MENU ZINFOS
Faits-divers

L'Entre-Deux : La mort de Grégory Béraux devant les assises


Par Zinfos974 - Publié le Jeudi 7 Juin 2018 à 05:58 | Lu 9154 fois

Joël Gardebien doit répondre durant ces deux prochains jours de violences volontaires ayant entraîné la mort, sans intention de la donner, de Grégory Béraux. Le squelette du jeune métropolitain de 34 ans avait été retrouvé dans le village de l’Entre-Deux en 2015. L'accusé plaide le geste malheureux.

En avril de cette année-là, la mère de Grégory, qui vit en métropole, s'inquiète de ne plus avoir de nouvelles de son fils. Une enquête est alors ouverte pour disparition inquiétante.  

Les premières investigations de la gendarmerie les mènent naturellement à interroger l’entourage de la victime. A La Réunion, Grégory Béraux vivait en colocation avec un certain Joël Gardebien. L’homme est connu pour ses accès de violence après avoir consommé de l’alcool. Grégory Béraux avait également fait part à ses connaissances du caractère dangereux de son ami de coloc. 

Les premières auditions ne donnent pourtant rien. Mais au fil des semaines, l’étau se resserre autour du colocataire. Son comportement étrange après la disparition de Grégory finit par arriver aux oreilles de la section de recherches.

Rebondissement le 23 octobre 2015, des ossements sont découverts à flanc de ravine, toujours dans le village de l’Entre-Deux, non loin du domicile du disparu. L'ADN parle, il s’agit bien du squelette de Grégory Beraux. 

Pendant sa garde à vue, le principal suspect finit par craquer devant les gendarmes, avant de se rétracter. Nous sommes le 18 décembre 2015 lorsque Joël Gardebien est écroué. Durant son audition, il explique la mort de son ami par une bagarre qui aurait mal tourné à cause d’un banal vol de médicaments. Les deux hommes étaient en effet adeptes de consommation de drogues. C’est dans la bagarre que Joël Gardebien dit avoir donné un coup à la tempe de son vis-à-vis. Un coup dont ne se relèvera pas le métropolitain récemment installé à La Réunion.

Le procès de Joël Gardebien se tiendra sur deux jours devant la cour d’assises. Il encourt 15 ans de réclusion criminelle.




1.Posté par Veridik le 07/06/2018 07:33 (depuis mobile)

Notre juriste pei cmoin demande la perpétuité

2.Posté par viky le 07/06/2018 08:34

J'espère qu'il sera sévèrement puni!!

3.Posté par jean claude le 07/06/2018 10:52

En conclusion ce meurtrier et connu et reconnu pour ses penchants sur l alcool et des produits stupefiants

Pas de clemence pour ce type d individu qui risque de remettre le couvert un jour

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes