MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Journal de confinement - septième semaine


Par Saucratès - Publié le Vendredi 1 Mai 2020 à 20:34 | Lu 721 fois

Nous sommes aujourd'hui le 1er mai 2020, et nous sommes désormais confinés depuis plus d'un mois et demi. Nous sommes toujours sous le coup d'une sorte d'état d'exception, qui donne tout pouvoir aux forces de l'ordre d'apprécier la validité et la pertinence de notre autorisation de sortie. Cette période de temps restera-t-elle marquée comme l'époque où nous étions tous à la merci de l'arbitraire des policiers, gendarmes et militaires ? Arbitraire et liberté d'interprétation des règles par les forces de l'ordre seront-elles l'un des visages que l'on conservera de cette période ? En effet, chacun d'entre nous peut se trouver verbaliser s'il est arrêté hors de chez lui en étant sorti depuis plus d'une heure de temps, quelqu'en soit le motif ... Sport cela va sans dire, mais également achats de première nécessité, raisons familiales ou examens médicaux ... Ceci dépend absolument de l'interprétation que font les forces de l'ordre des textes instituant le confinement. Ou des ordres qui leur ont été donnés ...
 
Il est frappant de rapprocher les règles instituant le confinement des règles qui ont été imposées aux français au cours des pires moments et des heures les plus sombres que la France a connu par le passé. Je ne vois rien de plus ressemblant aux heures que nous vivons que les années d'occupation que la France a connu à partir de 1940 et l'invasion par les forces nazies. Le régime de Macron à réinventé les règles d'occupation nazie. Je pense qu'une vieille personne ayant connu les années 1941-1944 en zone occupée ou à Paris ne serait pas dépaysée si elle revenait aujourd'hui. Autorisation et certificat pour se déplacer, obligation de se déplacer et de rendre compte de son identité, forces de l'ordre et armée qui quadrillent nos villes et nos campagnes pour s'assurer du respect du confinement ...
 
Et pourtant, cette période de confinement n'est pas, selon moi, le pire moment que nous allons vivre. Le pire est encore à venir ! Parce que le gouvernement qui nous dirige n'a pas fini de violer et d'attenter à  nos libertés publiques, tout ceci supposément pour la santé publique, pour notre sécurité et pour notre santé. C'est pour notre bien que toutes ces règles liberticides sont élaborées ! Mieux vaut en rire. Des heures extrêmement sombres nous attendent !
 
Et sur tous ces sujets, on peut à la fois observer un grand processus d'intoxication et d'enfumage : diverses possibilités sont évoquées pour l'après-confinement tout en nous assurant que le gouvernement ne veut pas y recourir ... mais également un jeu extrêmement perturbant des médias et des journaux télévisés qui continuent d'agir comme des caisses de résonance et comme des relais serviles du pouvoir en place. Ces derniers ne jouent pas depuis le début de l'épidémie un rôle d'information critique des citoyens que nous sommes ... Mais ont-ils joué ce rôle depuis l'irruption d'Emmanuel Macron dans l'espace politique ? Je ne le pense pas. S'agit-il de fascination, de contrôle des médias par les plus grandes fortunes françaises, d'appartenance de tous ces intellectuels à un seul et même milieu ?
 
Nous sommes donc en plein brouillard, en plein amateurisme également, pour l'échéance du 11 mai 2020, qui pourrait marquer la fin de cette période de confinement. Plus qu'une dizaine de jours à tenir ... Premier sujet d'inquiétude : l'application "Stop Covid". Un outil de surveillance à grande échelle, pratiquement au niveau mondial, comme presque aucun gouvernement ne l'avait encore rêvé ! Bien sûr, on nous assure qu'il n'y a pas de données enregistrées ni transférées, et qu'elles seront effacées au bout de quelques semaines. Nous avons même des entreprises réunionnaises qui développent un projet similaire, avec le groupe Leclerc à La Réunion. Et selon ces gens, il ne faut pas parler de flicage de la population. Surtout ne pas faire peur ! Mais au-delà du flicage, c'est plus la cacophonie qui existe autour de ce projet qui inquiète. Et les dérives ! Selon le gouvernement, cette application ne sera pas rendu obligatoire. Mais on parle aussi de conditionner le droit de sortir de chez soi à son usage ! Ce qui veut dire que toute personne désirant sortir de son domicile devra l'utiliser. Si ce n'est pas une manière de la rendre obligatoire !
 
On a eu un exemple des risques de dérive d'un tel outil en Chine. Au jour du déconfinement dans la région de Wuhan, tous les étrangers auraient reçu un code rouge leur interdisant de sortir de leur domicile par le biais d'une application plus ou moins similaire. Demain en France, ce seront qui ? Les vieilles personnes que ce même gouvernement veut maintenir confinées jusqu'à la fin de l'année, pour leur bien et pour leur santé ? Les étrangers ? Il est clair que sur ce sujet, je suis contre tout système ressemblant à Big Brother !
 
Autre sujet : les centres de confinement pour tous les nouveaux arrivants, notamment à La Réunion ! Le fait que la grande majorité des cas de Covid 19 observés à La Réunion soient des cas importés de l'extérieur (en même temps, on ne teste pas les personnes qui développent des signes de Covid 19 mais qui n'ont pas voyagé récemment ou qui ne côtoient pas de personnes infectées ... on ne risque donc pas de détecter beaucoup d'autres types de cas de Covid 19 dans la population générale !) pousse les autorités réunionnaises à mettre en œuvre une quarantaine (ou plutôt une quatorzaine) pour les voyageurs arrivant dans l'île. Ceci rappelle également les pires heures de l'histoire coloniale de La Réunion : les lazarets de si sinistre mémoire pour tous les esclaves nouvellement importés dans l'île ! Et bizarrement, parmi les politiques de gauche du département, cette ressemblance n'est même pas évoquée. Il faut dire que ce sont les premiers à demander leur mise en place, dès lors que leurs proches ne sont plus concernés.
 
Autre sujet d'inquiétude très approchant, presque un corolaire, c'est le souhait régulièrement évoqué de confiner à l'écart de leur famille les malades du Covid 19, de les isoler dans des centres fermés, dans des mouroirs, afin de casser supposément la chaîne de transmission du virus. Évidemment, il nous est expliqué que certains malades auraient aimé pouvoir être isolés de leurs proches pour ne pas risquer de les contaminer. Évidemment, si je peux éviter de contaminer un proche fragile ... Sauf que la contamination a eu toutes les chances d'avoir déjà eu lieu dans le milieu familial, lorsque le tes est pratiqué ! Le malade est déjà contagieux. On risque donc d'observer les membres d'une fratrie ou d'une famille être peu à peu transférer dans des mouroirs au fil des tests positifs pratiqués. En se demandant juste ce que ce gouvernement peut vouloir faire des appartements et des propriétés libérées de cette manière ? Les faire occuper par des migrants ? Les vendre pour couvrir les dépenses de soutien à l'économie ? Évidemment, le gouvernement là aussi expliqué parfois ne pas vouloir de cet isolement des malades, et à d'autres moments l'envisagent en cas de non-respect des règles d'isolement !
 
Ne nous masquons pas la triste réalité : le durcissement des mesures de confinement, cette limitation à une heure des déplacements par exemple, provient du non respect de ces règles de confinement par une partie des citoyens (ou des habitants) de La France. La France n'est ni la Suisse, ni l'Allemagne ; les règles n'existent que pour être contournées et seule la peur du gendarme marche ! Il suffit de voir l'absence de respect des limitations de vitesse en France et à La Réunion. Il ne sert pas à grand chose d'en appeler au civisme des français et des réunionnais. Et pourtant, il n'en demeure pas moins que même si je suis favorable à l'auto-confinement de chacun d'entre nous, par civisme, je suis contre son imposition par la terreur, par le biais de l'arbitraire policier !
 
Le monde de l'après 11 mai 2020 en France est lourd de menaces liberticides. Ce ne sont pas des lendemains de fête qui s'annoncent, ni des jours meilleurs, comme voudrait nous le faire croire le gouvernement, mais plutôt le retour des pires heures de notre pays, de notre département, la fin des libertés publiques, et l'arrivée de l'heure de "Big Brother is watching you".




1.Posté par Lesseps le 01/05/2020 23:15

Pour l’auto-confinement 😂😂😂 et contre l’état policier .... Connaissez vous les français et leur « jemenbatlescouilles » endémique ? Heureusement que qqs policiers font régner un peu d’ordre afin qu’il y est moins de saucrates dehors et donc moins de morts au final... Car vouloir l’auto-gestion de ses libertés comme vous le quémandez c’est l’anarchie assurée et plus de membres de votre famille en réanimation voire au cimetière... mais peut être que c’est ce que vous voulez au final ... en vous rappelant que faire appliquer la loi n’a rien d’arbitraire, seuls les anarchistes sur le retour voire les zoreils savates en sont convaincus :) et on ne peut que leur conseiller de migrer en Russie, Yémen ou Vénézuéla et constater si notre France est si pourrie que vous l’affirmez ...

2.Posté par A mon avis le 02/05/2020 11:50

" Le régime de Macron à réinventé les règles d'occupation nazie. Je pense qu'une vieille personne ayant connu les années 1941-1944 en zone occupée ou à Paris ne serait pas dépaysée si elle revenait aujourd'hui."


Comment pouvez vous proférer une telle énormité !

3.Posté par Saucratès le 02/05/2020 12:13

Bonjour Lesseps. Cela fait plaisir de vous lire. Effectivement, je n'ai pas dit le contraire sur le comportement de nombre de nos compatriotes français. Mais je ne conteste pas tant l'imposition de règles que je respecte volontiers, que ce soit en matière de vitesse et de respect des autres sur la route ou en matière de distanciation sociale ou de confinement, mais plutôt le règne de l'arbitraire qui prévaut désormais, dépendant de l'interprétation que les forces de l'ordre font des règles qui nous sont imposées.

Et puis, on parle de «jemenfoutisme» des français, mais il faudrait aussi parler du «jemenfoutisme» de notre gouvernement. Les masques, c'est bon et ça sert à quelque chose ou cela ne sert à rien ? Les enfants sont des sacs à microbes ambulants ou c'est eux qu'il faut protéger ? Les enseignants qui devront enseigner en portant des masques, c'est pour leur sécurité (mais on nous dit que ça ne protège pas) ou pour la sécurité des nids à microbes qui leur font face ? On maintient l'oral du bac de français et nos gosses vont devoir s'exprimer avec un masque ? Vous avez déjà essayé de vous faire comprendre ou d'enseigner avec un masque ? Les distances de 10 mètres à conserver entre les vélos, vous imaginez le bordel sur la route ou en montagne ? Plus de dépassement ... Il ne faut pas que vous ayez un débutant devant vous ! Vous-memes, vous n'avez aucun achat qui n'était pas de première nécessité ? Qu'est-ce qu'une première necessité ? M. Pierrot Dupuy qui va acheter en début de confinement une imprimante, est-ce de la première nécessité ? Utile, évidemment. Mais première nécessité ? Indispensable à la vie ? Non. De même que les entrecôtes que j'ai pu acheter pendant ces journées de confinement. Ou les bouteilles de vin, de whisky ou de bière que j'ai pu m'offrir. On est encore là dans le règne de l'arbitraire, dépendant du degré de tolérance des forces de l'ordre qui nous font face. Sur leur interprétation des règles qui nous ont été imposées. Sous le règne de l'arbitraire.

Non Lesseps, je n'ai pas à choisir entre dictature et santé. Saucratès

4.Posté par Ken le 02/05/2020 12:40

Très bonne analyse.
Les cepts, vous devriez vous taire, vous vous ridiculisez

5.Posté par L'Ardéchoise le 02/05/2020 16:14

Ken, allez donc retrouver votre Barbie , elle vous expliquera peut-être comment ne pas vous ridiculiser vous-même.
Quoique. J'en doute. Grandes jambes, belle gueule mais petit cerveau, les proportions le prouvent.

6.Posté par Lesseps le 02/05/2020 17:47

@ saucrates : arbitraire pour vous pour qui la contestation est un sport de haut niveau . retrouvez vous ne serait ce que 20´à contrôler des français réfractaires et menteurs sur leur raisons de se déplacer et vous verrez que votre curseur d’acceptation d’être pris pour un con va vite monter dans le rouge ... et encore vous seriez pire que les policiers car pas habitué à côtoyer des cas sociaux à longueur de journée qui essaie de gruger ... respectons un peu plus nos forces de l’ordre et vous verrez que par miracle tout se passera mieux pour nos foies jaunes... mais si vous faisiez ça Mr saucrates, vous ne pourriez pas écrire votre blog et que deviendriez-vous alors ? Ces soit disant dysfonctionnements républicains vous permettent d’écrire et d’exister au final ! alors souhaitez vous vraiment un réel changement ? Permettez moi d’en douter 😂 C’est votre fond de commerce

7.Posté par C.J le 02/05/2020 17:56

Salut à toi, ça fait si longtemps..tjrs très performant à ce je vois , riche et bien soutenu littérairement...bien référencé, Big Brother, au top des 100 premiers ouvrages de la littérature anglaise du 20e siècle. Ramené à la situation décrite et existante, ça fait un tout petit parano..non?

8.Posté par C.J le 02/05/2020 18:06

J' imagine que c' est un effet de style uniquement mais que en toi-même, tu ne vis pas les choses comme ça...sinon, c' est à craindre. Le confinement, je l' ai pas trop mal vécu, le prix d' une situation plutôt bénéfique..malgré les retards à l' allumage de l' Ars et de la Préfecture. Amitiés et au plaisir de te lire..c' est normal, on emprunte aux pauvres et avec toi, je suis servi. Longue vie.

9.Posté par C.J le 02/05/2020 18:11

Ds mon post 2..." on n' emprunte PAS aux pauvres que je voulais dire..dsl.

10.Posté par polo974 le 02/05/2020 21:52

et une caisse de points godwin, une ! ! !

je sais pas ce que tu as fumé ce coup, mais c'est pas un bon trip.

je dirai que c'est carrément
dégueu pour la mémoire des déportés ! ! !
dégueu pour la mémoire des esclaves ! ! !

tu viens de faire une chute vertigineuse dans mon estime.

11.Posté par C.J le 03/05/2020 09:00

@10..non, un dérapage par suite d' une dose trop forte, une pure. Ce n'est pas un fonctionnement habituel..point Godwin pour un troll du jour..?
Ça ne gâche rien à la forme de son expression..c ce que je retiens..

12.Posté par Saucratès le 03/05/2020 13:53

Salut à tous. Salut Carl. Merci de tes réponses. Serais-je excessif ? Evidemment, je vis beaucoup mieux le confinement que je ne le décris. Je réagis surtout assez mal depuis le début du confinement aux interventions et aux discours de notre gouvernement, et aux analyses des medias. Je préfère le plus souvent ne pas les regarder ou les écouter. Les grandes maisons de presse et des médias obéissent aveuglement au gouvernement, et cela m'énerve. Il y a quelques semaines, on avait droit chaque jour, chaque soir, au décompte des morts et des cas de coronavirus. Puis on a une intervention de Macron à la télé qui demande aux médias d'arrêter ce décompte morbide. Et pouf, plus de décompte morbide. Et pour tout, c'est pareil.

Pour répondre à Lesseps, ce n'est pas tant l'existence de contrôle qui m'énerve. C'est l'arbitraire de ces contrôles. Et effectivement, est-il normal que les gens normaux soient verbalisés, tandis que les «cas sociaux» comme vous les appelez bénéficieront de traitements particuliers, ne seront pas verbalisés ... comme d'habitude, malheur aux braves gens qui sont corvéables et tondus à merci ! Il est aberrant que l'application des lois puissent être aléatoire et leur interprétation à ce point variable et aléatoire.

Enfin, mon cher Polo, je suis désolé de te décevoir, mais ce principe de confinement, d'autorisation de sortie, de transformation des forces de l'ordre en armée d'occupation, d'encouragement de la délation, me met en rage. Et tu te trompes en parlant de deportés. Je parle des années d'occupation nazie de la France, et non des camps de concentration nazis. C'est évidemment excessif, même si la milice francaise de Vichy était aussi constituée de bons français qui obéissaient juste à des ordres injustes, avec plus ou moins de plaisir. Et pour la mémoire des esclaves réunionnais, je trouve justement aberrant que l'on puisse oser mettre des réunionnais en quarantaine, comme si on avait rétabli des lazarets. Et que tant de réunionnais trouvent qu'il s'agit d'une idée merveilleuse ! Disons que je suis excessif ! Désolé. Amitiés à tous. Saucratès.

13.Posté par L'Ardéchoise le 03/05/2020 20:10

Saucratès, j'aime bien votre dernier commentaire, qui vous ressemble tellement plus que votre billet, que me suis interdite de commenter...
Des états d'âme tel que les vôtres, nous en avons encore et encore.
Cela fait du bien, non, de les écrire ?
Je ne sais de quelle génération vous êtes (je m'en doute), mais lorsque l'on a vécu certains événements, ce qui nous énerve n'est pas forcément compréhensible ni crédible par tous.
Tant pis, tant pis, on ne va pas se refaire !
Bien cordialement.

14.Posté par C.J le 03/05/2020 22:23

@12..Celui qui écrit a le droit d'être excessif. C' est lui gère son état d' âme. Celui qui lit a le droit de faire comprendre que tout cela semble un peu excessif après tout..ça fait partie du débat..
Pour rester sur le post 12, j' adhére totalement au 1er paragraphe en entier. Ça tire à hue et à dia, dans ce gouvernement et dans la communauté scientifique.

15.Posté par polo974 le 04/05/2020 12:33

Désolé Saucratès,
mais tu es loin d'être convainquant.

même si des abrutis dénoncent leurs voisins, ça fait plus chier les policiers qu'autre chose. ils ont autre chose à faire.

même si certains policiers outrepassent leurs devoirs (et droits) la plupart font leur job honnêtement. ceux qui déconner doivent être rappelés à l'ordre (mais je ne sais pas ce qu'il en est).

certaines mesures sont contraignantes, mais elles ne sont pas tournées contre nous, la comparaison du comportement du gouvernement avec la période de l'occupation n'est absolument pas valide.
enfin, n'oublie pas qu'il y a eu des camps de concentration sur le sol français.
(et franchement, dichotomiser l'action des nazis selon le territoire, la belle fumisterie)

ne pas confondre les bruits qui courent sur les réseaux et la réalité (qui a parlé de conditionner le droit de sortie à l'usage de l'appli ?)

par contre, le coté facho qui ressort chez trop de citoyens lamda fait peur, car le retour d'une dictature est toujours à craindre dans une démocratie en manque d'idéal collectif...

et là, la banalisation du nazisme ne passe pas.

enfin, pour le coté lazaret, c'est également excessif. et si pour le moment nous n'avons pas de décès à déplorer, c'est peut-être grâce à l'isolement des arrivants...

16.Posté par C.J le 04/05/2020 18:01

Oui à Polo ds son dernier paragraphe post15. C confondre la cause et la conséquence. Le Lazaret est la conséquence du système politique d' alors ..c t une mesure de précaution pour une remise en état et éviter l' introduction de maladies contagieuses..après des mois de navigation ds les cales. Ça a pu sauver certains et épargner d' autres qui n' en demandaient pas.

17.Posté par IXE le 05/05/2020 15:19

Bonjour.

"les règles n'existent que pour être contournées" :

Tant que ces règles ne violent aucune des dispositions tolérables qui les ont précédées, "en temps de paix", tout peut aller.

Dans la négative et si un tel État voyait le jour, je me ferai un devoir d'entrer en résistance.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes