit comme ici ! Ils démarrent et ne constatent pas que leur réservoir est vide ...
Jouer avec sa lance n'est pas donné à tous les pompiers ... certains préfèrent même jouer avec les feux et les mettre en forêt ! histoire de montrer leurs conneries !

12.Posté par noe le 26/02/2018 10:00

Finalement je ne vois pas de fautes dans ce récit ... peut-être "tôles" au pluriel pour maison couverte de "tôles" à la place de feuilles de tôle !
On peut écrire :
- Un groupe d'enfants joue ...
- Un groupe d'enfants jouent ... question de cardinal !!!

13.Posté par Choupette le 26/02/2018 13:56

12.Posté par noe

Décidément, toi tu en tiens vraiment une sacrée couche, dis donc.

L'article est paru le 25 à 11h00.
Mon commentaire est paru le 25 à 11h32

Et toi, tu la ramènes le 26 à 10h00.

Tu crois que le monde s'arrête de tourner quand tu dors, ou quoi ?

Merci à l'auteur d'avoir corrigé.

14.Posté par Choupette le 26/02/2018 14:00

Posté par 3.

La réforme de l'orthographe ne transforme pas taule en tôle.
Blaireau.

15.Posté par maroco le 26/02/2018 17:53

Ils sont graves les pompiers à la Réunion.

16.Posté par maroco le 26/02/2018 17:57

en complément, la pompière fière de l'être aurait elle pu ajouter "et compétente"

17.Posté par L'Ardéchoise le 26/02/2018 21:28

Choupette,, le blaireau du post 3, c'est noe, sexe féminin, âge indéterminé, qui multiplie les pseudos ces temps-ci, l'autre, sans doute celui avec lequel elle joue à 4 mains...
Les deux se valent et ont en commun la malhonnêteté intellectuelle !

18.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 27/02/2018 09:29

*Voilà un bel exemple de la médiocrité, de l'absence de conscience,

*Du manque d'intelligence, du sens des responsabilités,

*Potentiellement CRIMINELS !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter