MENU ZINFOS
Société

Kartyé Lib espère voir la prison Juliette Dodu sortir de la liste des biens cessibles


L'association Kartyé Lib MPOI maintient sa vigilance quant à la destinée de l'ancienne prison Juliette Dodu. Elle demande au préfet de La Réunion de retirer le site de la liste des biens cessibles.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mardi 20 Juillet 2021 à 17:02

Ses courriers sont restés sans réponse à ce jour. En date du 10 février et du 19 avril 2021, l'association Kartyé Lib MPOI a adressé la même lettre à Jacques Billant, préfet de la Réunion, "mais malheureusement restée sans réponse", affirme Marie-Lyne Champigneul, la présidente de l'association. 

Dans cette missive, l'association entendait demander au préfet de retirer la prison Juliette Dodu de la liste des biens cessibles alors que le site est inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH) et inscrit au titre de "Site de Mémoire associé à la Route des Esclaves", label octroyé par l’UNESCO.

Un sujet d’autant plus d'actualité, informe la présidente, que se tient en ce moment un grand événement : "la 44e session élargie du Comité du patrimoine mondial" à Fuzhou, en Chine, du 16 au 31 juillet. Kartyé Lib a été conviée à cet événement, en visioconférence, du fait des restrictions sanitaires.

A défaut de réponse préfectorale pour l'instant, et ce malgré le bon accueil réservé par la ministre de la Culture l'an dernier au projet présenté par l'association, Marie-Lyne Champigneul espère que son message sera entendu.  

Rappelons que le 14 septembre 2020, le tribunal administratif de La Réunion a annulé le permis de démolir de l'ancienne prison Juliette Dodu en raison, notamment, de son caractère patrimonial, architectural et mémoriel.

L'association Kartyé Lib MPOI, à l’origine de ce recours et de l’inscription du site à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques (ISMH), ainsi que de l’inscription au titre de "Site de mémoire associé à la Route des Esclaves", demeure "plus que jamais mobilisée pour la sauvegarde et la valorisation de ce monument", souligne-t-elle. Sa démarche ne s'arrête pas aux portes de la préfecture puisque Kartyé Lib attend de la nouvelle présidente de Région un positionnement clair sur cet aspect culturel

Kartyé Lib rappelle que plusieurs rencontres avec les ministères de la Justice et de la Culture, de même qu’avec les services déconcentrés de l’Etat, laissent espérer une évolution favorable pour la réalisation d’un lieu de mémoire retraçant l’histoire de l’île, en collaboration avec l’Etat et les différentes collectivités intéressées, sur le site de l'ancienne prison. Mais l'inscription de ce lieu sur la liste des biens cessibles de l'Etat fait toujours planer un risque qu'un acquéreur se positionne et fasse table rase des projets mémoriels imaginés.  

"Il nous apparaît essentiel que ce bien appartenant à l’État ne figure plus sur la liste des biens cessibles en faveur de la production de logements sociaux, résultant de l’arrêté préfectoral n° 1420 du 31 juillet 2013 pris en application de la loi  n° 2013-61 du 18 janvier 2013", veille au grain la présidente de Kartyé Lib MPOI.




1.Posté par Reyonais le 21/07/2021 00:55

Préfet = Marionnette localement je l'ai dit et le répète

Vie de rêve en bordure de plage, et des directives arrivées de Paris... La prise de parole est très simple derrière un masque

Politiciens et politiciennes de la réunion vous êtes nulles merci de laisser votre place

2.Posté par Lulu le 21/07/2021 07:45

les esclaves n'ont jamais transité dans ce lieu déjà, ensuite il serait bon de balayer cette laideur du centre ville qui déjà d'aspect n'est pas trop folichon, arrêtons avec les conneries svp, on est en 2021 et il y a d'autres priorités à voir que l'éternel passé dont certains on fait leur fond de commerce!

3.Posté par DSLAW le 21/07/2021 09:36

Madame la présidente de Kartyé Lib MPOI, un investisseur y posera son projet immobilier et vous offrira un poste de travail.. la carotte, la carotte

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes