Océan Indien

José Manuel Barroso invite Hery Rajaonarimampianina à mettre en place un gouvernement d'ouverture

Lundi 27 Janvier 2014 - 11:12

José Manuel Barroso invite Hery Rajaonarimampianina à mettre en place un gouvernement d'ouverture
Dans un courrier envoyé au nouveau président malgache Hery Rajaonarimampianina, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a salué l'élection de ce dernier, qui pourrait ouvrir un processus pacifique de démocratisation à Madagascar.

Pour José Manuel Barroso, "ces élections sont une étape importante vers le retour à l’ordre constitutionnel ainsi que vers la normalisation des relations entre la Grande île et l’Union européenne".

"Elles représentent une opportunité pour l’évolution vers l’État de droit, l’apaisement et la réconciliation, le redressement et le développement dont votre pays a tant besoin après cinq années de crise politique et socio-économique particulièrement grave", a souligné le président de la Commission européenne.

José Manuel Barroso invite également Hery Rajaonarimampianina à adopter une posture présidentielle de réconciliation nationale, avec la mise en place d'un gouvernement d'ouverture, représentatif de toutes les sensibilités politiques de l'échiquier malgache, comme l'indique le journal Midi Madagasikara.

Il y a déjà quelques jours, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait avancé la même position dans son courrier de félicitations adressé au nouveau chef de l'État malgache.

Indian Ocean Times
.
Lu 490 fois



1.Posté par GAJAC J-L le 27/01/2014 17:00

L'Europe non élue, à travers Louis Michel, politicien belge repris de justice avec ses ACP et toute sa clique a tellement manoeuvré contre la Transition pour tenter de remettre son poulain ultra-libéral Ravalomanana sur le trône, que ces gens là sont bien mal placés pour persister encore, une fois les léections finies, dans cette injonction néo-coloniale qui n'est ni plus ni moins que de l'ingérence dans les affaires malgaches.

Çà me rappelle cette cruche de Catherine Ashton elle aussi jamais élue une seule fois à aucun niveau d'élection de toute sa vie,mais nommée à son poste disons cooptée par ses pairs non élus eux aussi, qui a osé venir à Madagascar leur faire la morale sur ce que c'est que la "démocratie" et les a sermonés sur les élections et la façon de les tenir. Ils n'ont aucune honte et prennent vraiment les malgaches pour un Peuple inférieur, un VASSAL !

Que tous ces mafieux jamais élus par quiconque et sans légitimité populaire, qu ne sont que des chefs de lobbies commerciaux au service du Capitalisme néo-colonial cessent leur chantage au fric, les malgaches ne sont pas leurs subordonnés.

Ils veulent quoi ? Ils veulent bien entendu qu'on pollue le nouveau gouvernement avec des ultra-libéraux de l'opposition qui vont continuer à leur ouvrir grande la porte du pillage économique de l'île.
Il rut jaune le Barroso, il a peur que Madagascar récupère le gaz du canal du Mozambique et que ce pays rejoigne le groupe des BRICS sans doute.

Mais les malgaches sont comme tous les Peuples du Monde, ils ont la mémoire courte et oublient vite le mal que l'Europe et les USA ont fait à ce pays pendant 5 ans, toutes ces manoeuvres écoeurantes de Louis Michel pour remettre Ravalomanana sur son siège de larbin du Libéralisme, la clé d de la porte ouverte aux richesses minières et agro-industrielles à bas prix. Il se planque maintenant le mafieux et envoie le patron lancer ses directives à Rajaonarimampianina. Berk, çà pue de plus en plus la corruption et l'arnaque cette Europe néo-coloniale.

2.Posté par GAJAC J-L le 27/01/2014 17:22

Un article intéressant de la Gazette de la Grande Île de ce jour, amusez vous !

SARKOZY PLAGIé ?

" En écoutant samedi le discours d’investiture de Hery Rajaonarimampianina, des observateurs perspicaces ont relevé le fait suivant : des passages entiers de l’allocution du nouveau chef d’Etat
ont été copiés sur le discours d’investiture de Nicolas Sarkozy prononcé le 15 janvier 2007.
Dans l’extrait que nous reproduisons ci-dessous, Hery Rajaonarimampianina a repris intégralement le discours de Nicolas Sarkozy, sans changer un mot ni même une virgule : « Je demande à mes amis de me laisser libre. Libre d’aller vers les autres. Libre d’aller vers celui qui n’a jamais été mon ami, qui n’a jamais appartenu à notre camp ou à notre famille politique, et parfois même que nous avons combattus. Car quand il s’agit de Madagascar, il n’y a plus de camps ». La seule modification qui s’imposait à été faite : « France » a été remplacé par « Madagascar »…
Cela s’appelle tout simplement un plagiat, mais comme il n’y a pas de droit d’auteur en matière de discours officiel, Hery Rajaonarimampianina ne sera pas poursuivi en justice. Néanmoins, le nouveau chef d’Etat aurait dû avoir la correction de citer ses sources. Car copier un auteur sans le dire est une faute morale.
En effet, c’est s’approprier frauduleusement une partie de l’œuvre intellectuelle d’autrui. Selon toute vraisemblance, Hery Rajaonarimampianina a été trompé par ses collaborateurs qui ont conçu son discours d’investiture, et qui ne lui ont pas signalé cet « emprunt » (certains juristes appellent cela un vol immatériel). Pour cette raison, le nouveau chef d’Etat commence son mandat sur une fausse note qui jette le doute sur sa probité et son honnêteté morale.
En tout cas, ainsi que nous l’avons constaté lors des cérémonies officielles de ces derniers jours, Hery Rajaonarimampianina s’est entouré d’un ramassis de collaborateurs dont certains ne sont pas recommandables. C’était la cause, entre autres, de l’anarchie qui a prévalu samedi au stade de Mahamasina comme au palais d’Iavoloha. S’il ne veut pas ruiner rapidement tout son crédit et voir sa cote de popularité dégringoler, Hery Rajaonarimampianina a intérêt à choisir ses proches avec plus de discernement.
"

3.Posté par ben la koué le 27/01/2014 21:04

.... GAJAC ..... gasy inonao ???.....

4.Posté par kafir le 27/01/2014 22:49

Ce type me donne le dégout tel un rat de champs.
kafir

5.Posté par pipoteur le 28/01/2014 16:15

@Gajac: moins d'enthousiasme à l'endroit d'Héry qui ne reconnait plus son maître?
Madagascar est un panier de crabe malheureusement avec des puissances étrangères qui tirent les ficelles et des mafieux qui gravitent autour de tous les présidents quels qu'ils soient.
Héry va devoir jongler entre ses bonnes intentions, les exigences de la CI et les exigences du MAPAR (Rajoel). Grands écarts en perspective. Tâche impossible. ça sent le coup d'état très prochainement... malheureusement pour les malgaches qui seront une nouvelle fois les dindons de la farce (pas drôle)...

6.Posté par marie le 30/01/2014 10:42

Il n'en a pas marre d'appauvrir les peuples. Comment fait-il pour dormir?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter