Courrier des lecteurs

Joli...mais!

Vendredi 11 Mai 2018 - 14:24

Joli...mais!
Joli muguet du mois de Mai,
Symbole de Travail et de Paix.
Sonne, en ce jour de fête, tes clochettes,
Que résonne à l'entour, ta clameur champêtre.
Tu transportes le Bonheur,
Surtout, tu portes l'Honneur.
L'Honneur de ce peuple Ouvrier.
Combattants fiers, courageux, de ces ateliers.
Lutteurs infatigables des champs et des mines.
Héroïnes des caisses, des magasins, des officines.
Guerrières des bureaux, des usines, des labos.
Braves parmi les braves de tous les travaux.
Un brin de muguet
En ce joli mois de Mai,
Pour le bonheur,
pour l'Honneur,
C'est joli...Mais!
Vous, les sans-grades!
Ceux du bas de l'estrade,
Un joli et si fragile brin
Fut-il muguet du matin,
Suffit-il à vous honorer?
Ne sert-il qu'à vous décorer
Pour un travail que vous aimez
Ou une tâche qui vous est imposée,
Bon an, mal an,
Au fil d'un temps
Trop rigide ou trop lent,
Selon que vous serez aux champs
Ou bien, scellés à la chaîne,
Comme boulet que l'on traîne?
Un brin de muguet
En ce joli mois de Mai,
Pour le bonheur,
pour l'Honneur,
C'est joli...Mais!
Ce muguet de Mai,
Fleur de l'Honneur, du Bonheur, de la Fierté,
Ne doit jamais, faner ni sombrer dans l'oubli.
Derrière les comptoirs, les machines, les ateliers,
Ce sont, volonté, courage, sang et eau
Qui font, que les plus humbles travaux,
Ce jour du joli mois de Mai,
Ne soient pas laids, ne soient pas ivraie,

Mais deviennent fleurs de printemps,
Parfums d'un attendu beau temps.
Un brin de muguet
En ce joli mois de Mai,
Pour le bonheur,
pour l'Honneur,
C'est joli...Mais!
Ce n'est qu'un brin d'Honneur,
Un faible espoir de bonheur,
Pour les Lutteurs de Mai,
Les camarades aux poings levés.
Patrons! Seigneurs des Entreprises!
Mettez fin aux chevaux de frises
Séculairement dressés face aux Libertés
Revendiquées par vos ouvriers, vos salariés.
Vous tenez leurs têtes, leurs bras,
Vous faut-il, aussi juguler leurs pas?
Vous niez la Lutte des Classes!
Pourtant, à eux, où est leur place?
Leur Force, leur Richesse, c'est leur Travail,
Que vous enserrez dans vos mailles.
Vos filets, jamais, ne sont assez remplis,
Jamais, ne sont assez bien garnis,
De l'or de ces femmes, de ces hommes,
Qui ne clament, ne réclament en somme,
Que le juste paiement de leur labeur,
Celui qui mobilise toute leur vie et leur ardeur.
Alors, Messieurs, Mesdames les Puissants,
En ce beau jour de Printemps florissant,
Il faut plus qu'une si jolie, mais simple fleur,
Pour éradiquer du Travail, la douleur et la Peur.
Parce que, un brin de muguet
En ce joli mois de Mai,
Pour le bonheur,
pour l'Honneur,
C'est joli...Mais!
Liberté, Egalité, Fraternité,
Fleuriront le champ de vos vanités.
Un jour... Au Printemps!
Le muguet sera...chant!
 
Arnaud Jomain
Lu 725 fois



1.Posté par L'Art de choix le 11/05/2018 16:29 (depuis mobile)

Très joli. Je parie que l'Ardéchoise va kiffer sa race.

2.Posté par A mon avis le 12/05/2018 12:17

Poème révolutionnaire ! ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie