Politique

Jean-Paul Virapoullé : "Je ne peux pas valider et voter pour un contrat que je n’ai jamais vu"

Vendredi 2 Février 2018 - 17:32

Jean-Paul Virapoullé, président de la Cirest et 1er vice-président de SYDNE a saisi le tribunal administratif afin d'obtenir la suspension puis l’annulation du contrat entre SYDNE et INOVEST. Le dossier était examiné ce vendredi matin au tribunal administratif de Saint-Denis. Le jugement est attendu dans une semaine. Jean-Paul Virapoullé évoque dans un communiqué les raisons pour lesquelles il a décidé de demander la suspension de ce contrat :


Jean-Paul Virapoullé : "Je ne peux pas valider et voter pour un contrat que je n’ai jamais vu"
Le 09 novembre 2017, le SYDNE, Syndicat des Déchets du Nord Est de La Réunion, qui regroupe la Cinor et la Cirest a approuvé un contrat d’environ un quart de milliards d’euros pour une durée de 15 ans avec la société Inovest pour les prestations de tri, traitement, stockage, enfouissement, valorisation des déchets non dangereux.

Jean-Paul Virapoullé, Président de la Cirest et 1er vice-Président de SYDNE  a saisi le tribunal administratif pour obtenir rapidement la suspension et dans un second temps l’annulation du contrat entre SYDNE et INOVEST.

Le dossier était examiné ce vendredi matin au tribunal administratif de Saint-Denis. Le juge rendra son jugement dans une semaine.
 
Jean-Paul Virapoullé évoque les raisons pour lesquelles il a décidé de demander la suspension de ce contrat :
"Il est pour moi parfaitement normal que le Président d’une communauté qui représente 120 000 habitants et qui finance à hauteur de 35 % le SYDNE, dont l’objet a été, à sa création, de faire des économies d’échelle, demande des explications sur un projet qui fera augmenter les impôts de ses citoyens et risque de mettre en péril les finances de sa collectivité !

Je ne peux pas valider et voter pour un contrat que je n’ai jamais vu, qui m’est délibérément caché par le SYDNE.

Il s’agit d’un contrat passé pour près d’un quart de milliards d’euros sans publicité ni mise en concurrence qui va permettre à une société privée de financer intégralement ses équipements.

Je ne peux pas rester sans réagir face à un contrat avec une société privée qui va dès 2019 augmenter les charges de traitement de 17% et  par voie de conséquence la  TEOM (Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères). Les éléments obtenus sous contrainte et au compte-goutte montrent que ce n’est que le premier pallier car ce contrat est truffé de clauses faisant peser un risque financier exorbitant sur le syndicat.

En tant qu’élu je prends mes responsabilités pour les habitants de l’Est. Les réponses que ne souhaitent pas m’apporter démocratiquement le SYDNE, je les obtiendrai par le tribunal.

Les questions sont nombreuses :

-           Pourquoi le projet public, voté en février 2017, a-t-il été abandonné ?
-           Pourquoi contrairement au Sud laissons-nous dans l’Est un privé maitriser l’exutoire de nos déchets et nous imposer des tarifs non maitrisés ?
-           Pourquoi un marché sur une durée de 15 ans quand le marché initial était prévu pour une durée de 8 ans ? 
-           Pourquoi confier la production de CSR (Combustible Solide de Récupération) à la société INOVEST alors qu’il n’existe actuellement aucun exutoire en mesure de le valoriser ?
-           Pourquoi confier un marché de prestations de tri à une entreprise qui n’a pas les équipements pour la réaliser, mais uniquement une autorisation ?
-           Pourquoi confier, pour 15 ans, la prestation d’enfouissement, alors que le site d’enfouissement, arrivera à saturation, aux mieux, en 2024 ?"
A.D
Lu 1285 fois



1.Posté par DIMI le 02/02/2018 20:19

comme beaucoup d 'affaires qui se passent dans cette commune dont les administrés ne sont au courant mais reçoivent les charges a payer ..............

2.Posté par GIRONDIN le 02/02/2018 21:48

D'après M. Virapoulle :..... "... 50 % de la population en dessous du seuil de pauvreté....."..

DONC: 250 000 000€ sur 15 ans = INACCEPTABLE d'après M. Virapoullé



QUESTION SUPPLÉMENTAIRE :

175 000 000€ sur 8 ans pour des billets batkaré = ACCEPTABLE d'après vous M. Virapoulle ?

3.Posté par Foutage de gueule ? le 02/02/2018 22:24 (depuis mobile)

À t'on retrouvé le coffre fort de la commune de Saint André rempli de liquide et volé il y a plusieurs années ?

4.Posté par No comment le 03/02/2018 18:29 (depuis mobile)

Faute de signature pour la mairie St André il en fait bcp pour ces autre délégation

5.Posté par MARIE le 03/02/2018 18:30

et le casino clandestin et les prets faient pour les agents communaux ect ect

il a de la chance ce monsieur que cette commune soit si peu ouverte sur l avenir

6.Posté par Kreolsoignant le 03/02/2018 20:15

ou lé bien bien dakor ek out' dalon Calenge pou valide in PRE ki a supprime 150 emplois, ferme in ta lit dan' l'hopital, augmente bann' contractuel...etc...alor ke coné inmerde nout' travail, ou kona pa inmerde kossa nou endure, ou koné pa inmerde coman sa artombe su patient, ou coné pa inmerde la mauvaise kalité nout' mangé petients ek personnel, ou koné pa inmerde la pression bann' directeurs lo sucré y mette su bann' cadres..... Bref, ou kose su in zafèr ou coné , ou gagne larzan su in zafèr ou maitrise pa. ou pren tousa travayèr pou couyon !!!
Kan nou nora fini okipe directèr, na okipe a ou....

7.Posté par Dark Vador le 04/02/2018 11:25 (depuis mobile)

Le plus malin actuellement. On se demande comment il a réussi à passer à travers les mailles du filets de la justice tant les affaires le concernant sont nombreuses ? La roue tourne ...

8.Posté par Veridik le 04/02/2018 17:49 (depuis mobile)

Moi ce que je comprend pas c''est comment un monsieur condamné peut toujours gérer des fonds publics alors que le petit citoyen doit avoir un casier vierge pour n''importe quel petit métier...
Mais oui ça ne l''empêche pas de dormir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 18:29 (Pierrot Dupuy) Thierry Robert continue à bouder