MENU ZINFOS
International

L'Allemagne choquée après une centaine d'agressions sexuelles lors du Nouvel An


- Publié le Mercredi 6 Janvier 2016 à 17:21

Le maire de Cologne Henriette Reker (à gauche, lors d'une conférence de presse en présence du chef de la police de Cologne ce mardi)
Le maire de Cologne Henriette Reker (à gauche, lors d'une conférence de presse en présence du chef de la police de Cologne ce mardi)
L'Allemagne ne parle que de ça. Une centaine d'agressions sexuelles ont été commises la nuit du Nouvel an à Cologne, dans l'ouest du pays. L'origine des agresseurs n'est pas encore déterminée que les élus opposés à l'accueil migratoire massif s'engouffrent dans cette brèche pour contester les choix de la Chancelière fédérale Angela Merkel.

Les faits se sont déroulés alors que la foule était rassemblée autour de la cathédrale et de la gare centrale de Cologne le 31 décembre. "Un groupe d'une trentaine de jeunes hommes étrangers s'en est pris à nous", raconteront les dizaines de victimes lors de leur déposition. "Ils se sont mis à nous agresser, nous prenant l'entre-jambe, touchant nos décolletés, sous les manteaux", a expliqué l'une des victimes de ces attouchements.

Au total, une centaine de plaintes ont été déposées jusqu'à ce jour selon le journal allemand Die Welt et selon le chef de la police de Cologne, "d'autres devraient suivre". Elles visent des faits allant du harcèlement à au moins un viol en passant par des dizaines d'autres agressions sexuelles et des vols.

Les policiers intervenus ce soir-là font état "dans leur très large majorité de jeunes hommes, âgés de 18 à 35 ans, apparemment d'origine arabe ou nord-africaine", un constat corroboré par les descriptions des victimes.

"Nous n'avons aucun indice montrant qu'il puisse s'agir de réfugiés séjournant à Cologne" ou dans les environs, a insisté le maire Henriette Reker, jugeant ce rapprochement "inadmissible" à la suite d'une réunion de crise à la mairie. L'élue de Cologne avait eu droit juste avant à un appel de la chancelière Angela Merkel au vu de l'ampleur que commençait à prendre cette affaire dans le pays. Ces agressions prennent une tournure politique au vu de la position d'une partie de la population qui a contesté l'an dernier le choix de leur Chancelière face à l'accueil des migrants.




1.Posté par Alwatani le 06/01/2016 16:58

Les joies et les charmes du "vivre ensemble"...
On connaît déjà cela en France...
Sauf en Corse.

2.Posté par Zozossi le 06/01/2016 17:49

"L'Allemagne ne parle que de ça".

"Ca"?
Mais voyons… Comptons…
"Ca", cela remonte déjà à cinq jours?...

Question naïve: pourquoi le média a-t-il attendu cinq jours pour nous en informer?

Deuxième question naïve: pourquoi n'est-il fait mention que de Cologne, alors que des faits identiques se sont produits aussi (au moins) à Hambourg et à Stuttgart?

Troisième question naïve: alors que la police de Stuttgart mentionne clairement "l'apparence arabe" des agresseurs, que celle de Cologne parle d'agresseurs “de type arabe ou nord-africain”, et que le journal "Bild" parle de "jeunes étrangers (probablement d’Afrique du Nord)" à Hambourg, comment le média peut-il écrire que "l'origine des agresseurs n'est pas encore déterminée"?

Comment le média ose-t-il accuser "les élus opposés à l'accueil migratoire massif de s'engouffrer dans cette brèche"?

Les faits démontrent avec éclat la folie qui consiste à accepter et -pire- à favoriser l'afflux d'envahisseurs inassimilables par le gouvernement allemand traître à son peuple (qui l'a hélas élu).

La réaction de la caste collaborationniste est inimaginable:

-"la" maire de Cologne, Henriette Recker (un nom à retenir), très engagée dans l'aide à l'invasion, a osé déclarer: "Nous devons expliquer aux hommes d’autres cultures le carnaval de Cologne, afin que le comportement si joyeux des participants ne soit pas confondu avec de la disponibilité sexuelle".
Elle demande aux victimes d'adopter un "comportement mieux adapté" envers les violeurs. Elle souhaite même l’élaboration d’un "code de conduite".
Propos hallucinants.

-Des journalistes de la chaîne ZDF ont tweeté: "Qu’en pensez vs: comment @heuteplus devrait-il parler des débordements de Cologne lors de la Saint Sylvestre ?"
Comprendre: "faut-il dire la vérité ou continuer à mentir pour rester politiquement correct?"

On aurait tort de minimiser la gravité des faits.

La police de Cologne a parlé d' "un groupe d’environ 1000 hommes alcoolisés qui n’ont pas été impressionnés par la présence de policiers et se sont comportés de façon complètement désinhibée et agressive. […] Nous supposons qu’il y a d’autres actes qui ne nous ont pas encore été rapportés. […] Ce sont des violences d’une dimension complètement nouvelle. Nous n’avons jamais connu quelque chose du genre".

D'autres précisions sont disponibles -police débordée, agressivité extrême, menaces de mort- (sur des sites de réinformation), précisions qui doivent inciter à une réaction très ferme et très rapide.

Mais les peuples d'Europe sont-ils enfin conscients de ce qui se passe, et décidés à l'empêcher?...
On peut espérer que l'expérience fera tomber les illusions.
Avant qu'il ne soit trop tard...

3.Posté par DADI le 06/01/2016 17:56

les bisounours se réveilleront peut être un jour ...

4.Posté par La vérité vraie... le 06/01/2016 18:33

La religion de l'amour éternel à encore frappé !

5.Posté par Magouya974 le 06/01/2016 18:56

Champs Elysees 1991, jai pu assisté a ce genre de Phenomene perpétré deja a l'epoque par ce genre de Chances pour la France

6.Posté par PADAMALGAM le 06/01/2016 19:30

Surtout padamalgame... Toute ressemblance de ces agresseurs avec des immigrés serait totalement fortuite. Ce n'est qu'une simple coïncidence si un millier d'agresseurs ou de complices, étaient présent ce soir là en même temps que l’Allemagne est envahie par des hordes d'immigrés !
Coïncidence que les rares agresseurs arrêtés, étaient en possession de papiers attestant de leur statut d'immigrés...
Bien entendu, il y a fort à parier qu'ils ne sont qu'amour et paix comme une certaine religion très répandue parmi les agresseurs et autres délinquants en tous genres !
Qu'il est beau le vivre ensemble, faut espérer qu'un jour tous ces politiques complices de l'invasion de nos pays, auront des comptes à rendre à la justice, c'est limite de la haute trahison pour beaucoup.

7.Posté par sonnia le 06/01/2016 19:55

Allez vous plaindre à MERCKEL c’est elle qui a ouvert en grand les portes de l’immigration !

8.Posté par Pourquoi ? le 06/01/2016 20:12

Pourquoi a t'il fallu 4 jours pour que l'info soit enfin diffusée en france et pourquoi encore deux jours de plus pour quelle le soit ici ???
Pourtant, quel bel exemple du fameux "vivre ensemble" que de voir tous ces "une chance pour l'allemagne/france, que de les voir ainsi fraterniser avec les gens du cru !
Naturellement on essaye de minimiser les faits, sinon d'accuser ces femmes de provocations, la réaction de la maire de cologne est un bel exemple de quasi victimisation des agresseurs, "provoqués" par ces femmes qui l'auraient en fait bien cherchés. Cherchez l'erreur

9.Posté par Annie Bal le 06/01/2016 20:23

Ah on les voit à l'oeuvre les "chances pour l'Allemagne" de la Merkel !
On ne le dit pas mais il y a aussi eu des viols.

Personne n'a été interpellé.
Bientôt vous allez voir on va demander aux "gretchen" d'être un peu plus coopératives car l'Allemagne a besoin d'être repeuplée.

Et on va entendre les litanies habituelles :
Pas d’amalgame, ne pas stigmatiser, ce sont des jeunes en difficulté, rien à voir avec l'islam, des cas isolés, en fait ils sont gentils, il ne faut pas faire le jeu de l’extrême droite etc ...

Pas sure que ça plaise tout le monde.

10.Posté par Zoé le 06/01/2016 20:37

" rapprochement "inadmissible" "??
Rapprochement tout fait oui...y a des centaines de témoins pour confirmer que ce sont des beurres qui ont fait ça, et par le choc des cultures, ce sont biens des nouveaux arrivants pour ne pas comprendre le respect que l'on prête aux femmes même si elles portent des tenues aguicheuses, dans nos sociétés occidentales. Y a que eux avec leurs culture quasi esclavagiste des femmes pour pas comprendre et respecter notre culture différente. C'est à eux de s'intégrer, tous ceux qui plannent dehors!

11.Posté par Tris le 06/01/2016 21:04 (depuis mobile)

Terrible. Cela me rappelle les invasions des usa en france, de l''Allemagne nazie, du Rwanda du Congo etc. La guerre par le viol... Et je suis ouvert j''ai envie de leur ouvrir ma porte. Mais s''ils touchent à ma fille... Comme cela... Rage inside.

12.Posté par Titi or not Titi le 06/01/2016 22:51

Une Qui Pique Les Yeux : 😄😄
Les Cougars Allemande Font Route Sur Cologne ! 😜
Leurs Slogans "Sus Aux Immigrants !! "😜

Les Faits Etaient Déjà Dénoncées Depuis Longtemps :
http://www.gatestoneinstitute.org/6527/migrants-rape-germany

ANouLa©®

13.Posté par le taz le 07/01/2016 01:13

tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil chez bisounours....
et surtout, chez bisounours... padamalgam...
2016 va continuer comme 2015, comme 2014... etc....

fermer les yeux, nier la réalité, et traiter de facho et raciste tout ceux qui dénoncent ce MERVEILLEUX vivre ensemble...

bonne année !

14.Posté par Eno2016 le 07/01/2016 06:02

Qui a osé faire ces attouchements sur les allemandes ?
Pas bien si ce sont les gens accueillis avec amour ...
Les enquêtes nous le diront avec certitude !

15.Posté par L''''INSOUMIS le 07/01/2016 08:25


Tiens pas de commentaires de nos gauchos-bobos ....????

16.Posté par Alwatani le 07/01/2016 09:09

Le viol des femmes kouffars est un comportement normal, tout à fait halâl, et cela même en dehors des périodes de Djihâd.
Il va de soi que les événements survenus dans plusieurs villes allemandes (Cologne, mais aussi Stuttgart, Munich, Hambourg...) résulte d'une stratégie concertée, comme en témoigne le caractère de masse de ces agressions sexuelles, systématiquement accompagnées de razzias (vols de sacs, de bijoux, de vêtements, d'espèces... ) et souvent de graves violences physiques et psychologiques, allant bien au delà "d'attouchements',
Les organes de presse allemands et britanniques fournissent à ces égard des récits sans équivoque.

17.Posté par madibastard le 07/01/2016 09:42

Bayoune, un komentér kamarad Komuniss ???

18.Posté par Zarbi le 07/01/2016 11:34

Welcome refugees !
Que des mâles en pleine santé ( tous équipés du dernier I-phone ) , les rares femmes et enfants sont mis en avant avec une insistance complaisante par les médias , le petit noyé de Bodrum ( photo de savante composition ) ayant déclanché une vague compassionnelle et culpabilisatrice - salauds d'européens - le tout orchestré par les cyniques politiciens de Bruxelles aux ordres du Veau d'or . .
C'est le futur de l'Europe que l'on a introduit chez nous avec des moeurs du Pakistan , de l'Afghanistan ... du tchétchène , de l'albanais ; soi disant - et il y a des cons qui ont gobé la fable - une majorité d'ingénieurs , de médecins , de chercheurs .... on les cherche encore !

Scène de guerre civile. Un témoin, qui travaille dans un hôtel devant la gare, relate cette nuit de la Nouvelle Année, « nous avons réellement assisté à des scènes de guerre civile. Les média ne le disent pas. A 21 heures tout a commencé. Les migrants ont commencé à tirer avec des feux d’artifices sur la police. Des femmes sont venus trouver refuge dans mon hôtel. La police ne pouvait pas arrêter les migrants. Je m’adresse à vous tous ! Je ne suis pas pour Pegida. J’ai tout vu. La police ne pouvait rien faire. Cela va exploser au carnaval de Cologne. C’était une guerre civile ! »
J'ajoute , ayant lu plusieurs sites et médias étrangers : des scènes de barbarie , groupes de "refugiés" en rut entourant une femme qui crie : ça les fait rire , des femmes tirées par les cheveux , traînées ( du butin , Isis chez nous ? ) par les pieds , violées dans la rue .... Quel enrichissement !

Une femme témoigne de cette nuit, « quand je suis arrivée à la gare en train, je me suis sentie, à peine descendue du train, comme dans un pays étranger. Partout j’ai vu des femmes se faire insulter et se faire tripoter. Je n’ai jamais vu autant de femmes en train de pleurer et d’avoir aussi peur. »

Et il n'y a pas qu'à Cologne , mais aussi à Hambourg , Stuttgart , Bielefeld ..... Depuis plusieurs années ce phénomène soigneusement camouflé , d'ampleur moindre , se passe à cette occasion sur les champs Elysée : il faut bien que nos pépites de banlieue en profitent .

19.Posté par madibastard le 07/01/2016 11:35

Mais qui peut faire de pareilles choses et se comporter en colon ou en vainqueur d'une razzia.....des prussiens, des bavarois...des suédois ???

20.Posté par Créole la Réunion le 07/01/2016 12:15 (depuis mobile)

Les loups sont dans la bergerie !!! Mais fermez vos gueules bandes de racistes !!! Vous allez apeurer les agneaux. L''islamisation de l''Europe est en marche accélérée.
Dire qu''on a refusé de préciser dans la constitution notre identité chrétienne

21.Posté par Caffreman le 07/01/2016 13:48

Maintenant vous comprenez cela :

Ca se dit en Turquie.... « Grâce à vos lois démocratiques, nous vous envahirons. Grâce à nos lois islamiques, nous vous conquerrons »

Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de vos femmes nous donnera la victoire ».


CONTINUEZ ET TOLÉREZ , EUX ILS NE NE SE REPOSERONS PAS TANT QU`ILS N`AURONS PAS LA VICTOIRE

22.Posté par Zarbi le 07/01/2016 13:53

Le scandale est trop conséquent , les merdias sont obligés d'en parler .

Des agressions aussi à Bielefeld, Düsseldorf et Francfort

A Bielefeld, des femmes ont aussi été harcelées par des groupes d’hommes. Un groupe de personnes principalement nord-africaines en serait l’auteur a a déclaré un porte-parole de la police. Des plaintes pour agressions sexuelles ont été déposées ; il y aurait aussi eu des vols. [...]

A Düsseldorf, selon la police, un total de onze femmes ont signalé des allégations d’agressions sexuelles et dans certains cas aussi de vol. Là aussi, un groupe d’hommes d’Afrique du Nord est décrit. [...]

A Francfort aussi, les femmes ont subit des agressions lors de la Saint-Sylvestre.
( source "focus.de" )

En Septembre les connards des associations pro-migrants les accueillaient avec des pancartes "welcome refugees" , des chocolats et des nounours en peluche ... En retour c'est une bonne distribution de baffes dans la gueule qui conviendrait à ces associatifs coeurs saignants qui , curieusement , se font discrets aujourd'hui ; la fête - du slip - est finie ? C'est la gueule de bois après l'orgie ?

23.Posté par Zozossi le 07/01/2016 15:48

"Comment se fait-il que l'on ait appris cette information seulement cinq jours plus tard?"
Voilà la question que tout le monde se pose.

Réponse de Jean-Louis Thiériot (avocat, spécialiste du droit franco-allemand, historien, auteur de "France-Allemagne, l'heure de vérité"):

" Il y a eu une volonté délibérée des autorités pour que les agressions soient connues le plus tardivement possible.
Des excuses ont aujourd'hui été données par certains médias allemands pour cette raison.
Il y existe également une auto-censure autour d'un sujet aussi sensible.
Par peur des amalgames, certaines choses n'ont pas été dites".

En clair: le média allemand a menti pour sauvegarder un dogme plus important à ses yeux que sa mission d'informer.
Ce dogme, c'est que l'immigration est bénéfique.

Mais comprendre cela ne suffit pas.

Il est capital de comprendre aussi que le complexe allemand qui empêche sa presse et sa classe politique (mais de moins en moins le peuple) de dire la vérité, c'est l'instrumentalisation permanente, culpabilisante, insupportable et mensongère de la deuxième guerre mondiale.
Tant qu'on n'aura pas le droit de dire librement ce qui s'est vraiment passé entre 1933 et 1945, de débattre des responsabilités partagées dans cette guerre, rien ne changera, et l'Allemagne continuera de s'enfoncer dans la barbarie , entraînant avec elle le reste de l'Europe.

Voilà pourquoi le devoir de résister aujourd'hui à l'invasion et de nommer les coupables est indissociable du devoir d'apprendre la véritable histoire, loin des diableries hollywoodiennes pour attardés mentaux.

24.Posté par yabos le 07/01/2016 17:57

On récolte ce que l'on sème . Il ne faut se plaindre après. Ces énergumènes doivent être renvoyés dans leur pays d'origine où ils se calmeront sous peine de sanction exemplaire. Les démocraties en sont toujours à croire que l'on peut mettre dans la bergerie les loups et les moutons. Couillons nous sommes. La réalité est tout autre. Chacun doit rester à sa place et le monde ira bien mieux. Mais les bobos naïfs , humanistes pour certains sont encore dans leur rêve que tout le monde est beau ,tout le monde il est gentil. La réalité est tout autre. L'Allemagne aujourd'hui, la France depuis longtemps , l'Europe est envahi avec son assidûment. Triste vie. J'ai dit.

25.Posté par LORHEIN le 07/01/2016 19:22

Mais c'est pas le moment, Carnaval c'est en Février, ils connaissent pas les règles Allema nique ces immigrés !!!!

26.Posté par Zarbi le 07/01/2016 20:17

Le problème n'est pas nouveau ( en métropole également mais l'info est vérouillée : padamalgamm ! )
Die Zeit (Le Temps) est un hebdomadaire allemand d’information et d’analyse politique qui paraît le jeudi. Les directeurs de publication sont actuellement l'ancien,chancelier fédéral Helmut Schmidt (depuis 1983) et Joseph Joffe.
Cet hebdomadaire de gauche ne peut être suspecté d'extrémisme ou d'amalgamisme.
Or, dès le mois de septembre, Die Zeit dénonçait les agressions sexuelles commises par les migrants en Allemagne, notamment dans les centres d'hébergement. L'organisme de la protection sociale a rapporté des cas d'agressions sexuelles, de viol et de prostitution forcée.
Depuis septembre, le gouvernement allemand et l'Union européenne ont fermé les yeux, encourageant même la venue de migrants toujours plus nombreux... et principalement des hommes.

27.Posté par le taz le 08/01/2016 02:03

le rapport effrayant de la police

Alors que le nombre de plaintes déposées par des femmes agressées près de la gare de Cologne dans la nuit du 1er janvier est passé de 90 à 121, le tabloïd allemand Bild a publié des notes du rapport interne de la police sur les agressions qui se sont déroulées dans la capitale rhénane le 31 décembre.


allez, comme d'habitude, pas d'amalgame, pas de stigmatisation, tout va bien chez les bisounours....

le seul truc qui va pas, en 2015, c'est les gros cons de racistes et de fachos, n'est-ce pas ?????

bonne année 2016, la mère merkel a commencé à comprendre... se représentera-t-elle ? kje pense que non.

28.Posté par Zozossi le 08/01/2016 11:03

Chaque jour apporte de nouvelles précisions qui avaient été cachées par le pouvoir et son média.

On sait maintenant que les mêmes violences ont eu lieu aussi à Bielefeld, Munich, Dusseldorf, Berlin…

Le média allemand, obligé d'en parler, continue à minimiser les faits et à mettre en garde... contre "le danger des réactions extrémistes"! (Ben voyons! Il est clair que c'est là qu'est le péril...).

Les policiers sont obligés de témoigner anonymement pour contredire leur hiérarchie qui ment sur ordre et prétend toujours (contre l'évidence) ne pas connaître l'identité des délinquants.
Selon leurs témoignages, il est évident qu'il s'agit de "Syriens [vrais ou faux] ou de Nord-Africains".

Un certain nombre ont produit des documents de "réfugiés" tout juste arrivés.
L'un d'eux a déchiré son document d'identité à la figure d'un policier en lui disant:
"Vous ne pouvez rien contre moi. Devant j'en aurai un autre: c'est Merkel qui m'a invité!"

Enfin, détail d'importance, ce n'était pas "quelques dizaines" ni "quelques centaines", ni mille (comme les menteurs institutionnels l'ont prétendu d'abord), mais DEUX MILLE envahisseurs qui ont attaqué en même temps les autochtones à Cologne, à coup de bouteilles et de pièces de feux d'artifice tirées à bout portant.
De vraies scènes de guerre.

On apprend maintenant que des scènes identiques ont eu lieu en Suisse (Zurich), en Finlande à Helsinki, où (selon la police) "quelque 1.000 demandeurs d'asile, pour la plupart irakiens, s' étaient rassemblés" près de la gare.

Et en France?
A quand la vérité sur ces délicieux "réfugiés" que le pouvoir envoie occuper le moindre de nos villages?

Il est temps de lire "Le camp des saints" de Jean Raspail, qui racontait ce qui se prépare aujourd'hui en Europe dans ce roman d'anticipation écrit il y a... quarante ans!
Autant dire tout de suite que la fin du livre n'est pas rassurante.

Il est vraiment minuit moins cinq…

29.Posté par Des réfugiés le 08/01/2016 20:31

Sur 31 arrestations seulement à cologne, 18 sont des réfugiés ! Algériens, Marocains, Syriens, Iraniens, Irakien et Serbe
Belle manière de remercier l'Allemagne qui les avait accueilli les bras ouvert .
La lâcheté de ces "hommes" ne fait plus guère de doute à présent, au lieu de combattre et de protéger les leurs, ils ont préférés fuir.
Mais arrivés en Europe, là ils se sentent forts d'un coup face à des civils paisibles et à une police respectueuse par rapport à celles de chez eux .
Il est bien sûr évident que leur religion n'est ni le christianisme, ni le bouddhisme, ni le judaïsme...
Ne pas le préciser, ce serait du racisme que de le faire.
Il y a le KLD qui se fait très discret en ce moment, avec toutes les conneries, doux euphémisme" que font ses protégés, que pourrait il dire ?

30.Posté par En France aussi...... le 10/01/2016 12:46

@26.Posté par Zarbi
Un exemple qui a été révélé un mois après les faits !!!
On nous cache la vérité au nom du "vivre ensemble", on fait de la rétention d'information.
Sinon comment 'expliquer le décalage d'un mois entre une agression et sa publication ? C'est le 7 janvier seulement, qu'est dévoilé une agression sexuelle qui aurait tournée au viol (sans l'intervention courageuse d'un voyageur) commise par une dizaine de réfugiés Afghans !
Extrait de l'article du Parisien :
Ce soir-là (le 9 décembre), Cindy, qui travaille dans une supérette de Versailles, monte dans la voiture déserte du train. Une dizaine d'Afghans, qui étaient montés à la gare de Paris Montparnasse, se trouvent déjà dans ce train. Trois d'entre eux profitent de son isolement et commencent à l'importuner. Cindy change de place. Le trio la suit. La jeune femme terrorisée est tétanisée. L'un des trois hommes en profite pour se livrer à des attouchements tandis qu'un autre l'étrangle en serrant son écharpe. Le troisième sort un couteau et l'approche de son visage. Les agresseurs commencent à la déshabiller. Ils auraient certainement continué leur forfait si un voyageur n'avait pas surpris la scène. Le passager n'hésite pas à intervenir et parvient à faire descendre Cindy du train à la gare de Houdan (Yvelines), qui se réfugie alors dans un restaurant. « Elle a été très traumatisée par cette agression, précise une source proche de l'affaire. Les urgences médicolégales lui ont accordé dix jours d'incapacité totale de travail (ITT). »
Chut, surtout mais alors surtout pas d'AMALGAM, ce n'est que pure coïncidence, comme d'habitude...
Qu'en pensent les kld et consorts ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes