Education

Jean-Jacques Vlody "étonné et choqué"

Vendredi 9 Octobre 2009 - 18:15

Alors que les Florilèges 2009 ouvrent leurs portes au public aujourd'hui, le conseiller municipal d'opposition et membre du mouvement "Espoir à gauche", Jean-Jacques Vlody, a décidé de réagir dans un communiqué transmis aux rédactions. Une réaction qui intervient en réponse aux fermetures de trois établissements scolaires dans la zone proche de la manifestation des "Florilèges".


Jean-Jacques Vlody "étonné et choqué"
Le conseiller municipal et membre de l'opposition du Tampon monte une nouvelle fois au créneau et dénonce les fermetures de trois écoles à proximité du site des "Florilèges" qui s'ouvre au public aujourd'hui. Si cette décision a dû faire le bonheur des bambins scolarisés dans la zone du Parc Jean de Cambiaire, il n'en demeure pas moins qu'elle n'a visiblement pas plu à Jean-Jacques Vlody.

"Je suis profondément étonné et choqué de cette décision de la Municipalité, d’autant plus que l’inauguration de la manifestation aurait pu très facilement être conciliée avec le début des vacances", ce sont par ces mots que Jean-Jacques Vlody débute son communiqué à l'encontre de la décision prise par le député-maire Didier Robert.

Le membre de l'opposition indique également qu'il existe une "hiérarchie des valeurs de la commune" selon laquelle "l'école (viendrait) après le commerce et la fête".

Quant au calendrier scolaire, le conseiller municipal ajoute que ces fermetures sont "de nature à perturber encore plus le travail des enseignants et des élèves" dans le contexte de suppression des heures d'écoles le samedi, avec une charge de travail "conséquente plus importante les autres jours".

Paulet Payet réagit aux propos de Jean-Jacques Vlody

Du côté de la majorité municipale, la réponse de Paulet Payet ne s'est pas faite attendre. Le premier adjoint en charge de l'éducation a souligné que ce type de réaction ne l'étonnait pas outre mesure et qu'elle correspondait tout à fait à la personnalité de Jean-Jacques Vlody dans son rôle d'opposant au conseil municipal : "Les propos de Jean-Jacques Vlody prouvent une fois encore qu'il ne maîtrise rien de la politique municipale et qu'il saute sur la moindre occasion pour critiquer."

Concernant les fermetures des écoles, Paulet Payet explique que cette décision a été prise "pour des raisons de sécurité et que contrairement à ce qui est avancé, cela a été fait en concertation avec les services de l'éducation nationale. Une information a d'ailleurs été transmise aux parents. S'il y a bien une chose qui demeure importante pour nous c'est l'école. (...) Compte tenu du fait qu'il allait y avoir beaucoup de véhicules et d'engins qui allaient évoluer ce vendredi, nous avons décidé en accord avec l'éducation nationale qui a transmis l'info aux parents, nous avons pris la décision de fermer les écoles."
Ludovic Robert
Lu 2593 fois



1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/10/2009 18:39

vlody a raison.
la réponse de la première adjointe est totalement hallucinante. mais que le rectorat s'efface devant le député maire membre "remarquable" de l'ump...qu'attendent les fédérations de parents d'élèves pour réagir..?

2.Posté par CADET le 09/10/2009 18:54

Paulet Payet ne répond pas à la critique fondamentale de son opposant, à savoir que la manifestation aurait du se câler sur les dates des vacances. Concertation ou non, le calendrier scolaire est connu suffisamment longtemps à l'avance pour éviter ce genre de connerie... puisque c'en est une... Ce n'est pas là de la politique municipale mais du cynisme municipal de la part de la municipalité tamponnaise.

M. VLODY est dans son rôle et il a TOTALEMENT RAISON dans son analyse.

3.Posté par pimanzoizo le 09/10/2009 20:20

àpost 1:Mr Paulet Payet N'a pas changé de sexe!Recyclage indispensable....lol

4.Posté par Yacoub le 09/10/2009 20:58

Vlodt ; ote pois lé au feu...2011 lé fini out règne...

5.Posté par saintex le 09/10/2009 21:23

Vlody a raison!
on voit bien la politique de droite dans cette affaire.
Le commerce avant tout pour le reste on verra après!
quelle décadence!
Rien ne peut arreter l'école de la République même si parfois sa politique peut être condamnable!

6.Posté par l' le 09/10/2009 22:01

bien sur que vlody a raison! au tampon l'ecole passe apres le fete

7.Posté par Panenin le 09/10/2009 23:07

Tout prétexte est bon pour critiquer, monsieur Vlody. Mais on oubliera pas de sitôt que c'est grâce vous et à vos amis du conseil général que nos impôts locaux ont fortement augmenté cette année.

8.Posté par coco974 le 10/10/2009 07:11

La droite du côté des commerçants? Pas au Tampon en tout cas! Vu la pagaille à la mairie, vu dans quel état est le centrre ville, je me demande si on a un maire de droite ou un fantôme de gauche aux commandes du navire municipal???? Je suis commerçant mais je ne voterai pas à droite pour les prochaines élections! Bye bye Didier l'incompétant!!!!

9.Posté par jiji le 10/10/2009 07:30


C'est bien de dénoncer cette décision de la municipalité.
Mais combien d'heures de cours sont perdus chaque année à cause des grèves et autres débrayages décidés au moindre incident.
N' y a t-il pas moyen de régler les problèmes sans pénaliser les élèves ?
Il serait bon que M. Vlody s'en émeuve également et se fasse entendre durant ces moments là.

10.Posté par bertel le 10/10/2009 07:37

Il ne faut pas tout mélanger. Il n'y a pas là d'opposition politique, juste la réflexion d'un parent qui, comme tous les parents, constate qu'au Tampon, tout passe d'abord et avant tout par la fête.

C'est significatif ! Les parents attendent d'un maire qu'il aide l'école, pas qu'il les ferme plus que de raison, même si le premier adjoint ( chargé de l'éducation en plus ) nous dit que cela a été fait "avec les services de l'éducation nationale".

Bertel de Vacoa

11.Posté par JJG le 10/10/2009 09:16

Vlo est de retour pour nous jouer un mauvais ......tours
Monsieur Vlody il est important pour vous de faire un retour en arrière et de une auto critique liée au différent mouvement de gréve de cette année ou le PS soutenait et appellait et maintenir les mouvemnt combien d'heure de cours non pas étaient assurées???, combien d'entreprise subissent encore cette situation? combien de temps encore allez vous jouer au sauveur???
combien de temps allez vous Monsieur Vlody monter les citoyens les uns contre les autres pr vos spéculations vos déblatérations vos propos a la limite du ridicule............
Alors à la question le maire est il acteur de la vie éducative de sa commune??
je reponds plus que jamais .... je n'en doute pas .........


12.Posté par ti baba le 10/10/2009 09:51

Bravo M. Vlody ! Comment font les parents qui travaillent ? Comment font les enfants en difficultés ? Il ne faut pas tout mélanger...

13.Posté par Ecœuré le 10/10/2009 09:55

Raison ou pas c'est classique on se fait un nom pour plus tard ça rapporte la politique
on se fait voir et entendre on se place sur la ligne de départ

si demain c'était lui le maire le language ne serait pas le même on connaît le refrain

le tort s'est de faire une structure pour des fêtes près des écoles ça c'est pas malin

en regardant bien , deux jours avant les vacances ne changera pas grand chose , parmi les élèves il en manque certainement

Si vlody le crie haut et fort c'est de faire de la récupe politique sous couvert de son pseudo étonnementude et sa choquétude ( ségolène ).

Grossir des choses parfois vrais certes mais à des fins plolitiques maire pas exemple puis député

Suis pas pour ces gens de droites et de gauches partis un coup toi un coup moi

ne vous laissez pas pièger c'est son jeu

je ne tombe pas dans son panneau

14.Posté par JJG le 10/10/2009 10:18

Monsieur Vlody voila comment vous voulez gagner les prochaines échéances chapeau.......
Il est temps pour d'être sérieux et de ne pas prendre les Tamponnaises et Tamponnais pour des pantins.....
Trouver des solutions aux jeunes à qui vous avez promis monts et merveilles et qui ne cessent d'attendre encore et encore ........
Vous êtes un fin acteur.... la récupération politique c votre dada..........

15.Posté par lye le 10/10/2009 10:56

Oui la mairie s'est plantée lamentablement;
Oui le rectorat s'est plié devant un député UMP.
Image même de la décadence qui règne au service des écoles au rectorat.

Toufefois, Monsieur VLODY pourrait il mettre en avant le nombre d'heures de cours qu'il a réellement assuré l'année dernière en tant que professeur?
Pourrait il nous informer du nombre d'heure de cours qu'il a privé du fait de ses mandats les élèves dont il a la responsabilité ?

Balaye devant ta cours !

16.Posté par JJG le 10/10/2009 11:42

" La critique est aisée, mais l'art est difficile"
Il est très facile de critiquer ce que font les autres, autrement plus difficile de réaliser quelque chose
à Monsieur vlody ..... Trois questions
" pourrait il mettre en avant le nombre d'heures de cours qu'il a réellement assuré l'année dernière en tant que professeur?
Pourrait il nous informer du nombre d'heure de cours qu'il a privé du fait de ses mandats les élèves dont il a la responsabilité ? Posté par lye le 10/10/2009 10:56 "
Aussi comment Peut il cummmmmmmuler l'ensemble de ses fonctions politiques associatives etc ...??
N'a t-il passsi aussi des comptes à rendre à la population ?

.............

17.Posté par Sebastien le 10/10/2009 11:58

Merci monsieur Vlody de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas, j'ai été moi même choqué et révolté par cette décision municipale et nous sommes de nombreux parents d'élèves à l'etre !
Il est triste que Mr Paulet Payet stigmatise la réfléxion de son opposant de la sorte car c'est tout d'abod une reflexion civile sur la place de l'école dans la ville.
Au lieu de fermer carrement les écoles, un dispositif aurait pu mettre en place.
Je suis trés déçu de ce genre de décisions de la part de la Mairie.

18.Posté par agar le 10/10/2009 13:48

qu'on supprime une fois pour toute le superprivilège que divers enseignants disposent de par leur profession pour cumuler diverses activités très lucratives, particulièrement politique. Celui-là par exemple: marmailles y vient l'école dans sa classe! y étonne pas moin na point un y connait lire. C'est pour ça qu'en introduisant le KREOL à l'école ça va assurer l'évolution de zot couillonisme qui rime bien avec socialisme.

19.Posté par Eric le 10/10/2009 14:53

Bravo JJG!

Je voulais poser la même question...Vlody se la joue vierge effarouchée...alors que sa virginité en tant que professeur consciencieux qui ne rate jamais un cours est bien loin derrière lui!

20.Posté par bertel le 10/10/2009 19:25

"18. Posté par agar le 10/10/2009 13:48 "

MDR !

Agar.. comme égaré ....

Bertel de Vacoa

PS : A quand un site avec des internautes identifiés....n'ayant qu'UN SEUL pseudo !!! -- Je suis toujours prêt à payer le prix quotidien de mon journal papier... pour être débarrassé... définitivement des posteurs volatiles....

21.Posté par nicolas de launay de la perriere le 11/10/2009 17:02

et de combien d'heures le brave et jeune Didier Robert prive t il ses citoyens tamponnais, en étant à Paris à l'Assemblée Nationale, à ne pas s'occuper de ses con-citoyens ...? complètement stupide, la réflexion sur les heures de cours de JJV...la question est de savoir comment le rectorat traite le cas de ses prof élus.... n'oublions pas le cas de la présidente du département, ump.... à vouloir balayer devant sa porte...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter