MENU ZINFOS
International

L'Allemagne va interdire partiellement la burqa


- Publié le Vendredi 19 Août 2016 à 17:05 | Lu 1688 fois

L'Allemagne va interdire partiellement la burqa
Un pas de franchi pour l'Allemagne. Thomas de Maizière, ministre allemand de l'Intérieur, a déclaré vendredi que la burqa n'est plus très bien vue. « La burqa n'est pas compatible avec notre pays ouvert sur le monde (...) et la question est comment nous allons régler juridiquement cette question", d'après des propos rapportés par la presse allemande.

"Nous sommes d'accord pour rejeter la burqa, nous sommes d'accord que nous voulons légalement introduire le principe de montrer son visage là où c'est nécessaire pour notre société. Au volant, lors de procédures administratives, (…) dans les écoles et les universités, dans le service public, devant les tribunaux", a-t-il annoncé à la chaîne de télévision publique ZDF.

Le ministre n'a, cependant, pas précisé le calendrier pour l'effectivité de cette décision. Surtout, il est prévu que Thomas de Maizière présente aujourd'hui une «déclaration de Berlin» sur la sécurité et l'intégration. Cette mesure, ainsi que la déchéance de nationalité pour les combattants djihadistes binationaux à l'étranger, intervient après la série d'attentats qui a touché le pays en juillet.




1.Posté par Veridik le 19/08/2016 17:57 (depuis mobile)

Moi je dis bravo..
Pour celles qui veulent le mettre, qu'elles le fassent des les pays où il est interdit pour les femmes de se promener en short les cheveux au vent

2.Posté par RASLEBOL le 19/08/2016 18:17

Et à la Réunion c'est pour quand l'interdiction totale de ces zombies dans nos rues ?

Qu'attendent les autorités pour interdire totalement ces individus voilés qui appartiennent au moyen âge ?

Et c'est pour quand la suppression des appels à la prière dans des hauts parleurs réglés à fond qui terrorisent les non musulmans plusieurs fois par jour ?

Jusqu'à quand serons nous obligés de supporter l'insupportable ?

3.Posté par John Koufar le 19/08/2016 18:25

ça y est nous y sommes : le multiculturalisme (un joli mot qui cache un apartheid ethno-religieux plus ou moins volontaire) entame son déclin. On sait que l’Angleterre en revient, l'Allemagne aussi. Le multiculturalisme, qui n'est revendiqué par les islamistes que lorsqu'ils y ont intérêt (lorsqu'ils sont en majorité c'est la dictature islamiste normale exigée par l'islam politique) est une forme de racisme. Le multiculturalisme, qui n'a rien à voir avec le fait d'avoir des sociétés plurielles (bonne chose), consacrerait s'il était adopté (comme le voudrait le CCIF ou l'UOIF et autres groupes islamistes sectaires) en France un retour au système de la personnalité des lois (époque franque), un archaïsme total.

Archaïsme qui veut qu'un corpus juridique distinct s'applique aux individus en fonction de leur origine ethnique ou religieuse. Le critère d'application du droit n'est plus la territorialité mais l'appartenance à telle ethnie ou religion. Par exemple, s'applique en Angleterre la "charia courte" (débarrassée des châtiments corporels) aux musulmans.

En réalité derrière un nom joli qui fleure bon la diversité, le multiculturalisme à l'anglo-saxonne est un racisme brut. En gros j'accepte que des coutumes rétrogrades s'appliquent à une "communauté" extérieure à la mienne car ce sont "leurs coutumes". Ainsi ce système revient à livrer nos concitoyens les plus vulnérables aux délires moyen-âgeux des religieux. Le multiculturalisme est l'antithèse de l'universalisme des lumières. C'est le droit d'asservir les filles par exemple comme le postule un certain islam (on se demande lequel ne postule pas cet asservissement au passage : une question de degré) au nom du "droit à la différence". C'est donc reconnaître des droits inférieurs à certains membres de telle communauté : c'est donc du racisme. A l'heure où l'on interdit la fessée, on peut continuer à taper à la baguette dans les medresas par exemple : c'est une application officieuse d'un certain multiculturalisme...

Le multiculturalisme, c'est du racisme. Rejeter burqas et burkinis c'est refuser de livrer les filles et femmes au patriarcat revendiqué par les islamo-fascistes.

4.Posté par zop le 19/08/2016 19:16

Et le welcum refugees ca devient quoi? Ca me fait penser a une meuf zarbi d'internet qui a donné un rdv a 3h du mat a 200km a un mec parce qu'elle se sentait seule et quand il arrives elle ouvre pas la porte haha. Enfin pour notre affaire, c'est un peu différent, la porte a ete bien ouverte et elle a donné rdv a 200 mecs dans son salon mais elle veut plus coucher... C'est un peu le meme style.

5.Posté par Dazibao le 19/08/2016 19:45

Le multiculturalisme est l'antithèse de l'universalisme des lumières.
......................
Invoquer les Lumières? Mais quelles lumières?

VOLTAIRE?

Esclavagiste (il s'est enrichi de ce commerce) et raciste de première.

Extraits de ses écritures:

"Des différentes races d'hommes


Il n'est permis qu'à un aveugle de douter que les blancs, les nègres, les Albinos, les Hottentots, les Lappons, les Chinois, les Américains soient des races entièrement différentes.

Il n'y a point de voyageur instruit qui, en passant par Leyde, n'ait vu une partie du reticulum mucosum d'un Nègre disséqué par le célèbre Ruysch. Tout le reste de cette membrane fut transporté par Pierre-le-Grand dans le cabinet des raretés, à Petersbourg. Cette membrane est noire, et c'est elle qui communique aux Nègres cette noirceur inhérente qu'ils ne perdent que dans les maladies qui peuvent déchirer ce tissu, et permettre à la graisse, échappée de ses cellules, de faire des tâches blanches sous la peau.

Leurs yeux ronds, leur nez épaté, leurs lèvres toujours grosses, leurs oreilles différemment figurées, la laine de leur tête, la mesure même de leur intelligence, mettent entre eux et les autres espèces d'hommes des différences prodigieuses. Et ce qui démontre qu'ils ne doivent point cette différence à leur climat, c'est que des nègres et des négresses transportés dans les pays les plus froids y produisent toujours des animaux de leur espèce, et que les mulâtres ne sont qu'une race bâtarde d'un noir et d'une blanche, ou d'un blanc et d'une noire.

Les Albinos sont, à la vérité, une nation très petite et très rare ; ils habitent au milieu de l'Afrique : leur faiblesse ne leur permet guère de s'écarter des cavernes où ils demeurent ; Cependant les Nègres en attrapent quelquefois, et nous les achetons d'eux par curiosité. Prétendre que ce sont des Nègres nains, dont une espèce de lèpre a blanchi la peau, c'est comme si l'on disait que les noirs eux-mêmes sont des blancs que la lèpre a noircis. Un Albinos ne ressemble pas plus à un Nègre de Guinée qu'à un Anglais ou à un Espagnol. Leur blancheur n'est pas la nôtre : rien d'incarnat, nul mélange de blanc et de brun ; c'est une couleur de linge ou plutôt de cire blanchie ; leurs cheveux, leurs sourcils, sont de la plus belle et de la plus douce soie ; leurs yeux ne ressemblent en rien à ceux des autres hommes, mais ils approchent beaucoup des yeux de perdrix. Ils ressemblent aux Lappons par la taille, à aucune nation par la tête, puisqu'ils ont une autre chevelure, d'autres yeux, d'autres oreilles; et ils n'ont d'homme que la stature du corps, avec la faculté de la parole et de la pensée dans un degré très éloigné du nôtre. Tels sont ceux que j'ai vus et examinés. "


"Les Samoïèdes, les Lappons, les habitants du nord de la Sibérie, ceux du Kamshatka, sont encore moins avancés que les peuples de l'Amérique. La plupart des Nègres, tous les Cafres, sont plongés dans la même stupidité, et y croupiront longtemps."


"La même providence qui a produit l'éléphant, le rhinocéros et les Nègres, a fait naître dans un autre monde des orignaux, des condors, des animaux a qui on a cru longtemps le nombril sur le dos, et des hommes d'un caractère qui n'est pas le notre."



" Les blancs et les nègres, et les rouges, et les Lappons, et les Samoïèdes, et les Albinos, ne viennent certainement pas du même sol. La différence entre toutes ces espèces est aussi marquée qu'entre un lévrier et un barbet."


Sur les juifs/

"Si ces Ismaélites [les Arabes] ressemblaient aux Juifs par l'enthousiasme et la soif du pillage, ils étaient prodigieusement supérieurs par le courage, par la grandeur d'âme, par la magnanimité : leur histoire, ou vraie ou fabuleuse, avant Mahomet, est remplie d'exemples d'amitié, tels que la Grèce en inventa dans les fables de Pilade et d'Oreste, de Thésée et de Pirithous. L'histoire des Barmécides n'est qu'une suite de générosités inouïes qui élèvent l'âme. Ces traits caractérisent une nation.

On ne voit au contraire, dans toutes les annales du peuple hébreu, aucune action généreuse. Ils ne connaissent ni l'hospitalité, ni la libéralité, ni la clémence. Leur souverain bonheur est d'exercer l'usure avec les étrangers ; et cet esprit d'usure, principe de toute lâcheté, est tellement enracinée dans leurs coeurs, que c'est l'objet continuel des figures qu'ils emploient dans l'espèce d'éloquence qui leur est propre. Leur gloire est de mettre à feu et à sang les petits villages dont ils peuvent s'emparer. Ils égorgent les vieillards et les enfants ; ils ne réservent que les filles nubiles ; ils assassinent leurs maîtres quand ils sont esclaves ;ils ne savent jamais pardonner quand ils sont vainqueurs : ils sont ennemis du genre humain. Nulle politesse, nulle science, nul art perfectionné dans aucun temps, chez cette nation atroce."

"Le peuple juif était, je l’avoue, un peuple bien barbare. Il égorgeait sans pitié tous les habitants d’un malheureux petit pays sur lequel il n’avait pas plus de droit qu’il n’en a sur Paris et sur Londres."

................................................

"Mais qu'est-ce donc que Voltaire ? Voltaire, disons-le avec joie et tristesse, c'est l'esprit français".
(Victor Hugo).

Voilà la triste réalité . Voilà l'esprit français......

L'exégèse qu'a initié le jaune koufar se résume en une conclusion discriminante:
C'est ma culture qui l'emporte sur celle des autres naturellement inférieure.


Il ferait mieux d'éteindre les Lumières et d'aller au dodo. Le problème du multicularisme intellectuel et son association avec la liberté d'expression est parfois dangereux en démocratie vu que les écervelés ont malheureusement le droit de s'exprimer.

6.Posté par Dazibao le 19/08/2016 19:53

Autre Lumière qui s'il avait payé le courant n'aurait pas écrit des insanités.


C'est le fameux baron de la brède (chouchou) dit MONTESQUIEU:

« On ne peut se mettre dans l’idée que Dieu, qui est un être sage, ait mis une âme, surtout une âme bonne, dans un corps tout noir. (...) Il est impossible que nous supposions que ces gens-là soient des hommes, on commencerait à croire que nous ne sommes pas nous mêmes chrétiens. » Montesquieu (dans "L’esprit des Lois") en 1748.

7.Posté par Dazibao le 19/08/2016 20:00

2.Posté par RASLEBOL le 19/08/2016 18:17

Et c'est pour quand la suppression des appels à la prière dans des hauts parleurs réglés à fond qui terrorisent les non musulmans plusieurs fois par jour ?
.......................

L'exagération prend son envol et les limites de la raison sont dépassées. Maintenant, c'est l'appel à la prière TERRORISE. ................

Bientôt ce sera la vue d'un samoussa qui terrorisera (suspicion qu'il soit bourré à la TNT).

Attention à la crise cardiaque.

8.Posté par mortier le 19/08/2016 20:21 (depuis mobile)

Sur le plan stetique le port de la burqa ne pas genant (chacun ses gouts).Ce qu''on peut transporter dessous est inquietant surtout par un PNI (personne non identifiable)

9.Posté par L'Ardéchoise le 19/08/2016 20:22

Le Président Bourguiba avait essayé de faire interdire le safsari en Tunisie après l'indépendance.
Il n'y avait que partiellement réussi, puisque les femmes ne le portaient plus uniquement dans les postes et autres administrations, partout où elles étaient en contact avec du public dans leur emploi.
Toutefois certaines femmes en avaient profité à l'époque pour suivre le mouvement et s'habiller à l'européenne, mais surtout dans les milieux socio-culturels favorisés.
Dans le "petit peuple", l'homme gardait tous pouvoirs sur sa-ses épouse(s), et c'est ainsi que pouvaient se croiser dans la rue jeunes femmes en jean's et fantômes blancs...
Cela se passait dans un pays musulman.
Que celles qui choisissent de se voiler la face aillent donc le faire dans des pays où c'est dans la nature des choses.


Tout à fait d'accord avec John Koufar.

10.Posté par Dazibao le 19/08/2016 20:22

Un jour j'étais dans une rue de St Denis, sur le pas de porte d'une pâtisserie quand une femme en burka m'aborda ("Bonjour François....et oui c'est mon prénom ce que peut confirmer le rédacteur en chef).

Je fus surpris et fort étonné de découvrir qu'il s'agissait d'une amie d'enfance qui releva le voile qui cachait son visage pour me parler. Les mêmes yeux bleus, les mêmes mèches blondes et le même sourire)

Elle me parla de sa vie et m'expliqua qu'après divorce, elle vivait seule avec ses enfants.


Interrogée sur sa tenue (j'ai cru comme beaucoup le prétende que cela lui avait été imposée et elle avait bien discerné mon étonnement), elle m'expliqua avoir choisi de se vêtir ainsi par conviction personnelle, alors qu'avant, quant elle était mariée elle s'habillait à l'européenne et que dans sa proche famille, les siens ont respecté son choix.

Personnellement, je ne suis pas pour notamment pour une question de sécurité. A mes yeux c'est le seul motif qui prévaut.

Aussi, il m'insupporte d'entendre dire que le port de la burka n'est pas compatible avec nos valeurs. Cessons d'être hypocrites. S'il restait des valeurs en France cela se saurait.

Le seul motif valable est la sécurité (les prétextes évoqués d'asservissement de la femme -chaque année combien de femmes succombent en France sous les violences de leur compagnon-, de respect du vivre ensemble -quand d'autres se promènent une ficelle entre les fesses-, sont totalement infondés).

Arrêtons la politique de l'autruche: pourquoi n'évoque t-on pas ces prétendues valeurs quand on vend des armes aux Saoudiens, aux Quataris qui sont accusés de soutenir le terrorisme? Trop Ya bon li pitrodollars di zarab....


Qu'est-ce que les français aiment jouer du pipeau..........et ce faussement.

11.Posté par aux armes citoyens le 19/08/2016 20:30 (depuis mobile)

Le début de la fin.

12.Posté par pipo le 19/08/2016 20:32

Le string aussi? partiellement...

13.Posté par John Koufar le 19/08/2016 21:26

Dazibao, les lumières ne se résument pas à Voltaire ; cela dit vous devriez lire Candide, sans doute prendriez-vous Pangloss en affection.

Je vous conseille de googliser "esprit des lumières, auteurs" ou autre entrée. Vous verrez un certain nombre de philosophes apparaître, et pas que Français. Le monde nous envie les lumières, triomphe de la pensée critique contre l'obscurantisme et la pensée magique.

Sinon tapez également "anachronisme", cela mettra en perspective la valeur des petites citations que vous copier en commentaire. a ce titre remettre dans leur contexte historique des propos, idées et valeurs pourrait être utile en matière religieuse, ça éviterait une débilité telle que le salafisme, l'idée selon laquelle on devrait vivre et se vêtir tel un bédouin du VIIème siècle -:).

Y'a du boulot Dazibao...

14.Posté par Respect ? le 19/08/2016 21:53 (depuis mobile)

Sera t'elle respecté cette interdiction comme chez nous, c'est à dire pas du tout !
L'allemagne n'est pas la france, la Police y est plus stricte que chez nous.

15.Posté par pompom le 19/08/2016 21:55

Dazibao,

Chez moi y a quand meme au moins une valeur sure. C'est celle de la science moderne, qui a montré que la conception du monde a travers les religions est une croyance qui ne repose que sur les peurs.

Pour le reste, n'inversons pas les roles, c'est nous qui somme les victimes de cet islam radical, capable d'endoctriner jusqu'au suicide et j'en passe, qui a de tres nombreux adeptes, qui puissant et riche qui peut projeter ses attentats un peu partout.

16.Posté par Aïcha le 19/08/2016 22:02

Jour pair j'enlève le haut, jour impair j'enlève le bas ! Merci Angela ! Je vais enfin pouvoir respirer !

17.Posté par norag le 19/08/2016 22:03

Cela etant, ce qui est valable en occident ne l'est peut etre pas chez eux qui ne sont pas comme nous. Peut etre que si les femmes la bas veulent pas etre emmerdées elles ont pas le choix. On a vu un exemple video en egypte a la place tarhir ou ils sont arrivés a plus de 100 pour violer une femme des qu'ils ont vu une bretelle de soutif depasser. Un tel degres de primitif en rut faut pas s'etonner que la burka soit de rigueur, avec une armure en dessous. Mais ils sont pas comme nous, ceci expliquant cela.
Apres si c'est pour transporter ce mode de vie chez nous, oui on peut se passer d'eux, on s'en portera pas plus mal.

18.Posté par Aïcha le 19/08/2016 22:11

Les femmes devraient se cacher pendant que les hommes se pavanent...

C'est ça l'égalité réelle ?

19.Posté par kld le 19/08/2016 22:23

bravo "dazibao" .............. hum , du boulot . .

stop à la burqua et au niquab , fectivement ............le reste c'est "pain béni " pour les natio à la dupont lajoie , hélas .

20.Posté par Dazibao le 19/08/2016 23:04

à13

"..Vous verrez un certain nombre de philosophes apparaître, et pas que Français."
..........................

Nom d'un chien galeux! On nous avait pourtant assommé le coco, notamment certains sur ce site (genre Caton le filozèf des temps décadents) avec le refrain "France des lumières.... qui possède des valeurs supérieures. France ? Civilisation supérieure qui par pure générosité a voulu faire bénéficier de cet apport positif aux sous-civilisés"....

Il y aurait donc des philosophes hors de France et ils seraient de nationalité étrangère. Ca alors, c'est une première.....

Ben citons un "Luminati" qui comme les filozefs français était également raciste:

« Je suspecte les Nègres et en général les autres espèces humaines d’être naturellement inférieurs à la race blanche. Il n’y a jamais eu de nation civilisée d’une autre couleur que la couleur blanche, ni d’individu illustre par ses actions ou par sa capacité de réflexion... Il n’y a chez eux ni engins manufacturés, ni art, ni science. Sans faire mention de nos colonies, il y a des Nègres esclaves dispersés à travers l’Europe, on n’a jamais découvert chez eux le moindre signe d’intelligence ». David Hume (1711-1776), économiste anglais influent écrivit à son époque (dans "Sur les caractères nationaux, Vol III") .


Anachronisme? Regardez le baobab que vous avez dans l'oeil car c'est vous en premier qui a fait appel des Lumières dont les idées sont anachroniques (à juste titre sur les noirs). Les anachroniques c'étaient eux tant ils étaient en retard sur leurs contemporains. Et vous dites que c'étaient des lumières? Manifestement, ils étaient tellement rétrogrades qu'ils n'ont pas n'ont pas inventé l'électricité.


Vous citez Panglos?

VOLTAIRE l'a flingué le présentant comme un être en état d’indigence morale sans cesse contrdit par les évènements. A toujours se réfugier derrière le confort des idées de Leibniz sur l'optimisme, il en devient ridicule et il finira "cravaté". C'est ce que pensait Voltaire de Leibniz.

Le meilleur des mondes possibles n'est pas celui vers lequel on se dirige. Interdire la burka, je veux bien pour question de sécurité, mais le bikini (qui n'empêche pas de voir le visage) tient de l'absurde mais ne sommes nous pas au pays d'UBU? Nos grands-parents ne se baignaient-ils pas habillés. Renoir se régalerait de peindre des filles en burkini.

21.Posté par Dazibao le 19/08/2016 23:47

Excellent revue de presse étrangère sur Libération à propos du débat sur le burkini. A lire....


Conclusion: quand un pays en est réduit à débattre sur le port d'un bout d'étoffe, en lieu et place de débattre des vrais problèmes de société (chômage, économie -vrais baisses des charges pour les PME et PMI qui sont les vrais moteurs de la croissance-, sécurité, qualité des soins hospitaliers, etc....), cela en dit long et prouve l'état de déliquescence.......

22.Posté par Dazibao le 20/08/2016 00:03

15.Posté par pompom le 19/08/2016 21:55
Dazibao,

Chez moi y a quand meme au moins une valeur sure. C'est celle de la science moderne, qui a montré que la conception du monde a travers les religions est une croyance qui ne repose que sur les peurs.

Pour le reste, n'inversons pas les roles, c'est nous qui somme les victimes de cet islam radical, capable d'endoctriner jusqu'au suicide et j'en passe, qui a de tres nombreux adeptes, qui puissant et riche qui peut projeter ses attentats un peu partout.
...................

1. La science n'a jamais démontré l'inexistence de Dieu pas plus que le reste. Les français ne cessent de dire "respecter nos lois. Dans le même ils refusent aux gens la liberté de croire ou non. Dans la constitution, la liberté de culte est inscrite comme un droit fondamental, et il n'y est pas écrit que ceux qui croient en Dieu sont des imbéciles. Respectons donc ceux qui croient en Dieu. Chacun sa religion, chacun ses goûts. Plus jeune, une de mes vieilles tantes ne cessait de me dire "tu vas où? Au foot? Tu ferais mieux d'aller à l'église. J'y suis allé à l'église avec mes potes servants et j'ai vu la façon dont le curé s'occupait des ouailles féminines que cela m'a dégoûté. Heureusement, le vin de messe était bon. C'était pas du cépage Elisabeth.

2. Victimes? Qui arment les bras de nos assassins? Qui est allé foutre son nez dans le bourbier afghan, irakien, syrien? Qui a suivi comme une petit caniche, le Busch? Qui a menti à la tribune de l'ONU devant toutes les nations? Nous voulons régenter et nous donnons le bâton pour nous faire battre. Regardez le désastre Libyen que nous avons provoqué? Qui paye les conséquences. Les français innocents.....pendant que le responsable veut revenir au pouvoir. Je ne cesse de dire: arrêtons d'être hypocrites. Nous payons nos erreurs.

23.Posté par pipo le 20/08/2016 06:29

Personnellement je les trouvent tellement belles leurs femmes voilées! un vrais fantasme...mais les barbus nettement moins.

24.Posté par Georges @Aisha le 20/08/2016 06:58

Personnes n'a dit que les femmes devaient se voiler... On vous a déjà demander de vous voiler ?
Oui l'égalité réelle c'est bien de laisser les gens s'habiller comme ils le souhaitent (tant que cela ne pose pas de problème (sécurité notamment) pour les autres).

25.Posté par La Cata le 20/08/2016 09:25

Elles nous fatiguent ces femmes esclaves avec leurs déguisements d'Haloowen

26.Posté par Kreol974 le 20/08/2016 10:29

Dazibao ; arrète de te la jouer ici ....qui plus est pour nous saouler avec ta phylo de merde ...

27.Posté par john koufar damour le 20/08/2016 10:37 (depuis mobile)

Dazibao, je crois qu''il sert à rien de tâcher de vous parler. Vous semblez enferme dans une burqa mentale. absolument inaccessible à quelque raisonnement, seul, vous trollez tristement. allez pauvre Daziperdu....heureusement nena wikignare.

28.Posté par JACQUES AFER le 20/08/2016 12:14

La burqa est interdite en France depuis bien longtemps avant que l'allemagne l'applique mais ces (...) n'ont strictement rien à foutre de la loi française et aujourd'hui le grand banditisme l'utilise pour attaquer les banques

29.Posté par Dazibao le 20/08/2016 17:03

26.Posté par Kreol974 le 20/08/2016 10:29
Dazibao ; arrète de te la jouer ici ....qui plus est pour nous saouler avec ta phylo de merde ...
........................
Pour savoir que cà à un goût de merde, faut y avoir goûté.

Ce n'est pas la peine d'étaler vos goûts scato.....


Ici, sur ce site, on ne joue pas. C'est pas une cour de récré. On commente l'actualité. Si y plé pa ou allez pousse zoie dans la pente belair ou encore allé rode guêpes ou encore allez zoué dans la m. que ou là goûté avec deux fourchettes.....


En fin connaisseur de ce qu'est le goût de la merde, il en ressort que sur vos épaules ce n'est plus une boite crânienne mais une fosse septique portable.....

30.Posté par A mon avis le 20/08/2016 17:40

@ 3 John Koufar
Tout à fait d'accord avec vous.
Le multiculturalisme qui débouche sur le communautarisme est une certaine forme de racisme.

Maurice, imprégnée par la culture anglaise, en est un exemple caractéristique où le communautarisme est accentué pas le système castéiste issu de la culture hindoue. Même les candidats aux élections doivent déclarer leur appartenance ethnique.

Vous évoquez le CCIF (Collectif contre l'islamophobie en France) :
le "Canard enchaîné" du 17 août publie un article édifiant titré : "Des islamistes qui avancent mosquée" (sic).
Cet article évoque, entre autre, le CCIF qui a défendu des imams expulsés. Le président actuel Marwan Muhammad,
qt[ " a utilisé son poste de rédacteur à l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour y faire du lobbying pro-islamique [...] ce qui a conduit à sa démission.
[...]
....en grande Bretagne, il intervient régulièrement sur le thème de l'islamophobie à la française..."
]qt

etc ...
Je recommande la lecture de cet article en page 4 du Canard.

31.Posté par Dazibao le 20/08/2016 18:01

@27

Déjà battu par quelques simples mots...? Manifestement, vous n'aimez pas que l'on vous démontre vos contradictions.....Sans rancune aucune.....mais on ne peut prendre VOLTAIRE pour témoin et ensuite refuser le débat sous prétexte que l'autre défend son opinion. Je vous renvoie à la fameuse phrase incorrectement attribuée à Voltaire sur la tolérance.

A quoi servirait ce site si chacun se range servilement derrière le raisonnement de l'autre? C'est l'esprit de ce site où chacun est libre de donner son avis.

En ce sens Pierrot n'a t-il pas demandé ce qu'on pensait de l'idée d'exclure un certain posteur? Dès lors, si le rédacteur en chef demande à chacun d'exercer sa liberté d'expression, il est paradoxal que quelques posteurs ( du genre @ 26.Posté par Kreol974), demandent à d'autres posteurs de se taire.

En fait ce genre d'individus, qui s'improvisent censeurs et viennent sur ce site juste pour éructer une interdiction, sans participer au débat -ce qui démontre leur incapacité à produire une idée-, s'arrogent le droit de censure du rédacteur en chef de zinfos. Ils excluent d'autorité. Voilà le mal français et actuel: exclure ceux qui gênent. Ca me plait pas, ca me contredit, ca heurte mon avis qui seul compte, je mets dehors. Belle mentalité. Quand on est à court d'idée ou d'argument, on s'occupe à vider son pot de chambre ou a aller rode guêpes.

John , Vous êtes contre le burkini, moi je ne vois pas l'utilité de son interdiction car j'estime qu'il y a plus important à faire. Le problème est, que comme vous rajoutez, comme beaucoup d'hypocrites, que cela est quasi imposé par les islamistes.

Or, le burkini a été inventé en Australie et y a droit de cité (aucune interdiction). Personnellement, je n'ai rien à faire du burkini ou qu'une femme soit dévêtue. C'est son affaire. Le problème, il est là. Jusqu'à présent, malgré la loi sur le voile, qui dans l'esprit de son édiction, incitait à une forme de délation, il n'y a eu en France aucune plainte d'une femme dénonçant le fait qu'elle était contrainte de porter le voile (ordre de son mari, de sa famille etc...). Il en ressort que la pensée occidentale a supputé une chose inexistante (celle d'asservissement que l'on entend dans toutes les bouches). Elle suppute beaucoup cette pensée qui na plus rien de rationnelle. En réalité, guidée par une haine aveugle, elle ne fait que du suivisme, c'est à dire suivre la pensée unique, l'idée ambiante générée par l'islamophobie, qu'accentue les attentats. Le danger n'est pas le burkini (qui est visible dans l'espace public et donc contrôlable) . Le vrai danger est l'invisible, le prosélytisme islamiste rampant., qui se propage dans les mosquées et les banlieues. C'est contre ça qu'il faut lutter. Le reste, c'est coup de Durandal dans l'eau.

Nous gaspillons nos forces dans cette dispersion de priorités.


Moi je médite sur l'avis d'éminents universitaires:

Selon le professeur Guy Carcassonne, une réglementation du port de la burqa dans les lieux publics ne peut être motivée par le principe de laïcité. Dans son sens actuel, la laïcité signifie que l'État est tenu d'être neutre à l'égard des religions et de respecter la liberté de conscience.

L'État ne saurait «soumettre les consciences» des personnes dans l'espace public. Le Parlement ne peut donc pas invoquer la laïcité pour interdire à des femmes de porter le voile intégral dans la rue, argumente l'universitaire.

La dignité de la femme et l'égalité des sexes ne semblent pas davantage autoriser l'interdiction de la burqa. Selon le professeur Denys de Béchillon, «il est impossible de déterminer concrètement si la femme fait usage d'une réelle liberté ou si elle subit une contrainte matérielle ou morale» lorsqu'elle porte la burqa. Et le Parlement n'a pas qualité pour dire aux femmes volontairement voilées qu'elles usent mal de leur liberté. «Je ne vois pas comment l'État pourrait avoir une légitimité à désigner ce qui est digne dans ces usages du corps, à la place de son propriétaire», poursuit Denys de Béchillon. «Si vous demandez qu'on vous coupe un doigt, la personne qui vous l'aura fait ne pourra pas invoquer le fait que c'était à votre demande, et sera poursuivie. Si quelqu'un se coupe un doigt lui-même, il n'y aura aucune poursuite», conclut l'enseignant.

D'ailleurs, en 2009, le président Barack Obama, pas couillon, a défendu le port du voile pour les musulmanes en Occident. «Il est important pour les pays occidentaux d'éviter de gêner les citoyens musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent, et par exemple en dictant les vêtements qu'une femme doit porter», avait-t-il lancé. Sans jamais citer la France ou d'autres pays, il a enchaîné en affirmant qu'«on ne (devait) pas dissimuler l'hostilité envers une religion devant le faux-semblant du libéralisme».


A mon humble avis, la question est:

peut-on interdire à ces femmes de porter leur tenue musulmane et autoriser les soeurs catho à porter la leur et accepter que les femmes juives portent la frumka (qui est pire que la burka et j'en ai vu quand je travaillais à Paris ) ? Je me souviens même que Mme Chirac était intervenue auprès d'un préfet l'ordonnant d'autoriser les soeurs d'une congrégation à fournir des photos (pour carte d'identité) sur les lesquelles elles portaient le voile. Le préfet est donc revenu sur sa décision de refus de délivrance. C'est donc du deux poids deux mesures en France.

Pourtant, à longueur d'année, les français dénoncent ce genre de passe-droit mais si cela avait concerné des musulmanes, ces mêmes français qui n'ont de cesse de réclamer l'équité en toute chose, c'est à dire que le droit s'applique pour tous, auraient demandé quasi l'expulsion de ces musulmanes qui offensent leurs valeurs. Ce n'est donc plus un problème de droit ou de laïcité mais un mal plus profond , plus abject, proche du racisme.

Vraiment bizarre qu'il n'y ait pas un mot en France sur la frumka......

32.Posté par A mon avis le 20/08/2016 18:04

@ 22 Dazibao : vous dites :
"1. La science n'a jamais démontré l'inexistence de Dieu".

Exact.
Mais personne n'a jamais prouvé son existence.
Aucune hypothèse n'est à rejeter. Chacun est libre de choisir la sienne. Mais ce ne sont que des hypothèses.
Croire en dieu c'est croire en une hypothèse !

L'existence de dieu est une chose. La religion en est une autre. Les dogmes religieux n'ont rien de divin.

Toutefois, la science, ou plus exactement, les sciences, démolissent depuis longtemps les croyances établies sur des dogmes religieux écrits avec les connaissances de leurs époques et totalement dépassées par les connaissances actuelles.

Les dogmes sont utilisés pour manipuler les adeptes.

Vous dites :
i[" ils [les Français] refusent aux gens la liberté de croire ou non"]i

Totalement faux. La liberté de croyance et de pratique religieuse est garantie en France comme nulle part ailleurs.

Cependant ce qui est insupportable c'est l'invasion du religieux dans le domaine public, toutes religions confondues. C'est là que se situe le problème.
La croyance et la religion c'est une affaire individuelle et privée.
Quand ça déborde dans le domaine public, ce n'est plus de la religion mais de la politique.

33.Posté par Dazibao le 20/08/2016 18:43

24.Posté par Georges

Oui l'égalité réelle c'est bien de laisser les gens s'habiller comme ils le souhaitent (tant que cela ne pose pas de problème (sécurité notamment) pour les autres).
...............................

Voilà quelqu'un d'intelligent qui ne suit pas la pensée unique. Soit on a des libertés (et le droit de s'habiller figure parmi les libertés fondamentales. Soit on est libre , soit on touche aux limites du paradigme de l’Etat de droit .


Pour arriver à cette interdiction (du burkini) on avance plein de prétextes:

liberté et libre arbitre: c'est un prétexte mensonger de faire croire qu'une telle loi libérerait les femmes prétendument contraintes. Si elles sont vraiment contraintes, une fois rentrées à la maison, cette loi empêcherait toujours cette contrainte? De plus, on prétend sauvegarder ou restaurer la liberté de quelqu’un en… restreignant sa liberté de s'habiller comme elle l'entend. C'est ubuesque.


-égalité des sexes et dignité (en France, il est notoire que les femmes salariées sont moins bien payées que les hommes. Les français se révoltent-ils autant que pour le burkini? Non)


-laïcité: dès lors, pourquoi ne pas interdire la tenue vestimentaires des soeurs cath, et la frumka? Est-ce compatible avec la laïcité que les religieux (catho, protestants et juifs) soient payés par l'Etat en Alsace-Lorraine? Que leurs églises et temples soient entretenus par l'Etat avec nos impôts? Que leur retraite soit payée par l'Etat? Est-ce compatible avec le principe de laïcité que le président de la république soit chanoine de latran c'est à dire subalterne du Pape?

-sécurité publique: jusqu'à présent aucune femme en burka ou voilée n'a commis un attentat. Ce prétexte de sécurité publique est donc tiré par les cheveux. Certains citent le cas de femmes voilées au volant d'une voiture. Où est le problème du moment qu'elle conduisent bien leur véhicule et en cas d'écart, la police leur demande de lever le voile pour vérifier si elle détient bien le permis présenté. C'est simple. Ceux qui se réfugient derrière ce prétexte passent volontairement à la trappe le problème des vitres teintées sur les voitures.


Il ressort que tous les arguments avancés sont du pipeau et cachent une autre raison de nature crasse mais qui ne veut pas dire son nom.

En tout état de cause, le Conseil d'Etat consulté avait répondu au Gouvernement:

"l’interdiction pure et simple de la burqa dans l’espace public serait contraire aux exigences constitutionnelles et européennes".


Déjà, en 2010, le ministère de l'intérieur avait comptabilisé le nombre de femmes en burka en France: 1900 cas. Pour 1900 cas, une nation use ses forces et perd son temps. Combien de femmes en burkini?

34.Posté par Pif le yinch le 21/08/2016 06:00

Les interdictions de burqa et de burqini concernent tout le monde, sans distinction de "race". Des Français "de souche" se sont convertis à l'Islam, et ils sont autant concernés par les interdictions que les autres. Et même si tu n'es pas musulman et que tu as envie de porter une burqa ou une burqini là où c'est interdit, tu es concerné.
Ces interdictions n'ont donc aucun caractère discriminatoire portant sur la "race" ou la religion.
Il faudra donc trouver autre chose que le "racisme" comme explication.

Les Français et même les étrangers sont lésés dans le contexte actuel, à différents niveaux.
Pour certains, c'est l'annulation d'une manifestation culturelle, économique ... manque à gagner pour les commerçants concernés, frustration pour les consommateurs ou usagers.
Pour d'autres c'est la peur de mourir à tout moment, plus ou moins justifiée selon les circonstances dans lesquelles ils se trouvent.
Il y a aussi ceux qui ont perdu des proches, des amis, des collègues ... et sont toujours en deuil.
Les interdictions sont un excellent test de solidarité nationale. Quand les gens s'y soumettent de bon gré, c'est bon signe. Quand ils ne s'y soumettent pas parce qu'ils ne comprennent pas les raisons, on leur explique et ils le font, c'est bon signe. Quand ils persistent à ne pas s'y soumettre malgré les explications, c'est mauvais signe. C'est aussi comme ça qu'on peut repérer d'authentiques ennemis de la France.
Les "efforts" déployés rapports aux interdictions ne sont donc pas inutiles.

Certaines femmes portent la burqa et le burqini de leur plein gré, ça on le sait très bien. Mais on sait aussi très bien que certaines autres y sont contraintes. La pression familiale, l'autorité parentale jouent aussi un grand rôle, des fois.
Dans ces cas-là, on peut comprendre qu'une femme préfère être verbalisée que d'être vue en ville sans burqa par sa famille.
Mais les flics en charge de la verbalisation sont censés rapporter les faits à leurs supérieurs, qui peut décider d'alerter le préfet, lequel peut décider un signalement et une enquête.
Bref, il faut faire confiance à nos institutions, et arrêter de croire systématiquement que le monde entier est con et qu'on est le seul à tout comprendre.

35.Posté par Dazibao le 21/08/2016 19:20

34.Posté par Pif le yinch le 21/08/2016 06:00
Les interdictions de burqa et de burqini concernent tout le monde, sans distinction de "race". Des Français "de souche" se sont convertis à l'Islam, et ils sont autant concernés par les interdictions que les autres.
..............................
Désolé de vous contredire, mais j'ai bossé à Paris sur divers arrondissements (notamment le quartier enfants- rouges, rue St Martin etc., et les interdictions ne concernent pas tout le monde).

Les femmes en frumka (c'est pire que la burka) n'ont été aucunement inquiétées. Pourquoi?

C'est du trois poids , deux mesures en France.


Arrêtons d'être hypocrite. A Orly quand arrivent les quataris avec leurs femmes en burka, LA France tourne la tête. Quand ces mêmes femmes emburkanées font leurs courses rue Fbg St Hohoré, elles ne sont pas inquiétées.


Autre exemple:

"Cela s'est passé dans la nuit de vendredi à samedi (mars 2011). Hannibal Kadhafi est interpellé alors qu'il vient de dévaler les Champs-Elysées à 140 km/h, à contre-sens et en brûlant plusieurs feux rouges. L'intérieur de son véhicule sentait l'alcool et il a commencé à tenir des propos incohérents, raconte-t-on de source policière.


Aussitôt, le ton monte. Le garde du corps, assis au côté du fils du dirigeant libyen, tente de s'opposer aux fonctionnaires de la brigade anticriminalité (BAC) qui demandent des comptes à son patron. L'homme est très vite rejoint par six autres costauds sortis de deux autres véhicules. Ces derniers se sont montrés agressifs, assure-t-on côté policier. Une bagarre éclate en tout cas, au cours de laquelle un homme de la BAC est blessé, ce qui lui vaudra quatre jours d'interruption de travail. Lors de la rixe, le matériel de radio a été endommagé, s'énerve encore un gardien de la paix. Quand on sait que ça coûte 4 500 euros, ce n'est tout de même pas rien !


Sur le trottoir, la scène se poursuit. Après l'arrivée de renforts policiers et d'un représentant de l'ambassade libyenne, il apparaît de toute évidence qu'Hannibal, titulaire d'un passeport diplomatique, ne peut être retenu. Vers 3 h 30, il repart donc libre".

Voilà le super fonctionnement des institutions. Cas isolé? No, il y a moult exemples.

36.Posté par Pif le yinch le 22/08/2016 18:30

35.Posté par Dazibao

Oui, quand la nation a des intérêts en jeu, elle peut faire des entorses aux règlements.
Ca s'appelle "diplomatie". C'était pareil avec le prince saoudien qui a privatisé une plage.

Si tu es commerçant, tu feras pareil : tu ne traiteras pas un petit client à 5€ de la même façon qu'un client à 500€. Si le premier te parle mal, tu l'enverras chier ; si le 2nd te parle pareil, tu moufteras pas et tu feras même un sourire jaune.
Tu découvres le monde ?

37.Posté par Dazibao le 24/08/2016 13:05

36.Posté par Pif le yinch le 22/08/2016 18:30
35.Posté par Dazibao

Oui, quand la nation a des intérêts en jeu, elle peut faire des entorses aux règlements.
...........................

Quels intérêts en jeu que la Nation d'avoir des lois à géométrie variable? La constitution est claire: la loi est la même pour tous, qu'elle punisse etc.....Soit on en une soit pas du tout. Faut arrêter de trouver des prétextes à l'ethnocentrisme ambiant.... Le racisme est en train de prendre le dessus. Il n'y a pas à tortiller. Je ne découvre pas le monde, mais le monde découvre le vrai visage de la France jusqu'à tapi sous un voile d'hypocrisie siglé "Etat de droit, pays des droits de l'homme".


Chez toi, j'avais le droit du temps béni des colonies d'imposer mes lois et désirs, mais chez moi, tu fera ce que je décide.....

Votre attitude est celle de la France, un coup, je ferme les yeux, une autre fois je sanctionne, mais le coup suivant non, car il faut de la diplomatie.... Allez privatiser une plage en Arabie et vous verrez ....si vous pouvez avoir une politique feuille vacoa.

Si je suis commerçant et que je sers mal un client la DIECTE s'occupera de mon cas car la discrimination est interdite et même pour 1 €..





C'est totalement ridicule votre raisonnement? imaginez qu'en frac de droit, on raconte cela aux étudiants.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes