MENU ZINFOS
Société

Jules Bénard : "Le coromachin ? Une fumisterie organisée…en attendant mieux !"


Les nouvelles Chroniques de tonton Jules.

Par - Publié le Lundi 18 Janvier 2021 à 12:25 | Lu 5184 fois

Jules Bénard : "Le coromachin ? Une fumisterie organisée…en attendant mieux !"
Le coronavirus a changé la vie de la planète et le pangolin, pôôôv’ ti bête, n’y est pour rien, on le sait maintenant. A La Réunion, nous sommes apparemment un peu plus disciplinés qu’en France continentale concernant les gestes barrières ; par la grâce d’un préfet qui s’occupe de nous (ça n’était pas arrivé depuis perpète), nous échappons au couvre-feu tout en continuant à recevoir nos voisins de la zone malgré les risques encourus et c’est normal, c’est humain. L’année 2020 a prouvé par l’absurde (« l’absurde lui-même », comme dit Greg) que nos gouvernants sont nuls à chier et dans l’incapacité totale de gérer la crise. S’il fallait une seule preuve : nombre de pays européens ont déjà vacciné des millions d’atteints. Nous ? Une petite quarantaine de mille. Cherchez l’erreur, la faute…

Mais don’t panic. A côté de ce qui se prépare, le coromachin n’est qu’une grippe de saison. La fonte des glaciers et des calottes polaires va « libérer » des virus endormis depuis des millions d’années, contre lesquels il sera difficile à Pfizer et consorts d’inventer un vaccin en trois semaines. La prochaine, très prochaine extinction de masse ne viendra pas de la Nature ; c’est notre propre connerie qui est en cause, n’en déplaise à Bolsonaro, Trump et autres climato-sceptiques.

Atypic beauty : mille mercis !

Il y a des gens qui persistent à dire que les soi-disant « canons » de beauté des magazines de mode ne sont que de la crotte de bique. J’approuve. Les mannequins baraqués comme Fil-de-fer ; tu lances un béret, ça reste accroché après une épaule ; cyclone i vient zot i rentre dans l’abri anti-atomique akoz i mange in’ pomme le midi et in yaourt lo soir. C’est pourquoi j’ai été heureux, vraiment heureux d’assister, au JT de RFO, aux préparatifs d’un défilé de mode atypique, c’est le cas de le dire. Des gens à handicaps divers, femmes et hommes, grimés, fardés, habillés de pied en cap, qui finissaient par admettre qu’ils ne sont pas moins beaux que les autres. Je ne sais plus qui a dit un jour « La beauté est dans l’oeil de celui qui regarde »… J’ai retenu le sourire de bonheur de cette jeune femme, joliment fardée et habillée, quand on lui a demandé de prendre la pose. Elle s’est prêtée au jeu avec un évident ravissement. Elle était belle !!!!! Le commentaire de Stéphane Enilorac était à la hauteur de l’événement : il avait manifestement du mal à contenir son émotion. Nous aussi.

Tuco, Trémoulu, Dehms…
Trop…


Tuco, tout le monde l’a plus ou moins connu sinon aperçu. Il clochardisait le parvis de l’église de La Trinité la nuit et descendait chaque midi vers le petit bistrot près du laboratoire d’analyses. Là, le patron ou des clients lui payaient son repas. Tuco ne mangeait que du riz et des grains, ne buvait pas, ne fumait pas. Cet homme, le plus inoffensif de la terre, est tombé sur une bande de jeunes salauds qui l’ont tabassé à mort pour lui voler ses hardes. Manifestement, le regard de Dieu était tourné dans une autre direction à cet instant. Il ne s’est pas relevé de son coma. Je regretterai son extraordinaire sourire, son aménité et son intelligence car Tuco, sous ses airs de clodo, avait été un travailleur et un cerveau de très haut niveau. Je vous en parlerai plus un de ces quatre…

Axel Trémoulu souffrait depuis longtemps d’un mal irrépressible. L’ami Trémoulu était de ces musiciens emblématiques faisant partie du paysage musical réunionnais. Comme Julot, Loulou, Luc, Claude… Axel, lui, c’était « le ti coup d’guitare » en l’honneur de « la grosse Virginia ». Avec ses amis du Trio Fantasio, il avait remis à l’honneur la guitare acoustique, à une époque où la guitare électrique occupait tout le devant de la scène. « Laisse la pluie là tomber »… « Ti marché forain »… et tant de titres !

Axel Trémoulu était le musicien sur lequel on pouvait compter tant son talent était multiforme. Lorsqu’il n’était pas avec les Fantasios, il prêtait volontiers son talent à tous les grands orchestres d’alors, Vinh San, Barre, Tropina, Pitou… Son habileté, la finesse de son jeu, son esprit inventif, étaient unanimement salués. Ce n’est pas son pote Espel qui dira le contraire.

Pour finir cette rubrique funèbre qui me coûte tant, je veux vous dire que Jean-Pierre Dehm’s est parti lui aussi hier. Dehm’s, un nom qui ne dira rien aux plus jeunes : il était de ma génération, celle des seventy-years. Voilà qui nous rajeunit… Il en reste assez quand même pour se souvenir de ce zanatany à l’élégance rare, représentant de plusieurs marques de cigarettes et d’alcools ici, mais surtout du fabuleux animateur qu’il fut. Jean-Pierre, homme de culture, prêtait son concours à divers événements. Je me souviens qu’à Télézapp, nous organisions des avant-premières à la sortie d’un grand film. L’animation était confiée à Jardinot ou Dehm’s. Il possédait une culture littéraire, musicale, artistique sans pareille mais n’en faisait pas étalage : c’est ça l’élégance, mec !
 
P.S. C’est sûr que lorsqu’on atteint les rives des 72, on doit s’attendre à voir se barrer les potes de la même génération. On le sait mais ça ne soulage pas pour autant. Mais il y a pire, voir disparaître de plus jeunes, qui devraient attendre que nous soyons partis avant de se trisser à leur tour. Je vous salue toutes et tous ; et vous la souhaite longue et raide. Et « bonne bourre » !


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Evidence le 18/01/2021 13:11

Jules Bénard, toujours excellent. Bonne Année 2021 et restez parmi nous pendant encore longtemps, malgré votre logique, "à cinq balles" ?, en matière d'espérance de vie et de "tour" dont vous accusez d'aucuns de vous avoir volé. Merci pour ces hommages rendus aux sans grade et aux discrets qui ont compris une chose: "Ce ne sont que les tonneaux vides qui font beaucoup de bruits".

2.Posté par Pascale le 18/01/2021 13:46

Mon dieu... j'ai perdu le fil de lecture dès la première ligne :) mais je vous jure j'ai essayé de tout lire :)
De coronamachin on arrive à un défilé de mode aux frais de l'état ??? Puis j'ai arrêté de lire :)

3.Posté par kersauson de (P.) le 18/01/2021 15:24

" tonton "
ca veut tout dire !

4.Posté par Steve le 18/01/2021 16:50

Bien dit je pense comme vous !!

5.Posté par Alain BLED le 18/01/2021 19:25

Pour confirmer ta pensée Jules, c'est sûr qu'après 70 ans, le temps des enterrements ne fait que commencer, pour paraphraser Brassens dans sa balade des 4 z'arts (si j'ai bonne mémoire).

6.Posté par Penny le 18/01/2021 20:20

Pfffff, les glaçons vont libérer les méchants virus!!!!!

7.Posté par Waro le 18/01/2021 23:18

Il serait temps d'arrêter de dérailler et ouvrir vos yeux d'insulaire nombriliste et regarder ce qui se passe dans le monde. Ou accessoirement de raccrocher votre plume !

8.Posté par L'Ardéchoise le 19/01/2021 01:17

Jules, tu as bien raison, on va plus souvent désormais à des enterrements qu'à des mariages.
Mais ceux qui s'en vont n'ont pas tous la chance d'avoir des hommages si bien tournés...
Et pour le reste, d'accord avec ton analyse de la situation.

7 - Quand Jules raccrochera sa plume, c'est qu'il ne sera plus de ce monde, et si nous, ceux qui l'apprécions, nous y sommes encore, il nous manquera et nous serons bien tristes.
Et nous ne sommes pas pressés qu'il nous quitte.

9.Posté par Evidence le 19/01/2021 07:43

Jules ne vous laissez pas influencer par les presbytes qui sont généralement des casse c...

10.Posté par Franck éric le 19/01/2021 08:06

Fumisterie : d'accord; moi je dis mascarade.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes