MENU ZINFOS
Social

Johny Michel, un syndicaliste "de terrain" à la tête de Solidaires


- Publié le Jeudi 21 Novembre 2013 à 18:03

Johny Michel, le 21 novembre 2013
Johny Michel, le 21 novembre 2013
Changement à la tête de Solidaires. Johny Michel a été élu le 8 novembre dernier, lors du Congrès du syndicat, délégué régional de Solidaires 974. Il remplace ainsi Jocelyn Cavillot en poste depuis trois ans.

Johny Michel, 44 ans, employé à La Poste depuis 2003 et syndiqué depuis 2005, a grimpé les échelons uns à uns. Il fait ses premières armes à FO avant de rejoindre Sud-PTT en 2008, l'un des syndicats de Solidaires. "Combattre les injustices", tel est le leitmotiv de Johny Michel. Le voici désormais à la tête d'un syndicat dont il souhaite "assurer le changement dans la continuité".

Le délégué régional de Solidaires estime que son syndicat "est bien implanté dans la fonction publique", mais pas assez dans le privé. "Pour beaucoup de gens, Solidaires 974 est un syndicat de fonctionnaires. Ce qui est faux ! Mais je souhaite que notre syndicat aille plus vers le privé tout en gardant son socle dans la fonction publique", souligne Johny Michel. Pour remplir cet objectif, le syndicaliste souhaite appliquer la méthode qu'il affectionne depuis ses débuts dans le "militantisme" : "Je veux aller au coeur du débat, c'est à dire sur le terrain", indique-t-il. 

En terme de "luttes", le combat n'°1 de Solidaires, comme pour les autres syndicats, est le maintien du Bonus Cospar, qui s'achève au 31 décembre 2013 et dont les négociations avec les organisations patronales s'éternisent. "Les salariés, qui ont déjà perdu le RSTA, ne peuvent pas se permettre de subir une nouvelle perte dans leur pouvoir d'achat", estime Johny Michel, qui invite les salariés "à se mobiliser" pour leur pouvoir d'achat. Il sera évidemment de la partie le 29 novembre prochain, lors de la manifestation que l'intersyndicale organise à Saint-Denis.

"Tous les jours, des droits sont supprimés"

Le syndicat entend également peser et participer au débat sur la priorité à l'embauche locale. "Beaucoup de jeunes diplômés ne trouvent pas de travail. A nous de nous demander quels sont les facteurs d'un tel constat". Lui à déjà sa petite idée : "Si je prends l'exemple au niveau de La Poste : elle fait venir des gens de l'extérieur pour occuper des postes de guichetier ou de facteur. C'est vraiment créer de la précarité", s'indigne Johny Michel.

De manière plus globale, le délégué régional de Solidaires a le sentiment que "nous sommes à une période où il faut renouer avec les combats. Le code du travail est en train de se déliter. Tous les jours, des droits acquis sont supprimés", ajoute-t-il, estimant que "les combats d'aujourd'hui, nous les menons également pour nos enfants demain. Si on ne fait rien, dans quel monde vivront-ils ?". Vaste question...



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes