MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Jusqu’où va se nicher l’antiracisme


Par André Pouchet - Publié le Mardi 15 Mars 2016 à 12:43 | Lu 600 fois

Jusqu’où va se nicher l’antiracisme
Depuis quelques années nous vivons sous la surveillance tatillonne d’officines qui se sont donné comme raison d’être de traquer un racisme, lequel, pour ce qui concerne la France et La Réunion, est très largement fantasmé. Faut-il donner leurs noms ? Qui ne connait le MRAP, la LICRA, SOS-Racisme ? Ce sont les principales mais il y en a d’autres. Leur fonds de commerce ? Monter en épingle des faits microscopiques, voire totalement inventés, afin de justifier leur existence et surtout les mirobolantes subventions qu’elles parviennent, bon an mal an, à arracher à nos responsables politiques, lesquels en matière de démagogie ne sont plus à ça près : 1,2 milliard d’euros en 2009, au moins 1,5 milliard en 2010, dont 534 000 € au seul SOS-Racisme ! (http://fr.novopress.info/105391/le-scandale-des-subventions-detat-comment-le-gouvernement-gaspille-votre-argent/) Désolé, je n’ai pas trouvé de chiffres plus récents…

Parmi celles-ci, il y a le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires), un nouveau venu qui depuis quelque temps cherche à se faire sa place au soleil et peut-être à bénéficier lui aussi d’une part plus substantielle du pactole. Ce groupuscule prétendument "représentatif" (mais qui, jusqu’à présent, ne semble guère l’être, ce qui est fort heureux !) n’est en réalité qu’un instrument au service de cette communautarisation qui mine de plus en plus gravement la société française. En prétendant trier, sous couvert d’antiracisme, les Français selon la couleur de leur peau, les militants du Cran sont en fait de vrais racistes.

Jusque là ceux-ci s’étaient fait surtout remarquer par leurs campagnes de dénonciation insistantes : à les entendre, il y aurait "trop de blancs et pas assez de noirs" non seulement au gouvernement et à l’assemblée nationale, mais aussi sur les écrans de cinéma et de télévision… A quand, pour les satisfaire, la mise en place de quotas ethniques ? Alors que, dans le même temps, Georges Frêche, l’ancien maire socialiste de Montpellier (aujourd’hui décédé), se faisait sévèrement taper sur les doigts pour avoir regretté qu’il y ait si peu de joueurs blancs dans l’équipe de France de football, tout le monde avait l’air de trouver légitime leur démarche et s’accommoder de leurs récriminations !

Nos vigilants du Cran (qui ne manquent décidément pas de cran !) viennent aujourd’hui de franchir, à travers l’action de leur succursale réunionnaise, un nouveau cran dans l’escalade de la sottise et de l’odieux. Ils viennent en effet de publier un communiqué vengeur contre Réunion 1ère qui avait osé informer ses téléspectateurs que l’individu en fuite et traqué par la police pour avoir le 10 mars à Sainte-Marie enlevé et violé une fillette de 5 ans était "de type caf". Ils sont allés jusqu’à annoncer dans un communiqué qu’ils avaient "décidé de saisir le CSA (conseil supérieur de l’audiovisuel) et le défenseur des droits afin que ces instances rappellent à la chaîne publique de Réunion 1ère les principes déontologiques d’une pratique journalistique conforme à une éthique, à un code déontologique et aux respects individuels de la personne humaine" (http://www.clicanoo.re/514475-le-cran-reunion-en-quoi-l-information-que-l-individu-soit-kaf-est-pertinente.html#forum1084972)

Tout le monde, dans notre île, sait bien que quand on déclenche des recherches afin de retrouver une jeune fugueuse ou un vieillard Alzheimer égaré, on n’oublie pas de fournir, dans le signalement de la personne recherchée qui est alors partout diffusé, à côté de la description des vêtements que celle-ci portait au moment de sa disparition, l’indication du type ethnique dont elle relève : malbar, chinois, cafre, yab, zarab, créole (i.e. métissé, et, dans ce cas, on précise souvent créole blanc ou créole noir). Il n’y a là rien qui soit considéré par personne comme "stigmatisant". Ce n’est en effet qu’un élément objectif facilitant son identification.

On ne voit pas alors pourquoi, sauf à imaginer (ce que je me refuse pourtant à croire) que le représentant du Cran à La Réunion ait ainsi voulu protéger le criminel en fuite et priver la police de l’aide éventuelle qu’auraient pu lui apporter les citoyens que la couleur de la peau du fugitif aurait aidé à repérer, celui-ci aurait voulu à toute force interdire au journaliste d’indiquer le type ethnique du fuyard. Aurait-il eu peur que les Réunionnais aillent imputer à l’ensemble des cafres, lesquels sont à la Réunion des milliers, la responsabilité du forfait commis par un seul des leurs ? C’est bien mal connaître la tolérance raciale de notre peuple, lequel a peut-être bien des défauts mais heureusement pas celui-là !

A travers cette triste affaire, ce que l’on doit donc constater, c’est que le visage de l’antiracisme n’est pas seulement ridicule, il peut être également, comme c’est ici le cas, tout aussi odieux à l’égard de la petite victime et de sa famille que parfaitement injurieux, aussi bien envers les journalistes injustement dénoncés comme étant de vilains racistes qu'envers la population réunionnaise toute entière, c’est-à-dire avec sa composante cafre incluse.

André Pouchet, le 12 mars 2016




1.Posté par Jenfoutrez une le 15/03/2016 19:45 (depuis mobile)

+
CREFOM
CRIF

Clientèle différente et même combat.....

2.Posté par madibastard le 15/03/2016 20:39

Il n'y a pas plus raciste qu'un gauchiste ou qu'un antiraciste, ces gens sont véritablement obsédés par la race et leur haine du blanc est maladive, et le pire est que ces gens n'ont pas conscience de leur dérive et se croient dans le camp du bien....

3.Posté par KLD le 15/03/2016 22:05

le merdibastard , adepte fniste , et le pouchet , ............je prie pour que les djeuns ne suivent ces vieux adeptes de" l'esprit" de la bonne vieille framce coloniale" ...les natios , en Allemagne , aux usa , en framce : la peste brune , le retour ! pov vieille mentalité " la faute , c'est les autres , nous les "de souches" on est des gens biens '" ....de la haine quotidienne des "dupont la joie" ordinaire .on ne les connait que trop !

4.Posté par cimendef le 16/03/2016 07:03 (depuis mobile)

Tout à fait d''accord avec monsieur Pouchet sur ce sujet. Le CRAN à perdu une occasion de se taire. La gauche est par nature racialiste, ne pouvant plus expliquer le monde par la lutte des classes, ils l''interprètent au travers du prisme des races.

5.Posté par Toutou le 16/03/2016 09:27

Ah l'équipe de France de foot, ah le sport où seule la performance compte. C'est énervant, hein? Les Zizou, Teddy Riner, Jackson Richardson parmi les meilleurs de tous les temps dans leur sport, c'est énervant, hein? Même dans le rugby et le cyclisme ça commence....

6.Posté par H. DEZAERT le 16/03/2016 14:09

Pour ma part, j'ai toujours dit que les plus grands racistes de France, sont bien planqués dans ces associations !
Ces rancuniers sèment la zizanie dans tout le Pays … avec la bénédiction des politiciens qui les subventionnent !

7.Posté par Zozossi le 16/03/2016 23:17

Le prétendu "antiracisme" est une véritable maladie mentale triplement pathologique.

D'abord une obsession: dis-moi quelle est ta race, pour que je puisse te dire si tu as des droits.

Ensuite un déni: dis-moi quelle est ta race, mais les races n'existent pas car ma religion m'interdit d'y croire.

Enfin une schizophrénie: d'une part je dois avantager les races victimes de "racisme", ce qui m'oblige à reconnaître des différences entre elles.
Mais d'autre part je dois nier qu'il y a des différences entre les races puisque mon credo exige qu'il n'y ait qu'une "race humaine".

Cette maladie rend méchant: il n'y a pas plus hargneux et agressif qu'un "antiraciste" démasqué et ridiculisé.

Mais c'est une maladie lucrative, puisque ceux qui en sont atteints se regroupent en associations autorisées par un pouvoir aussi malade qu'eux à vivre de subventions et d'amendes prélevées sur les citoyens sains d'esprit.

Leur "raie publique antiwâââciste" est une véritable nef des fous.
Nos successeurs auront du mal à comprendre comment nous avons pu tolérer ça.

8.Posté par Julien le 17/03/2016 06:32

Sauf que le fugitif, n'est pas un cafre.....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes