MENU ZINFOS
Social

L’Arast attendait plus du Conseil général


Les 300 des 1.200 employés de l’Association régionale d’aides sociales territorialisées, sont repartis du palais de La Source mécontents. Ils n’ont pas obtenu la garantie du maintien de leur structure. “Le Département a juste fixé deux réunions de travail avec nos représentants”.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Jeudi 17 Septembre 2009 à 07:57 | Lu 1081 fois

La journée de dupes. L’intersyndicale et les salariés de l’Arast, qui ont manifesté hier toute la journée devant les grilles du palais de La Source, étaient venus chercher une garantie concernant le devenir de leur structure et surtout de leur outil de travail.

Vers 13 heures, au sortir de près de trois heures d’entretien, l’intersyndicale ne s’est pas exprimée. “Nous attendons la signature d’un document”. Ce document qui a fait deux allers-retours : Paris (l’avocat du Département) – Saint-Denis (bureau de la présidente Nassimah Dindar), est arrivé vers 16 heures.

“Il n’y a pas les éléments que l’on attendait : un engagement fort du Conseil général à l’encontre de l’Arast. Le protocole qui nous a été remis indique juste que le Département s’engage à maintenir les services. Cela signifie que n’importe quelle structure peut reprendre nos activités”.

Mécontents, plusieurs employés ont souhaité poursuivre la manifestation hier en fin d’après-midi, avant de se résoudre finalement à rentrer chez eux. “Selon le papier qui nous a été remis, deux réunions sont prévues la semaine prochaine, lundi et mercredi”.

Ces deux rendez-vous importants permettront de peaufiner l’audience du 28 septembre, au tribunal d’Instance. Ce jour-là, se jouera le devenir de 1.200 salariés et de leur famille…




1.Posté par kissassa le 17/09/2009 19:18

Madame la Présidente du Conseil Général est en train de LIQUIDER L'ACTIF DE SA COLLECTIVITÉ .... PLUS RIEN : ORPH - GIHP , ARAST .... ET J'EN PASSE C'est une CATA .... faute d'etre autre chose !

2.Posté par Un handicapé en colère! le 17/09/2009 21:28

Quan elle a foutu le Directeur de la MDPH à la porte, peu de gens se sont mobilisés!! C'est la cata maintenant pour nous!!! c'est votre tour!! et c'est pas fini!! Demain, ce sera une autre institution puis après demain une autre...

3.Posté par LA HONTE le 17/09/2009 22:26

Je dis bravo au conseil général qui pour une fois, en sa qualité de financeur, a un droit de regard sur la gestion des fonds qu'elle alloue, prérogative qui évidemment sera confortée par les réformes en cours.

Plus de 10 millions ont été donnés à la direction de l'ARAST en 3 ans et en supplément des financements annuels.

Une expertise comptable qui démontre les largesses de la direction actuelle de l'ARAST avec des embauches à tout va et les conséquences, une masse salariale qui représente plus de 95 % du chiffre d'affaire.

ARRETEZ l'hémoragie et voyez comment sauver cette structure en demandant le remplacement des dirigeants actuels par des gestionnaires diplômés et non des ploucs.

Votre avenir est entre vos mains croyez moi et ouvrez vos yeux car y peut pas dire que le créole lé aussi couillon.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes