MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Juliette Caranta-Pavard : Une affaire d’État !


- Publié le Samedi 26 Septembre 2015 à 16:09 | Lu 1291 fois

Juliette Caranta-Pavard : Une affaire d’État !
*L’« Affaire » consiste en un feuilleton -  vieux de plus de 10 ans -  se rapportant à un « contrat » passé entre la famille d’Hilaire G. et la Mairie de St Denis ; lequel « contrat » donnait aux consorts G. la liberté de construire un gros immeuble – sur la RD 42, à la vue de tous !,  propriété future des enfants Karine et David –  sans Permis de Construire, avec pour objectif de faire l’économie des taxes locales. (Taxe locale d’équipement, Taxe du Foncier bâti, Taxe d’Habitation…)
 
*Il s’agit ainsi de l’« Affaire » Hilaire, David et Karine G. / R.P. Victoria, Député-maire de St Denis / P.H. Maccioni, Préfet de la Réunion / R. Doumas, Procureur général / F. Carbonnel, Président du Tribunal administratif –  pour ne citer que les locomotives de  cet audacieux projet, ayant enrôlé par la suite une véritable armada d’acteurs de tous bords…
 
*Nous avons, ICI, à La Réunion les héros que nous méritons et pour bien comprendre quels sont les « héros » du feuilleton en cause, il nous faut faire un grand retour en arrière :
 
*Un peu d’histoire vraie : le 30 Septembre 1969, Hilaire G., armé d’un pistolet, tend un guet-apens et abat son épouse au stade de Ste Suzanne ; il rate l’amant de cette dernière. Assassinat et tentative d’assassinat.
 
*Après emprisonnement, Hilaire G. est mis en liberté provisoire le 28 Octobre 1970.
 
*Comparaissant en Cour d’assises, Hilaire G. est acquitté,  le 15 Décembre 1970, sous les applaudissements de la foule. (Pour tous ces éléments, voir le compte-rendu d’audience du « Journal de l’Île » du 16 Décembre 1970, signé « MAD »)
 
Quelques années après, une femme devient  la concubine du tueur et fait des enfants avec lui ; dont les deux, propriétaires de l’immeuble hors-la-loi collé à ma propriété, dignes de leur papa, capables de TOUT…
 
*En 1971, mon mari et moi achetons un terrain à bâtir à Bellepierre ; ce qui fait de nous, désormais, les voisins immédiats du Clan G.… entraînant pour ma personne et ma famille, violents « dommages collatéraux » et profusion d’« effets secondaires », fruits des plus improbables ramifications  « mafieuses » à la sauce-peï, le tout partiellement  détaillé sur mon blog. 
 
*Jusqu’à me retrouver, plus de 10 ans après, toujours avec le Clan G., confrontée  à la collusion État-Police-Justice au service d’un tueur de femme et de sa famille, objets de tous les soins de ces pouvoirs putréfiés – dont cette grossière et ridicule histoire de chien jappeur dont j’ai livré le premier volet, publié le 21.09.15 sur « Zinfos974 » sous le titre « Arme par destination »… –  http://corruption97400.eklablog.com
 




1.Posté par @ le 26/09/2015 18:22

ou c'est un monde lé persercuté et vi en veu a tout le monde politiques , justice , journalistes

2.Posté par Carbonari le 27/09/2015 18:59

Cette femme est en grande souffrance et son seul remède est de baver sur l'humanité tout entière...il faut la laisser à ses délires, ça la soulage et ce qu'elle raconte lui fait du bien même si tout le monde se doute bien qu'elle s'ingénie à faire de grands arrangements avec la vérité, à son profit bien sûr !
Quant aux "victimes" de ses délires il y a belle lurette qu'ils en rient à gorge déployée, surout quand elle sarrange pour payer plus d'impôts locaux en payant systématiquement des pénalités de retard, alimentant à l'insu de son plein gré les caisses de gens qu'elle abhore !!!

Eh oui, Zinfos974 peut se révéler une médecine douce pour certaine psychopathes. Merci pour les économies pour la Sécu !!!

3.Posté par juliette Caranta-Pavard le 28/09/2015 10:28

*Quand on "en a", on ne se planque pas derrière la quantité: "Carbonari"...

*Quand on a autant d'orthographe, qu'on avance seul et..."masqué" on dit: "Carbonaro"...

4.Posté par Carbonari le 28/09/2015 11:16

Je suis très heureux de participer activement à votre thérapie...
On dit merci à Zinfos974 !!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes