MENU ZINFOS
Social

Jean-Hugues Ratenon : “Nous sommes dans un rapport de force”


Jean-Hugues Ratenon était moins amer ce matin. Plus posé et serein, le président d’Agir pour nout convient qu’il y a eu des avancées depuis la mise en place du Cospar. Mais celui qui en est de ses principaux membres, juge ces mêmes avancées bien minces.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Mardi 10 Mars 2009 à 12:01 | Lu 583 fois

“La mobilisation d’aujourd’hui c’est pour nous aider, pour booster et à repartir plus fort dans les négociations. Il faut savoir qu’il y a des avancées au niveau du gaz, du logement, des revenus, des prix… Il y a des avancées. Mais elles ne sont pas suffisantes pour que l’on arrête notre mouvement”.




1.Posté par Cambronne le 10/03/2009 12:46

Une question reste en suspend quand ils auront eu se qu'ils réclament iront ils enfin travailler ?
ne je ne pense pas assistanat oisiveté

2.Posté par darkalliance le 10/03/2009 13:05

Combien d'ISF à la RÉUNION ?

3.Posté par franck974 le 10/03/2009 13:23

ils ne seront jamais satisfait cela c'est sûr
et ils ne sont pas fichu d'arrêter le mouvement

4.Posté par Gros Louis le 10/03/2009 15:15

Rapport de force? Raté....non? Et ta fiche de paie, mon coco, quand vas-tu la publier sur Zinfos?

5.Posté par FRANCO le 10/03/2009 16:45

Il est une évidence : dans le nord les deux partisans inconditionnels "du fameux rapport de force musclé" sont Ratenon, militant activiste PCR camouflé association Agir pou nou tout, et ivan Hoareau courroie de transmission syndicaliste du PCR et voisin de la famille Vergès apparemment au lotissement jujube de la Possession (selon le JIR). Comment alors s'étonner alors que des manifestants par dérive deviennent des "émeutiers" pour agiter la Réunion et permettre ainsi, oubliant un couplet de l'Internationale :"Ni Dieu ni Maître... ni Sauveur suprême", à notre éternel grand sauveur Paul Vergès une fois de plus de sauver son "bon peuple" de la chienlit dont il a été à l'origine de la situation économique seul à la tête de son royaume dans sa pyramide inversée. Toux ceux qui ont dénoncé le risque de voir le COSPAR subir une manoeuvre politicienne du PCR ne se sont pas trompés. Max Banon, autre militant très activiste du PCR dans le sud, représentant du COSPAR dans le sud, lui aussi comme Ratenon et ivan Hoareau appelle au "rapport de force" donc après "dérapage" au trouble violent et aux réactions nécessaires légales des forces de l'ordre.
Qui sont les responsables ? qui sont les coupables ? A qui profite la situation présente ? Qui projette de récupérer les conséquences de ces violences ? A chaque Réunionnais de se faire son opinion.

6.Posté par lola le 10/03/2009 18:29

ce mec me sort par les yeux et par les oreilles!!!!!!!!!quand est-ce qu'il va fermer sa (...)?

7.Posté par denis le 10/03/2009 18:49

J' encourage Hoarau et Ratenon a continuer le mouvement, la vie est trop chere ici, mais il doivent avoir un service de sécurité pour canaliser les lanceurs de galets.
Franco, encourage-les à travailler au corps les compagnies aériennes, qui nous vendent des billets déments !.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes