MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Juliette Caranta-Pavard: Comme un colibri...


...ou de l'urgence à "faire sa (bonne) part" en faveur de la société réunionnaise en déroute.

Par Juliette Caranta-Pavard - Publié le Mercredi 5 Août 2015 à 14:28 | Lu 487 fois

Juliette Caranta-Pavard: Comme un colibri...
* Il s’agit d’une légende amérindienne racontée par Pierre Rabhi : "Un jour, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux, terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes d’eau avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le Tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu !!" Et le colibri lui répond : "Je le sais, mais je fais ma part".

* Aucun doute, je me sens "colibri" dans cette société réunionnaise touchant, jours après jours, le fond de la médiocrité civique et morale : rien qu’en matière de Loi et de Réglementation urbanistiques, j’ai fait, SEULE, bien plus que ma part avec mes "gouttes" durement projetées sur la corruption locale.

* Aujourd’hui, il n’est pas question d’urbanisme mais de moralité ; et du rôle joué par l’Église, à partir de la vraie personnalité de son "chef", l’Évêque Aubry. Gilbert Aubry, aux "commandes" de la très "spécifique" pratique de la religion catholique à La Réunion, depuis bientôt 40 ans ! Et qui n’a eu de cesse d’agir pour maintenir sa communauté non pas à genoux, mais carrément à plat ventre - il est sûr que plus le troupeau est "en bas", plus le berger monte en puissance…

* Jusqu’à l’heure où le doute sur la moralité de l’Évêque a affleuré, à travers le scandale des prêtres pédophiles locaux ou importés : scandale des "affaires" Michel Tual et Jacky Hoarau, en décembre 2009 et janvier 2010, que je me suis employée à stigmatiser ; suivies du gros scandale de l’"affaire" Jean-Marie Vincent - délinquant sexuel, repris de justice - où, dès le 11 février 2013, j’ai tenu à apporter ma "part" ( via "Zinfos974") à la possible éviction de ce répugnant individu ; sans oublier de marquer au passage l’entière responsabilité de Gilbert Aubry dans sa volontaire mise en œuvre de ces scandales.

* Je ne sais pas si le Pape François lit "Zinfos 974" ; mais le Dieu des catholiques oui ! - ce qui a fait que des décisions irrévocables ont été enfin prises à Rome, jetant définitivement le "Père" Vincent hors de l’Église. Par ricochet, les actes de Gilbert Aubry ont été clairement désavoués et son pouvoir mis à mal… Encouragée par ce résultat, inutile de préciser que je vais continuer à battre ce fer chaud, aussi longtemps que besoin est.

http://corruption97400.eklablog.com
 




1.Posté par denise fontaine le 06/08/2015 08:33

Colibri, non!
Ce bel oiseau, quelle triste fin!
Folie super egocentrique dans le tourbillon de sa folie megalo, certainement.

Certains vins se bonifient avec l âge, ceux dont les plants sont de qualité, la nature, aidée par un oenologue faisant le reste.

D autres, âcre vinaigre. Age vinaigre acariatre?
Faire sa part dans l invective, il n y a pas de quoi etre fière!
Surtout lorsque ses intérêts directs sont touchés.

Cela n est donc pas "la societe reunionnaise" mais surtout quand ses intérêts propres sont touchés.
Pas d amamlgame, et pas de colibri pavard pour assurer la defense du territoire de nos zoizeaux blancs et autre tec tec, le colibri pouvant nuire aux efforts de la nature pour preserver nos especes !

(Vite, vite, je dois vous laisser, er aller chercher un bouclier avant que le ciel ne me tombe sur la tête ,)
Mais où est donc mon paratonerre? Et mon armure sidérale? Vite, vite...

2.Posté par L'Ardéchoise le 06/08/2015 17:49

Mère Denis(e) !!!

"Ce bel oiseau, quelle triste fin!"...
Vous êtes sûr(e) d'avoir tout compris ?
Je ne vais pas vous taxer d'inculture , tout le monde n'étant pas censé connaître Pierre Rabhi.
Oui , vite , allez chercher votre bouclier , car ce n'est pas le ciel qui va vous tomber sur la tête , mais les mots écorchés , blessés , amputés , qui vont enfler et se fâcher !

De plus , pour votre gouverne , si Juliette Caranta-Pavard ne défendait que "ses intérêts propres" , cela se saurait .
...................

3.Posté par denise fontaine le 06/08/2015 23:18

Madame
Je connais cette histoire depuis longtemps. Rassurez vous.
Les invectives de Pavard aussi.
Inculte? Peut etre.
Anonyme comme vous? Jamais.
Je ne sais pas tout, heureusement!
Se sentir colibri de cette histoire...! Non, l histoire ne serait pas.
C est vous qui n avez pas compris, hi hi hi....le colibri finit en pavard...triste fin, oui!
A quand l ardechoise "nana courage" et ne sera plus anonyme? J' avouerai alors que "on ne vous dit pas tout!"

4.Posté par Juliette Caranta-Pavard le 17/08/2015 17:59


À post. 2- L’Ardéchoise :
Mieux vaut tard que jamais, oui ?
Merci de voler à mon secours !
Pour info : « denise fontaine » est en réalité à la ville Madame Christian Vittori…
Si vous allez sur Zinfos, à la rubrique « Société », le mardi 04 Août, titre : « Le rapport au Père et à la Fraternité » au cœur d’une académie des arts et lettres », mon commentaire vous fera comprendre les « agressions » de denise… ailleurs ! ailleurs…
*denise, Vittori et Aubry : les trois font la paire…c’est sûr !


Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes