Courrier des lecteurs

Karine Nabénésa : Je ne suis ni “la fille de”, ni “la femme de”, ni “la maîtresse de” et encore moins “la compagne de”

Jeudi 2 Mai 2019 - 16:25

Karine Nabénésa : Je ne suis ni “la fille de”, ni “la femme de”, ni “la maîtresse de” et encore moins “la compagne de”
Droit de réponse de Karine Nabénésa suite au courrier des lecteurs de Roland Lambert publié le 2 mai 2019

C’est avec stupéfaction que j’ai pris connaissance ce jeudi 2 Mai, d’un courrier des lecteurs infâme et diffamant de M. Roland Lambert, Président de l’AURC et employé de la Région Réunion.

Je suis citée dans ce tissu de propos déplacés et mensongers comme étant “la compagne de Thierry Robert”.

Publié sur des sites d’informations,  cette tribune porte atteinte à ma vie privée et à mes proches. Parce qu'il est d'une évidence que ceux qui sont aux manettes de ce papier, n'ont aucune limite et encore moins du respect, au nom de ma famille, j’ai donc décidé de porter plainte pour diffamation et atteinte à l’honneur contre M. Roland Lambert.

N’en déplaise à ceux qui veulent me brider, je ne suis ni “la fille de”, ni “la femme de”, ni “la maîtresse de” et encore moins “la compagne de”. Ceux qui sont à l’initiative de cette attaque,  ne respectent pas les femmes, leurs places et leurs capacités à occuper des responsabilités.  Peut-on en 2019, à La Réunion, véhiculer encore de tels messages pour tenter de casser des femmes engagées et qui osent s'exprimer ? Non, nous ne sommes pas seulement des variables d'ajustement d'un système politique pour faire la parité.

Et oui, avec notre féminité et notre sensibilité de femme, nous avons également un cerveau, aussi capable que celui d'un homme, ce qui nous permet d'occuper des postes à responsabilités…

Il se pose la question “maintenant on fait quoi”?  D'abord, on porte plainte et ensuite, j’invite toutes les femmes, toutes les jeunes filles réunionnaises à prendre leur place dans la société parce que cela nous concerne et nous avons notre mot à dire.

Ce n'est que par le nombre que l'on combattra le sexisme et l’étroitesse d’esprit de certains.  
Karine Nabénésa, Conseillère régionale
Lu 1801 fois



1.Posté par Larousse le 02/05/2019 18:25 (depuis mobile)

DÉFINITIONS
Celle qui accompagne quelqu'un : Compagne de route.
Femme ou fille qui vit ordinairement auprès de quelqu'un d'autre, qui partage ses occupations : Compagne de classe, de jeux.

2.Posté par " VIEUX CREOLE " le 02/05/2019 18:49

BRAVO MADAME KARINE NABENESA ! ! !

--- ON DOIT ACCEPTER LA CONTRADICTION DANS UNE UNE DÉMOCRATIE , MAIS , JAMAIS DES
INSULTES OU DES CALOMNIES ! ! !

3.Posté par doudou le 02/05/2019 18:50

Bravo Madame § au moins c'est claire. et même si c'était vrai , c'est votre vie et cela ne regarde que vous ! c'est pour vous dire ce qu'il y a sous la peau de tete de certaine personne § continuer votre combat.Bravo !!!

4.Posté par GIRONDIN le 02/05/2019 19:48

2.Posté par " VIEUX CREOLE "
3.Posté par doudou

C'est dit !

Bravo Mme

5.Posté par Zarin le 02/05/2019 20:00

La chanson « Je ne suis pas ce que l'on pense » a été interprétée par Yvonne Printemps

- Vous avez l’air étonné?
- Non, je suis heureux, je vous vois tout à coup si différente
Au fond vous êtes très gentille
- Chut, il ne faut pas le dire
- Pourquoi?
- Parce qu’on vous pardonne quelquefois d’avoir réussi mais jamais d’avoir l’air heureuse
- Vous donnez rudement bien le change!
- Je suis comédienne

Que voulez-vous c’est obligé, par mon contrat je dois changer mes habitudes
Car malgré soi pour s’imposer il faut savoir se composer une attitude

Je ne suis pas ce que l’on pense
Je ne suis pas ce que l’on dit

Au cinéma, pour qu’on vous lance, être soi-même c’est interdit
Alors pour être dans l’ambiance, à chaque instant je m’étudie
Moi si rieuse, je dois jouer à la poseuse pour me poser
Mais je vous jure que ma nature a du mal à se maîtriser
On dit que j’ai des exigences, on pense que je fais des chichis

Je ne suis pas ce que l’on pense
Je ne suis pas ce que l’on dit

Quand je suis dans l’intimité, je reprends ma simplicité
J’en suis heureuse, je vis pour moi, je m’appartiens
Mais au studio, je redeviens l’enquiquineuse

Je ne suis pas ce que l’on pense
Je ne suis pas ce que l’on dit

Au cinéma quelle existence, être soi-même c’est interdit
Pour se donner de l’importance, il faut bluffer, ça réussit
Sur mon visage, je me compose un maquillage dur et moqueur
Pour que l’on m’aime, je dois de même, maquiller aussi tout mon corps
Ce n’est rien que pour l’apparence, qu’au fond je joue la comédie

Je ne suis pas ce que l’on pense
Je ne suis pas ce que l’on dit

6.Posté par GIRONDIN le 02/05/2019 20:38

Quoi un n'avocat de métropole ?????
Et ben dit donc !

........... "Cette énième tentative d'intimidation est à nouveau vouée à l'échec.......
Qui va mettre fin à tousssssala ?

Il faut une opposition, continuez madame.

7.Posté par A mon avis le 02/05/2019 23:04

"Et oui, avec notre féminité et notre sensibilité de femme, nous avons également un cerveau, aussi capable que celui d'un homme, ..."


Et il est reconnu que, dans les postes à responsabilité, les décisions prises par les femmes font toujours preuve de plus de justice, de réflexion et d'humanité !

8.Posté par polo974 le 03/05/2019 16:24

Il y a encore trop de roquets qui se croient tout permis face à une femme.

J'avoue que je n'avais fait que survoler l'article incriminé dès lors où j'avais détecté le "racisme ordinaire" qui revient trop souvent à la surface (je cite):
""" Que l'on tente d'imposer au créole trop couillon pour se révolter quand il faut ; c'est la victoire de la goyave de France qui décide de ce que le réunionnais doit devenir . """

sexisme, diffamation et racisme, ça fait beaucoup pour un seul courrier...

Bref, ça me hérisse, et d'un certain coté, il est anormal qu'un courrier pareil (celui du triste sire Roland Lambert) ait pu être publié sur zinfos.

9.Posté par Zarin le 03/05/2019 16:44

Brassens, un petit salut !

C'est pas la femme de Bertrand
Pas la femme de Gontran
Pas la femme de Pamphile
C'est pas la femme de Firmin
Pas la femme de Germain
Ni celle de Benjamin
C'est pas la femme d'Honoré
Ni celle de Désiré
Ni celle de Théophile
Encore moins la femme de Nestor
Non, c'est la femme d'Hector.

10.Posté par DIDIER NAZE le 04/05/2019 19:58

JE NE SUIS NI LA FILLE DE...NI LA FEMME DE....NI LA MAÎTRESSE DE....ET ENCORE MOINS LA COMPAGNE DE....EUH JE SUIS JUSTE UNE EMMERDEUSE....QUI EST EN MANQUE DE.......EUH DE.....RECONNAISSANCE. ....😣😥......

11.Posté par justedubonsens le 05/05/2019 15:22

Post 10. Oui tu portes bien ton pseudo pour être aussi con. Faire ta chute après les 9 précédents commentaires qui mettent les femmes à l'honneur en reconnaissant simplement qu'une femme a tout autant de jugeotte et de bon sens qu'un homme et en tous les cas plus que toi (...) !

12.Posté par Ceci dit le 06/05/2019 10:00

Ceci dit, même si Karine a été relaxée, cela ne veut point dire qu'elle est innocente !

13.Posté par La Vérité blesse le 06/05/2019 10:15

J'ai relu le courrier de RL, il n'y avait rien d'insultant ! Faites-vous soigner Karine ! Il est vrai qu'il existe un dicton :

LA VÉRITÉ BLESSE

14.Posté par DIDIER NAZE le 07/05/2019 20:54

A post 11..JE SUIS CON😉.....MAIS QU EST CE QUE J AIME ÇA. ...PAR CONTRE VOUS PETIT JUSTE DU BON SENS....JE DOIS VOUS DIRE QUE JE N AI JAMAIS...UTILISÉ DE PSEUDO....CONTRAIREMENT A VOUS...VOUS ME TRAITER DE CON....ET BIEN JE PRÉFÈRE ETRE UN CON....QU ÊTRE UN GROS LACHE QUI SE CACHE DERRIÈRE UN PSEUDO....DE CON....POUR DÉVERSER VOTRE FIEL....MAIS JE PENSE AUSSI QUE VOUS AVEZ.....LE VIRUS DE LA CONNERIE...PARCE QUE EN AUCUN CAS, J AI INSULTÉ LES FEMMES....J AI JUSTE DONNÉ MON AVIS LA NABENAZA....DONC CONCLUSION....JE PENSE QUE VOUS ÊTES LE PREMIER CON....DOUBLÉ D UN LACHE....PASSE TON CHEMIN PETIT...ET SI TU NE SAIS PAS QUOI DIRE OU ÉCRIRE. ...JE TE FERAIS CADEAU DE DEUX P TI BOIS....POUR.....

15.Posté par A mon avis le 08/05/2019 15:35

@ 13 La Vérité blesse :
Vous devriez réfléchir avant de commenter :

C'est vous qui êtes insultant en disant : "Faites-vous soigner Karine !"

Karine Nabénésa affirme "ne pas être la compagne de Tierry Robert".
Dans son droit de réponse "suite au courrier des lecteurs de Roland Lambert publié le 2 mai 2019" elle ne parle pas "d'insultes" comme vous le prétendez, mais de propos mensongers et diffamatoires, ce qui est plus grave !

16.Posté par A mon avis le 08/05/2019 15:42

@ 10.Posté par DIDIER NAZE
ce n'est pas très glorieux d'insulter une femme !

Juste retour de bâton à votre égard par @ 11

17.Posté par DIDIER NAZE le 08/05/2019 22:16

A MON AVIS...POST 16. VOUS N AVEZ PAS LU MON POST 14....JE DIS BIEN QUE JE PAS N AI INSULTER LES FEMMES. ...CONCERNANT LA NABENAZA...J AI QUAND MÊME LE DROIT D APPORTER UN AVIS....COMME VOUS TOUS....THAT ' S ALL...

18.Posté par A mon avis le 09/05/2019 13:07

@17.Posté par DIDIER NAZE :
C'est grave, si pour vous une insulte n'est qu'un simple avis !

19.Posté par DIDIER NAZE le 09/05/2019 20:21

BIEN VOUS SAVEZ QUOI ....A MON AVIS....VOUS AVEZ SÛREMENT ....LA SCIENCE INFUSE...VOUS AVEZ RAISON....TOUTES LES FEMMES DE LA RÉUNION. ...SONT PARFAITES...ET TOUT CE QU ELLES FONT....ET DISENT ....SONT PAROLES D ÉVANGILE. ....VOUS DEVRIEZ VOUS AGENOUILLER DEVANT ELLES....ET LAVER LEURS PIEDS....AVANT DE LES BAISER...PARDON JE VOULAIS DIRE....EMBRASSER LEURS PIEDS....VOIR MÊME DE LES LÉCHER. ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 17:51 Lettre ouverte à Didier Robert