Santé

Journée mondiale contre la lèpre: La Réunion peu touchée mais l'ARS reste mobilisée

Dimanche 29 Janvier 2017 - 15:21

Cette maladie circule très peu dans notre ile mais un cas a fait son apparition l’année dernière. Ce dimanche 29 janvier, c’est la 64 ème Journée mondiale contre la lèpre.
L’occasion pour l’ARS OI de faire le point sur la situation épidémiologique.

A La Réunion, la maladie infectieuse due à une bactérie aussi appelée bacille de Hansen ne circule que faiblement. Un cas a été déclaré l’année dernière contrairement à Mayotte où 51 cas ont été constatés, "du fait de l’endémicité de cette maladie dans les pays situés autour du canal du Mozambique", note l’Agence régionale de Santé. Un dispositif exceptionnel de surveillance et de prise en charge avec une consultation hebdomadaire dédiée a été mis en place en plus d’un accès gratuit au traitement pour les patients.

La région océan Indien est particulièrement concernée par cette maladie, précise l’ARS. La lèpre étant endémique à Madagascar et aux Comores.

Dans le reste du monde, en 2015, près de 212 000 nouveaux cas ont été observés. Malgré les progrès obtenus grâce aux programmes d’accès gratuits mis en place par l’Organisation mondiale de la Santé, cette maladie reste un problème de santé publique à travers le monde.

Un traitement efficace

La maladie, peu contagieuse, ne se transmet que lors de contacts très rapprochés et prolongés avec une personne infectée non traitée "par les gouttelettes d’origine buccale ou nasale lors d’éternuements et de la toux".

La bactérie se multiplie très lentement mais si elle n’est pas soignée, la maladie peut causer des lésions cutanées et entrainer une perte de la sensibilité, des paralysies et/ou une cécité.
En contact avec un personne infectée, il convient de consulter un médecin dès l’apparition de signes suspects, prévient l’ARS. Le traitement, une association de plusieurs antibiotiques, est efficace. 

"L’éradication de la lèpre repose sur un dépistage et un traitement précoce de la maladie".
Lu 1059 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter