MENU ZINFOS
Santé

Journée internationale des infirmiers: "Les soignants sont la clé de l’avenir de la santé"


Par - Publié le Mardi 12 Mai 2020 à 16:20 | Lu 1242 fois

Journée internationale des infirmiers: "Les soignants sont la clé de l’avenir de la santé"
C'est dans le contexte particulier de la crise du Covid-19 que se tient ce mardi 12 mai la journée internationale des infirmiers. À La Réunion, il y en a 8500 (dont 60% de libéraux). Des soignants qui sont mis à rude épreuve et doivent quotidiennement faire face au risque de transmission. Mais peut-être cette catastrophe permettra-t-elle d'en tirer des leçons ? C'est en tout cas ce qu'espère Guy Soubaya, président du conseil inter-départemental (Réunion-Mayotte) de l'ordre des infirmiers. Interview.
 
Zinfos974 : Il semble y avoir eu une réelle prise de conscience du rôle crucial des soignants... 
Guy Soubaya : Absolument. Il y a une conscience qui s’est instaurée, qui se manifeste par les compliments, l’encouragement. Pendant la crise, personne ne s'est mis en grève. Les infirmiers ont menacé, ont crié, mais ont assuré le job. [...] On y va parce qu'on est poussé par une raison supérieure. On est là pour soigner. C’est un devoir. Et c’est ça qui fait notre fierté. 

Comment résumeriez-vous cette épreuve ?
Comme a dit Agnès Buzyn, c’est comme un tsunami, qui est venu, nous a couverts. Nous étions dessous. Et là nous sommes en train de lever la tête. Mais avons peur de la deuxième vague. Et nous sommes fatigués.

Cette crise a aussi mis en lumière des problématiques depuis longtemps dénoncées ?
On a réduit réduit réduit... Ces 20 dernières années, je n'ai constaté que des économies. Au fur et à mesure [on n’a plus eu] de marge de manœuvre. Et quand on est saturé, on refuse des patients... Là ce n'est plus bon. Combien de fois nous avons dit ça... Aujourd’hui on ne peut pas être en 2020 - alors que la science a bien évolué, que le matériel biomédical a bien évolué - et ne pas donner les moyens pour la population. 

Peut-on être optimiste quant à l'avenir ?
Je pense qu'on peut en tirer quelque chose [...] Le conseil de l’ordre fera des préconisations. Le temps viendra, dans le calme et l’organisation, où on apportera notre contribution pour des mesures sanitaires. Le président de la République a dit qu'il serait reconnaissant (il a promis un "plan massif" pour l'hôpital après la crise, ndlr). Il faut qu'il honore sa parole. Nous serons là pour lui rappeler. Les soignants sont la clé de l’avenir de la santé. Maintenant, il faut que les politiques entendent ça. Il faut nous donner les moyens d’utiliser la clé. 


Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Inés le 12/05/2020 17:15

"pendant la crise personne ne s'est mis en grève"? Faut arrêter à un moment donné ... il n'y a pas encore eu de crise ici ! Nos chers infirmiers sont tranquilles ! Et pourquoi se seraient-ils mis en grève? Ils savent pourquoi ils ont signé et dans quoi ils se sont engagés non? Soigner, faire les soins ...
Ils voudraient une médaille ? Qu'ils arrêtent de se plaindre avec la bouche bien pleine. Les libéraux sont blindés alors que le travail est tellement fait à la va vite ! Ah oui, pardon, ils sont débordés/épuisés et bossent le week-end et jours fériés! Ils ne bossent que 3 jours par semaine ! Faudrait vraiment qu'ils arrêtent et fassent plus consciencieusement le travail pour lequel ils sont grassement payés !

2.Posté par Suppositoire le 12/05/2020 18:45

J'ai beaucoup d'admiration pour toutes ces personnes qui s'occupent et soignent les gens, et un profond respect. Bravo ! Je pense votre salaire n'est pas à la hauteur de votre travail, vous méritez mieux !

3.Posté par Rue la gare le 12/05/2020 19:20

De toute façon plus ils vont gagné plus se sera pas suffisant
Et pourtant il y a d autre qui travaille et se son pas payer au salaire
Il faut pas se plaindre non plus
Si il y avait pas cette crise personne n aurait rien dit
Alors changer de métier

4.Posté par Duval le 12/05/2020 19:41

Le commentaire d Inès est totalement déplacé en ce jour précis ou l on célèbre les infirmières au regard des soignants qui sont décédés dans l exercice de leur fonction durant cette crise et ceux qui sont au chevet de leurs patients au quotidien.. je ne doute pas que cette personne se surpassera lors de la journée internationale des imbeciles

5.Posté par Josephine fange G le 12/05/2020 20:14

"Les soignants sont la clé de l’avenir de la santé "
Euh pas la mienne .
ils ne sont pas l avenir de ma santé loin de la
je l entretien au quotidien je respecte les geste barrieres
evite les situation dangeureuse
etc etc
ne rien attendre du systeme et des médecins qui n ont pas forcement
le bon sens et la science infuse
sois dit en passant....
toutefois si par malheur dans un cas extreme
je devais avoir bessoin de leurs services.
bah ils sont payés pour ça
et c est pas de la charité dans ce genre d eco systeme
pharmaco medico social .

6.Posté par ange le 12/05/2020 22:29

Evidemment , là n'est pas question.

On peut en parler une ligne si vous voulez

Comment font ils et surtout elles pour ne pas dormir ? Fin de la discussion. Selon moi

7.Posté par Marie le 12/05/2020 23:29

Et le fric qui coule à flot
L humilité, ces ide ne connaissent pas le mot , ou très peu le connaisse
Les as, asl, agent ....qui sont leur larbin
Bref faut arrêter de croire que ils sont tout doux tout doux

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes