Faits-divers

Jean Ruffet, l'homme d'affaires réunionnais, a-t-il pris la fuite après avoir provoqué un accident ?

Mardi 15 Mai 2018 - 10:24

L'homme d'affaires réunionnais a-t-il pris la fuite après avoir provoqué un accident le 17 juillet dernier ? Le tribunal de Saint Brieuc rendra sa décision fin juin...


Photo d'illustration
Photo d'illustration
Rappel des faits. Un homme provoquait un carambolage en juillet dernier en Bretagne et prenait la fuite. Après de longues investigations les enquêteurs retrouvaient l'identité du chauffeur qui n'est autre que Jean Ruffet, grand chef d'entreprise bien connu dans le monde agricole et agro-alimentaire de La Réunion et de Mayotte...

Nos confrères des Nouvelles de Mayotte, qui révélaient l'affaire le 1er mars, s'intéressent aujourd'hui au jugement du tribunal de Saint Brieuc. "C'est au cours d'un dépassement hasardeux que Jean Ruffet avait provoqué un carambolage entre 5 voitures et il avait pris la fuite au volant de sa puissante Mercedes. Hier au tribunal il a encore tenté de faire croire qu'il n'avait rien vu ni entendu". Nos confrères précisent que le parquet requiert l'annulation du permis de Jean Ruffet.

Pour sa défense l'homme d'affaires de 83 ans a avancé l'explication suivante à la barre : "J'ai sans doute mal apprécié la temps pour doubler". A noter que dans un premier temps il avait déclaré: "J'avais le temps de doubler. Les voitures qui arrivaient en face roulaient à vive allure".

Effectivement, les voitures arrivant en face de sa Mercedes n'ont eu d'autre choix que de freiner violemment provoquant une collision. Cinq voitures se sont encastrées les unes dans les autres et le bilan humain sera de 9 blessés dont 4 enfants ( les ITT allant de 1 à 8 jours). 

De son côté la Mercedes poursuivra sa route. Jean Ruffet ne sera intercepté que grâce à un providentiel radar de chantier placé juste après l'accident ( pris à 104km au lieu de 90).

Y-at-il eu délit de fuite? Pour sa défense Jean Ruffet affirme: "Je n'ai rien vu, ni entendu. J'étais à 300m au moment du choc". Le tribunal appréciera cette évaluation très personnelle de la distance parcourue.

La procureure , quant à elle, a déclaré : "Il ne s'est pas arrêté pour fuir sa responsabilité. Il n'a pas vu la fumée provoquée par le déclenchement de l'Airbag, ni entendu le bruit des voitures qui s'encastrent...".

Les Nouvelles de Mayotte relatent également le témoignage de l'une des victimes: "Quand j'ai vu dans les journaux que cet homme avait une médaille du Mérite... On ne peut pas laisser les gens au bord de la route. Il nous a laissés sans porter assistance". La décision du tribunal est attendue pour le 26 juin.
NP
Lu 8128 fois



1.Posté par Jimail le 15/05/2018 15:40

Tous les journaux ont parlé de cette histoire , sauf ceux de la Reunion . Mafia locale qui nous dirige .

2.Posté par @jimail le 15/05/2018 17:10 (depuis mobile)

@Jimail, faut pas être parano. Sinon tu vas dans le parti de Morano.

3.Posté par Kanal bisik le 15/05/2018 19:22 (depuis mobile)

Connais pas ce boug la ! Si il etait reunionais et homme d affaire en plus il serait deja député,maire ou senateur...c est pas le cas donc fermer le banc et ensort a li !

4.Posté par 976 le 15/05/2018 20:08

A 83 ans conduire de telle voiture puissante, c est certainement pas tout à fait normal.............qu'on s'appelle RUFFET où pas d ailleurs : permis doit être annulé.

5.Posté par babar run le 16/05/2018 05:24

BEN QUOI.......IL CROYAIT QU'IL ÉTAIT A LA RÉUNION OU A MAYOTTE........IL FAIT CE QU'IL VEUT......

QQ A DES NOUVELLE DU MÉDECIN BOURRÉE QUI A TUÉ UN TYPE SUR LA ROUTE A ST-PAUL.......ET SON POTE (PATRON DE LABORATOIRE BIEN CONNU) QUI A FALSIFIÉ SES ANALYSES DE SANG...?????? JAMAIS EU DE JUGEMENT.....??????

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 13:41 Le Dash8 en intervention à Plateau Caillou

Lundi 19 Novembre 2018 - 08:00 Saint-André: Un individu s'immole devant Jumbo