MENU ZINFOS
Océan Indien

Kidnappé à Maurice, un député suppléant français raconte son calvaire


- Publié le Jeudi 4 Octobre 2012 à 14:49 | Lu 3004 fois

Kidnappé à Maurice, un député suppléant français raconte son calvaire
Le calvaire vécu par un député suppléant des Pyrénées-Atlantiques, Simon Piveteau, risque d’écorner l’image paradisiaque de Maurice sur le sol métropolitain. L’étudiant de 21 ans en stage dans une société de BTP allègue avoir été kidnappé par des individus, dans le Nord de l’île.

La nuit de son rapt, il se dirige à pied le long de la route principale, à quelques encablures de Grand Baie. Sous la menace d’un couteau, Simon Piveteau est embarqué manu militari, les yeux bandés, dans une camionnette qui démarre en trombe. Ses ravisseurs le rouent de coups et le menacent de mort, avant de le libérer au bout d’une dizaine d’heures de cauchemar.
 
"L’île n’est pas le paradis que vendent les tour-opérateurs"

Séquestré à Pointe-aux-Canonniers le dimanche 23 septembre dernier et dépouillé de 210 euros, le jeune homme a confié sa mésaventure exotique au journal Sud-Ouest, évoquant un "supplice psychologique". "Mes ravisseurs m’ont dit que si je parlais à la police ou à mes proches, ils me tueraient et feraient croire à un suicide en m’écrasant sur la route. Ils m’ont demandé de quitter l’île sous 24 heures et de ne pas parler à la police ou à mes proches", soutient-il avec effroi.
 
Simon Piveteau a décidé de porter plainte localement, avant de retrouver les siens dans les Pyrénées-Atlantiques. "L’ambassade de France et l’entreprise ont pris très au sérieux les menaces de mort", déclare-t-il. Il va aussi engager la même procédure sur le sol français, par l’intermédiaire de son avocate.

"Il faut prévenir les touristes et les personnes qui vont travailler à Maurice que l’île n’est pas le paradis que vendent les tour-opérateurs", fustige Simon Piveteau. L’homme, complètement traumatisé par ce kidnapping, compare aujourd'hui Maurice à une destination à risque, notamment dans le Nord, qui, explique-t-il, est sous la coupe d’une "mafia".




1.Posté par Ces inaptes qui mènent le monde à la dérive le 04/10/2012 15:20

Il a parfaitement raison de le dire, et devrait en faire davantage.
Si Maurice n'est pas capable d'éliminer ses mafia, elle n'a qu'à en subir les conséquences économiques.
Boycottez Maurice jusqu'à ce que ce pays devienne sûr.

2.Posté par Ayobobo le 04/10/2012 20:35

Je lui suggère de finir ses études dans son propre pays, à l'école du BTP de la Seine Saint-Denis (93) où il pourra très vite oublier cette mésaventure et retrouver toute sa sérénité ! ;-)

3.Posté par DUCOBU le 04/10/2012 23:27

On en parle souvent en ce moment, messieurs, dépêchez vous faite quelque pour votre petit cailloux et surtout protéger la seul économie de l'ile, à savoir le tourisme. Imaginez seulement si les Réunionnais allaient demain boycottés Maurice comme lieux de vacances car je crois que nous somme autour de 50%.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes