Zot Zinfos

Journée des Maisons Familiales Rurales: “Soyez généreux!”

Comores, Madagascar, Mayotte, Maurice, Rodrigues, La Réunion, tout l’Océan Indien s’est donné rendez-vous au Tampon pour “La Journée des MFR”. MFR, comprendre “Maisons Familiales Rurales”, ces établissements de formation qui, par leur approche, leur fonctionnement et leurs finalités, se posent comme un outil au service du développement du territoire. Des acteurs historiques du monde de l’Économie Sociale et Solidaire qui se sont naturellement inscrits dans la dynamique du “Mois de l’ESS” pour cette journée.

Lundi 30 Novembre 2015 - 15:12

L'inauguration de la journée des MFR
L'inauguration de la journée des MFR
Trois thèmes : l’ouverture au monde et aux autres; la solidarité; la citoyenneté. Et un objectif : réunir des fonds pour la fondation des MFR, et aider à l’émergence de nouvelles MFR dans le monde. Le programme de cette journée est important. Pour comprendre le pourquoi et le comment de cette “Journée des MFR”, nous sommes allés à la rencontre des dirigeants de la Fédération des MFR de La Réunion, Beneditte Papy, présidente, et François Antier, directeur.

Que s'est-il passé au Tampon?
Au même titre que les autres Maisons Familiales Rurales (MFR) de France et du monde entier, nous participons à la Journée Mondiale des MFR. Le concept de cette manifestation est d’organiser une grande collecte, au travers de la mise en valeur des acteurs et des actions réalisées tout au long de l’année. Le principe est de présenter aujourd’hui plusieurs activités payantes qui vont permettre de récolter des fonds.

On a bien entendu le mot d’ordre de cette journée : “Soyez généreux !”. À quoi vont servir les fonds récoltés ce jour ?
Ils vont alimenter un fonds national dont l’objectif est d’aider à la création et au développement des MFR dans le monde entier. Le concept des MFR, lancé en France en 1935, s’est exporté dans le monde entier. Il y a aujourd’hui 450 MFR en France et 550 dans d’autres pays, essentiellement en Afrique. Pour faire aboutir tous les projets existants, il est nécessaire de récolter des fonds.

Quel est le mécanisme de redistribution des fonds ? Est-ce que ce qui est récolté à La Réunion reste pour des projets locaux, voire régionaux ?
Les fonds collectés remontent à la fondation nationale, mais nous pouvons demander à ce que ces sommes soient plus particulièrement affectées à la zone Océan Indien. Ce qui est important, c’est que 1€ de don dé- clenche 9 € de financement supplémentaire, sous forme de subventions provenant de l’Europe, de l’État et des collectivités locales.

Quelle est la raison d’être des MFR ?
Nous devons permettre aux familles d’assurer la responsabilité de l’éducation de leurs enfants. Toute association MFR est composée de parents qui ont inscrit leurs enfants dans un système éducatif, et 50 % de tous nos conseils d’administration sont ces parents. Concrètement, les MFR ont commencé dans le monde agricole, mais aujourd’hui la palette des formations touche de nombreux autres domaines : aménagement paysager, services à la personne, commercial et vente. En France, il y a même des sections « aéronautique » !

Cela signifie t-il que l’avenir appartient aux MFR ?
L’avenir pour nous, c’est d’abord de s’adapter en permanence aux besoins en matière de formation des jeunes. Notre enjeu, c’est de pouvoir offrir plus de formations correspondant au territoire. De nombreuses communes nous sollicitent pour implanter une MFR, mais ce sont les familles qui doivent montrer l’envie de se regrouper pour monter une MFR.

Comment mesurer le succès des MFR ?
Nous avons une moyenne de 80% de réussite aux examens, et sur certains diplômes nous arrivons à 100%. Notre fierté, c’est que ces jeunes qui ont décroché du système traditionnel, nous arrivons à les raccrocher.

Satisfaits de votre journée ?
C’est l’aboutissement d’une année de travail, autour d’un comité d’organisation qui a œuvré efficacement. Aujourd’hui est le jour J, mais les actions de collecte de fonds ont commencé depuis six mois. Les six MFR de La Réunion ont mis en place 25 actions, comme un vide-grenier, des loto-quines, etc. Notre objectif est de récolter 20 000 euros. 

Et vous remettez ça l’année prochaine ?
Forcément puisque le 26 novembre sera toujours la Journée Mondiale des MFR. On marquera la date, mais peut-être sous une autre forme, à laquelle il nous faudra réfléchir.
Lu 976 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >