MENU ZINFOS
Municipales 2020

Jeannick Atchapa: "L'accueil, l'écoute et le respect, c'est ce qu'il manquait à Bras-Panon"


La troisième tentative aura été la bonne pour Jeannick Atchapa, élu triomphalement dimanche nouveau maire de Bras-Panon face aux deux cadors -et éternels rivaux- pannonais, le maire sortant Daniel Gonthier et le député Jean-Hugues Ratenon. Âgé de 49 ans et père de "deux grands enfants", Jeannick Atchapa est un pur produit de Bras-Panon, "un gars lakour" comme se qualifie le successeur de Daniel Gonthier, qui revient avec nous sur cette campagne des municipales "éreintante mais avec un beau final" dans la cité panonnaise. Rencontre.

Par - Publié le Vendredi 3 Juillet 2020 à 14:28 | Lu 2667 fois

Tout d'abord félicitations. Quel regard portez-vous sur ces municipales à Bras-Panon ?

Jeannick Atchapa: "Il faut afficher la volonté de changement des Panonnaises et des Panonnais. Cela fait plus de 20 ans que je suis conseiller municipal, dont 15 passées dans l'opposition. Depuis six ans je distribue mon numéro de téléphone personnel à toute la population à travers un petit calendrier distribué. J'ai mis en avant des éléments de programme qui sont importants pour moi comme l'accueil, l'écoute et le respect. C'est ce qui manquait à Bras-Panon et je pense que les Panonnais ont compris mon message. Bras-Panon était enfin prêt pour le changement.

Quelle sera la "touche" Atchapa sur cette mandature ?

Il n'y aura pas de culte de la personnalité ou encore moins d'infantilisation des élus ou de la population. Bras-Panon doit avoir un maire accessible, simple. Nous allons recréer le lien social, dynamiser la commune pour en faire une vraie terre d'opportunités, d'activités et d'emplois. Sur les 500 000 touristes qui arrivent à La Réunion chaque année, seuls 35 000 passent par Bras-Panon. Nous souhaitons par exemple structurer une filière touristique autour de la vanille et des orchidées, mettre en place un archipel des métiers d'art pour inciter les jeunes et les moins jeunes à aller vers le tressage, l'artisanat touristique ou gastronomique. Je souhaite également que Bras-Panon retrouve son âme agricole: il y a 100 hectares de terres agricoles en friche dans la commune et nous allons déjà  commencer à en valoriser le maximum pour permettre l'installation de nouveaux agriculteurs pour du maraîchage, de l'élevage.

Dans la triangulaire de dimanche, vous avez eu à affronter un député en la personne de Jean-Hugues Ratenon, mais aussi le maire sortant Daniel Gonthier, avec qui vous avez fait vos premiers pas en politique (Jeannick Atchapa a été l'ancien premier adjoint de Daniel Gonthier, ndlr). Seriez-vous disposé à travailler ensemble ?

Il y a une vision politique qui est complètement différente entre M.Gonthier et moi et c'est cette vision que j'ai combattue. Il est arrivé avec un projet, une manière de voir les choses, mais qui n'était pas la réalité à laquelle on était exposé tous les jours. Je ne pouvais pas baisser les bras et je devais être ce rempart face aux souffrances de la population. Il y avait également un manque de soutien aux projets et Dieu sait que c'est mon métier (Jeannick Atchapa est cadre consulaire à la Chambre de métiers) d'accompagner la structuration des filières économiques. Je regardais cette commune s'effondrer par des pratiques qui pour moi relevaient d'un autre temps. Les gens vont pouvoir bénéficier d'une liberté de penser, une liberté d'opinion et d'une liberté d'action.



Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Titi974 le 04/07/2020 11:03

Des promesses, des promesses et toujours des promesses. On en reparle dans deux ou 3 ans...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes