MENU ZINFOS
National

Juppé va soutenir Sarkozy si…


- Publié le Vendredi 7 Octobre 2016 à 14:00 | Lu 555 fois

Juppé va soutenir Sarkozy si…
Favori des sondages sur la primaire des Républicains, Alain Juppé a néanmoins clairement affirmé son soutien à Nicolas Sarkozy en cas de défaite. "La seule chance de Nicolas Sarkozy de gagner, c’est de remporter les voix de l’extrême droite", et "oui", il va soutenir son principal rival "si la primaire est honnête".

Invité sur le plateau de France 2 pour "l’ Émission politique", le maire de Bordeaux a laissé entendre que l’ancien président de la République serait le seul des six candidats de droite à pouvoir le battre.

Les relations entre les deux candidats ne sont pourtant pas au beau fixe. Récemment, Nicolas Sarkozy a reproché le fait que des électeurs de gauche aient l’intention de voter pour le maire de Bordeaux.

En tête des sondages pour la primaire les 20 et 27 novembre, Alain Juppé a implicitement averti ses concurrents : "Si quelqu’un veut saboter la primaire, il explosera en vol. Personne ne prendra le risque qu’elle échoue".
 




1.Posté par A mon avis le 07/10/2016 16:36

Le plus important est la suite du "si" ...
... "si la primaire est honnête !

2.Posté par Marie le 07/10/2016 19:57

Si j 'étais alain juppé je me ferais du souci ,regarder ce qui est arrivé à DSK grand favori des sondages et qui allais ètre plébiscité comme président.

3.Posté par Pif le yinch le 07/10/2016 22:34

1.Posté par A mon avis

C'est pas à un vieux singe qu'on va apprendre à faire des grimaces !

4.Posté par Foku le 08/10/2016 06:34

Il parle de "primaire honnête" ?

Si quelqu'un a sa carte chez "les Républicains" , cela veut dire qu'il approuve les pratiques de ce parti. Affaire Bygmalion y compris.
Comme ce parti est profondément pourri, un honnête homme ne peut pas vouloir adhérer. S'il prend sa carte, cela fait de lui une pourriture également. Sa remarque sur la "primaire honnête" est nulle et non avenue.

Le raisonnement vaut pour le PS et le FN (donneur de leçons actuellement empêtré dans une affaire de financement à la Bygmalion).


P.S Non, mais ! Quel toupet de parler d'honnêteté de la part d'un gars déjà condamné pour des tarabistouilles dans l'argent public ! Ça ose vraiment tout ! C'est à ça qu'on les reconnait !

5.Posté par Primaire Honnête le 08/10/2016 06:38

Pour lire la fiche wikipedia du Juppé, il faut cliquer ---------> ICIé

Rubrique Affaires Judiciaires


Affaire de son appartement parisien

En juin 1995, Le Canard enchaîné publie un document interne de la ville de Paris, signé en janvier 1993 par Alain Juppé, qui donne l'ordre à ses services de diminuer le loyer de son fils Laurent, logé dans un appartement relevant des propriétés de la ville, rue Jacob. Par ailleurs, Alain Juppé est locataire, à un prix défiant toute concurrence, d’un appartement de 189 m² dans la même rue, où sont réalisés des travaux pour plusieurs millions de francs aux frais des contribuables. Il attend deux semaines avant de se justifier et refuse de s'excuser, affirmant rester « droit dans ses bottes »30. Cette affaire, qui intervient un mois seulement après la campagne présidentielle victorieuse de Jacques Chirac sur le thème de la « fracture sociale », a un impact très négatif sur l'image d'Alain Juppé30.

Une plainte pour « prise illégale d’intérêts » est déposée par l’Association des contribuables parisiens, créée ad hoc par Arnaud Montebourg, à l’époque jeune avocat et adhérent du Parti socialiste. Une information judiciaire est ouverte par le procureur de la République de Paris, Bruno Cotte, qui considère que le délit de « prise illégale d'intérêts » est établi. Il annonce cependant son intention de classer le dossier si Alain Juppé quitte son appartement. Le procureur général près la cour d'appel de Paris, Jean-François Burgelin, publie alors un communiqué, approuvé par le ministère de la Justice, affirmant que l’infraction n’était pas constituée et qu’elle était prescrite. Cependant, la décision de classement impose à Alain Juppé de déménager.



Affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris

Article détaillé : Affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris.
En 1999, Alain Juppé est mis en examen pour « abus de confiance, recel d'abus de biens sociaux, et prise illégale d'intérêt » pour des faits commis en tant que secrétaire général du Rassemblement pour la République et maire adjoint de Paris aux finances, de 1983 à 1995. Il est considéré comme un élément clé d'un système de financement occulte d'emplois au sein du RPR financés par la mairie de Paris et des entreprises désireuses de passer des contrats publics (sa secrétaire personnelle au RPR fut elle-même rémunérée par une entreprise, le groupe immobilier Ségur, puis par la ville de Paris).

Son procès pour prise illégale d'intérêts s'ouvre le 29 septembre 2003. Alain Juppé y affirme avoir pris connaissance du système d'emplois fictifs en 199341. Le 30 janvier 2004, il est condamné par le tribunal correctionnel de Nanterre à 18 mois de prison avec sursis et à une peine de dix ans d'inéligibilité42,43. Le tribunal juge notamment qu'Alain Juppé a « délibérément recouru à des arrangements illégaux » pour favoriser l'action du RPR, que la nature des faits était « contraire à la volonté générale exprimée par la loi » et qu'il avait ainsi « trompé la confiance du peuple souverain »44. La présidente du tribunal exige l'inscription de cette condamnation à son casier judiciaire44.

L'appel interjeté par Alain Juppé immédiatement après sa condamnation a pour effet de suspendre l’application de cette décision jusqu'à l'arrêt de la cour d'appel. Le 1er décembre 2004, celle-ci réduit la condamnation à 14 mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité45. La cour d'appel indique :

« Il est regrettable qu'au moment où le législateur prenait conscience de la nécessité de mettre fin à des pratiques délictueuses qui existaient à l'occasion du financement des partis politiques, M. Juppé n'ait pas appliqué à son propre parti les règles qu’il avait votées au parlement. Il est également regrettable que M. Juppé, dont les qualités intellectuelles sont unanimement reconnues, n’ait pas cru devoir assumer devant la justice l'ensemble de ses responsabilités pénales et ait maintenu la négation de faits avérés. Toutefois, M. Juppé s'est consacré pendant de nombreuses années au service de l’État, n’a tiré aucun enrichissement personnel de ces infractions commises au bénéfice de l'ensemble des membres de son parti, dont il ne doit pas être le bouc émissaire. »

Il démissionne le lendemain de son dernier mandat, celui de maire de Bordeaux. Alors que les journalistes soulignent ses agissements en tant que secrétaire général du RPR et adjoint aux Finances à la mairie de Paris, une partie d'entre eux estiment qu'Alain Juppé « paye pour Jacques Chirac », qui sera condamné à deux ans de prison avec sursis pour les mêmes faits, en 201146. D'autres médias soulignent l'arrogance d'Alain Juppé durant ses procès.


Va manger des brèdes, Alain !

6.Posté par GIRONDIN le 08/10/2016 09:49

1.Posté par A mon avis
Exacte


Pour La fiche Wikipedia de Sarkozy Bismuth je vais attendre un peu, je viens de déjeuner, je ne veux pas me sentir nauséeux......

7.Posté par Vieux Créole le 08/10/2016 14:37

QUE DE "SI " !!! L'actuelle campagne des primaires de la droite est une V2RITABLE "guerre de tranchée" très violente où des qualificatifs les plus acerbes et virulents son lancés !! Il y a de la haine dans les propos échangés ! Les "partisans lambdas "d e L.R. auront-ils vraiment envie de voter pour que l'un des deux (cité par Juppé ),triomphe de l'extrémisme et de la haine du F.N.?? Quelle différence faites-vous actuellement entre les positionnements de Sarkozix er ceux de la "digne Fille " de Jean Marie ???

8.Posté par Pamphlétaire le 08/10/2016 15:30

Plus pourri que Sarkozy, tu meurs...et Juppé ne le sait pas...

9.Posté par Pif le yinch le 08/10/2016 21:07

Personnellement, je n'ai rien contre les chacals en politique, tant que la collectivité est gagnante.
Mais si c'est avant-tout pour leur gueule, aucune considération à attendre de ma part.

10.Posté par Vieux Créole le 09/10/2016 11:45



BRAVO "Pif le yinch" ( pos9 ) ! J 'ADHÈRE TOTALEMENT !!!

11.Posté par Pif le yinch le 09/10/2016 18:11

Salut Vieux Créole !

Une parabole pour résumer ma pensée :

Une grande société t'embauche pour gérer un pâturage de moutons. Tu as 3 chiens de berger (A, B et C), leur mission est de protéger les moutons des ours. Tu les testes l'un après l'autre pour sélectionner le meilleur d'entre eux.

Sur une période d'un mois :

- A est un chien qui ne peut résister à l'envie de croquer 3 moutons, mais dans le même temps grâce à lui les ours n'ont pu bouffer que 5 moutons (bilan : 8 pertes)

- B a croqué 2 moutons, mais il a été laxiste envers les ours, qui ont bouffé 10 moutons (bilan : 12 pertes)

- C n'a croqué aucun mouton, mais il n'a pu empêcher les ours de bouffer 18 moutons (bilan : 18 pertes)

Face à ces bilans, tu décides de n'employer que le chien A.


MAIS un berger, jaloux de ne pas avoir été recruté à ta place, filme ton chien A et révèle aux actionnaires que ce chien que tu as choisi est coupable de bouffer 3 moutons chaque mois.
Les actionnaires envisagent de te licencier et de recruter le berger jaloux à ta place.

Heureusement pour toi, un yinch arrive et démontre aux actionnaires qu'il est plus rentable de te garder avec ton chien A, calculs à l'appui.

C'est la parabole du berger et du yinch, ou la raison d'Etat !

-------------

Casting :

- la société = la République
- les actionnaires = les électeurs
- les bergers = les présidents et chefs de gouvernement
- les chiens = les politicos et haut-fonctionnaires au service de la République
- les moutons = les finances et affaires publiques
- les ours = mafieux et requins divers
- le yinch = un chien de banlieue

12.Posté par Pif le yinch le 09/10/2016 18:19

Extension de la parabole :


Des yinchs semi-sauvages font régulièrement parler d'eux en s'attaquant aux actionnaires, aux bergers, aux moutons, ...
Les actionnaires, excédés, parlent de les chasser, voire de les buter.

Un yinch arrive et leur dit : "Non les gars, faites pas ça. Vous pourriez avoir besoin d'eux dans l'avenir. Capturez-les plutôt, sélectionnez-les en fonction de leurs aptitudes, et formez-les en conséquence pour en faire des yinchs de berger, des yinchs de garde pour les actionnaires, des yinchs de chasse pour les ours, ..."

C'est la parabole du yinch qui aboie depuis 35 ans, ou parabole inachevée ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes