MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Jeux des Iles : Paris, koup pa nout Jeux !


Par Le Collectif pour Madagascar à La Réunion - Publié le Mardi 4 Août 2015 à 14:38 | Lu 926 fois

Que l'on soit d'accord ou non, tout le monde, y compris les Comoriens, a constaté que Mayotte est devenue le 101ème département français. En revanche, très peu de monde est informé de la condamnation de la France par les Nations-Unies à restituer Mayotte aux Comores, après le non-respect par la France du référendum d'autodétermination qui donna l'indépendance à l'Archipel des Comores le 6 juillet 1975. On voit donc toute la complexité de la situation de Mayotte.

Mais est-elle si complexe que ça ? On pourrait tout à fait comparer le cas de Mayotte à celui des Îles Malouines et à celui de la Crimée.

Aujourd'hui, les Îles Malouines restent britanniques malgré les revendications de l'Argentine et au prix d'une guerre bien connue. 

La Crimée a été récemment annexée par la Russie au prix d'une guerre qui n’en finit pas.

Malheureusement, les Comores ne seront pas de taille pour affronter la France afin de récupérer leur Île de Mayotte. Et quid des Îles Éparses que la France doit également restituer à Madagascar selon les résolutions de l'ONU jusque-là restées lettres mortes. Nous sommes donc encore en 2015 en plein néo-colonialisme.
 
Parlons ensuite des Jeux des Îles de l'Océan Indien 2015 qui nous intéressent particulièrement, nous avons eu beau lire et relire la Charte des JIOI et le règlement intérieur : à aucun moment n'y est évoquée la compétence de Paris. On y parle exclusivement des ILES de l'Océan Indien. Mais que viennent alors  y faire  Paris et son Ministre des Sports ? De quel droit peuvent-ils décider de changer unilatéralement les règles ? La Charte et le règlement intérieur sont exclusivement de la compétence des ILES de l'Océan Indien, membres inscrits. Et ces documents, signés par tous les membres, donc par Mayotte et par la Réunion, stipulent bien que Mayotte doit porter le drapeau des JIOI, et non le drapeau tricolore, et chanter l'hymne des Jeux, et non la Marseillaise, pendant tout le déroulement des Jeux. Si Mayotte et la Réunion n’en sont pas d’accord, pourquoi avoir signé cette charte ? Pourquoi vouloir imposer aux autres membres ce changement unilatéral et fouler aux pieds la souveraineté des membres dirigeants de ces Jeux ?
 
Nous pourrions aussi évoquer l'humiliation infligée particulièrement aux Comoriens et aux Malgaches par la non attribution de nombreux visas aux sportifs, les privant ainsi de compétition, pénalisant leurs équipes ainsi déclarées forfait. Est-ce là l'esprit d'amitié, de fraternité et de solidarité des jeux ? Les Malgaches auraient-ils dû quitter les Jeux à l’instar des Comoriens ? La  fierté et la dignité auraient dû amener leurs dirigeants à le faire !
 
Enfin, les prochains Jeux étaient prévus se tenir en 2019 aux Comores. Si l'on ignore encore aujourd'hui l'avenir de ces Jeux, toujours est-il que, nonobstant le choix prévu des Comores, l’île Maurice s'est déjà proposée pour accueillir les Jeux. Bel exemple de fraternité, amitié et solidarité entre ILES de l'Océan Indien !
 
Si nous voulons continuer à montrer la Réunion comme un modèle aux yeux du Monde, commençons déjà par balayer devant chez nous, mais TOUS ENSEMBLE. Commençons par arrêter les "komor et malgachi dehors". Et sachons nous affranchir de Paris quand les Règlements nous le permettent, ce qui est rare.
 
Le Collectif pour Madagascar à La Réunion.




1.Posté par Virgule le 04/08/2015 19:26

@ collectif pour Madagascar à la Réunion.
Paris la pas coup a nou. Nos amis les comoriens savent qu'ils ne sont pas capables d'organiser ces jeux en 2019 et cherchaient une issue honorable. Ils savaient dès la visite de Manuel Valls à Mayotte que la délégation mahorais défilera avec le drapeau français. Déjà, ils avaient déposé les demandes de visas de certains athletes avec beaucoup de retard pour trouver un prétexte et dire que la France n'a pas voulu d'eux aux jeux donc n'a pas délivré tous les visas. Le problème des visas résolus à la dernière minutes et un avion prévu pour ramener les derniers sportifs comoriens à la Réunion, il fallait trouver autre chose. Ils savent qu'ils n'ont ni stades, ni pistes d'athlétisme, ni gymnases, ni hôtels, ni électricité, ni eau potable pour organiser les jeux en 2019. Pour moi ce n'est pas une honte mais pour leur ego, après 40 ans d'indépendance, ça allait leur faire honte.

2.Posté par " "VIEUX CREOLE le 04/08/2015 21:22

Après le boycott des" jeux des Îles"par les Comores, on peut comprendre la déception de tous les amoureux de sport qui souhaitent entretenir de trés bonnes relations entre les îles de l'océan Indien ! Les remarques des internautes ont afflué ... Des vérités ont été rappelées ! Mais beaucoup d'omissions ," d'arrière-pensées" ou de contre-vérités ont pu être aussi constatées !! " Du temps des colonies", Mayotte faisait partie de l'Archipel des Comores comprenant "la Grande Comore" , Anjouan , Mohéli et ... Mayotte ... APRÈS CONSULTATION démocratique de TOUS Comoriens , l'île de Mayotte a refusé, a une forte majorité ( pour des raisons qui regardent ses habitants ) de faire partie de la F.R.I.C ( Fédération de la République Islamique des Comores) qui n'a jamais accepté le nouveau Département SOUTENUE par des pays africains de l'O.U.A. .... Après tout , la France avait appliqué le principe universel "du droit des peuples à disposer d'eux -mêmes de leur destin " Le référendum sur la départementalisation de Mayotte de 2009, a été actée en 2011 ! A cette occasion, Nicolas Sarkozy a exprimé sa grande satisfaction de voir la France dotée d'un 101ème D2PARTEMENT ! CERTAINS COMPATRIOTES eux, ont pensé que Mayotte aurait dû( ou pu) rester "Collectivité territoriale" : une consultation ultérieure ( comme en Nouvelle Calédonie ) pouvait fixer définitivement le statut de l'île! MAIS ,ces compatriotes ne peuvent pas décider à la place des Mahorais !!!

3.Posté par KLD le 04/08/2015 21:56

Ils savaient dès la visite de Manuel Valls à Mayotte que la délégation mahorais défilera avec le drapeau français. " Ha bon ? vous etes sur ?

4.Posté par Virgule le 05/08/2015 00:13

Manuel Valls l'avait dit haut et fort lors de sa visite à Mayotte qu'il n'acceptera pas que des ressortissants d'un département français ne puissent pas porter les symboles de la République. Et comme les comoriens sont plus attentifs à ce qui se passe à Mayotte que ce qui se passe chez eux, ça n'etonnerait que cela leur ait échappé. Les médias locaux à Mayotte en avaient parlé aussi en citant ce qu'avait dit le Premier Ministre lors de son discours aMayotte.

5.Posté par Le Collectif pour Madagascar à la Réunion le 05/08/2015 15:01

Quoiqu'il en soit, la Charte et le Règlement Intérieur des JIOI n' ont pas été modifiés avant l'ouverture des jeux de 2015, ils doivent donc s'appliquer à tous ses membres.
Le seul point d'achoppement concernait les Mahorais qui ne devaient pas porter le drapeau tricolore, ni chanter la Marseillaise, c'est écrit noir sur blanc dans les textes. Ces mêmes textes qu'ils avaient accepté en les signant. Alors pourquoi changer les règles au dernier moment, et mettre tout le monde au pied du mur.
J'imagine que les conséquences auraient été toutes autres si ce sont les Comores qui avaient changé les règles.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes