MENU ZINFOS
National

Jura: Prison avec sursis pour une enseignante qui a giflé un élève


Une enseignante en arts plastiques "débordée" par ses élèves a écopé de quatre mois de prison avec sursis pour avoir giflé l'un d'eux. Le verdict est tombé vendredi dernier.

- Publié le Lundi 18 Avril 2016 à 18:39 | Lu 4366 fois

Une enseignante en arts plastiques d'une classe de sixième a écopé de quatre mois de prison avec sursis, relate L'Est Républicain.

Vendredi dernier, à la barre du tribunal de Dole dans le Jura, elle a tenté, en larmes, de contextualiser son geste. "Il (l'élève) est allé tellement loin dans la provocation", a-t-elle évoqué, ce qui n'a pas provoqué de clémence particulière du tribunal.

Tous les enseignants sont confrontés à des comportements indisciplinés de la part des élèves, selon le procureur : "ce qui n'est pas normal c'est d'arriver à frapper", a-t-il fait valoir. L'enseignante n'en était pas à son premier incident mais il n'y avait pas eu de poursuite à l'époque.

L'enseignante était livrée à elle-même avec une classe en difficulté. Depuis des années, des signaux d'alerte avaient été émis mais l'Education Nationale n'a jamais réagi, a tenté de faire reconnaître l'avocat de l'enseignante.

L'enseignante est pour l'instant suspendue et reléguée à des missions concernant le patrimoine. Une peine de quatre mois d'emprisonnement avec sursis a été prononcée contre elle.




1.Posté par Choupette le 18/04/2016 18:57

Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire : classe en difficulté. Prrr ... .

Classe difficile, oui.

C'est pour ne pas vexer ces morveux/morveuses ?

Lamentable.

Elle devrait enseigner les arts plastiques aux seniors. C'est moins risqué et au moins, ils lui en seront reconnaissants.

Ou alors qu'elle reste dans le patrimoine, c'est plus calme et très enrichissant.

2.Posté par Pfff le 18/04/2016 19:03 (depuis mobile)

Une bonne paire de claques n'a jamais tué personne et ça remet bien les idées en place... C'est le monde à l'envers !

3.Posté par Oscar DUDULE le 18/04/2016 20:13

Des voleurs, des personnes qui ont agressés des personnes âgées sont souvent moins condamnes; C'est cela la justice en France. ou plutôt la non justice.

4.Posté par Run le 18/04/2016 20:20 (depuis mobile)

La France va tout droit dans un
Mur!

5.Posté par Loubi le 18/04/2016 20:28 (depuis mobile)

Depuis quand un juge connaît la réalité des classes de collège actuelles?? Je suis sur que comme la majorité des gens non enseignants il ne tiendrait pas 10 minutes dans une classe sans péter les plombs et taper dans le tas !! Un vrai scandale !!

6.Posté par rnea le 18/04/2016 18:30

Hallucinant !!!!!!!

7.Posté par C'''est moi le 18/04/2016 20:46

on va pas se laisser insulter par ces petits merdeux sans réagir. A la base c'est la faute aux parents qui ne savent pas les élever. Manque de coups de pieds au cul et une bonne claque de temps en temps.

8.Posté par ah les cons! le 18/04/2016 20:49

En fait , elle n'aurait pas pris plus avec un bon coup de pied au cul ou dans les couilles si c'est un morveux...
On peut aussi s'interroger sur la direction de ce collège qui savait forcément qu'elle avait apparemment déjà eu des problèmes et qui n'a rien fait, mais ça c'est normal , un principal de collège qui veut une "bonne mutation" ou une "bonne promotion" - un lycée par exemple , va minimiser systématiquement voire taire à sa hiérarchie tous les incidents graves qui se passe dans son collège tant qu'il n'y a pas mort d'homme...
on a même vu un principal de collège se faire jeter à terre par une pétasse de 3ème et se relever la queue basse et ne rien faire...vous dire l'autorité du mec après ça!

9.Posté par VPV le 18/04/2016 20:53

Scandaleux, honteux ! pour une agression suivie de 45 jours d'ITT, même peine, 4 mois avec sursis ! On marche sur la tête avec cette justice injuste ! les enseignants subissent des violences morales non quantifiables et subissent l'impunité de plus en plus évidente face à des élèves qui en ont conscience ! Dramatique et ça va nous pêter à la gueule !

10.Posté par Choqué le 18/04/2016 21:00

Je lisais il n'y a pas si longtemps qu'un élève avait frappé son enseignant et qu'il encourait une peine de "trois jours d'exclusion" !!!
Honnêtement j'ai du mal à comprendre la sanction contre cette enseignante me semble disproportionnée !

11.Posté par directeur le 18/04/2016 21:08

Ce n'est pas comme ça qu'on éduque les enfants de nos jours !
Il faut savoir les motiver , leur donner envie d'apprendre et non les engueuler comme les dindons .. ou essayer de les mener à la baguette , par la force à coups de claques ou de ceinturon !
Je désapprouve les méthodes dévalorisantes , la force , les engueulades , les insultes ! surtout venant de profs qui n'arrivent plus ou pas se contrôler !
Plusieurs facteurs, comme la qualité de l’enseignement, la formation des enseignants et les outils pédagogiques à leur disposition, peuvent influencer les résultats scolaires des élèves du secondaire. Deux facteurs moins souvent considérés sont ceux de l’autonomie pédagogique et de la responsabilisation des enseignants .... qui souvent confondent problèmes perso et enseignement !

D'où conflits !

12.Posté par frank le 18/04/2016 21:17 (depuis mobile)

Viens giflé mon fils et tu verra qu''elle gens parents qui je suis je casse ta gueule et j''assume les conséquences la prochaine fois tu feras plus cest interdit de mettre la main sur une élève prend note poste 2

13.Posté par yab le 18/04/2016 21:46

La justice aurait dû condamner cette enseignante à la pendaison .
Et que le Président de la république remette la légion d'honneur aux parents de cet enfant maltraité par des profs insensibles à la détresse de ces enfants qui se donnent tant de mal à emmerder les enseignants pour que ces derniers craquent.
QUE TOUS CES MERDEUX,PARENTS Y COMPRIS SOIENT BRÛLÉS SUR LA PLACE PUBLIQUE!

14.Posté par Choupette le 18/04/2016 21:55

C'était le gosse du juge sans doute, ça s'explique ... .

15.Posté par @ franck (post 11) le 18/04/2016 22:11

Si ton fils se fait giflé, c'est que c'est un petit connard, qui a surement grandi avec l'exemple de son père.
Il ne te reste plus qu'a prié pour que s'il sort en boite plus tard, il ne tombe jamais sur un plus con que lui qui le laissera défoncé dans un champ de cannes. Tel père, tel fils !

16.Posté par @ directeur le 18/04/2016 22:14

Dans quelle société vis tu, directeur ? Tu ressembles aux bobos qui sont au ministère de l'éducation nationale et qui pensent que tous les élèves ont envie d'apprendre. Beaucoup, prenant exemple sur leur entourage, préfèrent gratter leurs fesses plutôt que de faire des efforts pour travailler. Certains parents vont même jusqu'à demander que leurs enfants ne fassent pas sport à l'école parce que cela fait transpirer. Si tu n'en as pas dans ton école, c'est que tu as de la chance.

17.Posté par Zozossi le 18/04/2016 23:59

Les sociétés normales ont toujours autorisé les châtiments corporels modérés pour les profs dans l'exercice de leurs fonctions.

Les sociétés normales punissent les parents dont les enfants se comportent comme des sauvages.

Comme les gouvernements UMPS successifs ont transformé notre société française en cage aux folles, tout est inversé: on fait croire aux enfants (et à leurs parents décérébrés) qu'ils ont des "droits", on les incite très officiellement à porter plainte quand leur insolence leur attire les baffes qu'ils méritent, et ils le font.

Si cette prof (comme 90 % de ses semblables) a voté pour l'UMPS et pour les syndicats qui vont avec, elle mérite ce qui lui arrive: qu'elle ne vienne pas se plaindre.

18.Posté par Nono le 19/04/2016 07:01

Bonjour le message envoyé au petit crétin qui l'a certainement bien cherchée, sa mornifle.


19.Posté par JMR974 le 19/04/2016 08:25

Une bonne baffe dans la gueule, ça n'a jamais tué personne. Condamner une enseignante qui n'en peut plus d'avoir à faire à des voyous surprotégés par leurs familles et l'Education Nationale, et à de la prison avec sursis de surcroît, pour une bonne baffe, c'est du délire. Mais dans quel pays, dans quelle société vivons-nous aujourd'hui ? Quand j'étais petit (il y a longtemps), si je rentrais en disant à mes parents que j'avais été giflé par le maître ou la maîtresse, j'en recevais une seconde de leur part. Le prix pour témoigner plus de respect envers les adultes.

20.Posté par jeff le 19/04/2016 08:33

a post 13 pas étonnant avec des raisonnements pareils que tes enfants deviendront voyous comme toi ..... c'est grâce à des gens comme toi que la société est en train de pourrir par l intérieur merci pour l'exemple que tu donnes encore bravo !!!

21.Posté par jeff le 19/04/2016 08:34

je voulais parle de post 12 bien sur !!

22.Posté par Zarin le 19/04/2016 08:38

Comportement humain lié à la qualité de la nourriture absorbée ?
Du travail en perspective ?

23.Posté par Ray_au_Port le 19/04/2016 08:49

Frank, il faut ABSOLUMENT que tu retournes à l'école ! ! !

24.Posté par Fabiho le 19/04/2016 09:23

@12 parce que "casser la gueule" des gens c'est autorisé ?
Réfléchissez un peu à ce que vous écrivez et à l'image que vous renvoyez à votre propre enfant en disant cela.

25.Posté par Thierry le 19/04/2016 09:27

Et si c'était l'inverse, l'élève qui aurait frappé l'enseignante, ... il serait libre avec le droit de recommencer ... et glorieux auprès de ces potes.

La France de demain, la gloire aux voyous et (de Post 8) "queue basse" pour le citoyen qui est honnête et travailleurs ... qui deviennent des moutons à tondre pour payer les impôts pour remplir les caisses des allocS ! qui vont nourrir les voyous davantage ...

Sans apprendre, pas de travail, pas de travail plus d'allocS ... à ponctionner. Toujours les mêmes qui trinquent et subissent le laxisme de nos dirigeants.

26.Posté par Zarin le 19/04/2016 09:56

syllabus L'éducation des jeunes spartiates

http://cvm.qc.ca/encephi/Syllabus/Histoire/Passecompose/spartiateseduc.htm

27.Posté par Le Jacobin le 19/04/2016 10:21

DIRECTEUR: l'éducation commence au berceau, se conduit dans le rue, s'applique à l'école, l'enseignant à pour devoir de transmettre le savoir en autre l'éducation civique (la laïcité) de nos jours des parents incapables d'éduquer leurs enfants déchargent tous sur l'enseignant et demande des comptes, je repère dans se lot LE POSTE 12 FRANC qui menace au lieu de se replier dans sa fonction de parents, je souligne que bien des enfants n'ont pas de problème en classe simplement par ce que ils viennent apprendre, vous oubliez une chose, l'enseignant à aussi sa propre vie à gérer et ne peut prendre en charge deux famille en même temps, la votre et la sienne, remplissez votre devoir en amont chez vous la société y gagnera. Je n'ai jamais été convoqué par un directeur d’établissement pour mes enfants à l'école, sans prétention de ma part en toute modestie ma fille est Docteur en chimie mon fils set en Médecine, merci aux enseignants.

JE SUIS PARENTS DONC J'EDUC...JE CONTRÔLE, JE TRANSMETS DES VALEURS, pour que la chaine d'union sociétale soit en Harmonie avec la République.

28.Posté par PEC-PEC le 19/04/2016 10:24

Post 12...En effet ce n'est pas bien de gifler un élève, par contre toi il aurait fallu t'en mettre quelques unes pour t'apprendre à écrire.
Moi je suis vieux, quand on en prenait une on ne disait rien car papa, ou maman nous en collaient une autre, félicitaient l'enseignant et ne portaient pas plainte....
On a tout simplement été élevés et éduqués....Assez de ces tâches qui ont des gamins infectes, ayant tous les droits.
Un voleur à l'arraché est moins condamné que cette enseignante, incroyable....
Pauvre France !

29.Posté par Choupette le 19/04/2016 11:36

11.Posté par directeur

Par votre raisonnement, vous semblez dire que les générations d'avant sont nulles. Et pourtant, nous avions le respect des maîtres et des profs. Et nous étudiions.

Le bac, on le décrochait avec les dents, à force de travail. Même si on ne mangeait que rougaïl tomates avec un gazon d'riz. Avec, en plus, les travaux ménagers à effectuer.

C'est avec votre système à la con que l'école forme des illettré(e)s.

Continuer à caresser les élèves dans le sens du poil. Moi, c'était la grosse voix de la maîtresse ou du prof, la peur des punitions qui me motivaient à l'école.

Quand l'enseignant était cool, tout le monde se marrait. On ne le/la prenait pas au sérieux.

A l'école, c'était DEVOIR. Nous avions des comptes à rendre en tant qu'élèves et non l'inverse.

J'aurais eu honte de voir un de mes parents débarquer dans la classe pour demander des comptes. Donc, je filais doux.

Aujourd'hui, je remercie ces personnes-là. Grâce à elles, je peux écrire en français et suis diplômée en langues avec mention.

12.Posté par frank

On voit que t'as pas été plus loin que le portail à l'école.

30.Posté par Choupette le 19/04/2016 11:46

12.Posté par frank

Et tu iras casser la gueule au maire qui aura refusé à "ton fils" un 'ti contrat de balayeur ou au patron de la société de gardiennage qui l'aura refusé parce qu'il ne sait même pas compter sur ses doigts ... ?

Abruti.

31.Posté par O Kaïdi, Kaïda, Kaïdo... le 19/04/2016 11:52

@11

Directeur, il a pas tort. Je ne généralise pas mais parmi les enseignants il y en a qui abusent de leurs positions et polluent l'éducation nationale.

32.Posté par Zarin le 19/04/2016 12:42

@28.Posté par PEC-PEC le 19/04/2016
@29.Posté par Choupette le 19/04/2016

Sous d'autres cieux...
Merci

La vente aux enchères - Gilbert Becaud
......
Un coup de pied au cul.

Sept sous, la dame en bleu.

Une fois, deux fois, huit sous le soldat.

Bravo, caporal !

Ce coup de pied au cul te fera général !

Un p'tit effort

Un p'tit effort

Un coup de pied au cul en or.
......

33.Posté par Le Jacobin le 19/04/2016 13:04

Quant un enfant arrive au monde il est vide,il appartient aux parents en premier lieu de le remplir en corrigent ses erreurs en lui indiquant le bien, le mal ,la civilité, l'échelle des valeurs le respect d'autrui. Plus tard, et par mimétisme l'enfant prendra naturellement son chemin en contant sur l’encadrement des ses parents car il aura toujours besoin de son socle même en devenant adulte, à condition que le socle lui même soit solide. Le respect des autres commencent par celui des ses propres parents, si dans le foyer Maman et Papa ont déjà démissionné par devant leur charge, nous devons nous attendre à vivre dans une société de plus en plus décadente. Je partage l'analyse de Choupette Poste: 29 nous sommes probablement de la même époque, pour info...juste une convocation par le directeur d'école me valait déjà une raclé pour la forme, ensuite au retour de l'entretien une deuxième raclé pour le fond si il en avait besoin. Il m'arrivait de me sortir à bon compte en étant un très bon avocat de moi-même.

34.Posté par Amiral la Po le 19/04/2016 15:53

Post 12
Retourne à l'école pour écrire le français sinon spèce la po ékri en kréol...
peut-être que tu pourras gifler ton prof mais vu le niveau que tu as ...
Une crèche te conviendrait mieux...

35.Posté par Olivier Montfort le 19/04/2016 18:02

Lorsque je lis ce qu'un débile comme ce "Frank" post 12 peut écrire je suis horrifié surtout qu'il doit être le premier à totocher son marmaille dés qu'il a un verre de trop; Alors oui il s'avère qu'effectivement son parcours à l'école n'a pas du dépasser le portail et c'est à cause de type comme cela que les enfants se croient tout permis et ne respectent personne. Lorsque j'étais écolier, collégien et lycéen les maîtres puis les profs étaient respectés, ils faut dire qu'ils inspiraient le respect. De nos jours ils arrivent sales, mal habillés et tutoient les élèves, ce qui étaient impensable auparavant. Ce qui me choque aussi c'est qu'un débile profond braque une épicerie, pointe une arme sur une femme avec un enfant dans les bras et il n'est condamné qu'à.... 6 mois de prison, à l’inverse une enseignante gifle un trou de Q insolant et elle écope d'une peine de 4 mois de prison, même avec sursis !! Vraiment nous marchons sur la tête, c'est totalement insensé. Aujourd'hui les profs souffrent devant des classes peu motivées, ils sont sous payés, pratiquement la moitié d'un enseignant espagnol. Nos profs sont les plus mal payés au niveau européen alors qu'ils sont censés faire de nos enfant l'avenir de notre pays. L'état et la justice sont moins sévères avec les pédophiles, qu'ils soient curés ou profs, qu'avec les enseignants qui n'ont plus la considération qu'ils méritent. C'est navrant ..

36.Posté par Pamphlétaire le 19/04/2016 18:28

De mon temps, lorsque on recevait une gifle d'un enseignant, on ne le disait pas aux parents ....Ceux qui le disait recevait une autre gifle de la par du père...C'était un autres temps où la morale existait et où les lois naturelles du bon sens et de la logique étaient présentes malgré les difficultés...

37.Posté par DenisP le 20/04/2016 00:22 (depuis mobile)

Lamentable... Beau modèle d'éducation !! Notre société est perdu

38.Posté par JMR974 le 20/04/2016 09:14

En l'occurrence, comme on dit généralement, j'ai confiance dans la justice de mon pays (c'est ainsi que s'expriment les hommes politiques lorsqu'ils sont épinglés, et il y en a un paquet à la Réunion). Mais là, le juge mérite un grand coup de pied au cul. Ou alors c'est son propre gamin qui a fait l'imbécile et qui s'est pris la mandale.

39.Posté par Jean TRANSCÈNE le 20/04/2016 15:38

@ Poste 12

Effectivement c'est pas l'enfant qui faut tapter mais le père, qui n'a pas d'éducation et à qui il faut apprendre très vite qu'il existe des limites à ne pas franchir.
C'est ce genre de gars qui un jour plante sa femme parce qu’elle ne veut plus vivre avec lui.
N'a retrouve dans tribunal, car moi aussi mi assume mes actes

40.Posté par Jean TRANSCÈNE le 20/04/2016 15:40

@ poste 35 bien dit

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes