MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Jeûne-esse


- Publié le Lundi 17 Octobre 2016 à 10:06 | Lu 461 fois

Jeûne-esse

Charles Aznavour chantait que la misère serait moins pénible au soleil. Je ne sais pas si la misère est moins pénible au soleil mais toujours est-il que pour ne pas subir la misère du chômage, beaucoup de jeunes réunionnais succombent aux charmes de la mobilité tant vantée et encensée par l’état les collectivités et les élus représentant ces collectivités. Dernièrement, nous avons pu voir dans les médias, la détresse de certains jeunes et de certaines familles qui, quelques jours avant le départ, n’avaient toujours pas reçu de réponse concernant le transport ou même sur la prise en charge financière des études au motif que le dossier était incomplet lors du dépôt et que l’agent chargé du traitement desdits dossiers était en vacances.

Mais il y a parfois certains drames qui se jouent au loin des caméras et de tout battage médiatique. J’ai entendu ça et là des parents qui se demandent ce que vont devenir leurs enfants. En effet, ces derniers sont partis en métropole sur un accord de principe de LADOM et de la Région Réunion quant au paiement d’une bourse leur permettant de subvenir à leur besoin lors de leur formation en métropole. Ayant été victime moi même d’une expérience de mobilité qui a failli mal tourner, je me suis permis d’entrer dans la conversation de ces personnes afin d’en apprendre plus. C’était édifiant.

Cette brave dame qui ne gagne pas des cents et des milles essaie tant bien que mal de soutenir financièrement son enfant parti faire sa formation en métropole. Depuis quelques mois ils attendent toujours le versement de la bourse promise par LADOM et la Région mais, comme la sœur Anne, ils ne voient que le soleil qui poudroie et l’herbe qui verdoie. Mais en ce temps d’automne en métropole, l’herbe ne verdoie plus tellement. Et l’herbe qui semble toujours plus verte ailleurs commence a devenir pour cette famille d’une toxicité sans nom. Combien de temps pourront ils encore tenir dans le financement ? De vraies questions méritent d’être posées : Pourquoi promettre monts et merveilles pour ensuite bloquer administraviement les dossiers ? Pourquoi envoyer nos jeunes en métropole si c’est pour ensuite les laisser livrés à eux même ? Cette famille tient à bout de bras une situation financière qui devient précaire. Cette jeune personne qui est partie en métropole a voulu essayer de s’en sortir, de se former pour ensuite trouver un emploi décent et ne pas faire comme certains jeunes rester devant une boutique à boire ou à mendier. Tout est parti du fait que LADOM délivre parfois des informations complètements éronnées ou incomplètes. Généralement on ne prend de décision que lorsque nous avons tous les éléments pour décider. Les agents de LADOM sont ils suffisement formés ? (notamment ceux de l’accueil…). Il me semble que LADOM est financée par les impôts de tous les contribuables réunionnais. À ce titre, ils ne doivent pas avoir une obligation de moyens, mais une obligation de résultats. On annonce partout que les jeunes doivent se former mais comment peuvent ils se former dans de bonnes conditions lorsque leur formation est mise en péril dès le debut par un manque de financement ou un manque de transparence sur les financements disponibles, ou sur leurs droits ? Si jamais par la faute de LADOM ou de l’organisme qui se sent concerné cette jeune personne est obligée de rentrer à la reunion (et encore faut il qu’elle puisse payer pour rentrer) elle devra rembourser à une région métropolitaine l’avance des frais que celle ci a d’ores et déjà engagés.

Ce qui me ramène à cette question : avec quoi pourra t’elle payer ? Faudra t’il donc qu’elle aille se promener du coté du Bois de Boulogne ? (comprenne qui pourra). J’anticipe d’ores et déjà les commentaires qui diront que nous devons nous estimer heureux d’avoir une aide. Les commentaires des honnêtes travailleurs qui se plaindront (sans doute) de payer trop d’impots pour ce financement. Mais voyez vous je n’en ai cure . Personellement je suis au chômage mais assujetti que je suis à l’octroi de mer, la taxe foncière, la taxe d’habitaion, la TVA, la CSG et la RDS, je pense aussi contribuer au financement de ces organismes et de ces collectivités (et aussi à l’effort national) pour me permettre d’écrire ce courrier. J’espère juste que pour ces cas bloqués, tout se débloquera rapidement et ce peut importe l’organisme qui mettra les mains dans le cambouis dans un premier temps et la main au porte monnaie dans un second temps et pour l’avenir de telles situations ne se reproduisent plus. Mais en attendant si "cabris i mange salade" nout band jeunes i mange pas rien… quoique c’est bientôt l’hiver, ils pourront toujours sucer des glaçons. 

Veilleur.





1.Posté par Grangaga le 18/10/2016 14:36

La switt'..............Ziskakan....(Po Bwa d' Boulonn' ou parl' là).

Ou la vi sé sin konm' lé ron
Konm' zot' y koné fé montt' outt' san
Lé té fé pa konm' zot' monmon
In zourr' tété y pandi
A fors' marmay' la ral' déssiiiiiiiii

Si ti fy là y fé la vi
La pa pars'ké li na anvi
La pa pars'ké li vé v'ni riss'
Dan son tètt' lavé pwin tou sa
Sé son vantt' la mènn' a li là
Son vié té pa in gro vazaaaaaaaaaaa..............

A konpétans' égal'....na in pé po débatt', balié dovan zot' kaz' oté!!!!!!! Kissa y anvoy'll' noutt' marmay' dan la soufrans' déorr', san loz'man, san manzé, san l'arzan......pars'ki fo payé vèt'man so an novanm'.........
Oussa y lé lo.....l'organigramm' la Rézyion........lo Départ'man......lo bann' Méri........
Koman lo bann' z'anboss' té fé....ès'ké lavé in l'anons'.......in z'off' d'anplwa.....in délibéré èk' lo bann' sèff'....
Anfin..........in diplomm'........in konéssans'..........in z'ès'pèr'yians'.......

A konpétans' égal'........nou préfèrr' warr' noutt' z'anfan....souff' doulèrr' ....la Rényion, konm' déorr' a koz' in bann'.......nèr'viss' lo po d'ki lé dan la min.........sé sa ????
Na lé lwin èk' sa!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes