MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Jean-Pierre La Selve : Jouar-ethnomusicologue


- Publié le Vendredi 20 Janvier 2017 à 17:49 | Lu 789 fois

Jean-Pierre La Selve : Jouar-ethnomusicologue
On ne peut résumer l’œuvre de Jean-Pierre La Selve à la seule musique traditionnelle Réunionnaise même si il a été, comme le rappelait Albert Weber par son travail de collecte, le principal « connaisseur » de ce monde endémique et longtemps.

Nombreux l’appelaient La Serve, en référence à Robinet de La Serve. Cela le faisait sourire mais La Selve venait du sud de la France, de Cannes dont il était un des derniers à parler l’occitan dans une ville qui a été vidée de ses habitants originels.

Jeune étudiant, il était à la faculté de Nice toujours fourré avec les étudiants corses de l’époque qui, bien que chaleureux, déménageaient dans des frasques invraisemblables et dans les chants ripailleurs ou traditionnels, interprétant avec brio la paghiella « Quandu  seru per Corti » alors au Top 60 avant l’arrivée d’Antoine Ciosi.

Mais l’autre île qui fascinait cet homme caméléon, c’était l’Irlande, ses chants, cette verve qu’il tirait du lien symbolique avec une grand-mère irlandaise.
Sa plus grande joie était de pratiquer régulièrement l’île verte, notamment l’été, faire le tour des pubs et des festivals, si bien qu’il finit par se fondre dans cet autre paysage insulaire, il était le chant… gaélique.

Là où je fus le plus scotché, c’est quand il entonna des chants russes dans le texte ! Quelle verve !

Mais sa carrière fut indéniablement La Réunion, avec la découverte des Pépés des 400, de la polka, des valses, des scottishs, des mazurkas et même des vieilles romances créoles avec partition, dernier livre qu’il publia aux Azalées.

Animateur des Brigantins, des Compères Grat’fils et de Vavangue, souvenons-nous du grand bal longtemps à la Plaine des palmistes lors du centenaire de la reprise de Maria Magdeleine mais son succès fut la réédition de « Mon coco si tu aimes à moin » que les créoles continuent de chantonner lors des mariages ou baptêmes (dan’ le poulailler n’a pi volailles ?). 

Esprit de recherche, il interviewa Jacques Lougnon, notre Vieux Tangue pour connaître l’utilisation ancienne de la flûte dans le répertoire créole.

Il fut un temps membre de l’Académie Arts et Lettres » et dans d’autres sociétés savantes puis ses difficultés de santé l’obligèrent à retourner sur sa ville natale.

Mais c’est qu’il a voyagé le « bougre » ! Au Mozambique, à Mayotte où il rencontra tonton Jules, à Madagascar, au Brésil, à Rodrigues l’île sœur, toujours pour rechercher… la petite note, et en bien d’autres pays, surtout en Louisiane, cherchant les liens au cœur de la Nouvelle Orléans dans des correspondances linguistiques et musicales qui nous lient dans cette même francophonie, créolisée version folk, repas riz, haricots rouges.
Son ouvrage republié par deux fois « Les musiques traditionnelles de La Réunion », restera une référence incontournable.

C’est maintenant aux générations à venir de faire perdurer, de développer  dans des directions libres et sans contraintes de culture imposée politique, cette liberté et cette gaieté que la musique porte dans le banjo qui s’auréole de notes éclatées…

Ce soir je bois un verre de vin… à jeun…

A ses compagnons de chants, à sa famille et surtout à ses enfants, nous leur adressons nos condoléances.

Christian Vittori
Le 18 janvier 2016


 




1.Posté par NIVET Alain le 21/01/2017 16:08

Très bel hommage, jules, à Jean-pierre La Selve. ce zoréol tombé tôt dans l'amour de la musique, des instruments qui permettaient son expression. Amoureux des musiques indianocéaniques, il n'en a pas moins exploré tout ce que sa curiosité de la musique et des instruments a pu approcher. Le monde n'avait pas selon lui de limites musicales.
Son héritage culturel reste d'une haute valeur.
Merci Jules de cet hommage.

Alain NIVET.

2.Posté par NIVET Alain le 21/01/2017 17:07

Désolé Christian,
j'ai répondu dans ces colonnes à l'article écrit par Jules Benard paru sur Clicanoo. Confusion qui est peu maladroite puisque tous deux faites l'éloge de JP La Selve. Il y a une belle ressemblance entre ces deux articles, Ce qui confirme que Jean-Pierre fait l'unanimité quant à ses nombreux talents.
je reste persuadé que , là haut, il continuera à jouer pour nous avec tout cet amour qu'il nous a donné..

Alain NIVET

3.Posté par Michel Brède le 22/01/2017 10:15 (depuis mobile)

Je ne connais pas ce monsieur mais ce devait être un type bien. Là où il est, j'espère qu'il n'est pas trop perturbé d'être encensé par les Bénard, Vittori et autre Nivet alor qu'il prônait une musique ouverte et pluri culturelle.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes