MENU ZINFOS
Social

Journée internationale des droits des femmes : Le programme du 8 mars


La préfecture a listé les manifestations organisées dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes ce lundi.

Par Nicolas Payet - Publié le Lundi 8 Mars 2021 à 08:54

 L'égalité entre les femmes et les hommes est la Grande Cause du Quinquennat.

À l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, Jean Castex, Premier ministre et Élisabeth Moreno, ministre déléguée à l'Égalité entre les femmes et les hommes s'entretiendront, en présence de Jacques Billant, préfet de La Réunion, en visio-conférence, avec le Collectif pour l'Elimination des Violences Intrafamiliales (CEVIF) et l'entreprise de déménagement AGS, lauréats du prix initiative locale dans le cadre de l'opération « Ça déménage » destinée à offrir un déménagement aux femmes victimes de violences.

Jacques Billant préfet de La Réunion, Didier Robert, Président du conseil régional, Cyrille Melchior, Président du conseil départemental, Huguette Bello, Vice-présidente de l'association des maires de La Réunion, Chantal Manès-Bonnisseau, Rectrice de la région académique, et Fréderic Miranville, Président de l'Université de La Réunion  signeront ensuite la convention pour l'égalité entre les femmes et les hommes dans l'éducation et la formation.

Enfin, Camille Dagorne, sous-préfète en charge de la cohésion sociale, échangera avec Carole Ledoyen, directrice du centre Mercialys, distinguée pour son parcours d'exception.

Une cinquantaine d'évènements sont organisés à La Réunion pour la journée du 8 mars.

Signature de la Convention partenariale pour l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif et de formation à La Réunion

Cette convention est la déclinaison d'un accord cadre interministériel. Renouvelée pour la quatrième fois, elle est cette année étendue au domaine de la formation. L'objectif de ce partenariat signé par Conseil régional, le Conseil départemental, l'Association des maires, le Rectorat et l'Université est de contribuer aux changements comportementaux, à la lutte contre les stéréotypes de genre et au décloisonnement des parcours à travers cinq axes d'intervention :
·         piloter la politique d'égalité au plus près des élèves, des étudiantes et étudiants, des apprenties et apprentis et des stagiaires,
·         former l'ensemble des personnels à l'égalité,
·         transmettre aux jeunes une culture de l'égalité et du respect mutuel,
·         lutter contre les violences sexistes et sexuelles,
·         s'orienter vers une plus grande mixité des filières de formation.
 

Mise à l'honneur d'une initiative locale et d'une femme d'exception

Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, Élizabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances, décernera un prix pour récompenser une initiative inspirante dans chaque région (13 prix en métropole et 5 prix dans les DROM).

À La Réunion, Carole Ledoyen, directrice de centre à Mercialys, sera mise à l'honneur pour son parcours exemplaire. Elle partagera une lettre adressée aux petites filles nées en ce 8 mars 2021 dans le cadre de l'opération « Les 1 000 possibles ».

La société AGS Déménagement et le Collectif d'élimination des violences intrafamiliales (CEVIF) seront récompensés pour le projet « Ça déménage » permettant aux femmes victimes de violences conjugales de déménager gratuitement. Un chèque de 5 000 € destiné à renforcer leur action leur sera remis à l'occasion de la cérémonie.

Le programme du 8 mars à La Réunion

Une cinquantaine d'actions recensées dans le tableau en annexe sont organisées sur le territoire.





1.Posté par Leonardevincui le 08/03/2021 11:22

Le problème de l'égalité entre les femmes et les hommes. C quant les femmes ont les mêmes pouvoirs décisives que l'homme dans les hautes responsabilités. Elle sont pires que les hommes en matière de discrimination,dénigrement, le manque de respect vis à vis de ses semblables. Ors dans cette société d'inégalité, la majorité des hommes sont pour l'égalité entre FEMMES ET HOMMES avec salaire à juste titre. Mais on a qu'à voir qui porte la culotte dans la majorité de nos institutions, dont les hommes sont prioritaires. Exemple/ à l'assemblée comme au sénat ou à la cour de cassation. Yab Yvelines

2.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 08/03/2021 13:12

90% des Pères sacrifiés de genre masculin aux JAFs n.ont toujours pas le droit de vivre avec leurs Enfants... Mais ça ne vous interpelle toujours pas hein ?! Vous qui dites vouloir légitimement l.égalité...

Sous le silence complice de Toutes les corporations qui Vivent de ces sanctions... Et d.un pouvoir Politique si pleutre qu.il renonce a mettre les Femmes devant leurs contradictions revendicatives...

Les Femmes pour l.Egalité ? Pour la Parité ? Vraiment ? Situation degueulasse et "InFemme" dans les "Pouponnières de l.Outreau Mère"...

Comment faites vous pour oublier ça ?! C.est pourtant si Criant...

3.Posté par ! le 08/03/2021 16:08

de l'égalité, normale, compréhensible, légitime etc, on est en train de virer dans la misandrie et l'ablation sociétale de ce qui fait le mâle en vengeance du mal fait au sexe dit faible, mais qui décide de tout car souhaite toujours savoir tout contrôler par peur de pas atteindre ses objectifs. Honnêtement, dans une affaire ou une administration ou autre organe ayant un pouvoir décisionnel, les gars sont plus "cool".

4.Posté par Pascale le 08/03/2021 20:24

Il n'y a pas d'égalité. La JAF privilégie toujours les mamans avec la "décision classique". Les enfants restent toujours chez la mère, le père peut voir ses enfants une demi-journée une fois par semaine le mercredi et doit payer beaucoup d'argent. Ce n'est pas l'égalité. Lorsque les hommes signalent des violences physiques, cela n'est pas accepté. Les tribunaux sont pleins de publicités stéréotypées sur les hommes alcooliques violents. Le résultat est la dépression et pire encore.

Nous avons besoin d'égalité et de plus d'aide pour les hommes et les femmes en situation de danger. Les tribunaux et la police ne reconnaissent que la violence physique immédiate. Ce n'est pas bien. Les hommes, les femmes et les enfants doivent être protégés et toute personne qui enfreint une décision de justice doit être punie. Il y a trop de tolérance.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes