MENU ZINFOS
Faits-divers

Jeunesse, alcool, désocialisation… Résultat navrant : Coups et blessures sur sa fille


Par - Publié le Vendredi 22 Novembre 2019 à 11:35 | Lu 4436 fois

Jeunesse, alcool, désocialisation… Résultat navrant : Coups et blessures sur sa fille
Ce n’est certes pas l’affaire du siècle mais elle est symptomatique d’’une misère affective, sociale et tout ce qu’on veut, où se mêlent une inadaptation certaine à la vie en société ou en couple, l’alcool, la dislocation familiale, le désintérêt des proches, l’immaturité affective, le chômage…

La surprise est de taille en voyant arriver à la barre des accusés cette adolescente attardée dont on nous dit qu’elle est mère de famille. Et pas qu’un peu…

Clémentine, 1m60 à tout casser, même pas la trentaine mais l’air d’une ado de 16 ans (tout bien pesé) est déjà mère de 7 enfants. Oui madame ! Elle est là pour avoir, le 12 février 2017 à la Possession, arraché la créole droite (large boucle d’oreille) de sa fille. Sur fond d’alcoolisation avancée.

"C’est la faute de mon ex"

Clémentine a eu 7 enfants de divers compagnons qu’elle a quittés… ou le contraire, on ne sait pas très bien. Sa famille, absente à l’audience, a toujours semblé s’en foutre. Très peu scolarisée et encore moins socialisée, elle a eu ses trois derniers enfants avec un compagnon dont elle s’est séparée en très mauvais termes et c’est une litote.

Les disputes sont très fréquentes avec les trois enfants habitant encore chez elle et qu’elle élève tant bien que mal avec les allocations. Car elle n’a jamais travaillé et n’a, d’ailleurs, aucune formation. Un jour, sa fille de 15 ans se rebiffe, c’est elle qui le dit : "Elle est déjà très rebelle à son âge et n’obéit pas. Nous avons commencé à nous disputer et dans l’emportement, mes doigts se sont emmêlés dans sa boucle d’oreille droite. Ce fut un accident".

"Oui, rétorque le président Molié, mais vous lui avez quand même arraché le lobe de l’oreille !"

L’accusée ne nie pas mais "explique" : "Je voulais lui confisquer son téléphone portable et c’est comme ça que c’est arrivé".

C’est le papa de la jeune fille qui porte plainte "mais c’est un complot. Il a toujours voulu récupérer sa fille et a profité de l’occasion pour la séparer de moi !"

Si elle parle très bien, très calmement, si elle a réponse à tout, elle ne sait plus trop quoi dire lorsque mise face à ses contradictions. Par exemple lorsqu’il lui est demandé si elle se sent coupable. Silence radio.

Sur fond de rhum-charrette

Les détails rapportés par le président Molié éclairent un peu mieux ce dossier plus lourd qu’un sandwich américain.

Clémentine est depuis de longues années addicte au rhum-charrette. Comme aux autres boissons d’un certain titrage éthylique. Et précisément, selon les témoignages, c’est parce que sa fille a refusé d’aller chercher de l’alcool à la boutique toute proche que la bagarre a débuté. Les deux garçons, qui assistaient à l’algarade (charmant !) ont refusé aussi, ce qui n’a fait qu’envenimer les choses et aigrir un peu plus l’humeur de la (trop-trop) jeune mère.

Mais le fait de subir évidemment les conséquences de son addiction ne lui ôte pas tout-à-fait sa lucidité. Ainsi, en conduisant sa fille aux Urgences, elle lui fait ses dernières recommandations. Comme de ne pas dire aux Urgentistes comment elle a perdu le lobe de son oreille. Que sa fille invente ce qu’elle veut, qu’elle mente mais "dis pas c’est mwin !" Pas folle, la guêpe !

Les bagarres se sont poursuivies jusqu’à ce que les forces de la loi ne vinssent y mettre bon ordre. Dans ces mêmes parages, ne voulant plus s’en prendre aux oreilles de sa fille, pour un prétexte des plus futiles,… elle lui balance un pot de fleurs à la tête. Cible non atteinte pour cause de main tremblante. Allez rôde akoz…

Les choses semblent s’améliorer

Si l’adolescente (la fille, j’veux dire) a quitté le domicile maternel, il semblerait que leurs relations aient pris meilleure tournure.
"Ma fille revient me voir quand elle veut, assez souvent d’ailleurs. Elle dort même parfois chez moi".

On ne peut que s’en réjouir, surtout si, comme elle le dit, la jeune mère subit un traitement contre son addiction depuis quelque temps.

Son CV n’est pas chargé, avec juste une mention pour conduite en état d’alcoolisation sévère.

Concernant le lobe d’oreille, un rappel à la loi avait été prévu contre la fautive mais celle-ci n’a pas déféré aux trois convocations envoyées à son domicile. Ce qui lui valait donc d’être à la barre ce matin.

Verdict : 2 mois avec sursis.

P.S. Question subsidiaire : et si c’est l’oreille entière qui se barrait, c’était combien ? 


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par spartacus974 le 22/11/2019 13:04

A peine 30 ans et déjà 7 enfants...Une situation d’alcoolisme sévère .
Les services sociaux doivent attendre l'irréparable pour arrêter ce massacre .Cette femme se détruit et entraine dans son autodestruction ses enfants sans que cela choque.Rien d'étonnant que nous soyons en plein naufrage dans une société qui a perdu toute dignité et fraternité.

2.Posté par Oreo974 le 22/11/2019 22:23 (depuis mobile)

Arrêtons de lui trouver des excuses parce-que la société ne l''a pas aidée.
Y en a marré des personnes qui font des gamins pour toucher des allocs et rien donner a leurs enfants..

Ils seront sûrement mieux en famille d accueil que chez ces cassos.


3.Posté par Oreo974 le 22/11/2019 22:24 (depuis mobile)

Arrêtons de lui trouver des excuses parce-que la société ne l''''a pas aidée.
Y en a marré des personnes qui font des gamins pour toucher des allocs et rien donner a leurs enfants..

Ils seront sûrement mieux en famille d accueil que chez ces cassos.


4.Posté par ali le kafhir le 22/11/2019 22:35

"P.S. Question subsidiaire : et si c’est l’oreille entière qui se barrait, c’était combien ? "

je sais pas par contre la patte de Neymar était assurée 10 000 000 à barcelone
la chance brésilien la pa la chance créole

5.Posté par Thierrymassicot le 23/11/2019 03:18

Quelle tristesse...La pauvre victime est plus qu'a plaindre de grandir sans aucun cadre, ne parlons pas de l'affection...Mais cette pauvre "mère" à peine trentenaire qui a eut sept enfants est bien évidemment la victime, une des laissées pour compte de cette putain de société qui depuis des dizaines d'années détournent les yeux de la misère qu'elle laisse croître...Et l'autre bourricot qui nous a tancé avec ses premiers de cordée, sa théorie du ruissellement ...Merde! Fait vraiment chier de voir cette misère sociale, éducative, intellectuelle..Nous sommes des citoyens du 7ème pays le plus riche du Monde (Pib) sur les 193 recensés.....................Quelle honte pour nous tous(moi le premier) de ne pas descendre dans la rue, de dire "Stop, ça suffit, on prend les choses en mains" Cette confiscation des richesses financières et par conséquent éducatives des enfants, de ceux qui ont la carte, les codes, cette minorité ultra favorisée qui se gave, s'accroît dans un entre-soi méprisant, faisant preuve d'une arrogance sans limite sur la nouvelle plèbe doit cesser..Sûrement que le 5 décembre ne sera pas "le grand soir" Mais garder espoir, se rappeler qu'après le 14 juillet 1789, il y a eu le10 août 1792.

6.Posté par Jules Bénard le 23/11/2019 10:42

À posté 5 :
Je ne peux que vous applaudir des deux mains... et des deux pieds tant que j'y suis.
Je vous approuve mille fois plutôt qu'une.
Il y a 20 ans que je dis ces choses.
Èk mon langue cabri, la fini par arriver.
Hugo et Voltaire doivent s'en retourner de dépit dans leur tombe.
Ne me dites pas qu'on a peaufiné une civilisation pendant des millénaires pour en arriver à "ça" !

7.Posté par zoreil cherche groupe de maloya pour chanter le vivre ensemble le 23/11/2019 13:48

NOU LE PA PLISS NOU LE PA MOIN

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes