Politique

Jean-Hugues Ratenon : La crise à Mayotte "va impacter La Réunion"

Dimanche 11 Mars 2018 - 17:19

La situation à Mayotte, paralysée depuis trois semaines par d'importants mouvements de contestation, inquiète Jean-Hugues Ratenon. En présence du collectif mahorais Ré-Ma, le député de la 5e circonscription, a relevé ce matin devant les grilles de la préfecture le "silence assourdissant" des élus réunionnais sur une "crise qui va impacter La Réunion".

Pour rappel, les habitants de Mayotte se mobilisent depuis février contre l'insécurité grandissante et réclament plus de moyens dans l'île aux Parfums. "Mayotte est le territoire le plus pauvre d'Europe, et c'est un territoire français", lance Jean-Hugues Ratenon.

Pour le député réunionnais, le gouvernement doit dès à présent lancer un plan de rattrapage afin d'éviter une explosion sociale "qui pointe le bout de son nez". "À Mayotte, un tiers des habitations sont des bangas(NDLR : petites cases en bois sous tôle) et 17% de la population n'a pas accès à l'eau potable. Au niveau des écoles, l'Etat investit 273 euros par enfant et par an contre 540 euros sur le territoire métropolitain. Autre chiffre : la dotation globale des collectivités est de 136 euros par habitant contre 440 euros à La Réunion, elle même en retard par rapport à la métropole. Il y a une volonté manifeste de maintenir les gens dans la précarité", assure-t-il.

Jean-Hugues Ratenon s'émeut également de la situation des quelques milliers d'enfants abandonnés dans l'île. "Entre 7.000 et 10.000 enfants sont abandonnés sur ce territoire français, soit de parents décédés en mer, soit dont les parents ont été expulsés. Ces enfants, livrés à eux-mêmes et dont une bonne partie ne sont pas scolarisés, tombent facilement dans la délinquance", poursuit le Panonais.

Jean-Hugues Ratenon craint que la situation mahoraise n'ait des répercussions directes à La Réunion. Des répercussions "que ne semblent pas anticiper les élus locaux". "Comment se fait-il que la classe politique réunionnaise soit absente de ce débat ?", s'emporte le parlementaire, qui trouve "impressionnant" le "silence radio" des élus et des collectivités de La Réunion. "C'est l'avenir de l'océan Indien qui est en jeu. D'ailleurs, quelle est la position de la Commission de l'océan Indien à ce sujet ? On ne peut pas parler de co-développement de notre environnement régional alors que dans le même temps, il y a une crise sans précédent à Mayotte", clame Jean-Hugues Ratenon.
 
"Il faut se mettre à la place des familles mahoraises. Pour fuir l'insécurité et le manque d'infrastructures, nombre d'entre elles sont obligées de quitter leur île pour aller soit en métropole, soit à La Réunion. Et ici, nous souffrons déjà d'un chômage massif et d'un manque criant de logements. Il faut agir à la racine des problèmes. Nous sommes obligés de regarder ce qui se passe à Mayotte. Sinon, tôt ou tard, cela va nous retomber dessus".
 
À ce titre, le député demande aux gouvernements, français et comoriens de "prendre leurs responsabilités". À Paris, il demande la construction de plus d'écoles pour dit-il, "stopper les usines de fabrication de la délinquance" ainsi que la mise en place d'une "bonne politique de sécurité avec des agents de médiation et des renforts pour les forces de l'ordre". Enfin, il réclame "une réelle" politique de coopération avec les Comores, "afin de créer les conditions pour que les Comoriens restent sur place". "Je demande également à la COI d'agir et de cesser de faire des sommets pour manger des petits fours et boire des ti punchs comme si rien n'était", termine-t-il.

Jean-Hugues Ratenon est rejoint dans son analyse par Amina, membre du collectif Ré-Ma. "Mayotte est devenu un point de passage vers l'Europe dans le canal du Mozambique. L'immigration clandestine massive ne concerne pas uniquement les Comoriens qui fuient la misère. Dernièrement, de plus en plus de Chinois ou de Syriens transitent par Mayotte. Nous voulons la sécurisation des côtes mahoraises pour sécuriser la France", explique-t-elle.

Amina critique sévèrement l'attitude de l'Etat comorien qui "ne fait rien" pour empêcher le départ de ses ressortissants vers Mayotte. "Bien au contraire", affirme-t-elle : "l'État comorien laisse ses ressortissants risquer leurs vies sur des kwassa kwassa en leur faisant croire que Mayotte c'est chez eux et qu'ils peuvent aller s'enrichir. Les passes de clandestins rapportent en moyenne plus de 1.000 à leurs commanditaires. Et ce n'est pas n'importe qui organise ces passes… À qui profite le crime ?", s'interroge-t-elle.

Elle ajoute : "le Mahorais accueille toute la misère du monde chez lui. Dans le même temps, il est obligé de fuir son île face à l'insécurité grandissante".

La France n'est pas épargnée par les critiques d'Amina. Pour elle, le gouvernement est aussi "coupable" que l'Union des Comores dans cette crise. "Les Mahorais ne demandent pas à ce que l'on touche à leur statut. Pourquoi au lieu de résoudre les problèmes d'insécurité, d'immigration clandestine ou encore de trafic d'êtres humains, la ministre Annick Girardin vient nous parler de 'toilettage' du statut de département de Mayotte ? Les Mahorais ont déjà donné leur avis sur la question", termine-t-elle.
SI
Lu 8998 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

67.Posté par goyave de Ploudalmézeau le 08/05/2018 11:53

@ loulou, post 66

4.3. L'indemnité temporaire pour les retraités : un avantage en voie d'extinction
A certaines conditions, les retraités de la fonction publique d'Etat pouvaient percevoir une indemnité temporaire de pension lorsqu'ils résidaient dans certains territoires d'outre-mer : la Réunion, Mayotte, Saint-Pierre-et-Miquelon, la Nouvelle-Calédonie, Wallis -et-Futuna et la Polynésie française.
Pour y avoir droit, il fallait justifier de 15 ans de services effectifs dans une ou plusieurs collectivités dans les territoires éligibles, ou remplir les critères nécessaires pour bénéficier du régime particulier de « congés bonifiés » dans le territoire en question (par exemple, en être originaire).

L'indemnité temporaire de majoration de pension était fixée à :

35% à la Réunion et à 35% à Mayotte ;
40% à Saint-Pierre-et-Miquelon ;
75% à la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et Polynésie française.

Le RAFP n'est pas inclus dans la pension majorée.

Le dispositif va s'éteindre progressivement :
Pour les fonctionnaires retraités avant 2009, l'indemnité temporaire de retraite est gelée à son niveau de 2008. Depuis 2018, elles ne peuvent plus dépasser 10 000€ à La Réunion, Mayotte et Saint-Pierre-et-Miquelon, 18 000€ pour la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et la Polynésie française.
Pour les fonctionnaires retraités à partir de 2009, le plafond va baisser progressivement jusqu'à 0 en 2028. Les fonctionnaires retraités avant 2028 continuent à percevoir leur indemnité, plafonnée au niveau de leur première année de perception ; ceux qui prendront leur retraite à compter de 2028 n'en recevront plus.

66.Posté par loulou le 06/05/2018 11:36

poste 65 mon voisin prof de français dans un lycée de l'ouest il a 61 ans je discute bien avec lui il est arrivé l'année dernière et son souhait c'est de bosser jusqu'à 65 ans et rester ici après pour passer sa retraite, à la retraite l'éducation nationale continue à toucher la prime de vie chère , la seule fonction publique qui ne touche plus la prime ce sont les hospitaliers et les gens qui ont travaillés dans les collectivités territoriaux, et ce monsieur il est originaire de toulon

65.Posté par goyave de Ploudalmézeau le 06/05/2018 10:15

@ loulou, post 64

"ET beaucoup viennent en mutation à l'île de la réunion en fin de carrière pour toucher la prime de vie chère à la retraite", ça c'est une contrevérité car les conditions d'obtention et de calcul de l'ITR ont changé.

64.Posté par loulou le 05/05/2018 19:04

ZEUS 69 l'Europe donne davantage à la France et les métropolitains ne donnent rien bien souvent vos commentaires frisent le ridicule, vous croyez que la France elle donne des cadeaux sans retour vous rêvez , et pour mémoire la prime de vie chère fût mise en place pour attirer les français dans les doms c''était dans les années 50 et 60 , maintenant beaucoup de jeunes créoles ont le niveau et peuvent faire le boulot donc la majoration de vie chère ne devrait plus être d'actualité une piste à creuser pour le gouvernement . ET beaucoup viennent en mutation à l'île de la réunion en fin de carrière pour toucher la prime de vie chère à la retraite ça c'est une vérité et pour .MAYOTTE demandez des comptes à sarkosy c'est lui qui est venu chez vous pour vous promettre monts et merveilles en 2012 il voulait être président et maintenant c'est la patate chaude pour les autres présidents , zéus 69 mayotte embauche et offre des fortes primes c'est le bon moment pour participer à son développement bon vent CEUS 69

63.Posté par @ M. le député le 14/03/2018 23:17

Et moi je dis :

"L'exonération de la CSG pour les députés et les sénateurs va impacter les comptes de la sécurité sociale."

62.Posté par Droit du sol le 13/03/2018 10:02

Post 52 a raison, il y a des députés à Mayotte, pourquoi Ratenon s'en mêle alors qu'il n'y connaît rien ? Ça fait un peu colonialiste le Réunionnais qui va défendre les pauvres Mahorais comme s'ils étaient une colonie et n'étaient pas capable de le faire eux même

61.Posté par Abdoul le 13/03/2018 08:58

Posté 60 par dédé.
Arrêtez d'écrire des âneries. Qui dira qu’un réunionnais est venu toucher le RSA à Mayotte sachant que cette prestation est 50% moins importante à Mayotte qu’à la Réunion. Il est temps que le modérateur du site censure certains commentaires qui ne servent à rien, n’est ce pas Monsieur Dupuy.

60.Posté par Dédé le 12/03/2018 22:56 (depuis mobile)

Ja suis reunionnaise et je vie à mayotte depuis presque 2ans j''y travaille et franchement je ne comprend pas certaine personne qui pense directement qu''on vas leur prendre leur RSA. Sachaient qu''a Mayotte on cotise aussi et on pay des impôts si vous

59.Posté par Jp POPAUL54 le 12/03/2018 21:24

Le don Quichotte de l'océan indien.

58.Posté par Grangaga le 12/03/2018 19:59

In mirr' de.........Berlin........
Ou..... l'armé.........
A krwarr' ke zot' y yèmm', é y fé ke sa lé péï................Mizil'man.

Ratenon.......okipp' a ou de noutt' mizèrr'......avan lo mové zimèrr' y lèvv'.......
Nou nana sifizaman issi, pou koué alé rodd' dézordd' é fé tapp' déssi ou pou bann' na..........

57.Posté par Kwélo le 12/03/2018 15:37

A Spartacus974.
Est ce que tu habites à Mayotte ? Moi j’y vis cela fait déjà 6 ans. Les bandes rivales ont bien quelque chose à voir avec l'immigration clandestine. Ce sont des jeunes mineurs isolés qui habitent dans les quartiers bidonvilles qui se font la guerre. Ils ne vont pas à l’école (il n’y a plus de places), vivent de mendicité, de rackets et de violences. Parfois, ils font irruption dans les établissements scolaires de l’ile, munis de machettes et bâtons et perturbent les cours en reprochant aux autorités de ne rien faire pour qu’ils trouvent des places dans les écoles. Les problèmes, toutes les écoles sont surchargées et tous les jours des kwassa éducatives arrivent avec des enfants de 6 à 14 ans sans parents restés aux Comores. Et là, je ne parle pas des parents clandestins qui disent aux policiers de l’air et frontières qu’ils n’ont pas d’enfants à Mayotte lors de leur expulsion et laissent leurs progénitures sur place. Alors, de grâce, ne parle pas des choses que tu ne connais pas.

56.Posté par citoyen le 12/03/2018 15:07

Tiens on a déjà vu la photo d'un révolutionnaire avec une débroussailleuse pour une revendication défendant les emplois verts; à présent on peut en revoir avec kalatchnikov, la vieille que le visionnaire lui a fait cadeau, pensant qu'il allait sérieusement prendre le flambeau de CHE pour défendre la maison des non-civilisés, et l'user pour aller mettre l'ordre la-bas. Ouais mais voila! comme tous les politiciens, on ne créé rien, on ne produit rien...On encaisse les primes et surprimes et les bonobos vont raconter: "c'est le seul qui bouge". On voit bien que la transmission du pouvoir , comme pour mugabe, est une aberration dans ces pays là avec ces gens là

55.Posté par réunionnais actif et attentif le 12/03/2018 15:03

à 54.Posté par JORI le 12/03/2018 13:50

Rectificatif:

petite retraitée avec un peu de cervelle mais beaucoup de bon sens !!!

54.Posté par JORI le 12/03/2018 13:50

48.Posté par petite retraitée avec un peu de cervelle le 12/03/2018 12:06
++1

53.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 12/03/2018 13:06

Eh oui , tous les maux sont issus des primes que certains ne touchent pas , probleme de formation , de non reussite aux concours ? bref la jalousie régne et frise parfois le racisme si décrié par ailleur , l'histoire de Mayotte département commence sous Giscar qui refuse les options de l'ONU , pour le reste c'est la suite logique de la politique menée par les differents pouvoirs , alors maintenant on fait peur à La Réunion :attention les Mahorais vont s'expatrier chez vous et profiter de vos privileges , privileges payés par la majorité des metropolitains et l'Europe , quelle dignité !!!!!!!!

52.Posté par lopoe le 12/03/2018 13:03

Ils n'ont pas de députés à Mayotte?

51.Posté par Choupette le 12/03/2018 12:09

47.Posté par Merlu

Oui, et que Mayotte devienne un territoire français outre-mer.

La Ministre en connait un rayon sur le sujet ... .

50.Posté par alcide le 12/03/2018 12:09

Cette situation est une des illustrations des affres de la mondialisation.

49.Posté par Choupette le 12/03/2018 12:08

45.Posté par SPARTACUS974

Comment La Réunion s'est développée ?

Dans les années '70, l'Etat a fait ouvrir des centres gratuits (ARFUTS/ARFREMO) où les jeunes filles désœuvrées allaient apprendre à coudre, cuisiner avec des assistantes familiales.

Ce qui a plutôt facilité leur intégration en Métropole ... .

C'est aussi dans ces années-là que les premiers plannings familiaux ont vu le jour (sans mauvais jeu de mots).

Je ne connais rien de Mayotte, mais est-ce que de telles structures y existent ? Ne serait-ce que pour leur apprentissage de mœurs et coutumes du pays où ils/elles vont s'agglutiner entre eux/elles. Ce qui favorise leur non-intégration.

Espérons que la ministre aura mis quelques boîtes de pilules contraceptives et des paquets de stérilet ou encore quelques kilos de préservatifs dans sa valise diplomatique ... . Et, bien sûr, avec l'ouverture de centres pour leur apprendre à s'en servir.

48.Posté par petite retraitée avec un peu de cervelle le 12/03/2018 12:06

Que le dépité-démagogue-amnésique Ratenon, qui après les Ors de La République, découvre seulement aujourd'hui, les problèmes que Mayotte rencontre depuis des lustres avec ses clandestins qui, pour nombre d'entre-eux, viennent depuis des années à La Réunion,...

Ose interpeller l'actuel gouvernement, qui veut justement, réduire la dette publique honteuse contractée depuis des décennies par les démagogues de gauche et de droite qui ont dirigé La France dont la devise est, parait-il : Liberté - Egalité - Fraternité,...

En lui demandant de supprimer rapidement, le paiement de la scandaleuse sur-rémunération aux fonctionnaires, (créoles et zoreils) en poste à La Réunion et à Mayotte, ainsi que les aides multiples et humiliantes, qui n'incitent plus les gens à faire l'effort de travailler pour trouver leur pitance,...

Et vous verrez qu'après le départ d'un grand nombre de chasseurs de primes, de leurs obligés et d'élu-e-s de complaisance, donneurs de leçons qui s'engraissent sans scrupule avec l'argent public sur le dos de leurs con-citoyens,..

Le marché de l'emploi s'en trouvera assaini localement et les mentalités d'assistés perpétuels évolueront vers plus de solidarité entre les différentes communautés, alors obligées de faire preuve d'inventivité pour subsister !!!

Comment font nos "cousins" mauriciens ???

47.Posté par Merlu le 12/03/2018 11:20

L'ONU et l'Etat Comorien demandent à ce que Mayotte leur soit soit rendue,
Mais pourquoi ne pas les satisfaire aprés tout, il est vrai que Mayotte fait partie des Comores
c'est indéniable, rendez leur Mayotte et qu'ils s'arrangent entre eux. Ce n'est pas notre problème.
Sinon vous allez mettre le feu à la Réunion ATTENTION....

46.Posté par N'importe quoi le 12/03/2018 10:28 (depuis mobile)

Il y a des gens qui disent n'importe quoi. Exemple merlu post 4. C'est à se demander si la personne est équilibrée ?

45.Posté par SPARTACUS974 le 12/03/2018 10:27

https://www.agoravox.tv/actualites/economie/article/insecurite-a-mayotte-a-tout-moment-76382
Ce témoignage est capital car il met en évidence un fait essentiel :l’intrusion d’éléments extérieurs dans certains établissements scolaires n’a rien à voir avec l’immigration clandestine .Il s’agit de réglements de compte entre bandes rivales locales.Cette violence est à l’image à ce qui se passe dans dans certains quartiers de zones sensibles en métropole.Le clandestin est montré du doigt pour cacher toute une jeunesse mahoraise qui n’a que pour modèle les racailles des banlieues ou des quartiers chauds des Etats Unis.C’est surtout une explosion de la société mahoraise qui a perdu tous ses repères et qui ne parvient plus à controler sa jeunesse. Beaucoup de Mahorais quittent leur ile qui part à la dérive.La Réunion est un eldorado pour qui connait Mayotte.Mais,cet exode bouscule la population réunionnaise la plus précaire,la plus démunie.Cela crée déjà du racisme à la Réunion et il n'y a que les cucul la praline du fameux"bien vivre ensemble" qui ne le voient pas.Mayotte se vide et envoie de plus en plus de "familles " en grande précarité vers la Réunion.Les travailleurs sociaux sont déjà débordés par tous ces nouveaux arrivants qui le plus souvent n'ont que pour horizon de bénéficier des prestations sociales plus importantes ici qu'à Mayotte.Ce n'est pas avec l'argent que nous n'avons plus qu'il est possible d'agir.La loi existe mais beaucoup ferment les yeux .Personne ne parle par exemple de tous ces enfants mahorais qui vivent chez une "tante"à la Réunion ou en métropole.Une femme seule se retrouve avec une mutitude d'enfants qui bien souvent vivent dans la plus grande précarité.Il n'est pas étonnant que certains sombrent dans la délinquance .

44.Posté par Ti baptiste le 12/03/2018 09:25

La France va payer cher son déni de démocratie au sujet de Mayotte et de son appartenance à l'archipel des Comores

43.Posté par Ramgoolam le 12/03/2018 09:09

Ce qui se passe à Mayotte est à imputer en grande partie au petit NAIN et à sa bande de pingouins qui était à ses côtés quand il était au pouvoir. Aujourd'hui, il doit en rigoler...Merdeux un jour, merdeux toujours !

42.Posté par Bibi la bicrave le 12/03/2018 08:54

Je suis littéralement mort de rire 😂. La tête des commentaires, je vous jure ! Il y en a qui s'imagine déjà voir débarquer des hordes de Mahorais venir profiter des prestations sociales là oú sous d'autres cieux on s'inquieterait plutôt pour les emplois 😁
Faut croire que l'on ne tolère pas cette concurrence déloyale dans l'assistanat ici. Entre assistés on se reconnaît, hein ‼️😂

41.Posté par Fabiho le 12/03/2018 08:49

Il a raison. Le pb mahorais se pose déjà à La Réunion, dans l'hypocrisie générale. Quant aux solutions, à part rendre Mayotte aux Comores comme l'ONU et l'Etat comorien le réclament, je n'en vois aucune.

40.Posté par zorey le patron le 12/03/2018 08:41

Il est marrant ce Che Guevara local.
Il passe son temps à se servir des maux de la société pour râler sans jamais apporté la moindre solution.
M. Ratenon est devenu député de la république française mais depuis qu'il est élus, son travail parlementaire ne sert strictement à rien, aucune loi Ratenon ne sera réalisé car il n'a concrètement rien à proposé de sérieux mais il va jouer au démagogue durant 5 ans afin de s'assurer être réélus dans 4 ans.
Car la soupe est trop bonne Hein Jean Hugues?

Ratenon se rêve en Maduro et veux mettre la France dans la merde.
Quand je pense que ce type soutien Mélanchon qui lui même soutien Maduro. Cela me fait juste marrer.

39.Posté par lila le 12/03/2018 07:59

Les Mahorais n'ont pas attendu la crise actuelle qui sévit dans ce département pour débarquer à la Réunion. M. Ratenon occupez-vous des problèmes des Réunionnais au lieu de vous occuper de ceux des Mahorais. Mayotte a ses propres députés pour cela !

38.Posté par noe le 12/03/2018 07:53

Qu'on envoie tout le monde bosser jusqu'à au moins 67 ans !
Qu'on arrête de distribuer des aides inutiles qui passent des mains des gratteurs aux grandes surfaces en un clin d'œil !
Qu'on largue Mayotte qui fait partie intégrale des Comores ! (Sarko a eu une très mauvaise idée de donner à ce bout de terre le statut départemental)

Plus de crises ensuite !

37.Posté par copieur le 12/03/2018 07:13

un internaute a mis ce commentaire sur zinfo 974 ,en disant que les mahorais vont fuir de mayotte pour la réunion, ratenon a repris l'ideé pour faire comme a son habitude un tapage médiatique , si c' est thierry robert qui essai de venir devant la préfecture avec un collectif pour defendre une cause tout de suite certains personnes le critique a coups bas. Ratenon n'a pas d'ideé il veut se faire voir tout le temps pour la pub.N'allez pas croire que ce type i pense aux pauvres ,il pense a sa poche ,et etre tout le temps vu devant les caméras.Les autres elus n'ont pas que les cameras qui les interesses ,mais ils travaillent dans leurs coins avec du concret en proposant des amendements par exemple . Ratenon occupe la circonscription 5 arrete pour un oui pour un non fait tapage médiathique devant les journaliste et arrete faire croire la population que ou lé un messie .b[

36.Posté par Ikki le 12/03/2018 07:11 (depuis mobile)

En tous cas eux ils se bougent pas comme nous !

35.Posté par TICOQ le 12/03/2018 06:55

Député surfeur et buzzeur professionnel, Ratenon était de ceux qui encourageaient la départementalisation de Mayotte, il peut en être fier.

34.Posté par Lalu! le 12/03/2018 05:54 (depuis mobile)

Impacter ! C'est le nouveau mot à la mode .

33.Posté par Doliprane le 12/03/2018 02:26

à Rod BEBTOT vous dites dix quinze ans, vous êtes loin de la réalité on y est déjà.....et cela va s'empirer à la vitesse grand V! et quand à ce cher député faudrait que zinfos nous explique s'il est devenu actionnaire dans leur journal....! c'est marrant ce député agit sur tous les fronts sauf sur l'augmentation de la CSG des retraités là c'est silence radio.....bizarre non!

32.Posté par Gros Foutant le 11/03/2018 23:44

Pour bénéficier du RSA obligation d'inscription a pole emploi pour tous et obligation de tenir un carnet de recherche d'emploi avec actualisation de la situation avec un conseiller tous les 15 jours.

31.Posté par Veritus lucidus le 11/03/2018 22:53 (depuis mobile)

Volonté politique peut être ? Arrêtez de prendre les dirigeants pour des couillons. Ils savent qu''une crise va pouvoir généré une opportunité financière et économique et non social. Les grandes puissances ont toujours eu besoin de leurs tiers monde.

30.Posté par cmoin le 11/03/2018 22:52

Ils n'avaient qu'à pas devenir francais.

29.Posté par Ti tangue stressé le 11/03/2018 22:41

Qu'on stoppe la liaison A/R des 787 Dreamlener de AA Dza/Run/CAF avec mon argent

28.Posté par Dahwa le 11/03/2018 22:06 (depuis mobile)

zot lé pathétique.Prend le tps et utilise zot neuronne. Laréunion cé 1département tt comme Mayotte. Est ceque kan lé réunionnais la vote la départementalisation, les métropolitain la kozé. Na 70 ans lavé poin rien la réunion, na 1tas la parti en metr

27.Posté par L''''INSOUMIS le 11/03/2018 21:45

Ratenon on aime, ou on aime pas ..!

Mais pour avoir vécu (pas en touriste) à Mayotte et pour cette question , il est le seul à être réaliste !

Par contre, où sont les autres députés ?

b[Bareigts, Bello, Bassire, Lorion, Ramassamy, Robert, à part ramasser 15.000 EUROS par mois,
u[DITES NOUS A QUOI ET QUI VOUS SERVEZ !!!]]ub

26.Posté par max cilaosa le 11/03/2018 21:44

Poser la bonne question a nos élus, st andre st Louis, premières communes de l île pour gagner les élections en utilisant les kadis pour faire voter les mahorais en combine avec l ancien député martiniquais de mayotte décédé depuis.
Les comores savent comment récupérer mayotte en envoyant sur l île ses délinquants de droit commun pour destabiliser le pouvoir en place, c est de bonne guerre, et les autres etats du coin profitent du laisser aller francais pour en faire de même.
La france ferme les yeux pour la paix des comores.

25.Posté par Jean Rigole le 11/03/2018 21:17

Macron n'a rien à faire des Mahorais assistés qui ruinent la France. Il est en Inde, il préfèrent les Indiens qui lui rapportent des milliards.

Il a dit adorer la culture indienne, hier il dégusté du poulet tandoori (son plat indien préféré) et il veut doubler le nombre d'étudiants Indiens en France, insuffisant à ses yeux, parce qu'ils les trouvent très intelligents et bosseurs.

Les Mahorais attendront, et les Réunionnais vont trinquer !

24.Posté par lopoe le 11/03/2018 21:17

Pourquoi les Comores ne font rien?

23.Posté par Simandèf le 11/03/2018 21:03

Il faut dire qu'il n'a pas tort, tout le monde vente le vivre ensemble réunionnais seulement personne ne veut parler du coût : chômage; mémoire effacée, l'histoire niée, identité mis en doute, économie partagée entre quelques communautés tout ça empaqueté dans le christianisme religion dominante sur l'île. D'ailleurs derrière l’hypocrisie générale et l'unité de façade se cache une vérité personne ne veut vivre à coté des mahorais.

22.Posté par RIPOSTE974 le 11/03/2018 20:58

@ pacha25 le 11/03/2018 20:36

+ + 1

Mayotte département très mauvaise idée de Sarkozy !!!

21.Posté par Marie le 11/03/2018 20:54 (depuis mobile)

Pourquoi retenon et nos élus font quoi? Touche la grosse paye autour d'un café ?

20.Posté par Michel Baret le 11/03/2018 20:54

Moi Monsieur RATENON , Mme La Ministre de l’outre-Mer doit venir à Mayotte et lui souhaite un bon séjour, qu'elle profite de son déplacement pour faire un petit tour à la Réunion car nous aussi nous subissons la délinquance, les nouvelles drogues, ICI 15 personnes se font voler chaque jour à La Réunion dont 3 avec violences.330 personnes frappées ou violentées par mois dans leur famille à La Réunion.180 cambriolages par mois.11 personnes sont victimes d’attaques 120 vols de véhicules par mois.Chiffres du Ministre de l’intérieur.Fraudes à la CAF = 8,5 millions € prestations familiales, RMI, RSA (6,5 millions € en 2015.2016) ainsi la pilule passe mal sur ceux qui paient des impôts..Les fraudes au Pôle Emploi représentent un préjudice qui s’élève à hauteur de 2,3 millions d’euros. Le préjudice total de la fraude aux prestations sociale à La Réunion est de 14,7 millions Sur ce sujet nos élus ne bougent pas bizarre...Ils préfèrent aller à Mayotte où les gens s'en foutent royalement de leur venue et attendent qu'on ouvre plutôt le tiroir caisse ..Tiens en parlant des politiques regardez un pourquoi centaines institutions ex.CG et Mairie (St Denis) embauchent des Mahorais pour la paix sociale!!!!??? au détriment de réunionnais qui cherchent du boulot chez eux..Moi en ce qui me concerne je souhaite un bon courage à nos magistrats, gendarmes ,policiers, éducateurs, éducation nationale et services sociaux qui se battent quotidiennement à œuvrer pour un semblant de paix pour notre petit caillou LA REUNION qui s'est fait en 70 ans date de notre départementalisation..pas en 7 ans comme à Mayotte

19.Posté par Antielus le 11/03/2018 20:54 (depuis mobile)

En tout cas dans not
Commune niet ! Toute mon famille i loue pas à cette communauté qui ne s intègre pas !
Le vrai meme
Allez au port ou st André

18.Posté par pacha25 le 11/03/2018 20:36

Attendez , ce n'est que le début !!!!! , écoutez vos politique " vous savez , ceux pour qui vous avez votez qui vous disent : il faut être solidaire , alors qu'eux ne le sont , alors arrêtez de pleurniché ,la Réunion deviendra ce la Métropole commence a devenir ........un repaire de fainéant , profiteur qui viennent chez nous uniquement par intérêt ( RMI , RSA , ALLOC ,CMU etc etc , et c'est qui qui va trinquer ??? Allez sur ce , bonne nuit !!!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter