MENU ZINFOS
Politique

Karine Lebon : "Qu'il y ait des présumés auteurs de violences dans nos rangs, ça fait mal"


Le députée de la deuxième circonscription de La Réunion, Karine Lebon, était présente à la marche contre les violences sexistes et sexuelles ce dimanche 27 novembre. Elle a pris la parole au nom de l'Union des Femmes Réunionnaises et a rappelé les combats menés récemment par les parlementaires sur le sujet.

Par La rédaction - Publié le Dimanche 27 Novembre 2022 à 18:38

Karine Lebon explique avoir d'abord fait le déplacement en tant "qu'être humain" pour apporter son soutien aux personnes victimes de violences : "On est là en tant qu'être humain pour faire cesser les violentes incessantes. J'aimerais tellement qu'on n'ait plus besoin de ces journées. J'aimerais tellement qu'on ne meurre pas quand on est femme, dans la société. On travaille pour endiguer ce phénomène mais on a besoin de l'aide et de l'implication de tout un chacun. Je milite aussi au plus haut niveau de l'Etat pour débloquer des fonds, pour apporter des réponses globales à ces violences."

La députée a notamment évoqué le dossier Quatennens qui secoue le Palais Bourbon. Le député accusé de violences par sa compagne et qui a avoué une gifle a été exclu du groupe de la France Insoumise : "L'affaire Quatennens, c'est quelque chose qui nous touche. Quand on a autant de solutions pour combattre les violences faites aux femmes et que dans nos rangs, il y a des présumés - je dis présumé parce qu'il faut préserver la présomption d'innocence -  auteurs de violences conjugales, ça fait mal. Mais c'est pas pour autant qu'on doit renier la parole de la victime. Je crois Céline Quatennens. Je considère que le retrait d'Adrien Quatennens est salutaire et son retour me paraît improbable."


Le 3919 menacé a été sauvé

Karine Lebon a aussi évoqué un combat peu médiatisé, celui pour le 3919 : "Dans le projet de Loi des Finances, il était question de réduire le budget pour le 3919, le numéro gratuit pour les femmes victimes de violences. On s'est mobilisés, on a alerté les associations, ça a fait bouger au niveau national et au final, on a réussi à doubler le budget. Il faut toujours être vigilantes parce que les droits des femmes ne sont jamais acquis. Il faut toujours continuer à se battre."

La constitutionnalisation de l'IVG passe l'Assemblée mais sans la contraception

La députée regrette la réécriture du projet de loi qui n'inclut plus la protection du droit à la contraception mais salue le vote favorable massif : "Pour qu'une loi soit votée, il faut qu'elle soit adoptée de manière conforme au Sénat. C'est pour ça que la loi est revenue à l'Assemblée et on a dû retirer les mentions sur la contraception, ce qui est dommage mais qui a permis une large adoption du texte. Je suis confiante, je fais confiance à mes consoeurs féministes pour qu'elles mettent ce texte à l'ordre du jour pour qu'enfin le droit à l'IVG soit inscrit dans la constitution."




1.Posté par Corine974 le 27/11/2022 20:22

Quel cirque ces lfi

2.Posté par HULK le 27/11/2022 20:36

Ben oui, et MÉLENCHON l'a défendu. Et elle a défendu son patron. Pauvre petite. Dramatique!

3.Posté par Selfion le 27/11/2022 20:50

Qu'il y ait des cruches et des sots, qui cautionnent le recrutement familial à la Région Réunion.. Ça fait quoi ?

4.Posté par jeanbaiselarak le 27/11/2022 21:07

ça fait mal pourquoi ? ... Il est venu te taper personnellement l'auteur "mâle, blanc, hétérosexuel" ?

(une hérésie en 2022 d'appartenir à cette classe, messieurs, si vous vous reconnaissez allez vous cacher vite !!!).

5.Posté par Fidol Castre le 27/11/2022 21:34

Ouin...ouin...mais c'est pas possible...le Camp du Bien qui rosse de la femelle ?
Elle peut toujours se dire qu'une taloche de gauche, c'est bon pour la planète.

6.Posté par valeo le 27/11/2022 21:51

Ce niveau de naïveté relève de l'idiotie Madame.

7.Posté par paulux amusé le 27/11/2022 23:07

Le droit a l'avortement n'est nullement menacé mais la nupes qui a beaucoup de choses à faire oublier fait croire qu'elle le défend et que c'est grâce à elle qu'il va devenir un droit. C'est une manipulation grotesque...

8.Posté par garbure974 le 27/11/2022 23:55

Bonjour la langue de bois ...

9.Posté par Zorey kapab koz kreol le 28/11/2022 00:54

Les féministes sont heureuses qu’il y ait plus de 220 000 IVG en France chaque année.
Aucune compassion de la part des féministes pour les dizaines de milliers de femmes qui sont traumatisées chaque année après d’avoir subit un acte aussi barbare que l’IVG. Il ne faut d’ailleurs jamais en parler. Chut! Il faut répéter que l’IVG c’est super et même le mettre dans la Constitution de 1958. Il faut faire des films sur Veil et faire croire que cette dame est une héroïne alors qu’elle doit en théorie et je l’espère se retourner dans sa tombe de voir ce qu’est devenue l’application de la loi de 1975 avec la possibilité par exemple d’avorter jusqu’à 14 semaines. Doit on rappeler ici que Veil voyait l’IVG comme un acte rare et exécuté qu’en dernier recours et qu’elle ne souhaitait pas que l’IVG devienne un acte banal qui se fait la chaîne.
Si vous saviez les nombreuses séquelles psychologiques et physiques que laissent souvent un IVG. Qui hormis les féministes est suffisamment naïf pour penser qu’un IVG est un acte banal qui doit être exécuté régulièrement sur le plus de dames possibles?
Comment peut-on oser prétendre que notre société est évoluée alors que nous pratiquons en masse un acte aussi barbare que l’IVG?
25 IVG par heure en France. Quelle tristesse!!!
Au final les féministes nuisent plus aux femmes qu’elles n’aident les femmes.
Pour en finir avec le féminisme ce dangereux mouvement politique extrémiste qui vise à créer une société matriarcale totalement inégalitaire. Bientôt avec les féministes au pouvoir, les femmes pourront avorter jusqu’à 2 années après la naissance du fœtus ahaha.
Pour qu’un grand débat national ait lieu sur l’IVG afin qu’ensuite le peuple français souverain puisse trancher par référendum la question de l’IVG si importantes pour les féministes.
L’IVG est une question bien trop importante pour que le peuple français ne soit pas interroger dessus.
Cela fait combien de temps dans notre société qui est soi-disant une grande démocratie que le peuple français n’a pas tranché par référendum une vraie question de politique majeure? Le peuple doit redevenir le décideur dans ce pays.
Un référendum sur l’IVG !!!!
Seul un référendum donnera une vraie force politique à l’IVG.

10.Posté par LEBON MEM le 28/11/2022 01:53

Au fait, vous êtes députée mais aussi conseillère municipale. Pourquoi donc le premier adjoint de StPaul a-t-il démissionné? Et les plaintes pour harcèlement ? Et la DRH?.....Etiez-vous au corant? Et le maire ?

11.Posté par Pat le 28/11/2022 05:46

quelle tristesse d'avoir des responsables politiques de si petite envergure.

12.Posté par stop le 28/11/2022 02:50

Mme, le 3919 existe-t-il à la Réunion, pour que toutes les femmes renvoyées de leur travail à la Région Réunion par Huguette Bello, puissent téléphoner pour se plaindre de leur sort? Vous êtes LFI, Nupes, PLR, communiste quand ça vous arrange, ne prenez pas cet air de circonstance sur la photo, vous ne faites rien pour les femmes réunionnaises, Mme. Tant pis pour celles qui ont voter pour vous, elles n’ont que ce qu’elles méritent.

13.Posté par Togo le 28/11/2022 05:54

Elle dit quoi à Marie Antoinette qui vire des mères de famille à la région pour mettre sa famille , copains et celle élus. Quand va elle recevoir les gens qui ont demandé rdv

14.Posté par Salif le 28/11/2022 03:04

les commentateurs en herbe... c'est quoi votre délire au juste, l'article parle de violence conjugale et d'un numéro de secours menacé et vous osez parler d'idiots, de copinage et autre ? je vois pas l'utilité de tels propos.

15.Posté par Fidol Castre le 28/11/2022 06:32

7.Posté par paulux amusé le 27/11/2022 23:07

Le droit a l'avortement n'est nullement menacé


Ce sont des combats faciles.
Par contre, quand il s'agit de destituer le président, on ne trouve plus personne.

Un député français, ça ne sert à rien.

16.Posté par Médiatik systèm ? le 28/11/2022 07:35

Le combat est juste, je pense néanmoins que les vrais combats sont ceux que doivent livrer nos élus contre la pauvreté et pour l'éducation.. Il est néanmoins certain qu'il est beaucoup plus simple de rester sur les poncifs et les évidences, tellement plus médiatique de dire "il ne faut pas" ou "dénoncer le menton en l'air" sans proposer de véritables solutions de fond.. Il y a tellement d'autres violences dont on ne parle pas, car pas médiatiques, celle que la société fait aux personnes handicapées confinées à vie dans leurs incapacités, par exemple: un bon millier d'autistes adultes pas pris en charge à la Réunion : ça ne gêne personne, pas de manif, des milliers de personnes âgées vivant avec quelques centaines d'euros par mois, ceux abandonnés dans les EHPAD, les enfants maltraités, battus et par des femmes parfois et oui, leurs mamans (les pauvres) ! On en parle jamais ? Pas médiatique.. Il suffit pourtant d'aller faire un tour dans les services sociaux . Et la violence que produit le système d'une manière générale à l'encontre des plus faibles ?

17.Posté par the thai le 28/11/2022 07:38

partout il y a des brebis galeuses riien d'etonnant ..... on voit de suite a quoi sert nos deputes locaux a rien ..vive le tele travail pour nos deputes pays la population economiseront a payer leur confort a tout va en hexagone.

18.Posté par JANUS le 28/11/2022 08:48

Madame la Députée, pourquoi "PRESUME COUPABLE" ???

Quand cet individu plaide coupable, et quand son épouse valide toutes les violences qu'il a commises, il n'y a plus de présomption d'innocence ☺☺☺

Il est coupable ☺☺☺ Même si cela ne vous convient pas, il faut appeler un chat, un chat ☺☺☺

19.Posté par Ouais... le 28/11/2022 08:59

Quand on est politique, on cherche à légitimer sa présence lors de manifestations de solidarité. On veut marquer à tout prix, son désengagement vis-à-vis d un collègue fautif. Elle devait attendre de longue date cette marche, pour pouvoir déclarer son humanisme, et son desaveux de son collègue giffleur de kafrine. La violence domestique, n est pas inscrit sur la figure des auteurs, mais sur celle des victimes, tout comme la pédophilie...
J aurais apprécié, qu elle ne parle pas, qu elle soit présente en mettant en avant les femmes...

20.Posté par riverstar974 le 28/11/2022 11:21

les donneurs et donneuses de leçon se sentent mal? hahaha dire qu'elle est députée c'est pityoable

21.Posté par PERESAVON le 28/11/2022 12:12

Endiguer le phénomène oui mais à quel prix? Comme on dit le ver est dans le fruit.

22.Posté par koba le 28/11/2022 14:47

ils sont présumés mais a ses yeux ils sont directement coupables. enfin bref les procès de Moscou on encore de beaux jours devant eux...

23.Posté par jojo la frite le 28/11/2022 19:53

Chez nous, il est dit les "inconséquents" parlent comme "une fesse qui pète !"

24.Posté par Z" endettes" le 29/11/2022 00:33

Quand c'est l'un de vos amis il est présumé innocent!!!

Votre réaction est bien tardive, vous qui d'habitude est si prompte à réagir !

25.Posté par 009 le 29/11/2022 08:45

et ké néna pédofil, violeur, voleur et surtout menteur lé pa grav ? i fé pa mal ca ? Alé tire in feuille

26.Posté par MôvéLang le 30/11/2022 07:35

Karine Lebon : "Qu'il y ait des présumés auteurs de violences dans nos rangs, ça fait mal"

C'est ce '' NOS rangs '' que je ne sens pas, et s'il n'y avait que ça qui n'est pas acceptable.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes