MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

L'Edito de Jacques Tillier sur les événements de la Réunion


Jacques Tillier a publié aujourd'hui dans l'Union de Reims un Edito sur les événements qui secouent actuellement l'ile de la Réunion. Une analyse au vitriol qui ne plaira sans doute pas à tout le monde, surtout à ceux qu'il décrit comme d'habitude sans complaisance.
Je le publie ci-dessous avec son aimable autorisation...

Par - Publié le Samedi 25 Février 2012 à 19:08 | Lu 7462 fois

Il se passerait dans le 93 le quart des événements, émeutes, violences urbaines, pillages qui bouleversent depuis plusieurs jours maintenant la Réunion, splendide département français situé en plein cœur de l'océan Indien, que cela ferait au moins la Une de tous les journaux de France, de Navarre et même d'ailleurs.

Quant à la classe politique de droite comme de gauche, extrêmes compris, elle serait debout sur la table à demander enquêtes et commissions, à exiger pour les uns une présence policière accrue, pour les autres un retour immédiat du dialogue avec "nos jeunes", pour dénoncer à grands coups d'effets de manches, de gosiers et de gesticulations médiatiques les zones de non-droit, le manque de profs, les trafics de drogue, d'armes, le chômage galopant, l'immigration clandestine…

A l'exception de quelques images au 20 h, le silence de nos politiques est assourdissant. Dit autrement, en métropole, tout le monde s'en contrefout.

Pas un mot côté UMP. Rien de Sarkozy, pas de voyage éclair de la ministre de l'Outre-mer, même pas d'un sous-secrétaire quelconque. La majorité présidentielle s'occupe de la présidentielle… En face, ce n'est pas mieux. Les écolos sont dans le rouge, la tête d'Eva Joly sous l'aile et Mélenchon, pourtant parfait dans le rôle du petit aboyeur stalinien, ne dit mot. Rien non plus côté FN, Marine Le Pen qui en revient aurait pu jeudi soir sur France 2 y aller de son couplet, au lieu de nous montrer le petit oiseau en or que lui ont offert ses amis réunionnais.

Reste les socialistes. Plus que les autres, ils ont de bonnes raisons de regarder ailleurs. En effet, Gilbert Annette, maire de la capitale, Saint-Denis de La Réunion, là où les émeutes ont commencé, est un socialiste de grand chemin, repris de justice notoire, condamné à quelques longs mois de prison pour corruption plus qu'active.

Faut préciser qu'en 1991, Saint-Denis avait connu les mêmes émeutes, huit morts brûlés vifs, avec quasiment les mêmes aux manettes, Annette à la mairie et le Parti communiste réunionnais, un parti en déclin avec à sa tête un très vieux monsieur, Paul Vergès, frère de Jacques, repris de justice lui aussi, qui joue avant chaque élection locale ou nationale, qui plus est présidentielle, le rôle de l'incendiaire et dans le même temps celui du pompier de service. Pour des raisons hélas identiques, parce que les mêmes causes produisent les mêmes effets, La Réunion explose aujourd'hui.

La vie y est chère et les salaires, exception faite de la fonction publique surrémunérée, plus maigres qu'en métropole. A force, cela énerve le pékin de base qui tire le diable par la queue et les jeunes, chômeurs de père en fils à qui on bourre le crâne depuis des décennies qu'ils doivent vivre et travailler dans l'île et surtout ne pas aller voir ailleurs.

Avec plus de 30 % de chômage, une population dont la majorité est âgée de moins de 20 ans, l'avenir se vit au jour le jour, sur fond d'alcoolisme et de drogue, d'illettrisme et d'impossible intégration. Et comme une classe politique indigente, parfois corrompue, pense impunément jouer avec les vieilles ficelles du clientélisme et de la démagogie, on s'agite pour rappeler aux plus progressistes le devoir qui est le leur d'acheter la paix sociale…

D'un mouvement de transporteurs pour obtenir une baisse du coût des carburants, on en vient à des émeutes. Alors on pille, brûle et saccage un peu partout dans l'île, commerces, grandes surfaces, garages, agences bancaires… Comme à Mayotte il y a peu, ou aux Antilles précédemment. De RMI en RSA, la réalité n'a pas changé et nombre de Réunionnais, pourtant légalistes dans l'âme, se sentent des Français complètement à part…

En 1991, en présence de toute la presse métropolitaine invitée pour la circonstance, Danielle Mitterrand en personne avait courageusement fait le déplacement à Saint-Denis en pleine nuit et ramené du coup la paix dans l'île à partir du quartier populaire du Chaudron d'où partent toujours les émeutes.

Du coup, on s'attend à ce que Carla Bruni-Sarkozy, sa mandoline sous le bras, s'en aille chantonner une berceuse à l'oreille des Réunionnais, histoire de calmer les émeutiers et les "cagnards" comme on dit là-bas. Ce serait bigrement populaire et l'image serait "forte" comme la "France" de Nicolas.

J. TILLIER


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par JLR le 25/02/2012 19:33

Pierrot dupuy je ne comprends pas pourquoi vous nous bassiné avec tillier .On dirait que c'est un peu bernadette soubirou pour vous mais je vous sens diffère t.Tillier utilisait son journal pour ses fins personnels et je vous crois différent.Foutez nous la paix avec ce type.merci

2.Posté par citoyen le 25/02/2012 19:35 (depuis mobile)

Un tissu de conneries habituelles de la part de tillier, l'ex journaliste a Minute le journal du Front National.

3.Posté par Soixante trois le 25/02/2012 19:39

Que dire de plus , sa vision malgré "lointaine" , est juste .

4.Posté par mansour le 25/02/2012 19:49

Bien envoyé ! On peut ne pas aimer le personnage mais on doit lui reconnaitre deux qualités: il sait écrire et il ne manque pas de courage.

5.Posté par Volatile le 25/02/2012 19:49

Je ne suis pas un fan de Tillier qui a souvent su jouer la carte du populisme dans ses editos au vitriol. Mais là, je souscris à 100%. Il n'y a pas un mot que je ne reprendrais pas à mon compte.

6.Posté par Lo ziyé bien ouvert ! le 25/02/2012 20:03 (depuis mobile)

Tres bel écriture comme DAB
il sait égratigner les grincheurs qui pilote cette ile !
très peu a la reunion ose car il est de conicenve de faire de l'infos a la réunion en caressant dans le sens du poil :-)

7.Posté par Jiji le 25/02/2012 20:09

"Une population dont la majorité est âgée de moins de 20 ans, l'avenir se vit au jour le jour, sur fond d'alcoolisme et de drogue, d'illettrisme et d'impossible intégration."

Pourtant il ya l'ecole gratuite pour tout le monde.

Et puis comment les jeunes veulent avoir un emploi s'ils n'ont même pas le niveau brevet des collèges, qu'ont t'ils fait sur le banc d'école?

8.Posté par Fox Delta le 25/02/2012 20:19

Super, jacques revient on s'ennuie

9.Posté par franck le 25/02/2012 20:27

il faut reconnaitre qu'il n'a pas perdu de sa verve
il sait s'exprimer

10.Posté par marc andré le 25/02/2012 20:51

PITIÉ QU'IL RESTE LA OU IL EST .Y'A ASSEZ DE PROBLEME PAS BESOIN D'EN RAJOUTER IL MANQUE A PERSONNE SAUF A PIERROT DUPUY

11.Posté par Blackpearl le 25/02/2012 20:52 (depuis mobile)

il a complètement raison,son analyse est carrement grandiose bravo

12.Posté par etienne le 25/02/2012 20:54

Il doit s'emmerder ferme pour écrire sur la réunion ou il n'a plus beaucoup d'amis.Il parait même que cadjee et tillier sont fâchés t'as une info pierrot toujours est-il que perso je m'en tape de ce type .

13.Posté par Melanchon viens! le 25/02/2012 21:04

On voit qu'il a pris de la distance le Tillier avec un gros hors sujet (ou alors il se fait vieux et s'est laissé pousser le bide), une faute enorme d'analyse: le boug a oublié de causer de l'acteur principale le prefet. Meme du point de vue facho de l'affaire, il a completment oublié la faute enorme faite à la préfecture a savoir sous estimé les rassemblements spontanés devant les mairies au lendemain de la "fin de récréation".

En temps normal personne ne se déplace a ce genre d'appel. Les indignés jusqu'a là avait fait un gros bide. Hors non seulement il y a eut du monde mais les soirs suivants, il y en avait de plus en plus. Ces deux faits completment inhabituels n'a pas echappé à la presse qui en a parlé. Malgré cela, cette grosse buse de prefet et ses RG aveugle sont passé completement à coté.

Apres le coup du Dash, ce prefet a gagné definitivement son surnom de "rantanplan de la prefectorale".

14.Posté par ouioui le 25/02/2012 21:33

Oui analyse juste
Mais les fanatiques de service, la bave au lèvre n'y verront. qu'un facho.
Ils n'ont pas a se fatiguer en arguments , facho suffit et explique tout
Le communiste révolutionnaire est définitivement du bon côté
et a tous les droits
Les pillages ne sont que dommages collatéraux

Tillier a volontairement passe sous silence l'énorme différence entre les banlieues de métropole et nos quartiers : leur population . Fadela Amara et la discrimination positive n'ont rien changé!
La-bas ils marchent sur des oeufs et ont la trouille .

15.Posté par Citoyens volés le 25/02/2012 21:50

Le Tillier et son Edito du samedi nous manquent tellement ici que je n’achète plus depuis le JIR ! En tant que fan du Canard Enchaîné, je trouve qu’une ‘succursale’ serait nécessaire ici pour dénoncer toutes les magouilles de ces tristes clowns péi qui se prennent pour des roite-lets ! Même le Préfet et ses sous-préfets craignent les pontifes locaux, et les laissent faire ; voilà pourquoi rares sont les lois respectées ou appliquées ici. Regardez nos maires ici, presque tous des repris de justice (et pourtant, les juges leurs passent bien des choses) ! Il n’y avait que ce brave Tillier pour oser les dénoncer, ainsi que les ‘hauts fonctionnaires’ pour-ris dont la métropole essaie de se débarrasse en les envoyant outre-mer… Pauvre de nous !

16.Posté par David Asmodee le 25/02/2012 23:02

Il a oublié de mentionner l'interpellation d'un fils de préfet parmi les émeutiers (info que j'ai entendue sur Antenne Réunion Radio vendredi matin)

17.Posté par kaloupillé le 26/02/2012 00:25

il à Raison Mr Jacques TILLIER en Métropole tout le MONDE s'en FOUS ....
mais le Revers de la Médaille de .........L' OPUS -DEÏ ......aura une chance de remporter les ELECTIONS 2012 en rachetant les Pêchés de ce Business et faire gagner SARKOSY pour que la Banque nous rapportent tous ceux qui nous ont été Volés dans les Paradis Fiscaux
et on va entendre Mireille MATHIEU chanter ( que la PAIX soit dans le Monde )

18.Posté par jason bourne le 26/02/2012 06:23

en ce moment les politiques sont juste occupés par les législatives qui arrivent ; alors le peuple on s'en fout !!!

on verra après les élections !!

19.Posté par CANDIDE le 26/02/2012 06:28

Le PS et le PCR reprendront prochainement distributions de promesses, illusions, rêves, postes précaires et autres dans quelques semaines, et çà marchera encore et toujours puisqu'on reprendra les mêmes dans les mêmes postes. Et il aura fallu détruire, piller, ruiner, pour que les petits gagnent quelques miettes. L'argent du contribuable dilapidé une fois encore dans les destructions ne sera donc pas utilisé pour aider ou améliorer les conditions de vie de cette population que l'on maintient dans l'asservissement aidé depuis 30 ans.

20.Posté par Ô rit jinn le 26/02/2012 06:55

Tillier reviens!

21.Posté par noe2012 le 26/02/2012 06:59

A bien réfléchir , il n'y a eu rien de comparable avec ce qui se passe dans les banlieuxde Métropole ... Moins de violences à part quelques vieilles poubelles sales qu'on a brûlées , des tas de saletés non ramassés (feuilles , meubles ...) et quelques magasins sans importance ...Tout cela pour la frime , pour l'ambiance , pour le spectacle aux dires des jeunes que j'ai pu rencontrer ....
La densité des immeubles d'habitation dans certains endroits a attisé les petites colères ...
Et puis les jeunes adorent défier l'autorité représentée par les Forces de l'Ordre carapacées comme les cafards ...des dessins animés ...
Nous étions aussi jeunes et on aimait de temps en temps cette ambiance , ce va-et-vient pour défier les Gendarmes et Policiers ....
Pas de quoi se faire un plat sur cet excès d'humeur aidé par la chaleur du moment !
On parle des produits bas de gamme qu'on veut "imposer" aux réunionnais ayant peu de moyens (car souvent dépensés à tort et à travers) ...Ce n'est que du cinéma de mauvais goût ... et ça va tomber vite dans l'oubli !
Le réunionnais lambda achètera ce qu'il a envie si les banques lui donne des crédits faciles , les remboursements il s'en fiche éperdûment ....
Donc pas de quoi s'inquiéter !
Ainsi va la vie ! sauf pour quelques "grands penseurs-péi" qui fantasment beaucoup ...

22.Posté par NEMO le 26/02/2012 07:07

à poste 16.
J'ai entendu que c'était le fils d'un sous-préfet de la Guyane...

Ce qui m'amène à poser la question suivante à Pierrot:

" A quoi a été condamné le fils de madame Dindar, Présidente du Conseil Général et dont le père est Procureur de la République en France métropolitaine... qui l'an dernier avait défrayé la chronique locale à la suite de son interpellation par la police de Sin'd'ni ??? "

23.Posté par jean jouhis le 26/02/2012 07:08

la CLASSE
reviens JACQUES
dis leur leurs 4 vérités a ces verges-DINeDAR-reinemere-vira-lannette et autres CH+CH

quel bon temps c'était !

moi je me tire RAS LE BOL
5 jours de CA de perdus car le maire de st pierre fait ds son froc !
je vais a Moriss
labas sont cools serviables souriants accueillants PROPRES HONNETES BOSSEURS
(mais les politicards st pas mieux .. pfff

24.Posté par Ti tillier le 26/02/2012 07:16

Ce monsieur nous manque. Sa verve journalistique était très appréciée.
S’il pouvait revenir dans l’île, quel bonheur ! N’en déplaise aux cocos.

25.Posté par Marie le 26/02/2012 07:18

J'adore Tillier et il me manque... je suis une véritable groupiiiiiiiiiiiiiieeeeeeeeeeeeeee !!!
Vive ce gros ventripotent qui nous fesait passé un bon moment le samedi matin. Quant à son analyse, n'en déplaise à beaucoup je la trouve très fine même si elle est postée de très loin...

26.Posté par fiuman le 26/02/2012 08:51

En quelques lignes le portait est dressé, bien vu Tillier.......................

27.Posté par Caton2 le 26/02/2012 11:13

Franchement Pierrot, à moins tu ne sois aveuglé par le « talent » de ce monsieur tu tires une balle dans le pied de tous les réunionnais en publiant ce « papier ».
Je ne plaindrai pas les quelques politicards qui l’ont mérité, mais était-il nécessaire d’infliger cette blessure à l’immense majorité des Réunionnais, alors qu’ils viennent juste de s’apercevoir des tendances suicidaires d' une partie de leur jeunesse?

Je sais que tu admires Tillier. Permets-moi de te dire que son édito est bien écrit mais qu'il se termine en eau de boudin.
Malgré l’élégant cynisme de son auteur, ce papier ne vaut rien parce qu’il tourne en rond autour de ce que tout le monde sait, mais sans exprimer grand intérêt pour ce qu’une grande partie des réunionnais, qui ne méritent pas sa vindicte, peuvent vivre et penser.
Sa conclusion démontre que le monsieur a commencé l'écrire sans trop savoir comment il allait le terminer.
Conclure par une pirouette sur la lamentable et opportuniste visite de madame Mitterrand dont il sait très bien qu’elle était démago au possible, et par une « humoristique » supposée visite de Carla Bruni, montre que le monsieur n’écrit que pour exprimer son aigreur et s’auto-satisfaire de son style destructeur. Pas trace d’une lueur d’espoir... Juste de la moquerie.
Ce monsieur prouve de ce fait que son amour pour la Réunion - s’il a jamais existé - appartient à un lointain passé.
Pire, ses lecteurs de l’Union de Reims sont désormais persuadés de ne jamais mettre les pieds dans cette île d’arriérés fainéants et corrompus.
Merci Monsieur Tillier.

28.Posté par H.DEZAERT le 26/02/2012 13:41

Il n'y a que TILLIER pour faire du TILLIER !
Désolé pour caton2 si l"essence de cette prose magistrale lui échappe !!
H.DEZAERT

29.Posté par Caton2 le 26/02/2012 14:07

Ligne 11: Corriger: à l’écrire...
28. L’essence ne fait pas forcément sens... et Brasillach écrivait bien, lui aussi!

30.Posté par bertrand le 26/02/2012 14:51

Je suis effrayé par ce que je lis.Autant de connivence avec un type qui pendant des années à sali des innocents.Un type qui a détruit des vies à ses fins personnels.Ce type avait une plume mais un profond mépris de ceux qui ne lui ciraient pas les pompes.Il avait ses courtisans et ceux comportait comme un empereur .Ce type me dégoute, vous qui ne l'avez pas connu , taisez vous.

31.Posté par lafé ladit le 26/02/2012 15:54

Et nous revoilà avec un commentaire de Caton toujours aussi remarquablement pontifiant!
Sur tout et sur tous, ce monsieur à une leçon à délivrer, des notes à attribuer,
Quelle science! Quelle persévérance!
En attendant je ne vois en rien ,à un moment où les responsables étaient planqués, les autorités dépassées, en quoi démagogique a été l'initiative de Madame Mitterrand ?
Faut-il rappeler qu'en s' y rendant, et en dialoguant avec les jeunes du Chaudron ,elle a contribué au retour au calme, tout en donnant une leçon de responsabilité et de courage à de nombreux "responsables"?

32.Posté par le petit rapporteur. le 26/02/2012 15:56

29
Et une citation ,une analyse!

33.Posté par Juliette CARANTA- PAVARD le 26/02/2012 15:57

Pierrot, tu n’as pas honte, NON ! en pleine connaissance de cause, de déterrer cette « racaille » de TILLIER ?
Cette « racaille » de Tillier qui, en 2006, pour sauver la peau de SA « reine-maire », René-Paul VICTORIA, n’a pas hésité à se rendre complice de la corruption de ce dernier en matière D’Urbanisme ;moi, j’étais celle qui dénonçais le Député-Maire ( Par écrit, daté, signé, faxé ; à Jacques TILLIER du J.I.R.) Lui , c’était celui qui « omertait » mes dangereuses informations … Et qui triait, consciencieusement, les ORDURES qu’il dénonçait (au grand régal des non-initiés) ; et celles qu’il protégeait de son silence, pour le meilleur avenir de La Réunion …

34.Posté par lafé ladit le 26/02/2012 16:21

Dans mon commentaire, 31, chacun a bien lu "a" , et non "à", à la troisième ligne.
Cette précision,qui ne mérite pas véritablement un rappel , c'est surtout pour économiser le précieux temps de notre fat et de ne pas le soustraire une seconde de l'essentiel, l'admiration de son propre talent!

35.Posté par Jérôme Arrangé le 26/02/2012 17:22

"les jeunes, chômeurs de père en fils à qui on bourre le crâne depuis des décennies qu'ils doivent vivre et travailler dans l'île et surtout ne pas aller voir ailleurs."

Aurait-il échappé à M. Tillier que la Région Réunion, depuis Vergès Paul, a pris l'habitude d'offrir aux jeunes réunionnais les plus prometteurs (sur le plan scolaire) des allers sans retour pour les universités de l'hexagone, avec bourses d'études et primes d'installation? Quelle population accepterait de se priver de ses jeunes les mieux formés sans attendre leur retour M. Tillier, alors que les moins performants restent sur le territoire (ça c'est vrai), avec les enfants et les vieux? Quelle population accepterait de confier, de génération en génération, les emplois un tant soit peu qualifiés, suffisamment rémunérés, à des expatriés aux dépends de ses enfants? Même les instituteurs réunionnais seront bientôt minoritaires. Un recul de plusieurs décennies!

Quant aux "expatriés" que refusent de se voir ainsi dénommés, il faut remarquer qu'ils ne refusent pas les avantages de ce statut (billet retour en classe grand large pour toute la famille une fois par an, villa, voiture et téléphone de fonction...). Quand le statut changera, l'image changera, et le vocabulaire aussi.

36.Posté par Caton2 le 26/02/2012 17:37

32.Tout ce que la fée touche de sa baguette magique est vrai! Je suis donc pontifiant... mais aussi persévérant. Va pour persévérant!
Si vous aviez un peu d’intelligence, vous auriez compris que je me fous largement de votre gueule et que plus vous me traiterez de pontifiant plus j’en rajouterai une couche pour avoir le plaisir de vous voir réagir!
Comme vous me faites le plaisir d’être encore plus stupide que je ne le pensais, je vais faire un effort pour vous faire encore réagir.
D’abord à propos de l’affaire Mesrine.
« Le 10 septembre, le journaliste Jacques Tillier est retrouvé nu et à moitié mort. C’est l’œuvre de Jacques Mesrine et d'un individu non identifié qui se fait appeler « Paul ». (...) les policiers de l’office du banditisme progressent dans leur enquête. Ils ont une demi-douzaine de suspects qui pourraient coller avec le portrait-robot de M. Paul. Sur son lit d’hôpital, au milieu d’une cinquantaine de photos, Jacques Tillier en désigne une, celle de Charles Bauer. »(Georges Moréas, commissaire honoraire de la Police Nationale).
Un Charles Bauer que Jacques Tillier ne reconnaîtra pas lors du procès, et qui sera acquitté! Il s’en explique ainsi à Media.com: « Le rigolo de l’histoire, c’est que celui qui l’accompagnait, qui a participé à l’« interrogatoire » et réclamé le coup de grâce pour moi, a été le conseiller technique du dernier film sur Mesrine. L’amusant, si je puis dire, c’est que ce monsieur me doit vingt ans. En effet, je ne l’ai pas « reconnu » au tribunal. 
M.C:  Vous ne l’avez pas « reconnu » parce que vous ne vouliez pas le « reconnaître » ?Tillier: Dieu est grand et il reconnaîtra les siens.
M.C: Ça s’appelle un faux témoignage.
T. Non. Disons plutôt un « trou de mémoire »... »
Un trou de mémoire provoqué par la peur d’un grand déballage?

Savez-vous que votre héros mange à tous les râteliers et qu’après avoir été proche du FN à son arrivée à Reims, puis de la gauche, c’est maintenant plutôt du côté de l’UMP que son cœur penche? Que ce type a récemment tenté de détruire la vie d’un honorable médecin en l’accusant de ne pas avoir le titre de docteur (dans son ignorance crasse des règles d’exercice de la médecine) et qu’il a été condamné pour cet acte inopportun et élégant?
Merci Bertrand et Juliette pour vos infos, ça confirme ce que je savais.

37.Posté par mistral le 26/02/2012 17:48

Un jour cet enfoiré de Tillier a écrit des saloperies sur Patrick Savatier (soi-disant il battait sa femme).Info bidon relayé dans son édito ou il disait que savatier se prenait pour l'abbé pierre.mais Savatier n'est pas homme a se laisser impréssionner et à débarqué au jir pour lui dire ses quatre vérités.Plutôt du genre peu courageux, Tillier s'est écrasé comme une merde séchée et n'a jamais plus reparlé de Savatier.Comme toujours ,Tillier quand on lui résiste s'écrase.Bravo à M.Savatier qui lui mérite un grand coup de chapeau

38.Posté par annabelle lee le 26/02/2012 17:56

Tillier ne me manque pas car il n'appliquait sa morale qu'aux autres et pas à lui même.Par contre, j'aimais beaucoup Bruno Testa dégagé honteusement par Cadjee et sa bande de croc mort parce que trop à gauche.Résultat, un journal insipide avec un édito somnifère de Mont Rouge et des ventes qui s'écroulent . Tillier , il est au temps des regrets et cherche encore à exister mais bientôt c'est la retraite, oufff le monde ira beaucoup mieux.

39.Posté par AntI-calçons-PRO- moule-burnes. le 26/02/2012 18:03

Tillier vise juste...

Une analyse et une plume bien trempée...j'adore "le socialiste de grand chemin"...allusion qui pourrait s'appliquer à bon nombre de bandit de la classe politique locale, toute mouvance confondue.


Le Réunionnais souffre principalement parce que ses élus sont des clowns égocentriques et affairistes. Comme la France et ses élus...même combat dans la piteuse et lamentable gestion de notre pays.

40.Posté par Caton2 le 26/02/2012 19:03

Le Parisien du 29/09/2002
« Lucien Aimé-Blanc (ancien Directeur Adjoint de la Brigade Antigang - ndr), revient sur cet épisode et sur le rôle central du journaliste dans la traque de Mesrine. Il raconte comment Tillier, « personnage ambigu, intelligent et tordu », a manipulé un ancien complice de Mesrine en fuite, « Kiki » Kopf, pour obtenir un rendez-vous avec « le Grand». Le policier dévoile aussi le double jeu de Tillier, en relatant la proposition de ce dernier : « Lorsque j'aurai vendu l'interview à « Minute », ou à un autre magazine, je reprendrai contact avec Mesrine pour lui remettre l'argent. A ce moment-là, il sera en confiance et je te le balancerai : tu auras tous les renseignements pour intervenir. » La rencontre avec Mesrine tourne mal et le plan de Tillier échoue, mais celui-ci continue, selon Aimé-Blanc, à « monnayer » les informations recueillies grâce à Kopf, en menaçant constamment le commissaire de rendre publics les dessous de la traque. Aujourd'hui, rédacteur en chef du « Journal de l'Ile de la Réunion », Jacques Tillier se dit « consterné » par ces accusations. « Je ne vais pas commenter cela. C'est bidon, s'emporte-t-il. Comment peut-il raconter cela ? Ce qui m'importe, c'est qu'il confirme que j'étais seul, sans flics derrière moi, quand j'ai rencontré Mesrine. Cela prouve que je n'ai jamais été une balance. » »
No comment...

41.Posté par CANDIDE le 26/02/2012 19:04

@ post 35 : je deviens amnésique, la Réunion est-elle un département français où non ? Avec ce qui va avec, évidemment on peut en supprimer les liens et vivre en autarcie...En principe ça marche dans les deux sens, et je vois très bien qui serait le perdant, enfin je ne détiens pas la vérité !

42.Posté par martine lauret le 26/02/2012 19:55

Jacques Tillier... Tiens tiens c'est pas ce journaleux d'extréme droite de minute qui a faillit se faire "fumer" par Mesrine?
Celui qui ne son salut que grace à Charly Bauer ?
Pas vraiment une référence type là, en plus c(est un indic de la police.

43.Posté par bernard chauvel le 26/02/2012 19:59

rien à battre de cet empaffé de jacquo les mauvais tuyaux.Cadjee doit faire des économies plus de procès perdu au Jir par ce coq pei ventripotant reste à reims

44.Posté par lafé ladit le 26/02/2012 20:04

36
Et surtout ne vous lassez pas de vous admirer, c'est si instructif à observer. Je me suis surtout rendu compte ,comme quelques autres ici, que " la seule gueule" dont vous ne vous "foutez pas" ,c'est la vôtre!

45.Posté par M. Anvy de Vaumirre. le 26/02/2012 20:52

Plus de Tillier, plus de Testa ...
J'allais dire les souris dansent. Non, les loups dansent ...

46.Posté par M. Anvy de Vaumirre. le 26/02/2012 20:56

Il est en même temps étonnant et logique de voir ce déferlement de haine envers Tillier.
La population étant composée de 50 % de gens biens et de 50% de konards, de 50% de gens intelligents et de 50 % de crétins, et de 50 % de telle chose et de 50 % de son contraire, il est normal que les deux catégories s'expriment.

47.Posté par M. Anvy de Vaumirre. le 26/02/2012 21:04

... donc :
Que les crapules de partout (lecteurs de ce blog par exemple, et les autres de toutes les catégories) continuent à œuvrer pour que leurs pairs continuent à sévir.
Allez !!! Criez tous en coeur Viv Ratte-non, viv Karoupayepas, viv Verzèss, viv Vira-poisson, viv pAnnette, viv ânanas Victoria, viv la Dinde, viv TAK-TAK, et les vingt lignes qu'on pourrait ajouter et pour qui vous avez voté et revoterez ...

48.Posté par bernard chauvel le 26/02/2012 21:10

Pour répondre à anvy de vaumire : deux catégories s'expriment , une chose est sûre, toi tu ne seras jamais seul car tu seras toujours entouré par ta connerie . toi + ta connerie = deux catégories non distinctes.

49.Posté par Caton2 le 26/02/2012 21:17

44. Cher lafé, qu’est ce qui est instructif dans mon narcissisme supposé? Qu’apprenez vous de moi de si passionnant? Ma personne semble occuper toutes vos pensées... M’aimeriez vous? Voyez-vous, j’en suis tout ému...

50.Posté par lafé ladit le 26/02/2012 22:08


49
Qu'importe l'auteur ,qu'importe le thème ou le commentaire ,pour vu que vous y trouviez toujours le motif d'une ode à vous même!
Maintenant il est temps de vous laisser à votre spectacle,le seul qui vous importe,le spectacle de vous-même.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes