Actu Ile de La Réunion

Juliette Pavard condamnée pour diffamation à l’encontre de Victoria et Fournel

La Cour d’appel est allée plus loin que la Tribunal correctionnel. Elle a condamné Juliette Pavard à 2 300 euros pour diffamation à l’encontre de René-Paul Victoria et Dominique Fournel. La septuagénaire avait mis en accusation le service municipal de l’urbanisme dans une affaire de construction illégale.

Jeudi 6 Novembre 2008 - 18:20

Juliette Pavard condamnée pour diffamation à l’encontre de Victoria et Fournel
Rappelez-vous cet article paru le lundi 13 octobre 2008, en Une de Zinfos974.com, sous l’intitulé : “L’incroyable combat de Juliette Pavard”.
Nous relations la croisade de cette femme exceptionnelle contre une construction au départ illégale, puis la bataille juridique et judiciaire qui a suivi. Celle-ci n’est d’ailleurs pas terminée, mais pour Juliette Pavard, c’est toujours sur son argent personnel.
Après l’arrêt de la Cour d’appel de ce matin, la Dionysienne de 72 ans devra payer cette fois-ci 2 300 euros pour diffamation à l’encontre de René-Paul Victoria, député-maire de Saint-Denis, à l’époque, et son ancien premier adjoint, Dominique Fournel.
“En première instance, j’avais été condamnée à verser 150 euros à M. Victoria et 150 euros, à M. Fournel et 90 euros de frais de justice. Cette fois, c’est 750 euros à chacun, et 800 euros de frais de justice”.
Juliette Pavard s’est une nouvelle fois présentée seule à la Cour d’appel, “car c’est moi la victime de René-Paul Victoria dans cette affaire”. La septuagénaire a crié son indignation à l’énoncé du délibéré, dans l’enceinte du tribunal. “J’ai dit honte sur vous aux magistrats”.
“Mon sentiment est un dégoût profond pour ce jugement inique, et à l’égard de ceux qui l’ont rendu”, a conclu Juliette Pavard.

Jismy Ramoudou
Lu 1309 fois




1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 18/09/2012 16:34



Dans cet article – vieux de 4 ans – Jismy RAMOUDOU citait une partie des condamnations financières et autres amendes que l’affaire « Francis CARBONNEL / René-Paul VICTORIA / Gilbert ANNETTE / Hilaire G. / etc… » avait amenées les Justices-peï, Administrative et Pénale, à prononcer contre moi.

Je réactualise cet article en précisant que pas le moindre centime d’Euro n’a jamais été récupéré chez moi, malgré les efforts lourdement réitérés des services de Jean-Luc CHEVALLIER, Directeur Régional des Finances Publiques et des différents huissiers « privés », venus au fil des ans, se suspendre à ma sonnette. S’y ajoute, depuis 2010, mon refus OFFICIEL de continuer à verser mes taxes locales (Habitation et Foncier bâti) à Jean-Luc CHEVALLIER pour qu’il les mette à la disposition des ANNETTE / VICTORIA, afin que ces derniers les offrent à leurs « bons amis » ; je les cite :* Hilaire, David et Karine G., mes voisins ; * Alix G. l’infirmier libéral, mon autre voisin ; *Franck B., parent du clan ANNETTE et voisin de mes enfants… Il s’agit juste d’une élémentaire résistance, qui a nom « Désobéissance Civile », devenue une obligation citoyenne en ces temps désastreux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2019 - 11:30 Un concert organisé à la Chapelle pointue