MENU ZINFOS
Communiqué

Joe Bédier: "Ne pas mettre le débat démocratique entre parenthèses"


Par Nicolas Payet - Publié le Vendredi 24 Avril 2020 à 14:47 | Lu 1036 fois

Après un confinement qui aura duré presque deux mois, nous devrions à partir du 11 mai connaître un assouplissement de ce régime exceptionnel, permettant une reprise progressive de la vie sociale et économique.

La crise n’est pas terminée

La crise ne sera pas terminée pour autant, a prévenu le Premier Ministre, et le franchissement de cette nouvelle étape sera assortie de conditions, car il faudra vivre encore avec le virus pendant un certain temps. Le gouvernement rendra public à la fin du mois un plan sur l’organisation de la vie sociale qui, tout en comportant encore des mesures contraignantes, fera beaucoup appel à la responsabilité de chacun, notamment dans le respect des gestes barrières.
Cette crise a confirmé, s’il en était besoin, le rôle important de nos services publics dans l’organisation sociale, services malheureusement mis à mal depuis un certain nombre d’années par des politiques libérales qui devront impérativement être revues.

Saluons à nouveau l’engagement et le courage de nos personnels et professionnels soignants dans cette crise hors du commun. L’ensemble des personnes qui ont continué à travailler hors de chez elles pour permettre la continuité des activités indispensables doit aussi être remercié.

Le rôle important des collectivités locales. Ne pas mettre le débat démocratique entre parenthèses.

L’Etat qui pilote et coordonne la gestion de crise a rappelé à plusieurs reprises l’importance du relais des collectivités locales.

L’urgence de la lutte contre la pandémie a conduit à suspendre le renouvellement des conseils municipaux et à confier aux exécutifs locaux sortants (maires, présidents d’EPCI, présidents de conseil régional et départemental), dont les mandats et fonctions ont été prolongés, des pouvoirs importants pour assurer la continuité budgétaire et financière des collectivités, dans une organisation adaptée et un fonctionnement réduit des organes délibérants et services publics locaux.

Pour autant, comme au plan national, la vie démocratique locale doit continuer et il nous paraît important que les décisions les plus importantes puissent être débattues comme le permet la loi, même en période de confinement strict grâce au recours aux nouvelles technologies (visioconférence). Au-delà, les décisions prises dans le cadre de l’urgence doivent être entourées de la plus grande transparence, notamment dans les modalités de leur mise en œuvre, la loi d’urgence imposant, je le rappelle, que les membres des organes délibérants en soient informés sans délai.

Rien ne serait pire qu’un exercice solitaire du pouvoir à la faveur d’une crise qui menace la vie de nos concitoyens.
Nous demandons une réunion d’urgence des conseils municipaux et communautaire et un plan d’actions pour lequel nous avons des propositions.

A l’instar de la disposition prise pour le conseil régional, réuni dès le 6 avril, une séance adaptée des conseils municipaux et communautaire s’impose dans les meilleurs délais, à la fois pour avoir une vision claire de la cohérence des décisions prises au cas par cas depuis le début du confinement et débattre d’un plan d’actions pour la suite.
Mon groupe formulera des propositions dans le cadre d’un tel plan, qui doit notamment comporter un certain nombre de mesures d’aides et de soutien financiers sur les plans social et économique.

L’augmentation globale en 2020 de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF)  de 650 000 € (+ 6,4 %) pour Saint-André et les économies de fonctionnement liées au confinement permettent d’envisager de telles mesures.
L’école doit également faire l’objet de mesures particulières.

Social :
Sur le plan social les familles les plus précaires subissent durement la crise. Nous proposons  un complément d’aide CCAS par enfant pour les familles bénéficiaires de l’aide exceptionnelle de l’Etat, le rétablissement de la gratuité des transports scolaires dans le cadre du déconfinement et une baisse générale des tarifs publics pour ces familles. Une aide exceptionnelle aux étudiants des familles saint-andréennes confinés en métropole doit être étudiée.

Fiscalité :
Une baisse exceptionnelle en 2020 des taux de l’ensemble des impôts locaux (dans le cadre du vote des taux annuels - au plus tard le 31 juillet). Il s’agit d’une mesure de soutien indispensable notamment aux entreprises locales.

Économie :
L’Etat et la région doivent étudier les mesures mettant les entreprises en mesure de participer à un plan de relance de l’économie, en plus des aides déjà votées pour amortir les effets du confinement.
Des mesures d’aides à la compensation de la baisse des revenus des agriculteurs sont nécessaires et relèvent du département. Au plan communal il y a lieu de travailler dès maintenant sur le développement pérenne des circuits courts pour les marchés locaux de restauration, également sur l’organisation par la commune de ventes directes par les producteurs au moins une fois/mois avec exonération des droits de place.
Les entreprises locales doivent trouver auprès de la municipalité conseils et orientations dans ce cap difficile à passer avant un véritable plan de relance national, dans lequel les collectivités auront un rôle important d’accompagnement

Écoles:
La réouverture progressive des établissements scolaires à partir du 11 mai, afin notamment d’éviter une accentuation des inégalités dont souffrent déjà les enfants de familles défavorisées, en rupture numérique, doit être entourée de mesures de prévention strictes.
La commune est particulièrement concernée et il est impératif que le dispositif qui sera mis en place localement soit présenté et débattu publiquement à l’occasion du prochain conseil municipal que nous demandons, afin que la communauté éducative et l’ensemble de la population soient complètement informés.

Joe Bédier
conseiller municipal de Saint-André




1.Posté par Sirius le 24/04/2020 20:09

Allez Joé, il faut persévérer..........................Saint André a besoin de changement et tu es celui qui l incarne.

Après 50 ans deJPV il est temps de passer à autre chose.

2.Posté par Monsieur Fantôme le 25/04/2020 14:12

Mais ou étiez-vous cher Monsieur qui se croyait calife à la place du calife ! Ah j j'oubliais confine ! Les élus de la majorité eux ont été sur le terrain et ont été totalement investis auprès de la population. Que cela vous serve de leçon !

3.Posté par Franck T le 25/04/2020 14:22

Ote ou la pas honte ! Ou la cachette depuis 2 mois et la ou veut fait croire ou bataille pour la population. Alle marcher dont. Tout domoun i connait out seul objectif le etre maire saint andre. Ou en tout la population.

4.Posté par Un bon Maire le 25/04/2020 14:35

Très bon analyse monsieur Bédier vous feriez-vous un bon maire pour la ville de Saint-André par comme le guignolopoussin.

5.Posté par Saint andreenne le 25/04/2020 17:55

Heureusement que monsieur Bédier était confiné depuis 2 mois il respecte les règles lui au moins!! Il ne sort pas en mettant la vie des autres en danger. C’est ça le respect... certains sortent juste pour se faire mousser devant la presse en espérant récolter des voix... alors la désinfection de st André qui sert à rien avec l’argent des contribuables elle en est où? Et les colis pour mes voisins qui meurent de faim; j’ai dû aller leur faire des courses ils sont où? On ne les voit qu’a la télé dans les bras de Virapoullé....ou dans les bras de ceux qui font la courbette devant lui!!!je préfère un politicien discret pendant cette période de confinement que un politicien qui se sert de ce virus et du malheur des autres pour obtenir le pouvoir!!!!

6.Posté par Marcl le 26/04/2020 09:31

Communiste pcr et démocrate ? Ce sont deux mots qui ne vont pas ensemble ! L'urss n'existe plus et vous si. La reunion peut se passer de vous et meme une députée de saint denis fait appel à une communiste honte sur elle

7.Posté par Anin le 26/04/2020 09:42

Joe les carottes sont cuites....avec la distribution de colis, cadeaux et autres soutiens de « proximité «  les maires en place ne pouvaient pas rêver mieux ....le covid 19 ? Une aubaine pour eux ....si les oppositions n’ont pas encore compris qu’il faut s’unir ...elles disparaîtront...

8.Posté par Antonio Saint André le 26/04/2020 17:06

Où sont les VIRAPOULLE ? Il n'y a plus d'eau de javel, plus de colis CCAS ? Dans les quartiers, vous faites verbaliser les citoyens par vos cowboys de la CIREST pour dépôts verts sur la voie publique alors que ce sont vos services qui ne font plus les entretiens ? Jusqu'à chasser le contrevenant dans des secteurs privés que vous refusez de transférer à la ville !!! Pitoyables vous êtes... Vous n'avez plus vos places dans la politique, trop macronisés. Ça se paiera bientôt..

9.Posté par Ah la le 26/04/2020 18:55

Cet arrogant se voit déjà Maire 🤣🤣🤣 allez marchez dont bedier incompétent🤣🤣🤣🤣

10.Posté par eh oui le 26/04/2020 19:14

joe, tu ne peux pas repartir à la CAF et te taire , tu y seras plus utile, tu brasses du vent

11.Posté par Mr JAVEL le 27/04/2020 11:02

Evidemment que Mr Bédier est confiné, il n'est ni maire ni adjoint à ma connaissance. Par contre, où est le maire qui encaisse ses nombreuses indemnités depuis le début du confinement ? totalement disparu, comme un lâche. C'est le fils candidat qui fait office, pire que dans les grandes dictatures. La première adjointe est obligée de s'effacer et laisser place à l'héritier. Son rôle c'est de signer pour le maire qui est interdit de signature par la loi et de distribuer des caissettes de colis.

12.Posté par Tony le 27/04/2020 11:11

@Franck T et Monsieur Fantôme : Vous êtes vraiment ridicules, déjà le premier des fantôme c'est le maire, oussa li lé ? tant mieux pour vous si vous cautionnez ce que font les élus, utiliser la misère des gens pour faire campagne, à chaque sortie publication de vidéo, i appelle la presse... i donne colis domoune la pa besoin, i choisi la tête. Zot lé obligé de mète le paqué, zot toute i conné compter et zot la bien compris que résultat Jean Marie Javel i fé pitié, bédier i sa essui a li.

13.Posté par Biloute le 28/04/2020 10:00

Le maire té si antenne réunion lundi soir.... la sorte com tangue... té wa pi son mizo... lo garçon la fé in vidéo dimanche soir dan' fé noir. Moin lé fatigué war la figuire les 2.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes