MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Joël Grouffaud : Cher Charlie


- Publié le Samedi 10 Janvier 2015 à 22:04 | Lu 733 fois

Joël Grouffaud : Cher Charlie
On en a fait un bon bout de chemin, ensemble. D’abord avec ta maman, la Grosse Bertha. Rappelle toi, c’était en 1991, la guerre du Golfe, la première, contre la soit-disant quatrième armée du monde, qui possédait des canons dignes de la mythique artillerie allemande.

Et après les manifestations contre cette foutue guerre, véritables travaux pratiques d’un jeune comme moi en formation politique, je revenais de ces manifs les bras chargés de journaux : Rouge, le monde libertaire, et un brulot qui détonnait, la Grosse Bertha, créé et nommé ainsi en réaction à la propagande belliciste.

Et déjà, Cabu, Charb, Honoré et Wolinski, et bien d’autres, étaient de l’aventure. Jusqu’alors, pour moi gamin, Cabu, c’était Récré A2 et Dorothée, puis l’illustration des débats enflammés chez Polac. Ils ont assassiné ma jeunesse !

Et comme il est de coutume pour une organisation de gauche, il y a eu une scission et Charlie Hebdo est né. Bien entendu, je t’ai suivi Charlie, et puis ton directeur Philippe Val m’a déçu, et après l’éviction de Siné, nos chemins ont divergé. Mais je t’ai défendu lorsque les religieux de tous poils, et pas qu’eux, te crachaient dessus lorsque tu publiais des dessins, que, mon Dieu, il ne fallait pas montrer. Ces mêmes hypocrites qui aujourd’hui, ironie de l’Histoire et tu dois bien rigoler, descendent dans la rue pour nous dire qu’ils sont Charlie. Comme le chantait Georges Brassens, « Dieu s’il existe, il exagère » !

C’est quand un ami qu’on a perdu de vue depuis des années disparaît pour toujours que l’on réalise ce qu’il nous apporté. Désolé Charlie, mais l’émotion m’empêche de théoriser sur la liberté qu’on assassine, sur la République en danger, ou sur toute autre unité nationale, qui tiendra le temps du deuil. C’est une partie de moi même qui disparaît avec toi. Je ne suis pas Charlie, mais j’ai été fait par Charlie. C’est aussi simple que ça.

On me signale que tu n’es pas mort. J’aimerais y croire, mais « mon » Charlie a disparu à tout jamais.

Joël GROUFFAUD
 



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes