Courrier des lecteurs

(Jules Bénard) Le pseudo pâté créole de la télé !

Mercredi 20 Décembre 2017 - 11:45

(Jules Bénard) Le pseudo pâté créole de la télé !
Hier soir au JT de RFO, la présentatrice, gueule enfarinée, nous annonce un reportage sur une jeune dame du Sud spécialisée dans la confection de pâtés "traditionnels".

Alléchés par l’annonce, on est très attentif… et on a fini par se demander si, à RFO, ils savaient vraiment ce qu’était la réalité du pays et sa coutume non-faisandée.

Parce que là, on a découvert des pâtés au chocolat, à la papaye et, merveille des merveilles selon l’officiante aux fourneaux, un pâté au … goyavier !

A quand le pâté au surimi ? 

Désolé de m’inscrire en faux : le vrai pâté créole se confectionne avec un "godiveau", sorte de cari sans tomate préparé avec porc et poulet. La pâte n’est en aucune façon ce n’importe quoi des grandes surfaces ; c’est un savoureux compromis entre pâtes sablée et feuilletée. Cela ne s’improvise pas : ça s’apprend.

C’est comme le "vrai" fromage de tête : il est gris et aplati ; non pas rose avec ses colorants ; ni rond avec le passage en presse.
Je vais encore me faire assaisonner au piment-martin par les amateurs de big-mac mais persiste et signe.
Jules Bénard
Lu 943 fois



1.Posté par miro le 20/12/2017 12:49

vite, monsieur le défenseur du VRAI paté créole. Nous sommes tous friands de connaitre la VRAI recette du dit paté. merci d'avance. Au plaisir de vous lire .

2.Posté par JORI le 20/12/2017 12:55

+++1

3.Posté par MICHOU le 20/12/2017 13:32

Tu as raison Jules, mais après il faut accepter que les gens puissent adapter à leurs goûts perso.
C'est comme les samoussas fromages, nutella alors qu'on ne trouve plus nulle part celui d'origine au boeuf.
Et pourquoi? beaucoup de gens ne mangent pas de porc mais on en trouve, il y a les végétariens, mais on n'a jamais tenu compte d'eux jusqu'à il n'y a pas longtemps. Pourquoi priver un pays entier de samoussas au boeuf, ceux qui n'en mangent pas font comme les autres point.
La course à l'innovation fera toujours faire des variantes.

4.Posté par Paul Hoarau le 20/12/2017 14:19

Il finiront un jour par nous dégoter un carry bichiques à la vanille !

5.Posté par mortier le 20/12/2017 14:39 (depuis mobile)

Entièrement d''accord avec vous M. Bernard sauf que RFO n''existe plus.

6.Posté par Jules Bénard le 20/12/2017 17:48

à posté 5 "mortier" :
Je le sais, cher monsieur, mais je ne peux me résigner à les appeler "Réunion 1ére".
Ils ne sont premiers en rien du tout.

7.Posté par nativel le 20/12/2017 18:31

à 1 : Jules Benard à publié la recette dans son livre avec Noor Akhoun Saveurs et traditions créoles page 262 dans mon édition.
J'ai fait il y a quelques années cette recette pour ma famille et moi je l'ai beaucoup aimé, ce n'a pas été le cas d'autres personnes qui ont dit préférer celui des boulangeries ou pire des super-marchés .
Comme on ne cuisine pas pour soi, je n'en ai jamais refait et depuis je n'ai plus mangé de paté créole tellement les ersatz que l'on trouve dans les commerces sont éloignés de cette recette.

8.Posté par mortier le 20/12/2017 19:38 (depuis mobile)

Post 6. Jules Bernard.

''Ils ne sont premiers en rien du tout ''
Là aussi je suis d''accord avec vous.

9.Posté par yabos le 20/12/2017 20:07

Tout est dit. Maintenant on est dans le temps du n'importe quoi et cela tout en croyant respecter la tradition ou en faisant semblant de le croire. Au nom de la modernité on fait n'importe quoi et on s'en glorifie. Samoussas Fromage, une hérésie. Pâté créole goyavier, une hérésie .. mais on est fier, on innove n'est ce pas.

10.Posté par Tonton Gaston le 20/12/2017 20:51

Julot n'a pas tort. Comme lui, je soutiens que le vrai pâté créole traditionnel, celui que nos anciens confectionnaient avec amour, patience (car du temps, il en fallait) et savoir-faire, surtout en fin d'année, se préparait avec du "godiveau"et pas avec de la confiture. Maintenant, les pâtés que l'on a vus à la télé sont certainement excellents et la pâtissière qu'on a vue à l'oeuvre très douée mais ce sont simplement des adaptations, des variantes de l'authentique. Pour ne pas polémiquer et ne vexer personne, appelons-les alors des pâtés créoles contemporains !

11.Posté par Jules Bénard le 21/12/2017 06:43

à posté 10 "Tonton Gaston" :
D'accord, tonton. Admettons que les goûts changent, que les gens changent... pas toujours dans le meilleur sens mais enfin, ils changent.
Votre appellation "pâtés créoles contemporains" est bien trouvé.
Vous avez l'art et la manière de ménager la chèvre (ex-cabri de nos vrais samoussas) et le chou (faux ingrédient, comme le surimi) des choses actuelles appelées aussi samoussas.
Bien cordialement, JULOT.

12.Posté par GUENEEC le 21/12/2017 09:30

Un paté au goyavier ou au chocolat moi j'appelle çà un gateau . mais cela doit ètre si degueu qu'ils l' appellent PATEb[

13.Posté par Godiveau le 21/12/2017 11:08

Le pâté créole traditionnel se fait avec du saindoux et un godiveau de viande de porc.
Mais chut ! il n faut pas le crier sur les toits, cela risquerait de blesser profondément nos compatriotes musulmans.

14.Posté par regor le 21/12/2017 14:19

Voici la vraie recette : Pâté en croute à la créole, avec de la viande de porc, du curcuma, des épices et du saindoux

Viande de porc 500 gr
Saindoux (ou beurre) 250 gr
Sel 2 c à café
Curcuma 2 cuillères à café
Thym PM
Poivre PM
Farine 1 kg
Jaunes d'oeuf 4 pièces
Oeufs entiers 2 pièces
Sucre 200 gr
Levure chimique 1 sachet
Anisette 10 cl

PRÉPARER LA VIANDE

(godiveau) Réunir dans une marmite la viande découpée en petits morceaux, le saindoux, le sel (la moitié), le curcuma, le poivre, le thym et laisser cuire à petit feu à couvert. débarrasser les morceaux de viande et laisser figer la graisse.

PRÉPARER LA PÂTE

Mélanger la farine, le sel, le sucre et la levure et mettre en fontaine. Mettre au centre la graisse du godiveau bien froide et les oeufs. Mélanger le tout en rajoutant la liqueur et travailler la pâte afin d’avoir une pâte homogène (la boule se forme facilement). Laisser reposer.

MONTAGE DU PÂTÉ

Abaisser la moitié de la pâte, sur 1,5 cm d'épaisseur. Creuser légèrement le centre et mettre la viande. Abaisser l'autre moitié sur la même épaisseur et recouvrir en soudant bien les bords. Décorer avec les chutes de pâte (fleurs, grappe de raisins...) badigeonner avec un jaune d'oeuf pour la Dorure . Laisser durcir le pâté au frais. Cuire au four T 5 à environ 150° pendant 1h à 1 h 30.

15.Posté par EH BEN !!! le 28/12/2017 13:50

Au pôst 14 ,

Merci beaucoup Regor, ça c'est la recette mémé et mi peu assure à zot que lé AUTHENTIQUE ET BON !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 11:44 Collusion ARS, departement et ... SANOFI