MENU ZINFOS
Communiqué

Jean-Hugues Ratenon : Le glyphosate, ou quand l'intérêt financier prime sur la santé


Hier, lundi 27 novembre, la commission européenne a voté le renouvellement d'autorisation du glyphosate, principalement vendu sous l'appellation RoundUp, de la compagnie Monsanto, ce pour 5 ans. Un vote qui scandalise Jean-Hugues Ratenon, du fait de la dangerosité reconnue du produit désherbant. Ci-dessous, le communiqué du député France Insoumise.

Par BA - Publié le Mardi 28 Novembre 2017 à 17:47 | Lu 1431 fois

Jean-Hugues Ratenon : Le glyphosate, ou quand l'intérêt financier prime sur la santé
Le glyphosate ou quand l'intérêt financier prime sur la santé.

Contre toute attente, la Commission Européenne a pu autoriser pour 5 ans encore l'utilisation du glyphosate dans les pays européens.

Malgré une forte opposition dans l'opinion, l'Allemagne, qui s'était abstenu lors d'un 1er vote il y a 15 jours, a finalement voté hier, lundi, pour une autorisation de ce désherbant jugé potentiellement cancérigène par le Centre International de Recherche sur le Cancer.

Une décision de l'Allemagne mais aussi de la Roumanie, Bulgarie et de la Pologne qui a permis à la Commission Européenne de disposer d'une majorité qualifiée d'au moins 55% des États membres représentant 65% de la population européenne.
La France a voté contre.

Pour certains, le volte face de Angela Merkel tiendrait du fait qu'une entreprise de son pays va bientôt racheter Monsanto, l'actuel fabricant américain du glyphosate. Une fois de plus, les intérêts financiers passent au dessus de la santé des populations. Je le déplore. Je suis consterné par une telle attitude irresponsable pour la planète.

Toutefois, le Président Macron s'est engagé dès hier soir à faire interdire cet herbicide d'ici 3 ans en France. Je prend acte, espérant que ce ne sont pas des paroles en l'air.

Il est également de la responsabilité de nos agriculteurs de ne pas succomber à la tentation du profit à moindre coût au détriment de la santé de la population. Nous devons tous tendre vers des produits agricoles sains pour nos enfants, pour nos petits enfants.

Jean Hugues Ratenon
Député de la Réunion




1.Posté par margouillat974 le 28/11/2017 19:37

Et moi qui croyais encore bêtement qu' Aucune décisions ne pouvait être prise sans l'accord des 28 membres de l'Union! Je vais finir par croire qu'on est roulé dans la farine.

2.Posté par Moi président le 28/11/2017 20:21

Toutefois, le Président Macron s'est engagé dès hier soir à faire interdire cet herbicide d'ici 3 ans en France. Je prend acte, espérant que ce ne sont pas des paroles en l'air.

En effet, et il faut souligner l'honnêteté de Ratenon sur ce point.
Le problème, c'est que cet engagement de Macron va à l'encontre de sa volonté de secouer l'UE sur bien d'autres points. En effet, dans 3 ans, si cet engagement se concrétise, la France sera hors-la-loi.

Il est également de la responsabilité de nos agriculteurs de ne pas succomber à la tentation du profit à moindre coût au détriment de la santé de la population.

Ratenon est bien gentil, bien mielleux, en parlant comme ça aux agriculteurs :

"De leur côté, les milieux agricoles se félicitent de la sortie de l’impasse. « Nous actons ce compromis de cinq ans qui n’a été possible que grâce au pragmatisme d’un grand nombre d’Etats membres européens et nous déplorons que la France ne s’y soit pas ralliée et ait choisi de faire bande à part », indique la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) dans un communiqué publié immédiatement après le vote mais juste avant la déclaration du président français, réaffirmant la volonté française de sortir du glyphosate unilatéralement dans les trois prochaines années.

« On est en train de se diriger vers une forme de nationalisme, une position franco-française qui ne se soucie pas du reste de l’Europe au risque de sacrifier les agriculteurs et d’assumer une distorsion de concurrence, dit au Monde Eric Thirouin, secrétaire général adjoint de la FNSEA. Je ne vois quelle est la dimension européenne du président de la République dans ce genre de déclaration. »

(ref : http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/11/27/la-commission-europeenne-autorise-l-utilisation-du-glyphosate-jusqu-en-2022_5221037_3214.html)

3.Posté par Moi président le 28/11/2017 20:25

@1 : N'importe qui de bien informé sait depuis longtemps que l'UE n'est pas aussi rigide que certains l'affirment.
Heureux de voir que de votre côté on commence à poser tout doucement les pieds sur terre.
Encore quelques années et vous pourrez parler de l'UE en connaissance de cause.

4.Posté par JORI le 28/11/2017 22:00

"les intérêts financiers passent au dessus de la santé des populations. Je le déplore", vite, vite, ratenon a fait une découverte!!.

5.Posté par Pro No Stick le 28/11/2017 23:11

les Allemands ont l'habitude de jouer avec la pollution ... centrales au charbon..scandale volkswagen...

6.Posté par Moi président le 28/11/2017 23:30

@4 : si les intérêts financiers passaient toujours au-dessus de la santé des populations, il n'y aurait jamais eu d'interdiction du glyphosate, fut-ce dans 5 longues années.
Dans un monde ultra-libéral, c'est ce qui se passerait.
Heureusement encore qu'on a des négociateurs, au sein de l'UE, qui se démènent pour qu'il y ait une interdiction.

La composition du parlement européen joue bien évidemment un rôle dans toute cette affaire.
A nous de voter intelligemment à la prochaine élection européenne, et non de voter majoritairement pour ceux qui par principe n'aiment pas l'UE.

7.Posté par Moi président le 28/11/2017 23:53

Du reste, comme d'habitude, ça focalise sur "la finance".
Comme si les petits agriculteurs, qui n'ont rien à voir avec le monde impitoyable des actionnaires, n'étaient pas eux-aussi partie prenante dans l'affaire.
Eux-aussi, à leur humble niveau, ils cherchent à faire le plus de profit possible. C'est le but de toute entreprise de faire le plus de profit possible (à part dans les SCOP, qui sont dirigées par les salariés eux-mêmes, et encore).

C'est les intérêts ECONOMIQUES avant tout qui font que le monde est ce qu'il est, la finance ne fait que suivre cette logique.
Sans la finance, il n'y aurait pas certaines grosses entreprises, car personne, au-delà d'un certain capital, ne voudrait prendre de tels risques (liés à l'exploitation) tout seul. Le recours à la finance externe, c'est la mutualisation des risques.

Le problème, comme le dénoncent avec justesse les gauchistes en général, c'est que les actionnaires, petits ou grands, ne cherchent que le profit, il n'y a aucun attachement, aucune fidélité, entre les financeurs et la ou les entreprises qu'ils financent.
Mais ça on le sait très bien, que les gens en général ne pensent qu'à leurs intérêts personnels, et se foutent du reste.
On le voit bien quand ils passent d'un opérateur téléphonie à l'autre, suivant les meilleures offres, sans aucun esprit de fidélité, de soutien, à aucun opérateur en particulier.
Quand ils se jettent sur des produits fabriqués à l'étranger et donc moins chers, sans aucun esprit patriotique, sans considération pour les travailleurs qui seront mis sur la paille à cause de leurs choix.

8.Posté par inisteo le 29/11/2017 00:08

Glyphosate... si seulement il n'y avait que lui ! Des centaines de pesticides sont utilisés partout, et des antibiotiques par hectolitres partout en France ; et ne parlons pas des additifs alimentaires ; et ces produits font sans doute plus de morts que le glyphosate, sauf qu'on n'en parle pas. Tenez, un exemple bien créole-chinois : le vee-tsin - glutamate monosodique- est utilisé partout et par de nombreux restaurants chinois ; il occasionne des dégâts considérables au cerveau, mais l'union européenne la tolère... pire, on autorise même à ce qu'elle soit appelée "extrait de levure" pour éviter les soupçons du consommateur ! Et les nitrates et nitrites : même constat : ils sont employés généreusement dans la très grande majorité des charcuteries, jambons, etc., et sont pourtant cancérogènes ! (oui, on nous répondra que "la dose est étudiée pour ne pas poser problème blablabla"... tu parles !!!! elles s'accumulent dans notre organisme ces saletés !) ...Sans oublier tous les E-ci E-ça... comme si on préférait s'intoxiquer aux colorants que de manger un zafair bon et blème !!!!

9.Posté par Moi président le 29/11/2017 00:18

Plutôt que de dire la vérité comme elle est, on préfère avoir un bouc-émissaire bien abstrait qu'on appelle "finance", et le charger quotidiennement sur Zinfos974 et partout ailleurs.
Alors qu'en réalité, c'est NOUS qui sommes responsables.

Quand les gauchistes changeront de disque et exhorteront les consommateurs à faire des choix patriotiques, quitte à consommer moins (ce qui va dans le sens de la préservation de l'environnement mondial), en privilégiant la qualité à la quantitié, LA ils auront mon respect et mon soutien.
Pareil, quand ils exhorteront les investisseurs (9 ménages sur 10) à financer des entreprises dans un esprit de soutien réel à l'entreprise, et non pour obtenir des gains à tout prix.

Quand ils informeront sur la possibilité de monter des SCOP ou des SCIC où les ouvriers seront enfin maîtres de leur destinée, LA AUSSI ils auront mon respect et mon soutien.
Bizarrement, quand j'aborde le sujet dans l'article de Zinfos974 sur Profilages, silence total. Terminées les diatribes passionnées de Michel sur l'exploitation de l'homme par l'homme, rentrez chez vous braves gens il n'y a plus rien à voir :
http://www.zinfos974.com/Suppression-de-40-emplois-a-Profilage-Une-cruaute-inacceptable-pour-Huguette-Bello_a121372.html

Résultat de cette stratégie vieille de 30 ans : un FN qui grimpe tranquillement d'année en année, et un Fillon devant Mélanchon malgré des scandales en pleine campagne électorale.
A croire que c'est qu'ils recherchent : la révolution, puis l'instauration d'un régime communiste.
Comme s'ils pensaient vraiment que l'Armée et les forces de l'ordre se rangeraient à leurs côtés, les acclameraient en héros.
Tout ça ne mène à rien de bon, c'est mortifère comme dirait l'autre.

10.Posté par Moi président le 29/11/2017 07:56

Toutefois, le Président Macron s'est engagé dès hier soir à faire interdire cet herbicide d'ici 3 ans en France. Je prend acte, espérant que ce ne sont pas des paroles en l'air

Ces petites choses étant dites, il faut bien reconnaître que Macron vient de faire une erreur monumentale.
Pour gagner 2 ans sur 5, il s'est condamné à perdre sérieusement en crédibilité, en influence, face à l'UE.

Celui qui le résume le mieux, c'est E Thirouin, secrétaire général adjoint de la FNSEA, quand il dit "Je ne vois pas quelle est la dimension européenne du président de la République dans ce genre de déclaration".

Ratenon (ou un autre chez FI) l'a très bien compris, et c'est pour ça qu'il l'enferme dans le piège en "espérant que ce ne sont pas des paroles en l'air".
En clair, Macron est condamné à soit perdre en crédibilité auprès de l'UE, soit perdre en crédibilité dans le pays. Bravo.

11.Posté par une réunionnaise97410 le 29/11/2017 16:39

Quand on habite, en métropole, dans l'Aude, dans une maison, et en face il y a un champ cultivé de 68000m2.Il y a que la route qui sépare du champ, est ce que c'est dangereux pour la santé ? Et les produits qu'ils s'en servent sont ils dangereux ?on ne sait pas.
En métropole, il y a beaucoup de maisons qui se retrouvent dans cette situation, on parle de pesticides, de tous ces produits forts dans l'agriculture, mais les propriétaires ne sont pas au courant s'ils sont en danger ou pas.
On ne sait meme pas à qui s'adresser pour se renseigner.

12.Posté par Ratenon il sert a quoI? le 29/11/2017 19:09

Ile me fatigue le nouveau riche Ratenon.
Il sait pas quoi foutre lui comme député.

Sinon il en est ou pour faire baisser les prix à la réunion et lutter contre le chômage...
A t il une idée pour améliorer les choses à se niveau là?
va t il faire une proposition de loi?

Ou sinon durant 5 ou 10 ou 15 ans ont va juste avoir le droit de le voir faire des coups de communication.

Au passage si pour ses coups de com zinfo974 pouvait changer sa photo, car ras le bol de voir toujours la même.

13.Posté par jean claude payet le 01/12/2017 08:37

excellent sinon es que quelqu'un sait ou est l'europe?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes