Justice

Joël Narayanin jugé en juillet prochain pour violences

Samedi 10 Juin 2017 - 09:03

Joël Narayanin jugé en juillet prochain pour violences
Joël Narayanin à la barre du tribunal correctionnel en juillet prochain. Le propriétaire de l’hôtel l’Akoya est poursuivi pour violences. En février dernier, il s’en serait pris à l’un de ses employés qui n’aurait pas remis une voiture de l’hôtel avant de partir en congés maladies, révèle le JIR. 

Accompagné par deux gendarmes en civil, il fait route chez l’employé pour récupérer le véhicule. La discussion dérape, Joël Narayanin aurait tenté de frapper l’employé avant de lui assener plusieurs coups avec une matraque télescopique. 

Les deux gendarmes civils, rappelés à l’ordre par leur hiérarchie, ont depuis expliqué ne pas avoir été au courant du litige qui opposait les deux hommes.

Contacté par le Journal de l’île, l’avocat de Joël Narayanin indique que son client nie les faits.
Zinfos974
Lu 2290 fois



1.Posté par GIRONDIN le 10/06/2017 10:15

Et sur le PNF ?

2.Posté par zeffkalbasse le 10/06/2017 10:20

Tiens tiens y avait longtemps qu'on n'avait pas vu l'un des deux de la fratrie narayanin dans la rubrique faits divers !!!
Et le (...) à lunettes noires au regard agressif à côté , c"est le rejeton qui va assurer la relève dans la famille au pedigree judiciaire bien garni ?
Au fait , Mr le Procureur Tuffery , je lis dans la presse que les deux représentants de la maréchaussée (dont l'un était dans un véhicule de la gendarmerie !!!!! ) qui accompagnaient le parrain narayanin ont juste fait l'objet d'un rappel à l'ordre de leur hiérarchie !!!!! Après un déjeuner, surement bien arrosé offert par le parrain avant la virée expéditive ! !
Comment voulez vous que les jeunes respectent la loi et ses représentants si vous laissez ce genre de délit impuni, sous prétexte que ce parrain à col blanc peut acheter la parole ou le mutisme de certaines personnes ? Justice à géométrie variable quand tu nous tiens !!!
Ces (...) et leurs sbires , doivent être sévèrement condamnés par la justice et être incarcérés avec les citoyens lamdas pour leur enlever leur immunité à col blanc et les remettre dans le droit chemin.
Que fait ce (...) avec sa matraque dans son véhicule ? (...)
Au fait, son dépôt de Cambaie n'a t'il pas vocation à faire de l'évènementiel ? J'y vois surtout actuellement un dépôt de camions, sous couverture de son ami sinimalé, notre triste maire déjà bien condamné à l'époque. Je suis persuadé que Narayanin doit détenir toutes les autorisations nécessaires.
On attendra la suite au prochain épisode mais sans se faire d'illusions : notre nouveau Président ne pourra rien faire contre la puissance de l'argent puisqu'il a été lui-même le plus grand bénéficiaire !!

3.Posté par Bravo... le 10/06/2017 13:18

Mr Basse, Zeffkal , vos propos sont très pertinents. J'étais également stupéfait par le iench de garde ki-se-donne-un-air , avec ses lunettes noires. Pathétik, est son nom...Ridikul, son prénom. Inutile, sa raison d'être. Faites appel à un DJ, cela remettra un peu d'ambiance,non ? ok , je sors :/

4.Posté par Illuminé le 10/06/2017 18:37

Qui est Joel ? L'homme aux lunettes claires qui parait totalement illuminé et extrêmement intelligent, ou l'homme aux lunettes sombres qui fait plus dans le fils de parrain ? Merci

5.Posté par Corruption le 10/06/2017 19:24

Corruption de fonctionnaires
Les gendarmes doivent être mises en examen

6.Posté par Dazibao le 11/06/2017 00:14

Accompagné par deux gendarmes en civil, il fait route chez l’employé pour récupérer le véhicule. La discussion dérape, Joël Narayanin aurait tenté de frapper l’employé avant de lui assener plusieurs coups avec une matraque télescopique.

Les deux gendarmes civils, rappelés à l’ordre par leur hiérarchie
........................................

1. Voilà l'état de notre société

2. Cette hiérarchie ne vaut pas mieux.
3. Et le parquet couvre cet abus de fonction ?

7.Posté par PATRICK CEVENNES le 11/06/2017 10:18

fukcd473
Ce qui m'étonne, est que ce litige est un litige de droit civil et non de droit pénal.
Alors, je serai très curieux de connaitre les raisons qui ont amené 2 "Gendarmerie nationale" (ils se prénomment tous comme ça, le coup de raquette en plus, mdr !) à se vêtir en tenue civile, conduire un véhicule de fonction et se transporter au domicile du salarié ?

De plus, la matraque télescopique tombe sous le coup de la législation et ne peut être détenue qu'à son domicile. Le port et le transport sont interdits dans notre bon vieux Droit français.

Je m'étonne que les 2 "Gendarmerie nationale" n'aient pas relevé ce délit.

Au patron des pandores, cela mérite bien un "vol bleu". Mais j'en ai tellement vu dans les "spesec" . pdr !

8.Posté par Mojito le 11/06/2017 13:15

Heureusement, la matraque n'était pas dans les mains des gendarmes...et le pantalon du boug' tenait bon!

9.Posté par Sincèrement le 13/06/2017 07:00

La Police pourrie

10.Posté par polo974 le 15/06/2017 08:56

et la justice croit ces 2 gars ? ? ?
et la hiérarchie croit ces 2 gars ? ? ?

ça aurait été de simples vulgi civili (en latinus creolus), ils auraient aussi été inculpés genre violence en bande organisé ou un truc encore plus salé...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >