MENU ZINFOS

L’Aïkido, un art de vivre bien plus qu’un art martial

A l’instar de l’hexagone, l’île de La Réunion compte un grand nombre de pratiquants de cet art martial fondé par le Japonais Morihei Ueshiba en 1925. Art martial pacifiste, l’aïkido proche du self-défense prône la non-violence. Précisions de Michel Desmot président de l’Aïkido Club de Saint-Paul et président de Ligue.

Mercredi 23 Août 2017

En métropole, près de 70 000 adhérents pratiquent l’aïkido, fondé au Japon dans les années 20. Il s’est fait connaître dans les années 50 en France où cette nouvelle discipline est aujourd’hui le plus implantée.

C’est en 1983 que le premier club d’Aïkido voit le jour à La Réunion, plus précisément à Saint-Paul. La même année, la F.F.A.A.A. (Fédération Française Aïkido, Aïkibudo et Affinitaires) est fondée, agréée par Jeunesse et Sports, membre de la Fédération Internationale d’Aïkido. Il y a 34 ans de cela, elle comptait environ 800 clubs et 25 000 pratiquants en métropole et Dom.

Aujourd’hui, dans l’île intense, près de 270 adhérents s’entraînent dans les dojos chaque semaine. "Saint-Paul et Saint-Gilles comptent parmi les plus gros clubs de La Réunion avec un nombre supérieur d’adhérents", souligne Michel Desmot, président de l’Aïkido Club de Saint-Paul et président de Ligue.

 
Un art martial efficace et "non violent"

Contrairement aux autres arts martiaux, il n’existe pas de compétition d’Aïkido. Celui-ci est né de la rencontre entre les techniques de combat et de réflexions philosophiques et métaphysiques de Morihei Ueshiba sur le sens de la pratique martiale à l’ère moderne.

Très différents des autres arts martiaux, l’aïkido "consiste à exploiter la dynamique et l’énergie qui nous sont données par l’adversaire. A attendre son attaque pour porter des coups sur ses zones de faiblesses en utilisant sa propre force, son énergie. Ces techniques (mouvements d’esquives, de pivots…) ne visent pas à vaincre l’attaquant mais de réduire à néant sa tentative d’agression. Elles reposent également sur le principe de ne jamais mettre en péril son intégrité physique et psychique", précise Michel Desmots qui pratique cette forme de self-défense depuis près de 42 ans après avoir été formé à cette discipline au Japon.

L’apprentissage de cet art martial peut débuter à 15 ans "pas avant puisque la croissance n’est pas terminée", conseille le professeur. En revanche, "il n’y a pas d’âge pour se perfectionner" estime le président de ligue. D’ailleurs, un homme de 64 ans vient d’envoyer au tapis son attaquant de vingt ans son cadet avec un fameux ikkyō (contrôle du centre par le coude).

 
* AIKIDO CLUB SAINT-GILLES / DOJO ESPACE TEMPS – 0692707305
Site : https://www.facebook.com/pages/Aikido-club-Saint-Gilles
 
* AIKIDO CLUB SAINT-PAUL / DOJO MUNICIPAL SAINT PAUL – 02 62 55 03 49
Site : http://www.lrffaaa.e-monsite.com




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Septembre 2020 - 15:47 Dengue : 6 cas diagnostiqués à La Réunion

 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes