KASS’MOUSTIK bilan 2016


KASS’MOUSTIK est une grande opération de mobilisation sociale organisée chaque année par l’Agence de Santé Océan Indien. Avec l’arrivée de l’été austral, les pluies associées aux fortes chaleurs créent des conditions favorables au développement des moustiques. Les lieux de pontes des moustiques Aedes albopictus vecteurs de ces maladies sont, pour la plupart, créés et entretenus par l’homme toute l’année.

Le repérage et l’élimination de ces gîtes larvaires, par chaque réunionnais autour de son habitation, au moins une fois par semaine, est un des moyens les plus efficaces pour diminuer la prolifération des moustiques et se protéger des maladies qu’ils transmettent.
La Réunion est confrontée en permanence à la menace des maladies vectorielles, en plus des virus de la dengue et du chikungunya maintenant bien connus, la propagation internationale du virus ZIKA présente un risque supplémentaire qui justifie encore davantage l’importance du maintien d’un très haut niveau de vigilance sur ces maladies.

Au cours de l’année 2016, le virus de la dengue a circulé sur l’île pendant une durée de 9 mois, où 231 cas de dengue autochtones ont été identifiés. Le risque de nouvelles introductions de la dengue et d’autres arboviroses à la Réunion est donc constant.
Pour ces différentes raisons, 10 ans après la première opération, KASS’MOUSTIK demeure un moment fort de mobilisation générale sur le territoire. A cette occasion, les associations et les collectivités en partenariat avec l’ARS vous proposent de consulter le bilan 2016 KASS’MOUSTIK.

Télécharger  le bilan

Lors de cette nouvelle édition, la CIVIS impliquera d'une part ses agents à la formation Lutte Anti-Vectorielle (LAV) dispensée par l’ARS et d'autre part en organisant la tenue d’un stand de sensibilisation à la gestion des déchets lors du marché forain des Avirons le 18/11/2017.
Mardi 19 Septembre 2017 - 08:14
Zinfos974
Lu 444 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 12:04 Inauguration du 1er village "solaire"

Mardi 12 Décembre 2017 - 12:38 Nout kartié y chanz, alon chanz nout comportement