Société

Jean-Hugues Ratenon : "Le peuple doit se lever, se mettre en marche"

Mardi 13 Février 2018 - 15:46

Le Député Insoumis publie une tribune contre la politique du gouvernement Philippe, en particulier la baisse drastique des contrats aidés couplée à la baisse des dotations de l'Etat aux collectivités. Le député souligne le "rôle de soupape" sociale que jouaient ces contrats, et évoque une "agression permanente du gouvernement contre les plus pauvres". Jean-Hugues Ratenon se dit prêt à accompagner les Réunionnais dans la lutte organisée, appelant à la résistance populaire.
Ci-dessous, sa tribune.


Et maintenant qu’est ce qu’on fait ? 

Depuis le mois de juillet de l’année dernière, les associations, les chambres consulaires, les syndicats, les élus, n’ont eu de cesse d’alerter le Gouvernement sur les conséquences d’une diminution du nombre de contrats aidés à la Réunion.

Que ce soit pour le fonctionnement des cantines, des transports scolaires, les crèches, la surveillance des enfants dans la cour de l’école, l’accompagnement des personnes âgées, l’aide apportée en milieu hospitalier, l’entretien des espaces verts, le nettoyage des ravines pour éviter un risque sanitaire ; le Président de la République et son Gouvernement ont fait la sourde oreille et ont mis leur plan à exécution avec le nouveau dispositif PEC (parcours emploi compétences) faisant passer le quota des contrats de 24 000 à 11 150 cette année selon le Préfet.

Le pouvoir inflige une double peine aux Collectivités : faire moins de contrats et payer plus cher, car l’aide de l’Etat passe de 80% à 60 voire 50% dans le nouveau dispositif. Un effort financier supplémentaire demandé alors que dans le même temps, l’Etat baisse ses dotations aux Collectivités.

Ce mauvais coup (encore un) porté à ceux qui sont les plus éloignés de l’emploi met en péril la cohésion sociale, le rôle de soupape joué par ces emplois va disparaitre. Le bon fonctionnement de tous les services est mis à mal. Le Gouvernement joue avec le feu.
Face à cette réforme brutale, injuste, il revient à tous de se mobiliser. On n’obtient rien sans la lutte.

Que dans chaque quartier la contestation se structure. Devant l’agression permanente de ce Gouvernement contre les plus pauvres, nous devons opposer un front commun. Le peuple doit se lever, se mettre en marche.  

La résistance pour une Réunion insoumise doit s’organiser.

Je suis prêt.
 
                                                                                      
 Jean Hugues Ratenon
 Député de la Réunion
B.A
Lu 2303 fois



1.Posté par Marie le 13/02/2018 16:04

tiens cela faisait longtemps......!
il a pas compris ou il ne veut pas comprendre, c'est peut être trop dur pour lui certainement....mais toutes les couches sociales vont passer à la trappe cher Monsieur, la France doit renflouer les caisses, fini les perfusions à une certaine catégorie, fini les largesses de dame patrie, arrêtez de pleurer, l'assistanat c'est terminé....maintenant faut se prendre en charge, il n'y a pas de raison que les riches, les fonctionnaires et les retraités soient ponctionnés et nos petits assistés continuent de garder la bouche ouverte en attendant encore plus que ce qu'ils ont et toujours sans contrepartie....à un moment faut s'arrêter, se poser les bonnes questions et trouver des solutions plus concrètes que de ne rien faire et tout avoir.....!

au fait M.RATENON on vous a prélevé combien de CSG sur vos indemnités de député???? rien parait il!

je cite "Selon Marc le Fur, cette nouvelle suppression de la CSG et de la CRDS sur les frais de mandat parlementaires représenterait sur le quinquennat en cours un manque à gagner de plus de 16 millions d'euros pour l'Etat. "C'est inexplicable aux yeux de la population", commente-t-il auprès de LCI en faisant référence à l'augmentation prochaine, en 2018, d'1,7 point de la CSG pour l'ensemble des Français.

cela ne vous dérange pas à priori....car là il y a déjà une inégalité.....!

2.Posté par noe le 13/02/2018 16:23

Attention !
Il appelle à la révolte ! à la Révolution !
Quand ? au mois de mai 2018 ?

3.Posté par JORI le 13/02/2018 17:04 (depuis mobile)

Emplois aidés = emplois électoraux. Les collectivités ne sont pas là pour acheter une paix sociale grâce à ces emplois. Pour rappel, il ne devrait pas y avoir d'emploi aidé aux espaces verts puisque D.Robert avait promis 10000 emplois verts.

4.Posté par margouillat974 le 13/02/2018 17:36

@ 1 Ce sont les députés " En Marche" qui ont voté les lois sur la C.S.G. et leur exonération pour les députés, ministres. Ne vous trompez pas de cible dans vos reproches. Sachez que tant qu'il y aura suffisamment dans les assiettes, le gouvernement imposera ses nouvelles règles, puisqu'ils sont les plus nombreux et qu'aucun " frondeur" n'est toléré par Jupiter. Mais le jour où les démunis n'auront plus de quoi payer la facture d'électricité, le loyer ( aussi minime soit-il) et la pitance : A votre avis, que se passera-t-il?
60 milliards d'évasion fiscale avec la bénédiction de l'état, la suppression de l' I.S.F., le C.I.C.E qui n'a pas empêcher les délocalisations ni les licenciements en masse, le payement de la formation à l'emploi par l'état ( c'est-à-dire, nos impôts) aux multinationales qui s'implantent en France, sans impôts, et à qui l'état fournit terrain et subventions...La liste des assistés est encore longue..Pour peu qu'on y rajoute les retraites dorées et les prébendes des ex ministres, présidents, chefs de cabinets...2ou trois millions à la côte d'ivoire , 1 ou 2 millions pour le Sénégal( ce qui n'empêche pas les ressortissants de ces contrées de venir profiter de l'hospitalité française...Non , Marie, les plus assistés ne sont pas ceux que vous désignez et ils nous coûtent beaucoup plus cher !!

5.Posté par Sainte Marie le 13/02/2018 18:07 (depuis mobile)

À post 1 . Décidément la grappe est bonne.
Arretez de vous en prendre aux plus démunis. Vos commentaires sont exécrables. Vous vivez sûrement dans l '' opulence et tant mieux pour vous . Mais laisser au moins les autres tranquille. Arrêtez de planer!

6.Posté par Moi président le 13/02/2018 18:23

Personnellement :

- d'accord pour dénoncer le côté brutal de la suppression des contrats aidés, notamment dans les associations. Néanmoins il serait bon de proposer une ou des solutions alternatives, plutôt qu'un simple status quo

- favorable à une baisse des dotations de l'Etat, sachant que le plan de l'Etat est peut-être là aussi un peu brutal. Rendre les collectivités moins dépendantes de l'Etat, c'est les responsabiliser face aux contribuables locaux, c'est instaurer une concurrence en termes de gestion entre les différents partis prétendants, et à terme ça ne peut être que bénéfique

- toujours pas d'accord sur "l’agression permanente de ce Gouvernement contre les plus pauvres" : les plus pauvres ont globalement été préservés, par rapport à d'autres

- ce qui sauvera le pays, c'est l'emploi privé, et le gouvernement tente une stratégie pour faire venir ou revenir des entreprises privées. Cette stratégie était connue d'avance, et on en avait eu un avant-goût avec la loi travail du précédent gouvernement. Les électeurs ont fait leur choix, et dans la vie il faut savoir accepter la défaite. Le gouvernement ne pliera pas devant un parti qui ne représente pas plus de 20% des électeurs, ça a déjà été dit

- la Réunion a des spécificités en raison de sa position géographique, on le sait tous, et il vaudrait mieux s'orienter vers un statut spécial, comme en Corse ou ailleurs. Ca passera forcément par une moindre dépendance vis-à-vis des dotations de l'Etat, et par de la réflexion stratégique plutôt que par de la contestation

Il aurait été plus intéressant pour l'île de s'organiser quartier par quartier pour lutter contre la pollution, l'insécurité, le décrochage scolaire, les conflits de voisinage, ...

7.Posté par alcide le 13/02/2018 18:30

Comment le peuple peut-il se lever, il est couché, lié avec des fers... Macron, on s'en souviendra dans les livres d'histoire...

8.Posté par Marie le 13/02/2018 18:57

ok Margouillat cela aussi et révoltant je suis entièrement d'accord avec vous mais peut on aussi continuer à distribuer encore et toujours des aides et jusqu'à quand? c'est jamais assez, et en contre partie RIEN! Arrêtons de toujours noircir le tableau car chez nous beaucoup profites du système, travaillent au noir et s'en sortent très bien alors arrêtons de brandir le drapeau de la misère qu'on aille voir à Mada ce qu'est la vrai misère svp! faites un tour dans les parkings des logements sociaux, regardez les voitures, les antennes télé et chez nos opérateurs qui achète le gsm dernier cri....sans oublier les commerces.... .faut arrêter là! Par contre vous en avez qui eux paient tout et sont encore ponctionnés et ce contribuable en a marre!

9.Posté par ah ah ah le 13/02/2018 19:24

Ratenon ou la arrive la par accident comme Macron.
Zot deux c cheval un tour , na pi rien pou zot.
Moin la pa vote po ou ni po Macron , zordi quand mi entend freedom , mi di gout aster.
Profite bien . Nar vi.

10.Posté par Sainte Marie le 13/02/2018 20:01 (depuis mobile)

À post 8 . Si le système ne vous plait pas,cassez vous ailleurs ! Vous payez des impôts et vous n'' êtes pas la seule. Pour le travail au noir, sûrement les gens de votre espèce qui l''entretien. Arrêtez de critiquer et soyez BONNE avec votre prochain.

11.Posté par margouillat974 le 13/02/2018 21:08

@ Marie : Il y en a sûrement qui profite du système , mais vos parents, les miens, moi et vous-même, nous sommes battus pour obtenir des droits et des avantages. S'il n'y avait pas eut ses combats, nous en serions au même point que Mada ou l'inde. Ce sont nos élus qui veulent nous vendre, comme ils ont déjà bradé toutes les technologies, industries, recherches et depuis bien longtemps. Qu'est-ce que la France la France a réaliser depuis le T.G.V. ? Nos universitaires en viennent à se crêper le chignon, non pour des découvertes, des progrès technologiques, des vérités ou contre-vérités... non, pour rien de tout cela, mais pour trouver la meilleure façon d'enseigner l'écriture inclusive ! Comme ce député n'a qui n'a d'autres préoccupations que de faire aimer les math, ou cette autre député catalogué comme le plus absent dans l'hémicycle , qui avait pourtant rappeler au peuple " mais qu'est-ce que c'est que 5 euros" qui est entrée en furie à l'annonce d'amende envers les députés trop souvent absent. L'exemple vient de haut.
Le 6 du mois, vous voyez les caddys des supermarchés bien remplis de malbouffe bon marché : oui, les pauvres font des réserves en croyant profiter de prix attractifs . En fait, ils s'empoisonnent doucement, oui, les pauvres achètent aussi des téléphones, des télés, puisque nous vivons à l'époque du crédit à la consommation ( tu prends aujourd'hui et tu payes pas cher, mais longtemps)La grosse cylindrée au pied des HLM : à part le commerce denrées illicites, je ne vois pas comment un R.S.A. , habitant dans un HLM peut s'en payer une : encore un mythe qui a la peau dure. Le travail au noir est rendu pratiquement impossible, tant les contrôles pleuvent sur les entreprises et les " bénéficiaires" des aides sociales.
Comme je vous l'ai dit : ne vous trompez pas de cible, les assistés ne sont pas ceux que l'on désigne à la vindicte populaire.
Un chômeur peut chômer : il a payé des assurances chômages et un malade doit être soigné, un sans ressource est pris en charge par la communauté et cela s'appelle : la solidarité nationale.
Il y a tellement de scandales, de détournement d'argent du contribuable ( le dernier: 1/2 million pour la ballade du 1 er ministre sous prétexte que la France ne pouvait rester sans le président et le 1er ministre pendant 2 heures , et il "assume", le bougre! en attendant, il n'a pas remboursé son taxi! ) ( La Belgique est restée plus d' un an sans chef d'état, l' Allemagne 3 mois!) Les nouveaux députés, qui ne brillent pas par leurs présences aux débats à l'Assemblée Nationale ont demandé et obtenu une "rallonge" de leurs indemnités pour avoir " un pied-à-terre"à Paris : 1200 euros : ça représente combien d'allocations? ( Ils sont 577) et qui le leur a permis?
Moi, c'est surtout ceux-là qui me dérangent et pour les résultats que l'on connait, je trouve qu'ils profitent beaucoup de leurs situations.

12.Posté par margouillat974 le 13/02/2018 22:22

@ 6 Les recettes éculées, on les connait depuis 40 ans!!Les grandes entreprises qui s'installent en France ne viennent que pour profiter des subventions, des travailleurs payés en partie par l' état, des terrains offerts et des réductions d'impôts. Elles restent le temps de bâfrer, puis trouvent d'autres cieux plus cléments et ferment boutiques, avec ou sans trompettes et tambours. Les industriels français sont partis depuis longtemps et s'il avaient l'intention de revenir, ça se serait su!! L' eau, le rail, l'électricité, les autoroutes, la poste, les télécommunications, la technologie de pointe, nos arsenaux, et maintenant les terres agricoles sont vendus à des consortiums privés, ce qui amoindrit encore l'autorité de l'état et ne risque pas d'attirer beaucoup d'investisseurs, face aux risques encourus et la tension montante entre les Français , les immigrés installés et intégrés depuis longtemps et les " nouveaux arrivants".
Les forces de l'ordre n'ont pas plus de force que d'ordre : traiter comme des valets par l'état ,comme des cibles à abattre grâce à la bienveillance des tribunaux qu favorisent l'agresseur " pour ne pas faire de vagues": Comme j'ai aimé le discours de Jupiter à Calais : Messieurs la Police, soyez doux et gentils avec les pauvres migrants, sinon gare à vos fesses ! Et l'on a vu le résultat quelques jours après rixe à Calais" 1 mort et 4 blessés chez les " migrants", mais on a oublié de parler des calaisiens blessés ( dommages collatéraux)
En ces temps incertains, je vois mal un entrepreneur poser ses valises et planter son usine s'il a le choix de le faire ailleurs!
La loi travail, c'est très bien : plus besoin de se battre pour les réductions du temps de travail, le travail s'est réduit tout seul ( la paye aussi)
Les pauvres , mais qu'entendez-vous par pauvres? : Les R.S.A. / Ils " toucheront encore le même montants quand leur loyer, la nourriture,les factures d'eau et d'électricité auront augmentés du double, si le département dont ils dépendent en a encore les moyens.
Les malades: beaucoup déjà renoncent à des soins parce qu'ils ne peuvent payer une mutuelle correcte
Les retraités: les cocus de l'histoire l' augmentation de la la C.S.G. ne devait les toucher qu'à hauteur de 1200 euros, apparemment ça touche même les retraités à 450e/mois.
Les zélus locaux sont déjà ,à mon goût, trop indépendants : une fois élus, ils décident ce que bon leurs semblent et nous les laissons faire. Sur l'île de la Réunion, petit département, ils trouvent même le moyen de se bouder : M. Robert a bien déclaré ne rien vouloir avoir à faire ( dire,) à M. Fontaine: Se souvient-il des termes de son mandat? Peu importe leur égo respectif, mais ils doivent marcher main dans la main, que ça leur plaise ou non!!
Et tant que les électeurs n'auront pas compris que les élus sont à leur service et pas le contraire, rien n'avancera !

13.Posté par Zouave le 13/02/2018 22:59

Bravo Jean Hugues. Mais comment te joindre?

14.Posté par cmoin le 13/02/2018 23:26

Stop à l'assistanat total!

15.Posté par Grandimoune le 14/02/2018 06:24 (depuis mobile)

Avant de vous en prendre au plus demunis vous croyez qu avec 450 euro par mois ils peuvent faire tous ce que vous dites il y électricité qui n arrete pas d augmenté, l eau aussi , les courses et les repas de la cantine le gaze et le loyer a médité.

16.Posté par Jean marc NAGES le 14/02/2018 06:36 (depuis mobile)

Les suiveurs non pas la foi sot y veut just 5kg boucan ou saucisse et Mme Aude acer replesaille Moin mi CONNAIT PAS a li sa

17.Posté par tiorpia le 14/02/2018 06:45 (depuis mobile)

Oui il faut se lever bouger ses fesses pour So let chercher un emploi se metre en marche se compter que sur soi meme en somme se demerder voila ce que ratenon doit dire au peuple pas de l assistanat comme il prone totoche....

18.Posté par Marie le 14/02/2018 07:16

à post 12 Margouillat, tout comme "moi président" merci pour vos réponses instructives, au moins vous vous favorisez le débat contrairement à certains comme "Sainte Marie" qui avec l'éternel refrain du lé pas content dehors...ne relève pas le niveau.!

19.Posté par T le 14/02/2018 07:57

Ah ! En Marche ! On change de camp déjà ?

20.Posté par zorro le 14/02/2018 07:59

Ratenon n'aime pas l'hiver en métropole. Trop froid, trop gris, trop triste...
Alors plutôt que de donner l''impression d'abandonner ses fonctions de député en se réfugiant dans notre chaleur tropicale, il s'agite à la Réunion, il y fait du vent.
Il montre qu'il existe et qu'il "travaille".
Il vitupère contre le pouvoir, dont par ailleurs il fait partie (Le "pouvoir législatif" ça ne lui rappelle rien?).
Parions que dès l'arrivée de la douceur du printemps métropolitain, vers avril mai, notre oiseau migrateur (mais aussi vrai gratteur) ira à nouveau se percher au Palais Bourbon pour continuer à pester contre lui-même et contre ses congénères.
Il libèrera ainsi nos médias de son caquetage tonitruant et envahissant, probablement jusque vers novembre/décembre 2018, arrivée des premier froids métropolitains....
Ah l'ornithologie parlementaire, quelle science passionnante!

21.Posté par oté la Réunion le 14/02/2018 08:20

A Margouillat974
Vous avez bien résumé la situation : les profiteurs en sont pas ceux que l'on croit. Le petit peuple n'a que les miettes pendant que les riches s'empiffrent et se lèchent les doigts!

22.Posté par Hubert le 14/02/2018 09:00

Lui il est d'accord pour que ce système perdure, il en a profité personnellement et il est soutenu par certains maires qui abusent depuis toujours de ce système.

23.Posté par GODEFROI1099 le 14/02/2018 09:01

"se mettre en marche" vraiment Monsieur RATENON?

24.Posté par bonnet piron le 14/02/2018 10:20

les emplois aides ne sont qu une monnaie d echange entre le maire et ses administrés ! ils sont reservés toujours aux memes personnes et aux memes familles ! quand aux insoumis ceux d en haut qu ils commencent par apprendre ce qu est honneteté

25.Posté par Sainte Marie le 14/02/2018 11:59 (depuis mobile)

À 18.c''est plutôt vous qui ne relève pas le débat avec tout votre dénigrement envers les plus démunis. J'' ai dit cassez vous mais non " si le pas content dehors ".fuyez la république ma chère. C'' est ce que je voulais dire. À mada peut-être ??

26.Posté par etpuisquoi le 14/02/2018 12:06

Et finalement M Ratenon depuis que vous êtes élu vous avez fait quoi concrètement à part vous montrer partout ???

27.Posté par Marie le 14/02/2018 15:23

M.Ratenon au lieu de prôner sans arrêt l'assistanat et attiser la haine de cette jeunesse désœuvrée, sachant très bien que cela va vous attirer un bon nombre d'électeurs....comme les maires l'ont toujours fait du reste avec les contrats aidés..!
Donc Il serait peut être plus judicieux de trouver des solutions autres que la main tendue à toujours donner d'une part, de rendre aussi obligatoire pour ces jeunes faute de quoi les aides seraient suspendues... donc de suivre une formation dans des créneaux porteurs et surtout leur faire comprendre que dans un avenir proche ces aides vont diminuer voir disparaitre. Vous savez aussi comme un grand nombre de nos politiques qu'il serait plus que temps d'arrêter d'utiliser cette population pour vos ambitions politiques, le créole mérite mieux!
Comme vous le savez également, et vous le dites sans arrêt ces jeunes veulent tous travailler mais ne trouvent pas de boulot....n'est ce pas???.....!

Là M.Ratenon ce serait une démarche bien plus saine et surtout bien plus utile à la population que celles que vous entreprenez à tout va actuellement et qui est de brasser beaucoup d'air......!

28.Posté par alcide le 14/02/2018 16:56

Au pays des guignols, Ratenon est roi. On joue le guignol, pour faire passer la pilule, mais rien ne change. Quelles actions sont mises en place par les députés de la France Insoumise pour arrêter le génocide social mis En Marche ? Des discours, parfois des défilés dans la rue qui s'éternisent avec la complicité des syndicats jaunes, pour rien du tout. Ils sont comme les autres complices d'un système, qu'ils ne veulent surtout pas anéantir. Collabos comme les autres, le jour venu de la libération, nous nous en rappellerons.

29.Posté par citoyen le 14/02/2018 17:50

Plus le temps passe nous avons en politique des comiques plus que moroses qui n'arrivent pas à motiver, qui n'arrivent pas à créer...et qui arrivent avec peine à faire rire la population. Ce monsieur doit bien le savoir après avoir fréquenté sudre et vergès qu'ils ne sont pas là pour améliorer les conditions d'existence de qui que ce soit; chaque être humain est maître de son destin, et en politique lorsqu'on raconte des balivernes telles: 'il a travaillé beaucoup pour la Reunion'; il a travaillé quoi? A part profiter ses proches et lui seul: c'est à dire qu'il n'a fait qu'exploiter ses électeurs pour s'asseoir sur un trône qu'il n'échangerait avec personne d'autre. Il lui reste à donner l'exemple de sa témérité: faire comme le portrait de st-leu devant son subalterne de la Préfecture; faire un sitting devant l'Assemblée Nationale, on peur parier que même mélanchon se mettra à poil par solidarité avec la population africaine déphasée qui en a marre de l'assistanat!

30.Posté par margouillat974 le 14/02/2018 18:29

@ 27 et 28 Alors, Marie, prête à investir vos économies dans un projet d'entreprise ? Ou bien êtes-vous prête à embaucher un de ces jeunes, tout formé et enthousiaste à l'idée de trouver son premier job? Alors, faîtes-le, et arrêtez de dire que les jeunes, les chômeurs ne veulent pas bosser et qu'ils attendent la main tendue comme des mendiants!! Et ne me parler pas d'aller chercher un job en métropole : les places sont déjà prises, et ça va dégraisser sec chez les fonctionnaires!
Je vous rappelle , au cas où vous l'auriez oublié, que M.Ratenon est député de l'opposition et que ce sont les R.E.M. qui dicte la loi !
Au regard des milliards de milliards de bénéfices engrangés par les multinationales, en exploitant la misère des ouvriers par exemple à Mada ou en chine,parce que chez eux, la solidarité nationale n'existe .pas, parce que les employeurs n'ont aucune considération envers les humains, que leurs chef d'état ne sont que des garde-chiourmes corrompus, que seul le profit est important, nous devrions accepter de n'avoir ni toit, ni nourriture, ni eau ? Vous achetez des produits " made in china" parce que c'est bon marché, sans vous soucier de savoir comment ce produit a été fabriqué, ni par qui, mais sachez que c'est un gamin de 10 ans qui a cousu votre tee-shirt, pour un bol de riz : c'est cela, l'avenir que vous souhaitez aux générations futures?
A la réunion, les machines remplacent peu a peu le travail des hommes, l'agriculture se transforme en laboratoire à ciel ouvert, les gabiers remplacent les guichetiers, les caissières du supermarché sont aussi remplacées par des machines, et croyez-vous un seul instant que les entreprises perdent de l'argent en supprimant ces emplois?.. Alors, au lieu de critiquer l'action de ce député, trouvez des solutions pour l'emploi : les humains ont besoin de manger, boire et avoir un toit sur la tête, et comme les industriels nous obligent à consommer leurs produits : il va bien falloir qu'ils lâchent un peu (ou beaucoup) d'argent dans la solidarité nationale, ce dont les a exempté Jupiter et ses potes de Bruxelles et qui est une hérésie pure.
Vous êtes les héritiers de longues luttes ouvrières, vous en bénéficiez et au lieu d'aider les députés qui font front commun contre Jupiter, vous les massacrez. Fallait pas voter pour un employé de banque, on vous l'avait dit!
Si la population africaine , comme la population européenne le voulait vraiment, les situations auraient depuis longtemps changé : c'est bien joli de critiquer, chouiner derrière un écran, ou aboyer contre le maire, le député ou le président : hé, les héritiers, qu'est-ce que vous aller faire?

31.Posté par Moi président le 14/02/2018 19:12

@6 : on ne risque pas de les connaître depuis 40 ans, puisque c'est la première fois qu'on touche au Code du travail dans un sens favorable à l'entreprise.
Si les rouges s'affolent autant depuis que Macron est président, c'est peut-être parce qu'ils croient eux aussi que la recette peut marcher.
On verra bien ce que va donner, si les patrons vont suivre ou se réserver pour un président encore plus favorable.

32.Posté par Marie le 15/02/2018 09:00

Alors Margouillat vous proposez quoi VOUS????

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter