MENU ZINFOS
Municipales 2020

Karim Juhoor : "Remettre le destin de la ville de Saint-Leu dans les mains des habitants"


Les élections municipales des 15 et 22 mars 2020 approchent et les prétendants au fauteuil de maire forment leurs rangs. Zinfos 974 donne la parole aux candidats. À Saint-Leu, il faudra compter sur Karim Juhoor. Docteur en physique appliquée de 29 ans, il est à la tête de la liste "Union Saint-Leusienne". Son slogan : "Par Saint-Leu et pour Saint-Leu".

Par Nicolas Payet - Publié le Jeudi 13 Février 2020 à 15:30 | Lu 1473 fois

"Saint-Leusiennes, Saint-Leusiens,

Nous sommes à l’aube d’un choix stratégique pour la ville de Saint-Leu. Notre commune a connu ces douze dernières années un développement significatif en termes d’infrastructures, de création de quartiers et en termes d’augmentation de la population. Ces changement majeurs ont malheureusement eu des impacts négatifs forts sur notre environnement, notre économie et notre société.
Du point de vue environnemental, Saint-Leu accuse un retard vis-à-vis du développement des énergies nouvelles, de la propreté des sols dans les quartiers et de la mer, mais aussi des constructions durables. Nous savons aujourd’hui que ces points sont essentiels pour un développement économique pérenne et le bien-être de notre société.

Pour la partie économique, la création de pôles d’activité et d’attractivité a permis la mise un place d’un dynamisme certain. Cependant, il est aujourd’hui difficile pour des jeunes entreprises Saint-Leusiennes de s’implanter dans la commune ou de créer durablement une activité. Saint-Leu ne se construit plus par ses habitants ni pour ses habitants, et le chemin que nous empruntons s’avère dangereux pour les générations futures, qui aujourd’hui n’arrivent plus à se loger ou à investir dans la ville qui les a vu grandir.
Ces choix stratégiques ont entrainé un impact social qui a creusé les inégalités sur notre territoire. Saint-Leu est devenu une ville pour ceux qui ont les moyens. Ce n’est pas là la vision que nous défendons pour demain.

À titre d’exemple, plus de 11 000 personnes n’ont pas accès à une eau potable, mais payent quand même ce service dont le prix a augmenté. Faire payer de l’eau non potable au prix de l’eau potable, sans donner de moyens alternatifs, est illégal, et toutes les familles concernées doivent être dédommagées. C’est une injustice de masse qui, encore aujourd'hui, n’est abordée par aucun politique. L’Union Saint-Leusienne se battra à vos côtés pour que la loi soit respectée.

Notre vision, c’est de construire une ville inclusive tournée vers l’économie de proximité initiée par les habitants eux-mêmes. Pour cela, nous faisons le choix d’investir dans des projets durables ayant un impact à la fois sur le social et l’économie en misant sur les secteurs d’activités porteurs que sont l’environnement, le tourisme durable, les nouvelles technologies et le numérique, les énergies durables mais aussi la gestion des déchets et le recyclage.

Notre but est de garantir un avenir pour les générations futures et de donner l’opportunité aux Saint-Leusiens d’être acteurs du développement de leur ville au lieu d’avoir à le subir.

Choisir le projet de l’Union Saint-Leusienne, c’est choisir celui d’une société émancipée et consciente de ses capacités à changer le cours de leur histoire.

Avec l’Union Saint-Leusienne, ce sont les Saint-Leusiennes et les Saint-Leusiens qui reprennent leur ville en main."

Par Saint Leu et Pour Saint-Leu, Karim Khan JUHOOR




1.Posté par ZAKY le 13/02/2020 17:48 (depuis mobile)

Il n arrête pas de mettre en avant ses diplômes. Il n' a pas compris qu'on peut être diplômé et sans bon sens. Un peu de modestie ne serait pas superflu.
Je ne vois pas en ce personnage un quelconque charisme. Il aura du mal à dépasser les 2%.

2.Posté par FREDO le 13/02/2020 22:29 (depuis mobile)

Slogan pourri s''''''''''''''''il faut etre docteur en "tout ça la" pour pondre une telle connerie. Je ne pense pas qu''''''''''''''''il faudra remettre la mairie dans les mains des habitants de St Leu....

3.Posté par JACQUES. le 14/02/2020 07:36

In marmaille la Kour, dont la famille est des 4 Robinets....Beaux projets et belles orientations....Pour l'environnement , il n'y aura pas une flamme d'amour ce matin pour le TCO, vu le travail réalisé par son service "déchets verts" ce jour (6h), des branchages ont été ramassés qu'en parties, des feuilles éparpillées sur le chemin Casimir....TCO lutte t-il pour la propreté au CHEMIN CASIMIR ST-LEU ?????
M. JUHOOR, une visite du Kartié pour vous rendre compte de cette réalité....MERCI aux autres candidates et candidats dont M. DOMEN pour une visite...

JACQUES

4.Posté par LA VERITE le 14/02/2020 08:11

Un deuxieme Thierry Robert , né avec un cuillère largent dans la bouche.

5.Posté par Guide le 14/02/2020 09:32 (depuis mobile)

Salut salut! Je dirais qu''une personne ouverte d''esprit avec du bon sens devrait faire preuve de civilité. Autrement dit, je vous suggère d''aller le voir et de parler avec lui pour voir qui il est vraiment.
En répondant ça vous avez l''air con!

6.Posté par Louis le 14/02/2020 09:58

J'ai vu ce matin, le retraité du coin me semble t-il avec son balaie à gazon, s'est mis à nettoyer toutes les saletés qui ont été laissées par le "camion propreté" ou plutôt "saletés" du TCO en bordure de bordure du chemin. La compétence du TCO en la matière mérite réflexion pour le nouveau maire de St-Leu.
Il y a t-il des taxes payés par les contribuables ?????
Un touriste du coin
LOUIS

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes