MENU ZINFOS
Santé

Journée mondiale de l'asthme : "une maladie moderne"


Ce 3 mai 2011, se déroule la cinquième journée mondiale de l'asthme, maladie respiratoire chronique. L'occasion de faire un point sur ce trouble avec le docteur Abdullah Zadvat, en exercice à Saint-Denis et spécialisé en pneumologie.

Par Marine Dijoux - Publié le Mardi 3 Mai 2011 à 16:09

Journée mondiale de l'asthme : "une maladie moderne"

Zinfos: Qu'est-ce que l'asthme?


Abdullah Zadvat : L'asthme résulte d'une inadéquation entre notre biologie et nos modes de vie. Le poumon est un filtre à poussière et aujourd'hui nous vivons dans un environnement agressif. Parfois, l'organisme lutte de façon disproportionnée contre ces agressions, ce qui engendre notamment l'asthme.
Les bronches réagissent aux intrusions en se fermant, d'où des difficultés respiratoires. L'asthme est en fait un mécanisme de défense contre les diverses particules, souvent inutiles, que nous respirons: peintures, vernis, parfums et autres. Voilà pourquoi j'ai tendance à penser l'asthme comme une maladie moderne.

Est-ce un trouble grave?

Il y a cinq niveaux de gravité de l'asthme, numérotés de 0 à 4. Au premier stade, il s'agit essentiellement d'asthme d'effort, qui s'il est traité rapidement n'est pas particulièrement inquiétant. Au dernier stade, l'asthme est irréversible. Il provoque une insuffisance respiratoire et chronique grave, potentiellement mortelle. Mais à la Réunion les cas sévères sont rares car nous avons les moyens de diagnostiquer et de traiter l'asthme.

Quels traitements sont actuellement préconisés?

On utilise pour soigner les crises des broncho-dilatateurs, tels que la Ventoline, qui vont rouvrir les bronches. Une nouvelle molécule encore plus efficace vient d'être mise sur le marché. Elle permet de maintenir les alvéoles des bronches ouvertes pendant 24h.
Pour prévenir les inflammations des bronches, qui s'irritent dans le cas de crises, on prescrit également des corticoïdes aux patients. Et en cas de déficience respiratoire importante, on les met sous oxygène.

Y a-t-il une population particulièrement touchée?

Aucune étude épidémiologique n'a été faite à la Réunion pour savoir quelle part de la population était touchée par la maladie. Ce qu'on peut dire c'est que l'asthme peut apparaître dès la naissance en fonction du terrain biologique et de l'environnement.
Par contre, il y a parfois des périodes de latence chez les asthmatiques. A partir de l'adolescence, certains sujets ne font plus de crises d'asthme parce que le corps compense ses faiblesses avec le développement de la cage thoracique et des muscles cervicaux.
La maladie, jusqu'alors en sommeil, peut pourtant revenir à la cinquantaine quand les muscles se dégradent. Chez les femmes, les hormones féminines (oestrogènes) ont une incidence positive sur l'asthme, mais à la ménopause cette protection s'effondre. A ce moment, les troubles respiratoires peuvent resurgir.

Quels sont les facteurs environnementaux nocifs pour les asthmatiques?

Les allergies sont à la base de bien des crises d'asthme. Il faut donc veiller aux éléments que l'on inspire et qui ne sont pas adaptés à nos poumons. Tabac et asthme par exemple sont incompatibles.
Après, il y a des professions qui favorisent le terrain asthmatique. On parle d'"asthmes professionnels". Les ouvriers en général et plus spécifiquement les menuisiers, boulangers, fabricants de matelas ou encore les prothésistes dentaires sont fortement exposés aux maladies respiratoires, justement à cause des particules qu'ils inhalent. Cela peut aller de l'asthme aux bronchites chroniques.




1.Posté par noe le 03/05/2011 17:35

Maladie à prendre avec sérieux ...il faut souvent marcher avec des broncho- dilatateurs ..surtout chez les enfants qu'il faut surveiller et signaler ce problème à l'école pour faire un PAI (projet d'accueil individualisé) ...

2.Posté par jojo974 le 03/05/2011 20:16

Pas suffisamment de communication sur cette maladie je trouve. Mes enfants sont asthmatiques et les gens sont souvent surpris quand je leur demande de ne pas fumer à proximité de mes enfants. Ils ne voient pas où est le problème!

3.Posté par Alain Touizer le 04/05/2011 23:44

Twitter
Il faut savoir que des études ont montré que le bisphénol, contenu dans les tétines des biberons de nos bébés, provoque un risque accru d'asthme.

Alain touizer
http://aljoimour.com/blog/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes