MENU ZINFOS
Zot Zinfos

L'EHPAD de Saint-André, les pensionnaires victimes du manque de personnel


- Publié le Mercredi 24 Septembre 2014 à 09:25 | Lu 624 fois

Il ne se passe pas un jour sans que les petits vieux se blessent, tombent ou restent dans leurs excréments. Faute de personnel. Combien de fois dénonçons-nous les manques de moyens? Un petit effort est fait puis on repart dans les travers. Quand on vient visiter nos grands parents, qui n'ont pas tous alzheimer, ils nous racontent leurs petites misères du quotidien. Leurs vêtements qui disparaissent ainsi que leurs affaires personnelles, ils sont alors obligés de mettre les affaires des autres pensionnaires, obligation de rester pendant des heures à la salle de repas pour attendre le dîner parce que l'aide soignante ne peut pas les ramener tous dans leurs chambres après le goûter, obligation de dîner très tôt surtout le week-end car l'infirmière quitte son service tôt et fait donc la piqûre d'insuline avant de partir. Quand il fait froid les portes sont grandes ouvertes avec les courants d'air et les couvertures ont été égarées, quand il fait chaud, ce sont les ventilateurs qui ne fonctionnent pas toujours.

Le service d'entretien laisse toujours à désirer: un seul agent d'entretien par bâtiment qui fait son possible mais ne peut se dupliquer et le week-end il n'y a aucun agent d'entretien. On se rend compte dès notre arrivée dans les escaliers, et surtout sur les balcons, que la poussière a pris possession des lieux depuis longtemps.

Nous avons eu la surprise de voir un grand nettoyage il y a quelque temps de cela mais Monsieur Le maire de la commune venait faire une visite officielle.

Alors Monsieur Le 
Maire, s'il vous plaît pour nos gran moune, allez faire un tour tous les jours à l'EHPAD. Au moins nos vieux seront mieux traités et vivront dans un lieu plus propre. Les personnels se plaignent aussi avec nous du climat délétère qui règne dans cet établissement, des difficultés à accomplir leur travail, du manque de matériel et d'écoute de la part de leur hiérarchie. Même en faisant leur travail avec dévotion, ils ne peuvent compenser les manques de personnels, surtout ceux qui font les gardes la nuit et le weekend.

Il ne faut pas laisser nos aînés passer les derniers moments de leurs vies dans ces conditions, eux qui se sont engagés pour améliorer cette société. Aujourd'hui, on n'a pas le droit de les laisser pour comptes.

Christian Picard




1.Posté par Mwa la pa di le 24/09/2014 15:32

Le manque de personnel est constant dans les EHPAD, même si le nombre correspond aux chiffres de la sécu. Mais comment expliquer que les couts entre la métropole et ici sont aussi différents ? à voir sur internet

2.Posté par Personnel outré ? le 24/09/2014 23:49

Ce monsieur, n'en est pas a son premier coup d'essai, dès qu'il le peut, manipulé par des syndicalistes de pacotille, il s'épanche dans les médias salissant par la même le personnel qui tous les jours travaille auprès des personnes âgées en ne ménageant pas sa peine. Ils s'en prends aussi à la direction de l'établissement qu'il n'a jamais cru bon de rencontrer. Peut être un ex syndicaliste qui sait ?
Il n'hésite pas, d'ailleurs, à le faire en pleine campagne électorale ce qui prouve son honnêteté intellectuelle.
Vu qu'il est un habitué de la critique facile, presque un collègue puisqu'il utilise mot pour mot les arguments des "syndicalistes maison", nous nous adresserons à lui directement : Cher Monsieur, si le fonctionnement de notre établissement ne vous plait pas : changez en !
Pourquoi y laisser votre "grand moune" depuis autant de temps, si le lieu est aussi sale que vous le semblez le dire ? Le sachant vous risqueriez d'être complice ? il y a d'autres lieux. Pas de problème.. A moins que ce ne soit pas si moche que ça ?..
N'écoutez pas les personnes qui vous renseignent, fainéants notoires et manipulateurs, multipliant arrêts maladies, sur pseudo-accident de travail. La majeure partie du personnel ne se reconnait pas dans leurs revendications, mais ils font régner en toute impunité une certaine terreur par la pression et la menace.
Bien-sûr, contrairement à la plupart des autres travailleurs, ils ont des problèmes avec la direction, avec l'ensemble des directions qui se sont succédés, dirons nous, car ils sont réfractaires a toute forme de travail. Ce sont d'ailleurs les autres qui supportent les conséquences de leur mauvaise volonté. Dans les prochains jours nous pourrions faire circuler une pétition pour dénoncer les comportements de ces personnes, et pour demander au conseil d'administration de les écarter, afin de recruter du vrai personnel. Mais ce serait utiliser leurs méthodes, délation, lettes anonymes, menaces, ça vous dit quelque chose ?..
Encore une fois, changez le membre de votre famille de structure. Mieux, prenez RDV avec la direction, les élus, le personnel soignant, les médecins de l'établissement, le conseil de vie sociale pour avoir les bonnes informations, et puis enfin, avec l'ARS et le conseil général pour vous faire indiquer les ratios de personnel dans un établissement de ce type.
Juste une info, les recrutements ne dépendent pas du maire contrairement à ce que l'on vous a fait croire. Une deuxième info nous le savons, notre maire est du coté de ceux qui travaillent pas du coté des fainéants. Pour finir SVP, arrêtez de nous salir avec vos mensonges, cela n'honore ni vous ni ceux qui vous manipulent ! Notre travail est déjà assez complexe !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes